Partagez | 
 

 Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Demyan Alekseïev

♆ Messages : 114
♆ Avatar : sebstan
♆ Crédits : avatar: so. signature : tumblr

MessageSujet: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 17:59



DEMYAN "Nikolai" ALEKSEÏEV  
You're part of a machine, you are not a human being With your face all made up, living on a screen Low on self esteem, so you run on gasoline

Nom : Alekseiev Prénom(s) :  Nikolai était mon véritable prénom, mais c'est Demyan que je porte depuis que je suis arrivé sur le territoire américainÂge : 33 ans Date & lieu de naissance :28 mai 1984, Tcheliabinsk, Russie État civil : officiellement marié pour la paperasse mais en réalité célibataire Orientation aucune, seul le charme est capable de me séduire Métiers/études : Sergent pour l'Us Air force. j'ai commencé comme mécano il y à dix ans et me voilà tout récemment accepté comme pilote d'hélicoptère.   Groupe : Air Scénario, PVs ou inventé ? Inventé Avatar : Sebastian Stan Crédits : tumblr




Caractère Si je peux paraitre froid de premier abord, on dit souvent de moi que ce regard glacial fait froid dans le dos, je suis pourtant assez sociable. Un peu méfiant, en retrait, j'observe le monde à distance avant de m'y plonger. Je parle rarement de ma vie personnelle et jamais de ce qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui, je préfère chasser les curieux en leur répondant un "merdique" quand on me demande comment c'était en Russie. Expéditif , je ne donne pas ma confiance facilement mais lorsque je le fais je ne taris pas de générosité et suis loyal envers mes proches. Une cicatrice sur ma jambe gauche, celle d'une opération précipitée et ratée pour extraire une balle, souvenirs d'un ancien flic, qui ne me quitte que très peu à cause de ce nerf endommagé qui m'oblige a ne pas me séparer trop longtemps de mes anti douleurs. Un aigle royal tatoué entre les omoplates me rappelle la puissance,
la force, l'indépendance et est un hommage au corps de métier que j'ai choisis.
Anecdotes, tics, manies -  Trois à cinq douches quotidiennes, étrange moyenne qui laisse penser à un excès de propreté. Mais est ce vraiment le corps que souhaite se laver notre cher soldat? Qui sait vraiment combien son esprit est tourmenté par des souvenirs douloureux, qui sait combien son âme est salie par le sang qu'il à sur les mains. Personne, personne d'autre que cette douche, témoin silencieux de ses ongles qui usent cette peau recouverte d'abondante mousse pour chasser le souvenir de la crasse humide aux saveurs de moisissures.

- Nikolai est mon véritablement prénom, renié à son arrivée aux Usa, il semblerait que ce prénom aux consonances Russes ne soit pas uniquement un frein à ses projets mais les traces de souvenirs douloureux que je souhaite laisser derrière.

- Vodka devrait faire partie des clichés de la boisson traditionnellement appréciée par les Russes mais rien que son odeur me colle la nausée. Je vais préférer les saveurs d'un bourbon traditionnel et ne refuse jamais une pinte de bonne bière entre amis.

- Les antidouleurs, je suis accro à cette saloperie depuis l'accident. Une balle perdue qui c'est logée dans ma jambe gauche et y à laissé quelques séquelles que je refuse de laisser voir aux autres, ma carrière est bien trop précieuse pour que je ne la laisse s'envoler à cause d'une défaillance physique. Insupportable douleur lancinante, capacités motrices réduites, je couvre le tout à coup de doses médicamenteuses. Le soucis? Avez vous déjà vu ses mains qui tremblent ou ses sueurs froides nocturnes? Il semblerait que je ne sois plus dépendant à ces merde que je ne le voudrais bien.

- Rideaux clos, triple verrou fermé, porte blindée, un dernier regard à la fenêtre, deux coups de clefs dans la serrure, impossible de me passer de ce rituel lorsque je suis seul chez moi et m'apprête à me coucher. Est ce que je également vous conter le nombre incalculables de fois ou je me retourne pour jeter un oeil derrière moi en pleine rue?

- Le chocolat et la clope, c'est p'tet banal mais je peux pas m'en passer. C'est pas bon pour la ligne et l'autre mauvais pour mon cardio entre autre mais, quand on est accro on est accro hein!

Derrière l'écran
Pseudo / prénom : j'en ai pas What a Face  Âge : 31 dans quelques semaines Fréquence de connexion : plusieurs fois par semaine je pense Comment tu as connu le forum ?  Marraine la bonne fée qui m'a rappelé que votre bijou avait ouvert hahahaha. Prd :p  Un dernier petit mot ? J'aime le pâté dans la choucroute   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Demyan Alekseïev

♆ Messages : 114
♆ Avatar : sebstan
♆ Crédits : avatar: so. signature : tumblr

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 17:59


Tell me your story

Chapter 1. I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love.
I did...

"Nikolai, t'étais ou? Magnes toi il est rentré, j'ai essayé d'te couvrir  mais... " mon sourire se meurt devant le regard de ma grande soeur paniquée, ses épaules qui s'affaissent, sa main qui désigne vaguement cette lèvre gonflée. Mes doigts se compriment dessinant des croissants de lune au creux de mes paumes, combien de fois encore abimerait-il son visage sous le coup de la colère? Combien de fois me ferait il perdre le souffle et combien de côtes encore seraient brisées sous le martèlement de ces pieds? Combien de bouteilles brisées ou d'éclaboussures de vomis devraient on encore nettoyer? "Nat' je suis désolé.. si désolé" murmurais-je la voix tremblante avant de fixer d'un air déterminé la maison miteuse qui nous servait de foyer. Résistance, fermeté, mon poignet se retrouve scellé entre ses doigts si frêle alors que le grand bleu danse derrière un rideau de perles salées. "Nik' n'y vas pas tout de suite, il est... il est trop en colère.." mais je ne l'écoutais pas, pas plus elle que ma défunte mère qui à périt sous les coups par ma faute. Natasha je te promet que je te sauverais, je nous sauverais, de lui, je nous vengerais, je la vengerais! Me promessais-je chaque jour.

******

Dire que j'avais une famille, était un peu utopique quand on connaissais les détails de mon enfance. A cinq ans j'ai perdu ma mère, imprudence d'un verre brisé sur le sol, simple maladresse de gosse qui irrita le paternel. Cette raclure à l'humeur instable, ce manipulateur à l'haleine de vodka à fait de nos belles années un enfer. Comme toujours ma mère lui pardonnait, l'excusait, comme toujours ma mère avait peur, mais ce jour là, elle n'eut pas eu peur. Se dressant entre le corps sonné et tremblant de son fils de cinq ans gisant sur le sol et son mari au regard chargé de rage. Arrêtes, laisses le c'est qu'un enfant! ce sont les derniers mots que j'entendais avant qu'une symphonie de cris et de suppliques étouffés ne se fasse entendre. Puis le noir. Avais-je fermé les yeux? M'avait-il aidé à le faire? C'est Natasha qui tombait sur le corps sans vie de ma mère, c'est Natasha qui fut hantée chaque nuit par le propre son de ces cris et cette image cauchemardesque. Seuls, livrés à notre bourreau, ces humeurs nous voilà prisonnier d'un geôlier qui se prétend être père.

Chapter 2. And you were strong and I was not my illusion, my mistake I was careless, I forgot
I did...

Je grandissais la peur au ventre, rongé par la culpabilité, convaincu d'être le petit bâtard -comme il disait si bien- responsable de la mort de ma mère. Commencer sa vie avec un égo terni comme boulet, la peur comme compagne quotidienne et un sentiment d'injustice trônant au dessus de ma tête. Je revais de sauveur, de super héro, de justice, chaque jour que faisais alors que mes yeux étaient collés de larme, mes mains usées par les tâches quotidiennes et les muscles endoloris par la fatigue d'une journée de travail après l'école. Ne pas répondre, ne pas ciller, être poli, ponctuel, un bon soldat, tout ça ne suffisais toujours pas à éviter un mauvais coup, le démon habitait cet homme, on le voyait chaque soir dans son regard.Mais se monstre il m'offrait un toit, à manger ,je devais chaque jour le remercier de m'avoir mis au monde. C'est ça la vie? J'avais de plus en plus de mal à y croire alors qu'à l'école certains semblaient avoir plus de chance que moi, que nous.

J"ai eu seize ans la semaine dernière et mes rêves d'entrer dans les forces de l'ordre s'amenuisent au fil du temps. Si mon physique s'est développé, que je parviens difficilement à tenir un rythme scolaire, je commence peu à peu à perdre mes rêves d'enfants en prenant conscience de la dure réalité. Pots de vin, abus de pouvoir, rien de bien glorieux chez ces hommes qui ne se font pas toujours respecter. Je perd peu à peu mes rêves et pourtant c'est ce qui me fait tenir, ça plus que les paroles encourageantes de Nat'. Son état de santé s'empire au fil du temps, ses traits tirés et son teint plus pâle que la normale indiquent que son corps frêle ne tiendra guère longtemps à ce rythme. Elle se tue à la tâce, s'arrange pour effectuer certaines des miennes pour que je puisse m'entrainer, devenir ce héro que je lui ai promis, nous sortir d'ici.

******

Le regard livide de mon ainé se pose sur la bouteille vide alors que le démon hargneux retourne la pièce à la recherche d'une dose supplémentaire. Après avoir retourné la moitié du salon qu'elle c'était évertuée à ranger ce matin, le monstre pose son regard cruel sur Nathasha. "je t'avais dis de faire les courses petite trainée. Tu crois que c'est ces stupides études que je te paies à la sueur de mon front qui te donneront une vie décente? C'est moi qui ramène l'argent ici alors si t'es pas capable de te comporter en femme tu devrais arrêter de la jouer intelligente et faire ton boulot correctement pour une fois." Elle ne pipe mot, le regard fixe et les mains tremblantes. "je... pardon... je vais y aller de suite.. je.. ça ne sera pas long." pas long? Tout était toujours trop long quand il s'agissait de Vodka. Un bruit sourd, la bouteille explose contre le mur elle sursaute se couvre le visage mais la bête enragée n'en a pas finit avec elle. Il empoigne sa chevelure or, une supplique, un cri de trop, l'orage gronde dans ma poitrine et je fond sur lui. Le déséquilibrer ne fut pas difficile vu son état avancé d'ivresse, je ne pensais pas que ce serait si facile, je ne pensais pas en arriver là. Violent, incontrôlable furie, le regard écumant de rage mes poings s'écrasent à répétition sur son visage, encore et encore le son de ces gémissements de douleur couverts par mes cris hystériques. La chaleur carmin couvrant mes mains fait écho au liquide salé qui s'écoule de mes yeux, le soulagement d'avoir pu sortir ce que je retenais depuis tant d'années. Une voix en sourdine éclate à plusieurs reprises, Nikolai, Nikolai, Nikolai elle répète mon nom, elle me donne des ordres arrêtes ça! mes épaules me font souffrir. Cette voix je la connais, cette douleur me ramène à la vie. Ses ongles enfoncés dans mes larges épaules, ma soeur me supplie  tant alors que l'incontrôlable rage m'avait fait perdre l'esprit. Je me relève non sans cracher sur le visage tuméfié du monstre gisant sur  sol. Sifflement venimeux, avertissement menaçant, mon regard glisse sur la silhouette recroquevillée du lâche qui ne me faisais plus peur aujourd'hui  "ne t'avises plus de lever la main sur elle! Plus jamais!"

******

Nous aurions peut-être du quitter le domicile à cet instant, mais elle me suppliait de rester, me jurais qu'il allait se calmer, qu'il avait compris maintenant, que nous n'avions nulle part ou aller, que c'était inconscient de partir sans un sous en poche. Mais la rue glaciale était-elle plus dangereuse que l'homme qui nous accueillait sous son toit? J'en doutais, méfiant, sur mes gardes, j'ignorais son regard de chien battu, les excuses saveur mensonges qui sortaient de ces lèvres, parce que tout ça, ça ne durera qu'un temps, le temps qu'il se remette sur pied, le temps que son vrai visage n'apparaissent de nouveau. Plus hargneux et revanchard que jamais, il avait sa cible en ligne de mire, je le savais, je le sentais das ses regard appuyés, sur ces sourires sournois. Et c'est le jour ou le canon de son fusil de chasse se posais sur mon front que mes craintes se confirmaient.

Si je n'avais jamais qualifié l'homme de ce que représentait l'image d'un père, ce regard chargé de haine, ces mots méprisants, ces insultes et le fait qu'il désire ta mort glaçaient mon sang dans mes veines. L'avais-je mérité? Ne méritais-je pas le bonheur? Etais-je si insignifiant et misérable qu'il le prétendait?
C'est elle qui me sauvait, mais à quel prix, ma mère avait déja payé de sa vie pour moi et ma soeur ravala sa fierté et offrit son innocence au monstre. Elle savait le mener à la baguette, ou plutôt par la braguette, ce chien ne méritait pas de s'en sortir ainsi et pourtant... il obtenait toujours gain de cause. Dites moi les gars c'est vraiment ça la vie?


Chapter 3. And now when all is done there is nothing to say you have gone and so effortlessly you have won you can go ahead tell them...
Clapier miteux, appartement humide infesté de cafards, une seule fenêtre il avait des allures de cave insalubre et pourtant faisait notre bonheur. Avions nous eu tord de croire au bonheur? Strip teaseuse dans une discothèque je fermais les yeux sur ses extra tandis que je combinais études et entrainement de tir. Jelui avais promis et on s'en était sortit, loin de cette maison aux souvenirs tristes et au parfum de vodka. Etions nous vraiment heureux? Deux enfants qui ont grandi trop vite, deux enfants brisés qui tentent malgré tout d'avancer main dans la main, mais prenions nous la bonne direction? Oui, le bonheur j'y ai cru les mois suivants, oui le bonheur j'y ai cru l'année d'après, notre appartement commençait à se meubler, nous mangions enfin à notre faim, j'avais déniché un vrai travail à la sueur de mon front. mais stupide idéaliste qui regard dans la mauvaise direction, il n'a rien vu venir derrière ses yeux vitreux et ce teint grisâtre, non le héro de bas étage était bien trop occupé à s'amouracher de son nouveau collègue pour apercevoir ses marques crouteuses au creux de ces coudes. Le train de la vie était en marche, parti bien trop vite, elle se noyait chaque nuit dans ses effluves oniriques provoquées par la came et moi, j'étais trop occupé à me noyer dans ses grands yeux bleu. Dimitri était un peu plus âgé que moi, une carrure un poil plus imposante, un sourire à faire tomber les anges et le bleu de ces yeux contrastait à la perfection avec l'ébène de sa chevelure. Mon partenaire de patrouille savait que peu de gens résistaient à son charme, moi y-compris. Il en jouait et ça me plaisait, jeune et insouciant j'étais bien loin de me douter que cette amourette serait ternie par de profondes cicatrices. Quelques mois nous suffisaient à sympatiser, quelques mois seulement et nous dépassions la relation professionnelle et amicale. Quelques mois et puis l'accident.

******

Mes tympans sifflent alors que ma tête heurte violemment le sol, leurs visages deviennent troubles et puis plus rien. Plus d'insultes dégradente, plus de coups acharnés, je n'entendais même pas la voix affolée de Dimitri qui appelait les secours, pas même les sirènes de l'ambulance. Je me réveillais quelques heures plus tard, aveuglé par la lumière blanche me surplombant, premier réflexe fermer les yeux et porter ma main à ce crâne douloureux, un bandage cerclait mon front et ma paupière gauche largement gonflée était couverte d'un épais pansement. Froncer les sourcils m'arrachait un grognement de douleur causé par la tension des fils sur mon arcade. Sa voix, puis son visage, ils m'apparaissent "hey Nik est ce que ça va?" Je tend la main vers son visage lui aussi quelque peu abîmé, mais elle n'atteint sa cible alors qu'il se redresse " c'est rien." sa voix semblait avoir perdu de ces teintes chaudes et rassurantes. Je tente de me redresser et il reprend "est ce que tu te souviens de quelque chose Nik'?" Je plisse les yeux tentant de retracer le fil de la soirée, elle avait commencé sous d'agréables auspices, un diner, puis un verre, nous devions aller chez toi mais une bande de jeunes nous a surpris. Si nous avions ignoré les premières insultes provocatrices, ça 'avait pas suffit à éviter l'agression. "ouais, est ce que..." je n'ai pas le temps de terminer ma phrase que tu me coupes "t'inquiètes pas, j'ai appelé les collègues, je leur ai tout raconté" Mon regard s'arrondit sous le choc, tout vraiment tout? Un brin étonné de la part d'un homme guidé par le dicton vivons heureux vivons cachés. "quoi?" Mais une autre voix se mêle à la conversation, le chef de la brigade dans l'encadrement de la porte. "content de vous revoir parmi nous agent Alekseiv! Ne vous en faites pas pour la déposition tout est réglé, nous allons tacher de mettre la main sur ces sales types mais n'espérer pas trop retrouver votre portable. Prenez une semaine de congé pour vous remettre sur pieds" Bouche entrouverte, muet comme une carpe, mon regard interloqué balayait le visage des deux hommes. Quel téléphone? De quoi êtes vous en train de parler? Je gardais le silence et saluais mon chef qui quittait la pièce pour retrouver le visage blême de Dimitri. Mince ligne hostile qui étire mes yeux dans la suspicions et la colère. "Quel téléphone Dimitri?" Il s'assied sur le rebord du lit posant son indexe sur ses lèvres "Chut, t'as besoin de repos" Est ce que t'es en train de me prendre pour un con là? Y'avait pas d'histoire de téléphone dans cette agression et je m'en souviens très bien! Rauque, un mélange d'usure et de colère ma voix souffle "Attends un peu que j'sois sur pieds Dimitri!"

******

Avaler sa salive de travers, c'était la première mais pas la dernière fois que ce lache perdait de sa superbe. Le prince charmant était nettement moins attrayant au fil du temps et s'il avait tenté de me convaincre de me taire en argumentant que notre carrière était en jeu, je comprenais peu à peu que monsieur avait bien plus peur que sa réputation soit entachée. Des disputes commençaient à naitre, des tensions, alors que je provoquais l'homme à en devenir un, assumer ce qu'il était même si on vivait dans un monde de brutes, même si les policiers étaient plus des vermines que des héros, même si c'était pas facile tous les jours, se cacher n'était pas la solution. Mais j'étais le seul à en être convaincu et monsieur ne trouva pas mieux que de me balancer aux collègues, monsieur ne trouva pas mieux que de prétendre être fiancé à une belle blonde. Moqueries, brimades, je fus même soumis à des entretiens avec mon supérieur qui me demandait de cacher cette tare aux yeux des autres pour ne pas nuire à la réputation de la police. Bravo Dimitri! Tu avais brisé mon coeur mais ruiné toutes mes chances de faire confiance à nouveau.

Chapter 4. Tell them I was happy and my heart is broken all my scars are open tell them what I hoped would be
Impossible...

Natasha avait elle aussi rencontré quelqu'un, bien en apparence mais était il celui qu'il prétendait? Je ne le saurais jamais véritablement, nos chemins commençaient à se séparer peu à peu. A cause de lui? Non, le monstre causa un désaccord entre nous, nous avait ils retrouvés? Biensur que oui d'une certaine manière, puisqu'il avait renoué contact avec ma soeur au coeur et au pardon trop grand. Il est malade Nik' on ne peut pas le laisser comme ça. M'avait elle dit, avait elle tenté de me convaincre de pardonner celui qui avait fait de notre vie un enfer. Etais-je cruel de penser que cette ordure n'avait que ce qu'il méritait? Natasha retournera prendre soin de lui mais cette fois ci je ne la suivais pas, cette fois ci je prenais mon envol... seul... Un peu d'argent de côté et je pars chercher ce que l'on nommait le rêve américain, mais j'ignorais encore que ça n'avait rien d'un rêve.

Chapter 5. It’s time to strap our boots on this is a perfect day to die
In this life there’s no surrender there’s nothing left for us to do We are the ones who will never be broken With our final breath We’ll fight to the death
We are soldiers...

Qu'allais je bien pouvoir faire alors que je me voyais recalé sans même avoir pu passer les tests physiques pour entrer à l'armée? Mes papiers n'étaient pas suffisants, un visa temporaire qui me vaudra un refus et je ne parlais pas la langue, comment rejoindre les soldats qui à mon esprit avaient plus des allures de héro que ces flics véreux que j'avais toujours connu. As-tu hontes de moi Natasha? Dis moi ce que je dois faire! Semblais-je te supplier, perdu, à bout de forces après un nouvelle chute, après un nouveau combat m'ayant mis à terre dans un pays inconnu. Le problème? C'est que je ne savais plus quoi faire, cumuler les p'tit job pour manger, se loger, même ça c'était pas facile, quand tu parles pas la langue t'espère pas grand chose de plus que balayer, faire la plonge, des p'tits travaux et pour ça, on te diras jamais que t'es un héro. Je trouvais finalement une place plus ou moins stable de mécano dans un garage dirigé par un ukrainien, et si la vie ici semblait moins dure que dans mon pays natal, je commençais à avoir le mal du pays et me morfondre dans ma solitude. Mais ça c'était avant... avant Shiloh.

Shiloh c'est qui? Mon ange gardien, ma soeur de coeur, ma meilleure amie, la femme de ma vie. Garde côte, la demoiselle au caractère bien trempé à tout d'un homme dans un corps de femme. Franc parlé, blagues vaseuses, bagarreuse, battante, obstinée, elle est tellement parfaite dans ces imperfections. la première rencontre fut animée, si je n'ai pas compris ces premiers mots, j'ai bien saisi le ton moqueur et peu amical, "débile" prononcé dans ma longue natale m'interpellait et c'est ainsi que commença notre discussion et que se levaient les malentendus. J'étais pas le lourdingue qui venait jouer au héro pour la draguer, ni le crétin de base qui tombait sous le charme d'une somptueuse demoiselle, j'étais juste ce type seul et paumé qui ne comprenait rien à cette langue étrangère, à ce pays... Mon guide, mon pote, mon support, elle faisait tellement pour moi sans que je n'ai le droit de la remercier, peut être parce qu'elle ne voulait montrer à quel point ma présence dans sa vie lui était bénéfique à elle aussi. Shiloh elle est forte, Shiloh elle sait jouer de ses charmes sans connaitre le niveau élevé de sa véritable beauté, Shiloh elle est trop brute pour sa famille riche à millions aux allures de musée doré, Shiloh elle aime trop les mauvais garçons pour tomber sur le véritable amour, Shiloh elle sait ce qu'elle veut mais elle en veut trop, Shiloh elle donne tout mais personne ne sait lui rendre la pareille. Shiloh c'est mon second souffle, la soeur que je n'ai plus et quand après une soirée alcoolisée elle me propose de nous marier... j'accepte... parce que ça l'arrange, parce que ça m'arrange, parce que ça nous arrange, ses parents ils m'adorent, ça lui évite d'être reniée par ceux qui auraient voulu diriger sa vie, maitriser la tempête Shiloh et moi... j'aurais ma carte verte, mes droits, mon identité américaine.

Elle m'apprend la langue de son père et je lui apprend à se méfier, elle m'apprend à jouer et je lui apprend à aimer. La vie finalement est pas une chienne, il suffit juste de trouver sa voie, d'être bien entouré...
Les tests physiques finissent par venir, bizarrement je suis citoyen américain ça passe mieux que le Russe suspect, je quitte le garage pour rejoindre l'US Airforce en temps que mécano, mais j'ignorais encore que j'allais déchanter. Si je commence à apprendre, je suis loin d'avoir un bon niveau et mon accent à couper au couteau ne laisse aucun doute sur mes origines les brimades je connais, le rejet aussi, je gonfle les épaules, je ravale ma langue et ça finit par passer, au bout de quelques temps, jusqu'à ce qu'ils trouvent une nouvelle victime.

Dix ans maintenant que je suis arrivé ici, le regard luisant d'admiration braqué sur ses soldats, ses pilotes, si certains m'ont pris de haut d'autres ont été un véritable soutient pour moi et source de belle amitiées. L'an dernier j'ai osé franchir le pas, faire ma demande pour être formé au pilotage, non je ne prétends pas avoir le niveau pour les bombardiers ou les ravitailleurs, un engin en particulier attire mon attention, l'hélicoptère et c'est peut être celui qui me demanderas moins de travail que les autres.

_________________

It’s time to strap our boots on this is a perfect day to die wipe the blood out of our eyes In this life there’s no surrender. There’s nothing left for us to do Find the strength to see this through We are the ones who will never be broken With our final breath We’ll fight to the death We are soldiers, we are soldiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:00

Bienvenue sur le forum !

Bon courage pour ta fiche :pornstache:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:00

MON HOMME. Blblblbl. La love

Que tu es beau, que tu es parfait :pornstache:

Bienvenue par ici La love j'ai trop hâte de lire ta fiche La coeur

Hésite pas à me harceler de MP si besoin La coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Demyan Alekseïev

♆ Messages : 114
♆ Avatar : sebstan
♆ Crédits : avatar: so. signature : tumblr

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:02

aaaw merci bien pour cet accueil vous cheerleader yeux brillants

héhéhé ça veut dire que tu dors à la maison cette nuit? aallllez soit sympa j'te ferais des pancake Siffle
hihi je vais p'tet te mp sous peu oui je suis en train de rassembler mes idées j'avais pas prévu de faire un perso mais uen surprise m'est tombée dessus quoi XD bravo tentateur

_________________

It’s time to strap our boots on this is a perfect day to die wipe the blood out of our eyes In this life there’s no surrender. There’s nothing left for us to do Find the strength to see this through We are the ones who will never be broken With our final breath We’ll fight to the death We are soldiers, we are soldiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:05

Beinvenue Adam !!! Good luck avec ta fiche de présentation !!!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:05

Bon si y'a des pancakes alors Siffle !

D'accord je t'attends La coeur tentateur c'est mon deuxième prénom Si si Si si
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:06

Sebastian Stan Tombe Bave

Bienvenue sur le forum Coeur ballon
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Demyan Alekseïev

♆ Messages : 114
♆ Avatar : sebstan
♆ Crédits : avatar: so. signature : tumblr

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:10

Lieutenant colonel quel prénom original j'aime beaucoup! merci Smile
ooh *note sur son petit carnet "comment séduire thomthom": est achetable avec de la bouffe*
j'arrive soon cheerleader Siffle yeux brillants Batman Coeur
Maggie hihihi il est beau n'est ce pas? merci à toi Smile

_________________

It’s time to strap our boots on this is a perfect day to die wipe the blood out of our eyes In this life there’s no surrender. There’s nothing left for us to do Find the strength to see this through We are the ones who will never be broken With our final breath We’ll fight to the death We are soldiers, we are soldiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 476
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:11

Vu ce que tu as dit sur le scénario... cette discussion n'aurait-elle pas eu lieu sur PRD ? Siffle

Parce que si oui moi je m'en souviens ! Mdr

Bienvenue officiellement ! Coeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:13

Prénom de chien ! Je sais hahaha ! J'ai bien hâte de voir la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Demyan Alekseïev

♆ Messages : 114
♆ Avatar : sebstan
♆ Crédits : avatar: so. signature : tumblr

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:25

muhahaha trouvé! aaah c'était toi la dame qui m'a parlé de votre ship prévu? héhéhé
c'est à cause de votre mp que je suis là bande de tentatrices j'étais censé plus reprendre de perso mais.... ce projet et ce scéna bah....
mercii Smile
et tu manges des os aussi? *sort*

_________________

It’s time to strap our boots on this is a perfect day to die wipe the blood out of our eyes In this life there’s no surrender. There’s nothing left for us to do Find the strength to see this through We are the ones who will never be broken With our final breath We’ll fight to the death We are soldiers, we are soldiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 476
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:36

Oui c'est moi BG smile

Hey t'avais demandé à être prévenu Siffle alors moi je préviens Siffle Je suis une bonne admin Ange

Puis Stan quoi yeux brillants

En tout cas si jamais tu as des questions n'hésites surtout pas Cute

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive
avatar


Carolina Fitzgerald

♆ Messages : 161
♆ Avatar : Mireille Enos
♆ Crédits : Moi (Avatar) + Tumblr (Gifs)

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:41

Bienvenue parmi nous, avec Sebastian en plus ! Very Happy

_________________
Never let me go.

❀ Te quitter fut la plus grande bêtise de ma vie. Je le sais, maintenant. Dis-moi que ce n’est pas réciproque, que tu n’éprouves plus rien pour moi, et je m’en irai aussitôt, je te le promets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 18:57

Bienvenue par ici ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Demyan Alekseïev

♆ Messages : 114
♆ Avatar : sebstan
♆ Crédits : avatar: so. signature : tumblr

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Lun 1 Mai - 19:04

Sara muhaha et t'as de la mémoire en plus bravo!
merci pour tout! yeux brillants

Vic & Ana merci de votre accueil cheerleader

_________________

It’s time to strap our boots on this is a perfect day to die wipe the blood out of our eyes In this life there’s no surrender. There’s nothing left for us to do Find the strength to see this through We are the ones who will never be broken With our final breath We’ll fight to the death We are soldiers, we are soldiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hannah L. Meyer

♆ Messages : 121
♆ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
♆ Crédits : Junkie (ava)

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Mar 2 Mai - 0:04

Stan Cute
Bienvenue parmi nous ♥️
Bonne rédaction pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Mar 2 Mai - 20:39

Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Demyan Alekseïev

♆ Messages : 114
♆ Avatar : sebstan
♆ Crédits : avatar: so. signature : tumblr

MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Mar 2 Mai - 21:03

ooh merci vous deux Statham badass le choix d'avatar j'aime!

_________________

It’s time to strap our boots on this is a perfect day to die wipe the blood out of our eyes In this life there’s no surrender. There’s nothing left for us to do Find the strength to see this through We are the ones who will never be broken With our final breath We’ll fight to the death We are soldiers, we are soldiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)   Mar 2 Mai - 22:22

Stan BG smile
Bienvenue par ici ! Coeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Demyan - Падение разрешено подниматься упорядочен (tomber est permis se relever est ordonné)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robynn ❥ « Tomber est permis ; se relever est ordonné. »
» « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » [PV Raiko]
» Helen Dostoievski ~ Nikolaï Dostoievski ~ Autumn Dostoievski
» SATINE ❄ Tomber est permis, se relever est ordonné
» JAMES × « Tomber est permis, se relever est ordonné »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Never Fall's Office :: Introduce yourself :: They pass !-
Sauter vers: