Partagez | 
 

 JAMIE - CRASH.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Jamie P. Davies

♆ Messages : 220
♆ Avatar : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae # avatar & first text (sign) ♠ Bat'phanie # signature ♠ Tumblr # gif. ♠ Green Day # citation sign.

MessageSujet: JAMIE - CRASH.    Lun 8 Mai - 23:04



Jamie Peter Davies
la citation du swag

Nom : Davies. Un nom tout ce qu'il y a de plus commun, d'une famille modeste mais dont Jamie est particulièrement fier. Fier de porter le nom de son père, célèbre reporter de guerre dans les années quatre vingt-quatre vingt dix. Mais dont la vie a été arraché beaucoup trop tôt, laissant derrière lui femme et enfants complètement dévastés.  Prénom(s) : Jamie, Peter. Des prénoms simples qui n'ont aucune histoire particulière si ce n'est qu'ils étaient au goût de ses parents. Sur la base militaire, il a cependant plus l'habitude qu'on l'appelle par son nom.   Âge : Il a dépassé la trentaine beaucoup trop vite à son goût, atteignant les trente-deux ans d'ici quelques semaines. Date & lieu de naissance : un vingt juillet, à La Nouvelle-Orléans en Louisiane. Ce n'est que lorsqu'il s'est enrôlé dans l'armée à l'âge de dix huit ans que Jamie s'est installé à Virginia Beach. État civil : Tristement célibataire. Il y a un an encore, il vivait le plus beau et le plus pur des amours avec le seul homme qui faisait battre son cœur: Toby. Aujourd'hui, il n'est que dévastation et douleurs insoutenables. Orientation sexuelle : Bisexuel. Avant sa rencontre avec Toby il y a cinq ans, Jamie n'a eu que des relations avec des femmes bien qu'il ne doutait pas de son attirance pour les hommes. Métiers/études : Pilote d’hélicoptère, bien qu'il ait exercé comme pilote de chasse pendant quelques années. Il est sergent, n'aspirant pas à gravir les échelons. Il se consacre juste à son métier, sa vocation. Groupe : Air Scénario, PVS ou inventé ? Inventé Avatar : Brian J. Smith Crédits : tumblr




Caractère Maniaque/ordonné. Le lit au carré, ça le connait Jamie. Il le ferait presque les yeux fermés. Mais sa maniaquerie ne s’arrête pas là, aillant en horreur que la moindre chose traîne il peut rapidement perdre patience et son calme olympien. En d’autre terme, il crise. La saleté, il lui fait la guerre tous les jours mais c’est plus une question de santé étant allergique aux acariens des poussières. Angoissé/nerveux/secret. Si en apparence Jamie semble être quelqu’un de serein et d’équilibré, la vérité est toute autre. C’est un homme terriblement anxieux dont le cœur est tourmenté par de profondes angoisses liées à son passé, son enfance. Des peurs profondes que longtemps le soldat n’en a compris la cause, jusqu’à ce qu’il voit cette psychologue qui a fait ressortir tout ce qu’il avait si profondément enfoui dans sa mémoire au point qu’il n’en avait aucun souvenir. Ces souvenirs, Jamie n’en parle jamais, parce que sa souffrance il le refuse de la partager. Que ce soit les circonstances de la mort de son père, ou l’absence de son frère. Protecteur/attentionné. Quand il porte quelqu’un dans son cœur, Jamie mettra tout en œuvre – autant qu’il le peut – pour être présent que ce soit dans les meilleurs que les pires moments. Ne supportant que difficilement la souffrance de ceux qu’il affectionne, il se donnera corps et âme pour apporter un peu de paix. Il est très sensible vis-à-vis des émotions de ceux qui lui sont proches, calquant parfois les siennes sur les leurs avec trop de compassions. Rancunier. Sa mère peut parfaitement en témoigner, Jamie ne pardonne pas quand il estime qu’on a trahi sa confiance, ou alors en de très rares occasions. Jamie peut se donner sans concession, avec une foi presque aveugle, en revanche il lui est très aisé de tout reprendre sans remords, ni regards en arrière. Réfléchi. Jamie n’agit que très rarement sous le coup de l’impulsivité, à vrai dire il n’y avait qu’avec Toby qu’il pouvait l’être. Il n’y avait qu’avec lui que la raison lui échappait, et qu’il ne réfléchissait plus à rien, vivant pleinement chaque émotion qu’il lui faisait ressentir : de la passion à la colère. Mais les trois quarts du temps c’est un homme qui réfléchit toujours avant d’agir, qui préfère une explication calme et sincère,  plutôt que résoudre les problèmes par la violence. Sur le terrain, comme à la vie, la témérité et l’inconscience sont quelques choses qu’il combat farouchement. Les risques, il n’aime pas en prendre. Compétiteur. Jamie aime gagner, pour tout. Jamie aime l’adrénaline des compétitions en tout genre, se mettre une pression de dingue surtout lors de challenges sportifs. Il se donne à fond pour donner le meilleur de lui-même, et on ne peut pas vraiment dire qu’il soit bon joueur. C’est même un très mauvais perdant. Il râle, il boude… oui oui, comme un gamin. Râleur. Quand cela ne va pas dans son sens, Jamie peste. Très souvent. La plupart du temps contre lui-même, il s’auto-insulte. La plupart du temps, ça fait rire les autres, ce qui bien évidemment ne fait que le faire râler davantage. Passionné. Tout ce qu’il entreprend que ce soit au travail ou dans sa vie privée, il y met tout son cœur. Toute son âme. Il vit les choses à fond, parfois trop, jusqu’à ce brûler les ailes. Comme avec Toby…

Sociable – Curieux – Désintéressé – Emotif – Honnête – Galant – Modeste – Taquin – A l’écoute – Ouvert d’esprit – Généreux – Calme – Dévoué – Bienveillant – Sarcastique – Gentil – Tendre – Intense – Fier.
Anecdotes, tics, manies 1. Jamie comprend et parle très bien le français, même s’il trouve son accent affreux. Il connaît également quelques mots et expressions arabe, qui lui sont bien utiles lors de ses missions. 2. Il possède une vieille Camaro décapotable noire qui lui vient de son père, qu’il chérit plus que tout. C’est tout ce qui lui reste de celui qu’il aimait tant et qui l’a quitté beaucoup trop tôt. Elle s’appelle Rosie. 3. Jamie adore cette sensation de liberté qui l’envahi lorsqu’il vole, que ce soit dans un avion de chasse ou un hélicoptère. 4. Il n’a pas revu sa mère depuis qu’il s’est enrôlé dans l’armée, qui d’ailleurs ne lui avait pas autorisé son inscription à ses seize ans. Il lui en a voulu, comme il lui en voulait pour son père et son frère. 5. Les deux premiers années après le départ d’Adrian du domicile familial, il recevait et conservait les cartes postales que celui-ci lui envoyait. Et puis du jour au lendemain, Jamie n’a plus eu de nouvelle, allant jusqu’à ce demander s’il est toujours en vie. 6. Quand il avait douze ans, son frère a agressé devant lui un couple d’hommes s’embrassant dans la rue. Jugeant leur acte obscène, monstrueux et condamnable. Mais Jamie a effacé cet affreux souvenir de sa mémoire 7. S’il s’adapte parfaitement aux nouvelles technologies, il a cependant une véritable passion pour les vieux appareils photos ou encore les tourne-disques. Il a une grande collection de Vinyles assez éclectique mais avec tout de même un goût prononcé pour le jazz et les musiques plus rock ‘n’ roll. 8. Quand Toby l’a quitté, Jamie a eu un déclic – trop tard évidement. Il voit depuis une psychologue chaque semaine, travaillant sur les angoisses qui l’animent et cherchant les causes de celles-ci. Et c’est avant son départ en mission il y a trois semaines de cela, que le travail du doc’ a fini par payer, ravivant les souvenirs profondément enfoui du soldat. 9. Jamie a besoin de se dépenser tous les jours, dans tout type de sport. Que ce soit la musculation, la course à pied ou les sports de combats. Il essaye de participer à minimum deux marathons par an, qui ont très souvent un but lucratif pour des associations. 10. Jamie rêve de voyage, mais hormis ses missions, il n’a jamais mis les pieds en dehors des Etats-Unis. C’est l’un de ses plus grands regrets. 11. Il pense ne plus jamais connaître le bonheur depuis sa séparation avec Toby. De toute façon il n’en veut pas, ça lui semble impossible d’être heureux sans lui. 12. Jamie a voulu mettre fin à ses jours il y a quelques mois en se tirant une balle dans le crâne, mais il s'est ravisé en réalisant ce que son père penserait de lui.
13. Il est parti en mission en Syrie il y a trois semaines,
et dans son insouciance il a mit la vie en péril de ses camarades en provoquant le crash de l'hélicoptère après un tir ennemi. Une mise à pied indéterminé l'attend à sa sortie du coma.

Derrière l'écran
Pseudo / prénom : Psychose Mae Âge : Bientôt 29 ans  Sad  Fréquence de connexion : 5j/7 en moyenne. Comment tu as connu le forum ? COUCOU CELINE  Siffle  Un dernier petit mot ? GENRE J'APPRENDS QUE MAINTENANT QUE VOUS AVEZ FAIS CE FORUM  Angry  Va falloir vous faire pardonner les filles  Héhé    


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jamie P. Davies

♆ Messages : 220
♆ Avatar : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae # avatar & first text (sign) ♠ Bat'phanie # signature ♠ Tumblr # gif. ♠ Green Day # citation sign.

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Lun 8 Mai - 23:04


Tell me your story

1995 : Certainement l’année la plus traumatisante pour le petit Jamie alors âgé de dix ans. Tout s’est écroulé dans son petit monde, dans son regard enfantin. Envolé toute l’innocence du gamin faisant alors face  à toute la cruauté qui anime le monde. Ses rêves d’enfants se sont transformés en de terribles cauchemars qui le réveillent chaque nuit dans des cris de terreurs et des larmes douloureuses démontrant toute sa souffrance et sa détresse. Lydia Davies qui se rue au chevet de son plus jeune fils pour apaiser le chagrin et le désespoir de celui-ci, mais qui comme toutes les nuits doit subir le rejet violent de Jamie. « C’est ta faute ! ». « Tu as  tué papa ! ». « Je te déteste ! » Ses paroles dures se répètent sans cesse nuit après nuit, jour après jour, et ils sont toujours plus douloureux pour la veuve qui en plus d’avoir perdu tragiquement son mari, doit subir la responsabilité de sa décision et la colère de ses deux enfants, celle de Jamie en particulier. Jamie qui aimait tant son père, qui le voyait comme un héros derrière son appareil photo à prendre les clichés de toute la souffrance du monde. C’était ça l’arme de Robert Davies, dénoncer et photographier toutes les injustices, tout le drame qui se jouaient à des milliers de kilomètres des Etats-Unis pendant que chacun vivait son petit train-train quotidien sans penser, sans s’imaginer la terreur, le désespoir des Hommes qui peuplent la planète. Et du haut de ses dix ans, Jamie – bien que la conception de la guerre lui échappait totalement – était profondément fier de son père, parce qu’il savait au fond de lui qu’il se battait à sa manière pour ces gens malheureux, blessés, en proie à la famine, aux maladies, aux dictatures de leurs dirigeants. Mais ce que Jamie n’avait hélas pas compris, c’est que son père mettait sa vie en danger pour prendre les clichés les plus marquants, les plus émouvants et les plus dénonciateurs. Jusqu’à ce trente janvier où Robert Davies a été soufflé par l’explosion d’un camion piégé au beau milieu d’une foule à Alger. Le début d’une longue période de souffrances mais pleine d’espoir cependant pour le petit Jamie, qui au rapatriement de son père à la Nouvelle-Orléans se tenait jour après jour au chevet de celui-ci, lui comptant les histoires que d’ordinaire Robert Davies lisait à son fils tous les soirs – quand il n’était pas en mission. Les semaines sont passées, semblant interminables, mais l’espoir que son père sorte du coma de le quittait pas. Jusqu’à ce jour fatidique où dans les brides de conversations très sérieuses entre les médecins et sa mère, lui ont fait comprendre avec effroi que son père ne se réveillerait jamais. Ils disaient que son cerveau ne fonctionnait plus, et que seules toutes les machines autour de lui le maintenaient en vie. Mais Jamie ne voulait toujours pas y croire, il se le refusait. Son papa ne pouvait pas mourir. Il allait forcément se réveiller parce qu’ils ont trop besoin de lui, parce que c’est un battant. Parce que c’est un héros. Du haut de ses dix ans, le gamin n’était pas capable de comprendre ni de réaliser pleinement la réalité des choses, contrairement à Lydia Davies qui dû prendre la plus difficile des décisions en donnant l’autorisation de débrancher son mari. Ce jour-là, Jamie a perdu son papa. Il a perdu son innocence et gagner une colère monstrueuse. Ce jour-là, son cœur s’est brisé en mille morceaux pour ne plus jamais se recoller.

1998 : Les cris, les plaintes, les insultes. C’était presque devenu quotidien entre Lydia Davies et son fils aîné Adrian. Une guerre sans merci qui durait depuis de très nombreuses années mais qui n’avait fait qu'accroître plus encore après la disparition de la figure paternelle. Toute cette animosité était presque devenue tout ce qu’il y a de plus normal dans la famille Davies, le calme ne régnant jamais très longtemps dans cette grande maison où l’unité familial n’était plus qu’un souvenir lointain. Mais tout cela usait physiquement et moralement la mère qui malgré les souffrances – que ce soit la mort de son mari ou le rejet de ses fils – avait tout fait pour qu’ils ne manquent jamais de rien, ne leur refusant jamais quoi que ce soit en espérant au fond que c’était la bonne chose à faire. Mais en ce qui concerne Adrian, il fallait bien avouer que c’était la plus grande des erreurs. C’était un garçon déjà bien turbulent avant la tragédie, dont les principes moraux allaient totalement à l’encontre de toute l’éducation qu’il avait pourtant reçu. De sa bouche sortait régulièrement des propos haineux envers tous ceux qui n’étaient pas comme lui. La xénophobie, le racisme, l’homophobie… tout ça faisait partie intégrante de sa personnalité, et Lydia Davies ne comprenait pas comment son propre fils pouvait être aussi fermé d’esprit, aussi violent alors que leur éducation prônait tout le contraire. C’était incompréhensible, révoltant. Et les trois dernières années étaient allées de mal en pis, Adrian accumulant les ennuis avec la justice, pour des vols, des agressions verbales et physiques, des harcèlements. Même à la maison, le fils aîné était brutal avec celle qui l’avait mis au monde. Et pourtant Jamie, lui, ne voyait rien. Enfin, il préférait ne rien voir de tout ça, enfermant toute cette violence dans un coin reculé de sa mémoire pour ne pas avoir à affronter la réalité. Parce qu’Adrian était devenu – depuis la mort de Robert Davies – son seul pilier, son unique référence masculine à laquelle il se raccrochait désespérément. Il était celui qui venait le rassurer la nuit quand les cauchemars hantaient son esprit, celui qui arrivait à décrocher un sourire à cet enfant profondément triste, celui qui lui a appris à se défendre quand les autres enfants de son âge le prenaient comme bouc émissaire, celui qui faisait tout pour que l’âme d’enfant de son petit frère perdure encore. Malgré les cinq années qui les séparaient, Adrien et Jamie, avait réussi à un créer un lien fort, que le gamin pensait impossible à détruire. Ils étaient incroyablement proches, véritablement protecteur l’un envers l’autre. Jusqu’à ce que leur mère foute l’aîné à la porte le jour de ses dix-huit ans. Encore des cris, encore des plaintes, encore des insultes. Et tout ça, c’était trop pour la veuve dont la santé se dégradait à vue d’œil dans cette prison de violence qu’elle n’avait plus la force de gérer. Encore une décision à prendre, terriblement douloureuse, et que Jamie ne pardonna pas. Comme la mort de son père.

2003 : Son premier jour à l’armée avait un léger goût d’amertume. Depuis quelques années déjà, Jamie a su ce qu’il voulait faire de sa vie et en réalité, sans qu’il en ait conscience, cette vocation était née le jour de l’attentat dont son père fut la victime. Ce n’était pas seulement un désir de vengeance qui obnubilait le jeune soldat mais un besoin irrépressible que ce genre de chose ne se reproduise plus. Pour que plus aucun enfant n’ait à souffrir de la disparation d’un être cher. Devenir militaire était important aux yeux du Louisianais, c’était presque vital. Et quelque part au fond de son cœur, il avait toujours espéré que son père pouvait l’observer d’où il était et qu’un sentiment de fierté l’animait à l’égard de son jeune fils. Jamie voulait quelque part aussi suivre les traces de son père, même si leurs armes étaient bien différentes pour combattre les injustices, les guerres et le terrorisme.  Jamie était heureux, Jamie était fier. Et pourtant une ombre venait ternir cette journée. Son cœur était douloureusement meurtri suite à sa rupture avec Tessa, dont la vie aux côtés d’un militaire n’intéressait visiblement pas. Deux ans de relations parties en fumée parce que la jeune femme ne pouvait accepter le désir de son petit-ami de s’enrôler dans l’armée. Un ultimatum qui avait eu raison d’eux, Jamie était tout bonnement incapable de faire un choix. Quelque part, il était plus qu’évident que l’armée aurait toujours été son choix ultime, quoi qu’il en coûte. Mais la douleur de la séparation était tout de même bien présente, réalisant que sa vie serait désormais liée qu’à l’armée et uniquement l’armée. Que l’acceptation de ce métier dangereux serait bien trop difficile pour toutes les rencontres qu’il ferait à l’avenir. Restera-t-il seul toute sa vie ?

2013 : Le coup de foudre, ce phénomène si étrange qui procure des papillons dans le ventre, des décharges électriques dans tout le corps. Une sensation unique qui vous possède jusqu’au plus profond de votre être sans que vous compreniez comment ni pourquoi. Jamie, lui, il n’a jamais vraiment cru au coup de foudre, ni même au grand amour. Il s’était toujours dit que les gens en faisaient des caisses, et qu’au final ils étaient juste amoureux, rien de plus, comme des millions de personnes sur cette planète. Pas de quoi en faire toute une histoire. Jusqu’à ce fameux soir dans un bar où il profitait d’une soirée avec quelques amis, où son regard a croisé celui d’un homme : Toby. Instantanément son cœur s’était mis à battre furieusement dans sa poitrine, une sensation nouvelle dans son ventre réchauffant tout à coup son corps entier. Le souffle lui a manqué devant la beauté et le charisme qui se dégageait de cet inconnu, se sentant immédiatement attiré par lui comme un aimant. C’était aussi puissant, que troublant. Presque terrifiant. Jamie n’avait jamais eu de relation avec un homme mais il se savait attirer par eux, mais pas à ce point. Pas aussi foudroyant. C’était électrique. Comme un besoin irrépressible. Il le voulait, le désirait sans même rien savoir de lui. Il ne voyait que lui, le monde avait cessé d’exister, la Terre cessé de tourner, le temps s’était arrêté. Mais ce soir-là, bien que son envie d’aller à sa rencontre était incommensurable, la peur avait pris le dessus, Jamie s’éclipsant rapidement. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait, et il était effrayé par ce que cet homme lui avait fait ressentir, rien qu’en croisant son regard. Un joli regard bleuté, pénétrant. Comme si, même à plusieurs mètres de lui, Toby pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert, pénétrer son âme. Ce soir-là, sans en avoir conscience sur le moment, il avait su que cet homme aurait un impact sur sa vie, plus que quiconque. Mais Jamie avait fui comme un lâche devant l’inconnu, les regrets le rongeant les jours suivant, se demandant si le hasard les ferait se voir à nouveau. Finalement le destin les avait réunis à nouveau quelques semaines plus tard dans le garage où Toby travaillait lorsque la vieille Camaro de Jamie avait eu besoin d’une bonne remise en état. Des échanges pleins de séductions, des regards suggestifs, et cette même tension électrique qui ne le quittait pas. Et cette alchimie ne semblait pas être unilatérale, bien au contraire. Tous deux, bien qu’ignorant tout de l’autre, étaient très désireux de se connaître davantage, surtout physiquement. Et il ne fallait qu’une invitation à boire un verre de la part du mécanicien pour que leur histoire débute. Une relation tellement intense et passionnelle que Jamie en avait souvent le tournis, l’amour remplissant son cœur battant à chaque seconde passée à ses côtés. Son cœur qui semblait vivre enfin pour la premier fois.

2016-2017 : Toby l’a quitté. Toby a laissé derrière lui un homme totalement brisé en proie aux larmes et aux angoisses plus puissantes que jamais. La vie qui animait son cœur depuis trois ans s’est éteinte subitement, laissant place à une profonde détresse, et une souffrance permanente et insupportable. Mais Jamie ne peut s’en prendre qu’à lui-même, c’est tout ce qu’il mérite. Il aurait dû voir les choses venir puisque après tout il a provoqué sa décente aux enfers malgré lui, et que Toby avait déjà de nombreuses fois clamer sa colère et son incompréhension. Mais Jamie n’a pas écouté, non. Il a laissé la peur le paralyser et détruire ce bonheur incandescent qu’il vivait aux côtés de cet homme. Il ne peut en vouloir à Toby d’être parti, il ne peut que comprendre sa décision et se tenir pour seul responsable. Puisque après tout, il l’est. Jamie ne le mérite pas. Toby a droit à ce qu’il y a de meilleur et de plus parfait en ce monde et ce n’est pas lui. Malgré son amour profond et sincère pour le mécano, Jamie n’a jamais pu assumer leur relation sur la base militaire et auprès de leurs collègues ce qui n’a fait que provoquer des tensions mois après mois, semaine après semaine, jour après jour. Toby ne comprend pas que l’homosexualité était encore profondément taboue au sein de l’armée, que la tolérance ne fait pas partie du vocabulaire de beaucoup de militaires qui n’hésitent pas à humilier et même trop souvent agresser verbalement et physiquement. Et Jamie n’était pas prêt à faire face à cette réalité, mais en vérité sa peur est liée à quelque chose de bien plus profond enfoui quelque part dans sa mémoire. Et si le Louisianais n’en a pas eu conscience durant de très nombreuses années, depuis qu’il voit cette psychologue – juste après sa rupture avec Toby – il comprend aujourd’hui que ses angoisses sont attachées à un véritable traumatisme : son frère Adrian. Enfant il avait refusé de voir et d’accepter que ce frère qu’il aimait tant est en réalité un homme haineux, violent et qui a certainement aussi traumatisé la vie de beaucoup d’autres. Cette prise de conscience a été plus que douloureuse, conduisant Jamie a provoqué le danger comme il le fait depuis un an. Ce n’est plus de la bravoure mais bien de l’inconscience pure, comme si il cherche désespérément à ce que la mort vienne le faucher. Parce qu’une vie sans Toby à ses côtés ne vaut pas d’être vécu. Parce que cette souffrance qui désagrège son cœur est devenue bien trop insupportable, que la mort serait une douce délivrance. Mais Jamie a été aveuglé par cette folle envie de trouver la paix, à tel point qu’il a mis ses compagnons en danger. Une chance inouïe qu’aucun d’eux ne soit mort dans le crash de l’hélicoptère, et sans trop de casse. Jamie, lui, s’en est sortie avec un traumatisme crânien et une tige de métal enfoncée dans la chair de son abdomen. Soigné dans un premier temps sur place en Syrie il vient tout juste d’être rapatrié à Virginia Beach, dans un coma léger suite au choc violent qu’à subit son crâne. Le réveil risque certainement d’être douloureux, physiquement parlant mais surtout psychologiquement en réalisant qu’il a bien failli tuer ses camarades.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


M. Mercy Wayland

♆ Messages : 490
♆ Avatar : Keira Knightley
♆ Crédits : Luiyna (avatar) & RIUM (cracks gifs) Fakementine (Maiden gif)

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Lun 8 Mai - 23:07

Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t90-mercy-wayland-conceal-don-t-feel-don-t-let-them-know-well-now-they-know


Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Lun 8 Mai - 23:17

Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Lun 8 Mai - 23:17

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Hannah L. Meyer

♆ Messages : 121
♆ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
♆ Crédits : Junkie (ava)

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Lun 8 Mai - 23:31

Welcome Lick
Courage pour la suite de ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mar 9 Mai - 0:23

BRIIIAAANNNN !!!
Bienvenue !! Je suis curieuse de voir ce qui s'en veint!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Syleana G. Collins

♆ Messages : 191
♆ Avatar : Cara Delevingne
♆ Crédits : Avatar Shiya & gifs tumblr

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mar 9 Mai - 6:02

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche!

_________________

Je suis une poupée de cire, une poupée de son.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t580-little-doll-syleana
avatar


Daisy A. Cooper

♆ Messages : 150
♆ Avatar : carey mulligan
♆ Crédits : mourning dove // which witch

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mar 9 Mai - 17:06

AAAAAAAH MAIS TOI ET AVEC BRIAN La love

il faudra qu'on se retrouve un lien trop chou, avec plein d'amours et puis de drames aussi.

Bienvenue, je suis trop trop trop contente !

_________________
are you shining just for me?
city of stars ✻ are you shining just for me? city of stars, there's so much that i can't see. who knows? i felt it from the first embrace i shared with you. that now our dreams, they've finally come true.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t72-daisy-a-cooper-when-everything-i-do-is-wrong-you-give-me-hope-and-consolation


Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mar 9 Mai - 21:13

Bienvenue yeux brillants Bave
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Wallace Montgomery

♆ Messages : 121
♆ Avatar : charlie hunnam
♆ Crédits : wiise (avatar)

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mer 10 Mai - 11:28

Bienvenu et bon courage pour ta fiche ! yeux brillants

_________________
like a second family
Behind every gun sight is a human being. We are those people. If history only remembers one in a thousands of us, then the future will be filled with stories of who we were and what we did. But until that day comes, we will stand. We will look death in the eye and we will fight.  ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t250-wallace-leave-no-man-behind
avatar


Aiden Landley

♆ Messages : 179
♆ Avatar : Chris Evans
♆ Crédits : moi même

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mer 10 Mai - 11:36

Mieux vaut tard que jamais ! Hihi

En tout cas bienvenue par ici ! Bon courage pour ta fiche ! Heureuse de te revoir par ici ! Ananas

_________________
You can't always get what you want
« We're gonna wake up together, you won't wanna go home. We'll find love here forever, cause we'll wake up together » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t93-you-re-my-window-to-the-sky-aiden
avatar


Andrew Livingston

♆ Messages : 58
♆ Avatar : roo cutie panes
♆ Crédits : EYLIKA

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mer 10 Mai - 11:52

T'ES TROP TROP BELLE ENFIN BEAU AVEC BRIAN ! Pink love I love you Coeur
Pleins d'amour sur toi la plus parfaite Love Coeur ballon Blue love
Je suis tellement contente que tu sois là sincerement Hahahahahahaha c'est le retour de la mega team Siffle
Bienvenue ma Mae d'amour La love

_________________
U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mer 10 Mai - 19:24

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Jamie P. Davies

♆ Messages : 220
♆ Avatar : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae # avatar & first text (sign) ♠ Bat'phanie # signature ♠ Tumblr # gif. ♠ Green Day # citation sign.

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Lun 15 Mai - 21:55

@M. Mercy Wayland Ananas Hug Hug Hug Hug Hug Hug Bed sex  J'ai hâte qu'on se trouve des liens Haaaaaaaaaaaaaa
Et sinon, est-ce que je peux avoir un petit délai jusqu'à demain, s'il te plait ? Ange je pense que ce sera un peu juste pour que je finisse ce soir Pleaz

@Christian Potter J'espère satisfaire ta curiosité alors Hihi Merci beaucoup en tout cas Ananas

@Daisy A. Cooper Oh mon dieu que ça fait tellement plaisir de revoir Daisy la mignonne Cute La heart et puis je suis trop contente de te retrouver La coeur Et c'est plus qu'évident, un lien trop trop trop génial en mémoire de Calou&Daisy Cute Pleaz Coeur ballon Merci chaton  Chat Coeur

@Aiden Landley C'est vrai Hihi ça fait plaisir de retrouver du beau monde, merci La coeur

@Andrew Livingston CLEMINETTE Ours Polaire La heart Kiss me Gniih Love Pink love rholalalala ça fait chaud au cœur de revoir ce choupichou avec le parfait Roo Cute rhoo oui la team La heart On va œuvrer pour en faire voir de toutes les couleurs à nos persos Hahahahahahaha je suis TELLEMENT trop contente Haaaaaaaaaaaaaa Cheer up  Merci ma Cleminette d'amour la parfaite Pink love


Et merci à tous les autres pour votre accueil, z'êtes chou  Cute  Coeur  Ananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 476
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Lun 15 Mai - 21:59

Hum... j'sais pas pensif Faut le mériter Hihi J'te note ça Mae chou Kisses

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive
avatar


M. Mercy Wayland

♆ Messages : 490
♆ Avatar : Keira Knightley
♆ Crédits : Luiyna (avatar) & RIUM (cracks gifs) Fakementine (Maiden gif)

MessageSujet: Re: JAMIE - CRASH.    Mar 16 Mai - 23:43


Bravo Invité
tu fais à présent partie des AIR ! Drapeau USA

Toi et @Toby M. Murray je vous déteste Angry fire vous allez encore me briser le cœur omg ! T'façon tu m'as déjà brisée le cœur avec ta fiche ! Pauvre Jamie Crying J'ai trop envie de lui faire des câlins Sad (et des bébés mais ça c'est un autre sujet Arrow d'ailleurs *fait des bébés en passant Bed sex )
Bref amuse-toi bien à nous briser le cœur avec Toby Kisses


Si tout a été fait correctement tout a été recensé, mais n'hésite pas à vérifier que ton avatar, ton prénom & ton nom, ainsi que ton métier ont bien été noté. Vi vi L'erreur est humaine et aux dernières nouvelles le staff est humain, alors on n'est à l'abri de rien ! Fou

Il est à présent grand temps de faire ta fiche de liens et de RPs, Héhé n'hésite pas à aller sur les fiches des autres membres pour demander des liens et/ou des RPs d'ailleurs Hinhin Tu peux également proposer des idées de liens avec nos prédéfinis. Innocent Tu trouveras toutes les infos sur comment faire ici. Hehe

Si jamais tu as besoin d'un partenaire très important pour ton personnage tu peux toujours en faire un scénario ou un pré-lien dans cette partie. Cute Tu pourras lire les bonnes pratiques du scénario et du pré-lien par là. Coeur

Pour faire connaissance avec les autres membres nous t'invitons à venir flooder avec nous ! What a Face Que ce soit au Bac à Sable pour les jeux en tout genre ou au Parloir pour papoter plus librement. Hystérique

Au cas où ta vie IRL prendrait trop de place n'oublie pas de venir nous prévenir dans les Absences. Please

Le Staff reste à ta disposition si tu as besoin de quoique ce soit. Huhu

Et surtout... AMUSE TOI BIEN ! cheerleader

Le Staff de Never-Fall

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t90-mercy-wayland-conceal-don-t-feel-don-t-let-them-know-well-now-they-know
 
JAMIE - CRASH.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon ben crash serveur
» Journal : Jamie Langenbrunner signe avec Toronto
» Crash Dive
» [Jeu Flash] Nanaca Crash
» CRASH || C’est trop calme... j’aime pas trop beaucoup ça... J’préfère quand c’est un peu trop plus moins calme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Never Fall's Office :: Introduce yourself :: They pass !-
Sauter vers: