Partagez | 
 

 Nate - That's not what I meant to say

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Nathanael Callahan

♆ Messages : 48
♆ Avatar : Andrew Garfield
♆ Crédits : Dinosaure (avatar), Rium (gif)

MessageSujet: Nate - That's not what I meant to say   Dim 23 Avr - 15:06



Nathanael Callahan
Pour milk imma tea

Nom : Callahan Prénom(s) : Nathanael JohnÂge : 31 ans Date & lieu de naissance : 01/04/1986 à Londres (Royaume-Uni) État civil : célibataire, mais le regrette chaque jour que la vie fait. Orientation sexuelle : hétérosexuel, bien que des tabloïds et des torchons lancent régulièrement la rumeur de son homosexualité refoulée Métiers/études : Chanteur Groupe : Hope Scénario, PVs ou inventé ? Il y a fort fort longtemps, dans une autre vie, une autre galaxie, c’était un scénario, et puis je suis arrivée (a) Avatar : Andrew Garfield Crédits : Euuuh bonne question, sorry !




Caractère Lorsqu'on regarde Nathanael sans le connaître, la première chose qui vient à l'esprit c'est "ooooh, mais regardez-moi cette bouille d'ange !!". Eh oui, Nathanael, c'est le genre d'homme avec une taille normale, aussi sec qu'un bout de bois et avec une bouille d'ado de 17 ans. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir essayé de paraître son âge. Mais, d'un autre côté, avec sa belle gueule et son sourire ravageur, il a toujours eu du succès avec les filles. Avec les femmes aussi. Il a toujours l'air innocent, alors qu'en réalité, ce n'est qu'un petit con. Des bêtises, il en a faites, beaucoup. Il continue d'en faire. Il ne réfléchit pas beaucoup avant d'agir. Il laisse son instinct le guider (et Steven aussi, un peu trop même). Il est habitué à avoir tout ce qu'il désire dès qu'il le désire et ne supporte pas qu'on contrarie ses plans. C'est en effet un jeune homme pourri gâté malgré sa trentaine d'années. Il a toujours été excentrique et sociable avec un sacré débit de parole. Il n'a pas beaucoup d'amis qui ne sont pas des amis par intérêt.

Nathanael a toujours montré un grand intérêt pour la musique. Déjà petit, il s'amusait à traîner autour du piano, à guetter lorsqu'une femme de ménage prenait son courage à deux mains et se permettait de s'arrêter de travailler pour se lancer dans une petite mélodie. Il demande à commencer le piano à 4 ans. Puis sa mère insiste pour qu'il prenne des cours de violon à l'âge de 6 ans - il arrêta au bout de deux ans car cela ne lui plaisait pas du tout, depuis, il n'y a plus touché et en serait incapable. A l'âge de la puberté, comme beaucoup d'ado de son âge, il se lance dans la guitare et la basse, puis touche un peu de batterie, mais sans grand intérêt finalement. Bien entendu, il pousse la chansonnette dès ses premières notes sur un piano et commence à écrire quelques textes vers 15 ans, puis reprend en entrant à Juilliard et quand il rencontre Sara. Depuis, c'est la page blanche - il ne chante plus que les textes proposés par sa maison de disques.
Anecdotes, tics, manies Ne peut supporter de passer une journée sans au moins une tasse de thé, en bon Anglais qui se respecte, il y met d’ailleurs du lait. - Ne boit que du chocolat chaud comme autre boisson chaude. - Est en réalité extrêmement myope, il porte des lentilles lorsqu'il est en public mais les remplace par des lunettes une fois chez lui. - Est allergique au lactose. - Ne possède ni tatouage, ni piercing. - A une peur bleue des chats. - Baragouine l'espagnol. - Sait dire "Bonsoir [insérer une ville], comment ça va ? Je suis heureux." en français, espagnol, italien, allemand, polonais et tchèque (et encore, son accent est tellement horrible qu'il prononce ça très mal). - Est gaucher et joue de la guitare avec cette main. - A une peur plus que bleue de la solitude et de ne plus être aimé. - A tenu un carnet avec le nom de toutes ses conquêtes et le temps passé avec chacune d'entre elle. Le dernier nom inscrit est celui de Sara, sans durée. - Voue une haine sans faille aux Livingston et particulièrement Andrew (on ne frappe pas une fille, même si elle le mériterait bien). - Malgré ses nombreuses années aux Etats-Unis, il a toujours un puissant accent londonien qu'il cultive. - Faire croire qu'il continue d'écrire ses propres textes alors qu'il est victime de la page blanche depuis 3 ans.

Derrière l'écran
Pseudo / prénom : Mani/Marine (COUCOU C’EST MOI) Âge : Alors déjà, « AlleZ », èé Ensuite, j’ai 24 ans ! Fréquence de connexion : 7/7 sauf contrindication, pour vous seulement dans la matinée ou dans la nuit ! Comment tu as connu le forum ? Cécé la bonne fée Un dernier petit mot ? T'aimes la choucroute ou le pâté ? LES DEUX MON GENERAL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t107-nate-that-s-not-what-i-meant-to-say
avatar


Nathanael Callahan

♆ Messages : 48
♆ Avatar : Andrew Garfield
♆ Crédits : Dinosaure (avatar), Rium (gif)

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Dim 23 Avr - 15:06


Tell me your story

Sir John Callahan était heureux de pouvoir annoncer au reste de la famille que sa femme venait de donner naissance à un magnifique petit garçon. L'héritier était enfin né et faisait la fierté du couple. Ils furent les acteurs d'un article dans la presse britannique, et puis l'engouement se perdit vite au profit d'un futile conflit dans un pays lointain dont personne n'avait vraiment entendu parler. Mais ce n'était pas grave, la fortune des Callahan n'en était que plus grande. Un héritier est toujours une preuve de continuité pour les investisseurs qui s'attroupent en masse pour contribuer à l'expansion de la société dont John Callahan II était le dirigeant. Si, à l'origine, la famille n'avait été qu'une succession de nobles régnant sur un fief imposant, elle était à présent membre honorable de la chambre des Lords - bien que Sir Callahan ne se fasse démettre de ses fonctions en 1999 à cause de la réforme de son assemblée.

Nathanael était l'aîné de la famille et a eu l'occasion de voir passer cinq autres grossesses après lui. Au début, il ne comprenait pas trop ce qu'il se passait. Il fallait dire que du haut de son année, il n'avait pas encore beaucoup de notions. Pourtant, Daniele était quand même entrée dans sa vie. Puis ce fut le tour d'Adriel. Le petit Nathanael commençait à se demander comment sa maman pouvait avoir un ventre de plus en plus gros pour finir par le faire disparaître et voir un bébé à la place. Quand arrivèrent Gabriel et Gael, il se demanda comment deux bébés avaient pu loger dans sa mère. Pour Maxwell, il avait déjà à peu près compris comment on faisait les enfants, et il trouvait cela assez dégoûtant.

Un jour, Nathanael tomba sur un livre des prénoms dans la bibliothèque familiale et put constater avec effarement le nombre de prénoms finissant par le son "-el". Quand ce fut le tour de Rachel de venir au monde, et il s'en rappelle encore aujourd'hui, il avait osé dire à ses parents Bon, maintenant, stop, on arrête de faire l'amour., ce qui avait beaucoup fait rire les Callahan. Cependant, l'aîné n'avait pas tort, sept enfants à la maison, cela commençait à faire beaucoup, même pour la fortune de la famille - et surtout pour les nounous, gouvernantes et autres majordomes qui glissaient sur les petites voitures ou devaient supporter à longueur de journée les disputes et les cris.

En 1999, alors que Tony Blair décidait de réformer la chambre des Lords, Sir Callahan fut compté parmi ceux qui ne siégeraient plus. En soi, ce n'était pas la fin du monde pour l'entrepreneur, son orgueil en avait cependant pris un sacré coup. Mais il savait que cela ne changeait rien à son titre, et, qu'au contraire, cela pourrait lui apporter plus de liberté dans l'entreprise. En effet, il avait trouvé une opportunité aux États-Unis afin de fluctuer un peu dans le secteur d'activité. Avec son renvoi de la Chambre, il avait à présent le champ libre pour se lancer dans cette aventure. Il embarqua avec lui femme et enfants et ils s'envolèrent pour le Nouveau Continent, non sans pleurs pour beaucoup. Ils s'installèrent à Atlanta, en Géorgie. Une très grande ville du sud des États-Unis où les Callahan furent dépaysés. Les enfants furent scolarisés dans une école privée réputée, Nathanael entra au lycée.

Malgré leur richesse flagrante qui ne nécessiterait aucun métier pour survivre, les Callahan ont toujours insisté pour que leurs enfants fassent des études, prestigieuses de préférence, ou en tout cas dans des écoles avec une renommée. Seul Adriel n'a pas voulu suivre le modèle imposé et s'est très vite rebellé contre le « système C » à l'adolescence, finissant par quitter la famille sans donner aucune nouvelle à l'âge de 18 ans - Nathanael en garde un très mauvais souvenir et ne cesse de penser que c'est parce qu'Adriel ne l'aimait pas.

Le couple Callahan avait beau aimé leurs enfants plus que n'importe quoi sur cette planète, plus que tout l'or du monde, leur présence ne fut pas la chose pour laquelle ils étaient les plus doués. Entre John qui travaillait beaucoup, tantôt à la chambre, tantôt à l'entreprise, et Clara qui ne jurait que par les salons de thé, les discussions entre amies et sa participation au sein de l'entreprise, difficile pour les enfants d'avoir une petite place. D'autant que plus que le peu d'espace qui leur était réservé dans l'emploi du temps de leurs parents était principalement réservé aux plus jeunes, moins aptes à se débrouiller par eux-mêmes, plus fragiles et surtout plus demandeurs. Nathanael avait arrêté de demander depuis bien longtemps. À la place, il avait préféré se plonger dans son monde, peuplé de portées et de clé de sol, de fa ou d'ut. De dièse et de bémol, de pause, de soupir et de do, ré, mi, fa, sol, la, si. Quand il fut plus grand, c'est sur ses jeunes amies qu'il jeta son dévolu. Son petit accent so British et sa bouille d'ange faisaient toujours mouche. De l'affection, parfois de l'amour, toujours plus de sentiments envers lui, trop peu souvent réellement partagés. Après le lycée, il fut admis à la prestigieuse école de Juilliard, en section musique. Il voulait réaliser son rêve, et il savait qu'en fréquentant cette école, il avait de grandes chances d'être repéré. Il emménagea donc à New York, où ses parents lui trouvèrent un appartement plus que sympathique en plein cœur de Manhattan.

Les derniers accords résonnèrent dans le silence de la salle avant qu'un tonnerre d'applaudissements ne vienne les remplacer. Nathanael étira un sourire satisfait et ferma les yeux pour savourer ce délicieux moment. Il se leva ensuite de son siège pour saluer la foule qui lui avait réservé une standing ovation. Le sourire aux lèvres, il put même apercevoir son père et sa mère, ainsi qu'une partie de sa fratrie qui avaient fait le déplacement depuis Atlanta pour le voir dans son audition finale. Il reçut les félicitations du jury et empocha son diplôme avec un GPA de 4.0, la meilleure note possible. Dans le public également, il y avait Steven, chasseur de talents et agent de son état - aussi avide de billets de banque avec certains présidents dessus.

Il avait été invité à cette représentation de danse classique. Steven lui avait dit qu'il serait bon d'y aller pour bien paraître et pour montrer qu'il était ouvert à différents horizons. Nathanael avait donc accepté, bien que le ballet ne soit pas du tout sa tasse de thé. Bien qu'on lui avait assuré que la danseuse étoile qui tenait le rôle principal était fantastique, une étoile montante en chaussons, il se pinçait la joue pour ne pas s'endormir dans son fauteuil confortable. Et puis, elle entra en scène et il se sentit réveillé. Il vit ce chignon blond virevolter avec une grâce et une élégance sans nom. Il se redressa sur le siège sur lequel il était avachi depuis le début de la représentation et retint son souffle. Il resta ainsi tout le long du ballet sous les yeux intrigués de son agent qui se demandait ce qui pouvait bien arriver à son client. Bien évidemment, le jeune chanteur était invité au pot organisé par la compagnie. Il avait déjà tout prévu. Lorsqu'il la vit, son regard ne put se détacher. Il avait joué son habituel petit jeu de séduction. Et, bien qu'il ne l'avouerait jamais, il avait été pris à son propre jeu.

Il venait de finir une représentation lorsque son portable avait vibré. En apercevant le nom de sa petite amie sur l'écran, il se posa des questions. En effet, Sara était partie chez son frère et le jeune homme savait à quel point elle et Patrick étaient proches et que ce n'était pas la peine de s'attendre à avoir de nouvelles avant qu'elle n'ait fini. Il avait donc décroché avec une pointe d'interrogation dans la voix. Lorsqu'il se rendit compte que ce n'était pas la voix de Sara qu'il avait à l'autre bout du fil, mais celle d'un infirmier, il comprit que quelque chose de grave était arrivé. Son cœur s'arrêta de battre pendant une seconde avant de tambouriner violemment. Son monde s'écroulait autour de lui et il dut s'appuyer contre le mur pour ne pas s'effondrer.

« Les chances que vous remarchiez sont infiniment faibles, les miracles existent, les progrès de la science aussi, mais… ne gardez pas trop d’espoir. »
Nathanael déglutit avec peine. Il avait l'impression de rêver. Ses jambes étaient en coton et tremblaient. Le verdict du médecin semblait sans appel et il ne voulait pas y croire. Il le rattrapa dans le couloir de l'hôpital. Combien il vous faudrait pour lui permettre de remarcher ? Le docteur, interdit, fixa le jeune homme avant de lui répondre sèchement que ce n'était pas un chèque qui allait faire des miracles et qu'il ferait mieux de s'occuper de sa petite amie qui avait plus besoin de son soutien que de ses billets verts en cette période. Il laissa Nathanael choqué dans le couloir. Le jeune homme sentit ses mains tremblaient, puis son corps tout entier. Comme s'il avait froid, mais sans qu'il n'en ressente les véritables effets. Il tenta de reprendre le contrôle en prenant de grandes inspirations. Il retourna ensuite auprès de sa petite amie et lui attrapa la main tout en s'efforçant de sourire. Il lui souffla qu'il avait confiance et qu'ensemble, ils arriveraient à s'en sortir. Qu'il était là pour elle et qu'il ne la lâcherait pas.

Sara... Je suis désolé... Mais on ne peut pas continuer... Vraiment désolé... Assis à l'arrière du taxi qui l'emmenait à JFK, Nathanael tenait sa tête entre ses mains. Il avait du mal à réaliser ce qu'il venait de faire. Dans sa tête tournait encore ce qu'il avait raconté. Pourquoi avait-il fait ça ? Parce qu'il ne pouvait pu supporter de voir Sara dans un fauteuil ? Parce que Steven lui avait dit qu'une petite amie handicapée n'était pas bon pour sa popularité ? Parce qu'il ne voulait pas décevoir ses fans ? Parce qu'il était tout simplement débile ? Peut-être bien un peu de tout cela, mais il n'était pas en mesure de répondre aujourd'hui. Il voulait juste oublier. Passer à autre chose. Ne plus y penser. Son agent lui avait prévu une tournée en Europe. Bien loin des Etats-Unis, bien loin de New York, bien loin de Sara. C'était le retour aux sources pour Nathanael. Avec un peu de chance, il pourrait peut-être passer par Stratford pour rendre visite à son oncle Richard. Putain mais quel con...  

Trois ans. C'était le temps qui s'était écoulé depuis sa rupture avec Sara. Pourtant, à chaque fois qu'il fermait les yeux, il revoyait les traits de son visage. Il avait pourtant tenté de l'oublier. Il s'était affiché avec d'autres femmes. Mais c'était comme s'il était revenu en arrière, avant qu'il ne la connaisse. Il avait sorti plusieurs albums, mais la joie n'était plus la même lorsqu'il croisait des fans hystériques qui lui demandaient des autographes ou des photos. Il avait pris rendez-vous chez un des meilleurs psychiatres du pays, en vain. Tout autour de lui rappelait la danseuse étoile. Son étoile. Il y avait des jours où ça allait à peu près, et puis il y avait des jours où c'était comme s'il avait touché le fond. Un simple effluve pouvait lui rappeler son parfum. Un éclat de rire. Une chevelure blonde. Parfois, il était à deux doigts de craquer, de tout lâcher. Mais il n'a jamais osé aller trop loin. Il s'arrête toujours avant d'aller trop loin et de ne plus pouvoir revenir en arrière. Il survit, plus qu'il ne vit.

Et comme si ça ne suffisait pas, il y avait la mort de celui qu'il avait considéré comme son grand-père pendant de longues années, malgré les différents entre ces deux familles. Oui, en ce jour d'octobre, Nathanael avait interrompu sa conférence de presse à Dresde, en Allemagne, pour se rendre au Royaume-Uni. Il y retrouva Rachel, sa plus jeune sœur et alla par la suite chercher ses parents à l'aéroport. A l'enterrement, il vit la famille Livingston, au presque complet. Seul Andrew n'était pas présent, ce qui étira un sourire narquois à Nathanael, bien malgré lui et malgré les circonstances. Au fur et à mesure de la cérémonie, il se surprit à penser à Sara, encore une fois. Il pensait à ce qui aurait pu se passer si elle n'avait pas survécu à son accident et cette pensée lui donna un haut-le-cœur violent et il fut envahi d'une tristesse des plus intenses. Il prit une profonde inspiration pour tenter de chasser ses pensées de son esprit, trouvant du réconfort dans les bras de sa petite sœur qui pleurait à chaudes larmes et que son aîné tentait de consoler.

Et puis un jour, il en a eu marre de jouer cette comédie qui n'avait rien de drôle. Il avait fait ses bagages, en plein milieu d'une tournée qui devait le propulser encore plus haut. Il avait envoyé Steven se faire foutre et il avait foutu le camp, sans un mot à qui que ce soit. Son agent, dans un souci de conserver un peu de dignité et d'épargner une perte d'argent plus importante qu'elle ne l'était déjà, à communiquer auprès de la Pologne une lettre d'excuse, prétextant que Nathanael était souffrant et devait impérativement retourner aux États-Unis où il serait traité le plus rapidement possible pour reprendre avec de nouvelles dates. Le jeune chanteur lui, était déjà dans le premier avion qui le ramenait à New York. Là, il se renseigna un peu auprès d'anciennes connaissances, pour apprendre que Sara avait emménagé avec Patrick, ce qui ne l'étonnait pas vraiment. Il s'envola alors pour Virginia Beach, le cœur battant et la tête pleine de questions. Sera-t-elle là ? Sera-t-elle libre ? Marchera-t-elle ? Aura-t-elle changé ? Aimera-t-elle quelqu'un d'autre ? Quelqu'un de mieux que lui ? Tout le monde était mieux que lui. Mais lui, pourtant, il ne voulait qu'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t107-nate-that-s-not-what-i-meant-to-say
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 472
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Dim 23 Avr - 15:14

MON BEBE D'AMOUR QUE J'AIME TROP A LA FOLIIIIIIIIIIIIIIIIIE La love

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Dim 23 Avr - 15:41


Bienvenue parmi nous I love you

Excellent choix de personnage, tu étais attendu visiblement Hihi yeux brillants
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Aiden Landley

♆ Messages : 179
♆ Avatar : Chris Evans
♆ Crédits : moi même

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Dim 23 Avr - 19:55

Bienvenue officiellement toi ! yeux brillants yeux brillants yeux brillants

_________________
You can't always get what you want
« We're gonna wake up together, you won't wanna go home. We'll find love here forever, cause we'll wake up together » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t93-you-re-my-window-to-the-sky-aiden
avatar


Daisy A. Cooper

♆ Messages : 150
♆ Avatar : carey mulligan
♆ Crédits : mourning dove // which witch

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Dim 23 Avr - 23:03

Coucou toi Hihi

Bienvenue sur le forum, j'ai hâte de pouvoir pleurer devant vos futurs rps avec Sara cheerleader

_________________
are you shining just for me?
city of stars ✻ are you shining just for me? city of stars, there's so much that i can't see. who knows? i felt it from the first embrace i shared with you. that now our dreams, they've finally come true.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t72-daisy-a-cooper-when-everything-i-do-is-wrong-you-give-me-hope-and-consolation
avatar


Nathanael Callahan

♆ Messages : 48
♆ Avatar : Andrew Garfield
♆ Crédits : Dinosaure (avatar), Rium (gif)

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Lun 24 Avr - 2:18

SARA AMOUR DE MA VIIIIIIIIIIE (JE T'AIME)

Oh gosh Jamie... Merci Nash Very Happy

Merci Aidan !! Ça fait longtemps yeux brillants yeux brillants

Coucou toi ça fait longtemps aussi Hihi Huhu *lui offre une boîte de mouchoirs*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t107-nate-that-s-not-what-i-meant-to-say
avatar


Andrew Livingston

♆ Messages : 58
♆ Avatar : roo cutie panes
♆ Crédits : EYLIKA

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Mar 25 Avr - 21:31

Siffle Angry chainsaw Angry fire Nope Contrarié Siffle
allez on reprend les bonnes habitudes Hihi
bienvenue parmi nous quand même ! tu sais que j'adore te détester Ange

_________________
U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Fox Padilla

♆ Messages : 167
♆ Avatar : Norman Reedus
♆ Crédits : Schizophrenic(avatar)

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Mar 25 Avr - 22:29

Bienvenue !!!

_________________
PAINFUL LOVE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t103-stitches-fox


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Mar 25 Avr - 22:44

Bienvenue et amuse-toi par ici ! Ananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanael Callahan

♆ Messages : 48
♆ Avatar : Andrew Garfield
♆ Crédits : Dinosaure (avatar), Rium (gif)

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Mer 26 Avr - 5:50

Ew, un Drew... Ca se fait encore ces bêtes-là ? :pornstache: :pornstache: J'ai d'ailleurs retrouvé des Natew récemment dans les méandres de mon pc Hihi Hihi Tu vas voir comment je vais te montrer mon amour Angry chainsaw Rebel Cat fight

Merci Renard et Luke yeux brillants

_________________
Got her taste on my lips, still feel her on my fingertips. And now she makes me feel, like I’ll never be alone again, 'cause I’ve never had love like this. I fall asleep with you next to me, memorize the sound of your heartbeat. It’s beating loud from this point of view. I can’t believe that you’re near me, you took all that I’m fearing. And turned all my skies to blue. by sian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t107-nate-that-s-not-what-i-meant-to-say
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 472
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: Nate - That's not what I meant to say   Jeu 27 Avr - 10:49


Bravo Invité
tu fais à présent partie des HOPE ! Drapeau USA

Citation :
A tenu un carnet avec le nom de toutes ses conquêtes et le temps passé avec chacune d'entre elle. Le dernier nom inscrit est celui de Sara, sans durée.
Ce passage Blue love J'te l'avais déjà dit à l'époque, mais j'le répète Pink love
Bref ! fejbgehgjrqjfrjsgjkdhgjdkfsgksdfjgjsdfgjksdjdfksjgsdfk SAROUEL IS ALIVE ! What a Face

Si tout a été fait correctement tout a été recensé, mais n'hésite pas à vérifier que ton avatar, ton prénom & ton nom, ainsi que ton métier ont bien été noté. Vi vi L'erreur est humaine et aux dernières nouvelles le staff est humain, alors on n'est à l'abri de rien ! Fou

Il est à présent grand temps de faire ta fiche de liens et de RPs, Héhé n'hésite pas à aller sur les fiches des autres membres pour demander des liens et/ou des RPs d'ailleurs Hinhin Tu peux également proposer des idées de liens avec nos prédéfinis. Innocent Tu trouveras toutes les infos sur comment faire ici. Hehe

Si jamais tu as besoin d'un partenaire très important pour ton personnage tu peux toujours en faire un scénario ou un pré-lien dans cette partie. Cute Tu pourras lire les bonnes pratiques du scénario et du pré-lien par là. Coeur

Pour faire connaissance avec les autres membres nous t'invitons à venir flooder avec nous ! What a Face Que ce soit au Bac à Sable pour les jeux en tout genre ou au Parloir pour papoter plus librement. Hystérique

Au cas où ta vie IRL prendrait trop de place n'oublie pas de venir nous prévenir dans les Absences. Please

Le Staff reste à ta disposition si tu as besoin de quoique ce soit. Huhu

Et surtout... AMUSE TOI BIEN ! cheerleader

Le Staff de Never-Fall

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive
 
Nate - That's not what I meant to say
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» Nate Parker (gryf)
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant
» Galerie de Sasou ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Never Fall's Office :: Introduce yourself :: They pass !-
Sauter vers: