Rejoignez-nous sur le chat Discord du forum !

Partagez
 

 Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du jeu
Maître du jeu

♆ Messages : 136
♆ Feat. : Mr. Nobody
♆ Crédits : wiise

Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2]   Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2] EmptyMar 12 Mar - 23:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaden S. Hale
Jaden S. Hale

♆ Messages : 1681
♆ Feat. : Luke Mitchell
♆ Crédits : Me
♆ Disponibilité RP : Disponible
Letizia l Alek l Mercy l Charity Gala

Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2]   Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2] EmptySam 30 Mar - 19:20


Charity Gala

Jaden tapota affectueusement la tête du mini-écureuil recroquevillé dans la poche avant de sa veste, comme pour lui assurer que le cauchemar était désormais fini, et qu’il y avait survécu. Il pouvait sentir sans peine le petit corps de Sky trembloter de tous ses membres, et regretta momentanément de l’avoir amené. Ou plus exactement, de l’avoir autorisé à se balader seul. Compte tenu de la forêt de talons hauts qui peuplait la salle, qu’il n’ait pas été empalé jusque là tenait du prodige. Bref. Une fois certain que le chipmunk n’allait pas en conserver trop de séquelles, Jaden reporta son attention sur le cercle d’invités qu’ils formaient tous, et en particulier sur Alek, dont l’attitude réfractaire mais bon enfant l’amusait décidément beaucoup. Il n’avait pas manqué la remarque que le militaire avait faite avant qu’il ne s’éclipse puis revienne avec le ravitaillement de boissons : « Si je veux partir là de suite, je peux ? ». Cela l’avait fait rire, tout simplement.

C’était d’une franchise sans précédent, et voilà bien une qualité qu’il appréciait particulièrement. Et puis...  il y avait un côté comique, évidemment, à l’idée qu’un invité ayant à peine franchi le seul de la salle, décide automatiquement que la soirée était terminée. Le jeune surfeur observa d’un œil amusé Alek siffler d’une seule traite son verre de champagne. Eh beh... il allait falloir quelque chose de plus fort s’il voulait que ça ait un quelconque effet, à son humble avis. Il doutait cependant que Letizia ait prévu la vodka à destination des pauvres âmes mal à l’aise qui erraient à coup sûr dans salle. Il arqua un sourcil, à demi surpris par la réponse que lui fit le militaire à son offre d’extraction discrète et dans les règles. Une ou deux heures, vraiment ? A sa tête (et à sa descente, surtout), cela avait pourtant l’air de se compter en minutes et non en heures. La référence au Seigneur des Anneaux (qu’il ne pouvait pas avoir manquée, Kezzie l’ayant abreuvé jusqu’à plus soif de sa vénération pour une saga qui avait envahi son pays d’origine) le fit sourire doucement.

« Roger that, répliqua-t-il avec un mouvement de tête entendu, imitant ce qu’il pensait être la voix d’un soldat en mission. Une heure ou deux me semble être une moyenne raisonnable, histoire de donner le change. Et puis, avec un tout petit peu de patience, ils ne devraient pas tarder à ouvrir le buffet. »

Ben oui. Jaden n’était pas complètement stupide... et commençait à bien comprendre comment fonctionnaient les américains. C’était l’une de premières règles universelles. A partir du moment où il était question de bouffe, il n’y avait pas à tergiverser : les ‘ricains répondaient présents, qu’il s’agisse d’un club de lecture, d’un atelier tricot ou d’un concours de tartiflettes. Donc il supposait avec justesse que la promesse d’un futur buffet à volonté avait des chances de convaincre Alek de supporter son costume et les politesses mondaines qui ne semblaient pas être sa tasse de thé. Il y avait comme un « Courage, la pitance arrive », dans sa remarque innocente.

« D’ailleurs, reprit-il, en oubliant momentanément qu’il n’y avait pas que lui et Alek dans le cercle de la conversation, et qu’il aurait peut-être dû modérer le degré de conneries pour l’instant. Pour enclencher l’opération « Fuyez, pauvres fous », notre mot-clé sera « asperge ». Débrouille-toi pour le placer dans une phrase quand tu auras besoin que je te sorte discrètement de là. »

Il lui adressa un clin d’œil, et n’eut pas le temps de s’embarquer plus loin dans son délire, avant que Lip n’esquisse un léger mouvement à ses côtés. Ah. C’était l’heure. Jaden avait une sorte de sixième sens lorsqu’il s’agissait de la jeune femme. Il capta sans peine le regard qu’elle échangea avec Gabriel, et esquissa un petit sourire. Que la fête commence... De loin, le jeune surfeur adressa à Gab un léger signe de tête encourageant. Il savait ce qui allait suivre, et il savait aussi que ça n’était pas forcément la partie que Gabriel préférait, lui qui n’était pas friand d’attention. Jaden serra légèrement la main de Letizia dans la sienne, message silencieux pour lui donner également du courage ou tout simplement l’assurer encore une fois de sa présence, puis il l’observa s’éloigner jusqu’à la scène, un sourire à la fois attendri et fier au coin des lèvres.

Cette expression proche de la niaiserie, il la conserva tout le long du discours qui s’ensuivit. Discours dont il avait déjà entendu des fragments lorsque sa presque-fiancée s’entraînait et échangeait avec Gabriel sur la façon dont ils allaient s’exprimer lors d’une soirée si importante à leurs yeux. Mais cela ne l’empêcha pas d’être émerveillé. Par la justesse des mots que Letizia prononçait. Par la façon qu’elle avait de mettre son coeur et son âme dans chaque intonation. Par la beauté, toute simple, de la jeune femme si menue mais illuminant une salle si grande par la force de ses convictions et la bonté qu’on lisait sans peine sur les traits de son visage. Jaden sentit son coeur se gonfler... d’amour, de fierté, d’émotions, tout simplement. Lorsque les deux maîtres de cérémonie conclurent enfin leur discours vivant et poignant, Jaden fut sans nul doute l’un des premiers à applaudir à tout rompre, démarrant un début d’ovation que la foule suivit sans hésitation. Nope, personne ne dormait. Comment pouvait-on dormir après avoir entendu un discours comme celui-ci ? Du coin de l’œil, l’Australien jeta tout de même un coup d’œil à Alek. Un buffet avait été mentionné, comme promis. Le militaire n’allait sans doute pas tarder à tenter une percée.

Avant cela, cependant, il était question d’un spectacle. Ou de plusieurs. Jaden esquissa un nouveau sourire. Il avait été mis au jus, bien entendu, même s’il n’y participait pas. Il n’avait, pour ainsi dire, qu’un seul véritable talent, qu’il était bien difficile de mettre en pratique dans ces conditions. Ben oui. Pas évident, de participer à un talent show, quand votre partenaire est une vague de plusieurs mètres. Ça pose quelques soucis de logistique, dirons-nous. Il était cependant curieux de voir ce que les artistes bénévoles allaient leur proposer, sans compter la chorégraphie des danseurs d’Abraham. Un éclat malicieux traversa son regard alors qu’il se retournait vers Alek, tandis que Letizia et Gab se frayait un chemin jusqu’à eux, arrêtés petit à petit par quelques invités inspirés par leur discours.

« Et toi, Alek... demanda-t-il en sachant pertinemment que la réponse allait être négative. Tu participes au talent show ou... ? Tu nous as prévu un petit breakdance en deuxième partie ? J’ai hâte. »

Bien évidemment, il  n’avait pas d’autre but que de s’amuser de la réaction qui allait suivre, qu’il s’agisse d’une expression de pure horreur ou d’un flegmatique : « Alors là, même pas en rêve ». L’Australien, ne souhaitant laisser personne en reste, bien évidemment, adressa ensuite un regard interrogateur en direction de la jeune bénévole qui les avait rejoints quelques instants plus tôt :

« Megan ? Tu nous caches un talent particulier, toi aussi ? »

Jaden souligna sa remarque d’un petit sourire amusé, puis jeta un coup d’œil alentour, comme pour vérifier que sa future fiancée n’avait pas été littéralement avalée par la foule qui commençait à devenir bien dense désormais, surtout aux abords de la scène, où les artistes s’accordaient puis jouaient les premières notes d’un concert apprécié. Au bout de quelques minutes, la maîtresse de cérémonie finit par les rejoindre, et le jeune surfeur ne put faire autrement que de l’accueillir en lui déposant un baiser sur la joue.

« Tu étais parfaite. Comme d’habitude, souligna-t-il avec un sincérité désarmante. S’ils ne donnent pas tous l’intégralité de leur argent au profit des associations de ce soir et du monde entier, c’est qu’ils ont un truc qui cloche. »

Il n’exagérait jamais, bien entendu. Il n’empêche qu’il y croyait dur comme fer. Les mots de la jeune femme avaient résonné en lui d’une nouvelle façon : cela faisait maintenant trop longtemps qu’il n’était plus retourné sur les plages d’Australie ou d’ailleurs, pour aider à les nettoyer ou venir en aide aux animaux marins piégés par l’insensibilité et l’ignorance humaine. Il y eut comme un déclic, en lui. Voilà ce qu’il fallait qu’il fasse. Ça, c’était important. Ça, cela avait un sens. Il se mit à sourire. Letizia l’inspirait toujours, quoi qu’elle fasse.

En jetant un coup d’œil machinal à la foule alentour, il repérait sans véritablement le vouloir le visage familier de Scott un peu loin, accompagné d’une jeune femme qu’il n’avait jamais vue jusqu’ici. Si l’ami d’enfance de Letizia semblait déjà occupé à faire la conversation à un groupe d’invités, Jaden ne put s’empêcher de lui adresser un grand signe de la main, comme pour l’inviter à les rejoindre.

Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t941-jaden-s-hale-i-haven-t-been-everywhere-but-it-s-on-my-list
 
Charity Gala : Le discours et le concert [Sujet 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] - Gala de Charité pour les Orphelins et les Grands Enfants...
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Discours de la très honorable gouverneure Michaëlle Jean
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti
» ONE YEAR ▬ discours d'un kangourou bourru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Gala-
Sauter vers: