Partagez | 
 

 Toby | young and menace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Toby M. Murray

♆ Messages : 80
♆ Avatar : Max Riemelt
♆ Crédits : psychose mae ♥

MessageSujet: Toby | young and menace   Lun 8 Mai - 23:08



Toby Matthäus Murray
I'm just here for the fall

Nom : Murray, de ses lointaines origines irlandaises Prénom(s) : Toby. Il l'aime bien son prénom. Il est court, pas besoin de surnoms idiots. Matthäus, héritage germanique de son géniteur.Âge : il aura trente ans dans quelques mois, ça ne le rajeunit pas tout ça mais c'est pas lui qui fait attention à ce genre de détail Date & lieu de naissance : le trois août 1987, pendant une nuit d'orage à Baltimore.État civil : célibataire, mais son cœur est déjà pris depuis des années. Orientation sexuelle : pansexuel. il se fiche totalement du genre ou des organes d'une personne tant qu'elle lui plait. Il ne sait d'ailleurs même pas que ce mot existe. Métiers/études : mécanicien dans l'armée de l'air depuis quelques années seulement Groupe : AIR Scénario, PVs ou inventé ? inventé Avatar : le grand max riemelt ♥️ Crédits : tumblr




Caractère 1. Impulsif, sanguin. Si on sait bien où appuyer, il est facile de faire sortir Toby de ses gonds. Il déteste la provocation et n'hésite jamais à cogner pour se faire comprendre. Souvent, ça marche. Il faut dire qu'il en a, des bastons à son actif, et que sa résistance est assez remarquable. C'est sans doute aussi qu'il a trop de rage en lui. 2. Borné. Il est difficile de le faire changer d'avis, Toby. Lorsqu'il a pris une décision, il est assez rare de le voir revenir dessus. Il n'aime pas se retrouver face à ses torts, et il est rare qu'il les assume. 3. Méfiant. Il faut en général longtemps pour qu'il accorde sa confiance à quelqu'un, l'exception étant Jamie. Méfiant aussi envers les institutions. Il ne fait pas confiance en la police, ni en la justice. 4. Rancunier. Si vous trahissez cette confiance déjà difficilement acquise, il vous sera difficile de la récupérer. Il ne pardonne pas aisément, et s'il pardonne, il n'oublie pas. 5. Fêtard. Il n'est pas rare de le voir boire dans les pubs le soir ou danser dans les boîtes de nuit de Virginia Beach. Mais c'est paradoxal, car c'est surtout quelqu'un de 6. Seul. Il éprouve le besoin d'être entouré de gens mais ce ne sont que des apparences. Il n'a pas beaucoup de proches Toby. 7. Pessimiste. Il n'a pas une vision de la vie bien rose Toby. Pire que pessimiste, il peut être défaitiste sur beaucoup de sujets. 8. Brave. Ou est-ce de l'inconscience ? La plupart du temps, sans doute. 9. Intense. Il ne fait pas les choses à moitié. 10. Ouvert d'esprit. Lui même queer, il ne comprend pas l'homophobie, ni la xénophobie, ni le racisme, ni le sexisme, ou encore n'importe quelle autre forme d'intolérance. Il déteste aussi cette tendance qu'ont les gens à mettre tout le monde dans des cases. 11. Taquin. Il aime beaucoup embêter gentiment les gens qui lui sont proches. Ce fut le cas avec Jamie, pendant longtemps. 12. Sarcastique. Ça lui arrive de l'être, surtout quand on se croit supérieur à lui. 13. Fier. Il déteste qu'on lui crie dessus, qu'on l'accule ou qu'on lui donne des ordres. C'est d'ailleurs pour cela qu'il n'a pas pu s'enrôler dans l'armée de l'air en tant que soldat. Ça, et le fait qu'il avait la fâcheuse tendance à n'en faire qu'à sa tête et se la jouer perso. 14. Possessif, il l'a toujours trop été lorsqu'il était avec Jamie. Sa colère n'était cependant jamais tourné vers lui, toujours envers les autres. Pour être tout à fait honnête, c'est toujours le cas. 15. Marqué, il l'est un peu par ses combats et aussi quelques accidents. Il possède également un tatouage (uc)
Anecdotes, tics, manies 1. Toby fume beaucoup, sans doute trop parfois mais c'est une addiction dont il n'arrive pas à se défaire. 2. Il fait de la boxe depuis des années, il a cependant la fâcheuse tendance de ne pas respecter les règles pendant les matchs lorsque son adversaire est trop insupportable (et ça arrive souvent) Il se bat presque aussi souvent sur le ring que dans la vraie vie. 3. Il n'a jamais été doué à l'école, ce n'était pas fait pour lui, et il a très tôt décroché 4. Il se rappelle seulement d'un professeur d'anglais qui contrairement à tous les autres ne le laissa pas tomber, c'est lui qui lui redonna le goût pour la littérature 5. Toby ne parle pas beaucoup, ça peut lui arriver mais seulement avec les gens qui lui sont proches et ils se comptent sur les doigts d'une main. 6. L'un de ses passes-temps est d'apprendre par cœur les paroles de ces morceaux de raps préférés, notamment ceux de Eminem 7. Il est assez chaotique, son appartement est rarement bien rangé, d'un autre côté il n'a pas beaucoup d'affaires donc ça minimise les choses. Il n'est pas vraiment matérialiste. 8. Il n'avait jamais quitté le sol américain avant de s'enrôler dans l'armée de l'air. Il n'avait jamais non plus pris l'avion – et honnêtement c'est loin d'être son dada. 9. Toby a le vertige et il ne l'assume pas du tout. 10. Il aime les vieilles voitures et les vieilles motos. 11. Il ne dort pas beaucoup et fait souvent des crises d'insomnie. UC.

Derrière l'écran
Pseudo / prénom :Tiph, BlackoutÂge : 25 Fréquence de connexion : a priori presque tous les jours? Comment tu as connu le forum ? C'est Jamie qui l'a eu des admins What a Face Un dernier petit mot ?Les meufs je suis tellement contente que vous ayez refait un forum army JE MEURS OK vous gérez tellement ♥️♥️♥️ 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Toby M. Murray

♆ Messages : 80
♆ Avatar : Max Riemelt
♆ Crédits : psychose mae ♥

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 8 Mai - 23:08


The lost boy



I/ Mom, I know I let you down
And though you say the days are happy
Why is the power off, and I'm fucked up?
...But I'm sorry, Mama ... at the time I was angry
Rightfully maybe so, never meant that far to take it though,
'cause now I know it's not your fault, and I'm not making jokes


« Vous pouvez m'aider s'il vous plaît ? » Le gros gaillard quitte son journal du regard pour poser ce dernier sur le gamin qui vient de lui poser la question. A peine plus grand que le comptoir, Toby a neuf ans, le visage abîmé et du sang sur ses vêtements quand il déboule dans une petite épicerie ouverte 24h/24 à minuit quarante-trois, serrant la main de son petit frère en larmes. « Je ne sais pas où aller, et Joshua doit dormir... » Sa petite voix se brise soudainement, serrant contre lui son frère qui vient de se cacher dans son t-shirt devant l'homme tatoué qui les regarde estomaqué. « Où sont vos parents, gamin ? Qu'est ce que tu fais là ?! Retourne chez toi. » Il est trop vieux pour s'occuper de ce genre de conneries. Mais Toby secoue la tête. « Maman ne veut pas. » « Comment ça ta mère veut pas ? » « Elle a dit de partir. » Les pleurs de l'enfant de quatre ans redoublent. « Joshua... » La voix du plus grand tremble alors qu'il retient ses larmes lui aussi. « ça va aller, arrête de pleurer. Le monsieur va nous aider. » Il relève son regard humide et supplie. « S'il vous plaît. Je ne sais pas quoi faire. » « Et ton père ? » La lèvre inférieure du gamin se met à trembler, la terreur passe dans son regard, et il se met à sangloter en secouant la tête. « S'il vous plaît. » répète-t-il encore.



Toby observe du coin de l’œil son petit frère enveloppé dans des couvertures en train de boire un chocolat chaud juste à côté de lui. Il ne pleure plus. « Toby ? » Il s'est calmé depuis sa crise hystérique lorsque les policiers sont venus le chercher lui et Joshua dans l'épicerie, hurlant comme un damné, serrant son frère contre lui et refusant qu'un quelconque homme en uniforme ne le touche. Finalement, après un long moment, seule une femme sans uniforme est parvenue à lui soutirer son prénom puis à le convaincre de monter dans la voiture en lui promettant qu'elle allait s'occuper de son frère, lui donner un chocolat chaud, un doudou, des chaussures. Il n'a accepté de se faire soigner que quelques minutes auparavant. Il s'est calmé mais il n'a pas ouvert la bouche depuis qu'il est entré dans cette pièce étrange malgré les questions de la dame, trop concentré sur son petit frère, s'assurant qu'il aille bien, vérifiant qu'il ait bien arrêté de pleurer. « Toby, je veux vraiment t'aider mais il faut que tu m'aides aussi ? D'accord ?» Il relève la tête. « Joshua doit dormir. » explique-t-il pour toute réponse, lui même portant ses mains à son visage, se frottant les yeux. La femme le regarde pendant quelques instants avant de soupirer. « Ok… Vous allez dormir tous les deux. »



La maltraitance de Mary Murray et de son fils Toby, la découverte du cadavre de l'officier Murray et la presque overdose de sa meurtrière d'épouse fit la une du torchon local. Elle fut envoyée dans un centre de désintoxication puis fut reconnue coupable d'homicide volontaire et négligence et se vit retirer la garde de ses deux fils. Toby et Joshua commencèrent par être suivis par une psychiatre et furent envoyés dans un foyer en attendant d'être adoptés, ou, bien plus probables, être placés en famille d'accueil.


II/ And there's nothing wrong with me
This is how I'm supposed to be
In a land of make believe
That don't believe in me


Toby a treize ans. Il n'est pas sorti de sa chambre depuis une semaine, et sa famille d'accueil se sent bien impuissante, déplorant, eux aussi, que le jeune garçon ait dû être séparé de son frère. Ils ont bien essayé d'accueillir le plus jeune également mais les services sociaux ont refusé. Toby aurait une mauvaise influence sur Joshua. Et son ancienne famille refuse de le récupérer. Il s'est endurci Toby. Il est insolent, sèche les cours plus qu'il ne les suit, refuse d'obéir à une quelconque forme d'autorité.  S'il avait auparavant peu confiance aux personnes qui s'occupaient de lui et de son frère, il est maintenant complètement défiant. On l'a séparé de son frère, et il ne l'oubliera ni le pardonnera jamais. Comment va-t-il ? Que fait-il ? Comment fera-t-il sans lui ? Comment Toby supportera tout cela sans lui ? Il ne sait pas. Ça le rend malade, et il se sent terriblement seul. Il n'a pas beaucoup d'amis. Il est trop brutal avec les autres adolescents. Il se dit qu'il n'a pas besoin d'eux, mais c'est faux. Il aurait bien besoin de quelqu'un avec lequel partager des choses. Lui pense qu'il a surtout besoin de son frère. Et surtout pas de sa mère, qui apparemment voudrait qu'il lui rende visite. Elle n'était pas là quand ils avaient besoin d'elle – quand Joshua avait besoin d'elle. C'est trop tard maintenant, pour essayer d'être maman. Elle ne le sera jamais. Elle est malade. Il ne veut plus rien avoir à faire avec elle.



Toby a un peu plus de seize ans. Il ne compte plus les familles qui l'accueillent et qui abandonnent les unes après les autres. Il a perdu contact avec son frère : on a refusé de lui envoyer ses lettres à cause de son comportement, mais ça n'a fait que le rendre plus en colère encore. Il est en échec scolaire. Il n'a pas ou plus envie. Il ne travaille plus et ne fait aucun effort. Même en sport où il excelle, son manque cruel d'esprit d'équipe et son comportement brutal joue en sa défaveur. Ses professeurs ont renoncé, ou presque. La même année, il est arrêté alors qu'il était en train de voler dans une grande enseigne pour la deuxième fois. Son travail d'intérêt général est bâclé, il ne s'y montre pas la plupart du temps. Plusieurs fois auparavant, on l'avait surpris alors qu'il était en train de dégrader des biens d’État et d'autres fois... en train de boire. Il est trop jeune pour aller en prison, et si le procureur souhaitait son incarcération dans un centre de détention pour mineurs, son avocat parvient à transformer cette incarcération en une admission à la Virginia Home for Boys and Girls. C'est ta dernière chance, ne crache pas dessus, lui dit-on. Mais tout ce que Toby voit lui, c'est qu'il va s'éloigner de Baltimore, donc s'éloigner de son frère qu'il ne trouve déjà pas. C'est comme une prison.




Ses premières semaines sont difficiles, dans cette nouvelle école où il a l'impression d'être qu'avec des cas sociaux… jusqu'à ce qu'il réalise qu'il en est un aussi, quelque part. Il lui faut du temps pour s'acclimater à l'endroit, aux autres adolescents, aux professeurs. Il perd sa virginité avec une fille ayant deux ans de plus que lui qui le laisse tomber le jour suivant sans aucun remord. En même temps, il comprend. Il ne voit pas ce qu'elle pourrait vouloir avoir à faire avec lui. Il fait genre il n'en a rien à faire, mais ce n'est pas exactement vrai. A partir de ce jour-là, il couche avec à peu près toutes les femmes qui veulent bien de lui; jusqu'à en mettre une enceinte. C'est le drame, elle avorte, il décide de ne plus jamais déconner et de ne plus jamais avoir de relations sexuelles sans préservatif. Un de ses amis chope une MST, il décide de se faire dépister et découvre avec soulagement qu'il est clean – c'est d'ailleurs une surprise.

Toby a presque 18 ans. Max en a 21. C'est la première fois qu'il le fait avec un homme, et c'est pas super agréable mais ça aurait pu être pire, Max n'est pas un gros connard. Au contraire, Max est sympa, il est classe, intelligent, il va clairement réussir dans sa vie même s'il est scolairement en retard, et surtout Max est terriblement canon. Il ne sait pas s'il l'aime, Toby, mais en tout cas il est attaché à lui, et il lui en veut lorsqu'il quitte l'école – à tort bien sûr. Et plutôt que de lui rendre la vie facile et d'être heureux pour lui, il l'accable en l'ignorant jusqu'à son départ. C'est bas, mais c'est le seul moyen qu'il a trouvé pour faire comme si ça ne le touchait pas. C'est un échec d'ailleurs : Max est loin d'être idiot.



Mais cette école, c'est surtout là où il le rencontre. M. Wolfe. Son professeur d'anglais. Un homme passionné et dévoué d'une quarantaine d'année, avec des lunettes un peu trop grande pour lui et déjà quelques cheveux blancs. Il inspire un respect dans sa salle de classe et en dehors, et c'est sans doute l'enseignant qui parvient à gérer au mieux toute cette ribambelle d'adolescents à problèmes. Il sait se mettre en colère et punir lorsqu'il le faut, mais il reste toujours juste. Et n'abandonne jamais. Et c'est la première personne qui ne l'abandonne pas Toby – selon lui en tout cas. C'est en tout cas la première personne qui parvient à l'atteindre véritablement derrière tous les murs qu'il a érigé tout autour de lui, et cela c'est la réalité. Le niveau littéraire de Toby est catastrophique, son orthographe lamentable, sa grammaire médiocre. Mais Wolfe parvient à lui faire prendre conscience du pouvoir des mots, lui même un brillant orateur. Il lui fait découvrir l'univers puissant et salvateur des romans, des contes philosophiques et même de la poésie – même si pour cette dernière Toby a parfois quelques réserves. Il accepte de lui donner de l'aide supplémentaire jusqu'à ce qu'il parvienne à écrire correctement. Toby est trop sanguin et impulsif qu'il échoue au concours d'éloquence de l'école quelques mois avant son départ, en revanche il gagne le premier prix de la composition dévoilant un esprit longtemps brimé mais pourtant loin d'être stupide. Ça ne veut rien dire, c'est interne à l'école, mais pour Toby cela représente énormément. C'est la première fois qu'il est vraiment récompensé pour quelque chose. Il se prend à rêver, se dit que peut être il parviendra à quelque chose dans sa vie, quelque chose de bien, de gratifiant et d'utile.

III/ Pouring the fuel, fanning the flames
Breaking the habit and melting the chains
Embracing the fear, chasing the fight
The glow of the fire will light up the night
The bridges are burning, the heat's on my face
Making the past an unreachable place
Pouring the fuel, fanning the flames
I know, this is the point of no return


Mais il déchante bien vite. Lorsqu'il sort de l'école, il a un diplôme de fin d'études secondaires en poche. Il est majeur et doit subvenir à ses besoins lui-même. Il retourne à sa bien-aimée Baltimore. Les premiers mois, il essaie vraiment de trouver un bon travail, quelque chose de gratifiant. Il n'y parvient pas. Il n'a pas de casier judiciaire, ayant été effacé à ses dix-huit ans, mais son cursus scolaire ne joue clairement pas en sa faveur. Alors il accepte des petits boulots mal payés, peine à joindre les deux bouts. Puis il accumule les emplois, cherchant comme il le peut à mettre de l'argent de côté pour son frère lorsqu'il sera majeur : ce n'est pas vraiment un plan conscient, mais c'est ce qui le pousse. Mais c'est usant ; et il a l'impression d'être en décalage avec toutes les nouvelles personnes qu'il rencontre. Il est de nouveau seul bien vite, la distance s'installant rapidement entre lui et ses quelques anciens camarades de classe retournés aussi à Baltimore. Peut-être que la distance vient de lui ? Il ne sait pas. C'est fatiguant d'essayer d'être un adulte responsable. Il en a de la volonté pourtant, mais cela ne suffit pas. Il retrouve de vieilles fréquentations ayant moins bien tournées que lui, et si au début il lutte, il finit par succomber aux activités illégales de ses « amis », notamment du trafic de voitures volées, parfois servant de couverture à encore plus grave. Toby cherche à en savoir le moins possible, mais il se trouve rapidement impliqué jusqu'au cou. Il se justifie lui-même en se disant qu'il ne tue personne, et que ça lui permet de gagner un salaire raisonnable sans se tuer à la tâche et surtout d'économiser de l'argent jusqu'à ce qu'il retrouve son frère – même si au bout d'un moment, finalement, Toby abandonne cette idée. Il a trop honte de ce qu'il est devenu pour faire face de nouveau à un proche qu'il veut préserver de son influence néfaste.

Il devient assez incontournable Toby, dans le milieu des gangs organisés de Baltimore bien qu'il n'ait aucune responsabilité importante, seulement un homme de main, mais un homme de main loin d'être idiot. Il fréquente les fight club ; c'est un redoutable adversaire et tout le monde le sait, personne ne le défit à la légère, à moins d'être complètement stupide. On sait qu'il pète les plombs facilement et qu'il ne vaut mieux pas le provoquer. On dit aussi que ses supérieurs écoutent souvent ce qu'il a à dire et que sa loyauté semble être sans faille. On sait aussi qu'il est la personne à voir si on souhaite faire retaper une vieille voiture ou une vieille moto, et ça Toby en est fier.



Les mois ont passé puis les années, et un jour comme il fallait s'y attendre les choses se sont gâtées, les tensions entre « gangs » se sont intensifiées et une fusillade et un ami abattu est malheureusement nécessaire pour que Toby ait finalement le déclic et comprenne qu'il faut qu'il sorte de ce pétrin s'il veut avoir des vieux jours. Mais c'est beaucoup moins facile à faire qu'à dire, ces choses là ne vous laissent pas partir comme ça. Lorsque l'opportunité de quitter l'atmosphère nauséabonde de Baltimore, Toby s'en saisit et part s'installer à quelques heures de là, à Norfolk non loin de Virginia Beach. Il y suit un vieux ponte qui y ouvre un garage. Ils ne font pas de vagues pendant plusieurs mois, attendant que les choses se calment à Baltimore, avec laquelle ils sont toujours en contact. Finalement, le garage finit par remplir son objectif premier : un nouveau relais pour le trafic de voitures volées. Mais les choses sont plus calmes à Norfolk, et Toby se félicite d'avoir pris cette décision lorsqu'il le fallait même si la grande Baltimore lui manque. De plus, il est encore pieds et poings liés avec la « hiérarchie ». Il a des dettes, d'argent et de principe à cause d'affaires qui ont mal tournées, et il sait qu'il sera difficile de les recouvrir. Mais il prend sur lui. Un jour il y parviendra.

Et Norfolk et Virginia Beach, il finit par les aimer, malgré la grande concentration de militaires et autres institutions d’État basées sur cette dernière. C'est tout ce qu'il abhorre, Toby, mais il parvient à se construire ici une vie enfin tranquille – ou presque, du moins beaucoup plus qu'elle ne l'était à Baltimore –, il se fait quelques amis, regarde moins derrière lui par dessus son épaule car il y a moins d'angoisse et de pression, et profite davantage des choses, comme il avait appris à le faire à Richmond. Il s'entraîne dans le club de boxe local, où il excelle et retrouve également la beauté et l'honneur du sport qu'il avait presque oublié. Mais ne maquillons pas non plus les choses : Il reste impulsif et facilement irritable et des fautes sont très souvent sifflées lorsqu'il joue.


IV/ Hello stranger
I'm a disaster
This brutal love


Il se souvient parfaitement du soir où il l'a rencontré. Jamie. C'était dans un bar branché de Virginia Beach, un vendredi soir. Il y avait du monde. Il avait déjà bu plusieurs pintes, pas assez pour être ivre mais suffisant pour être un peu moins méfiant. Il était là avec des amis, sans raison, juste pour profiter de la soirée – n'ayant jamais cessé d'être un grand fêtard. Et puis il avait croisé son regard de l'autre côté de la pièce. Ça l'avait remué à l'intérieur. Il était beau, ça lui avait coupé le souffle, mais c'était ce regard si particulier qui l'avait retourné. Il s'en souvient comme si c'était hier. Il avait eu envie de se lever et d'aller l'accoster ; voire de lui demander s'il pouvait l'embrasser parce qu'il en mourrait d'envie. Il ne voulait surtout pas le laisser partir. Pourtant, c'est ce qui s'était passé. Pendant un moment, il l'avait observé du coin de l’œil en cherchant le meilleur moment et moyen pour aller lui parler. Puis il l'avait quitté du regard quelques minutes, contre son gré, pris à parti par ses quelques amis à propos d'une discussion apparemment d'une importance capitale à ce moment précis, et lorsqu'il avait relevé les yeux, il n'était plus là. Il l'avait cherché du regard pendant plusieurs minutes, mais il avait fallu se rendre à l'évidence, il était parti. Toby s'était couché cette nuit là avec la déception chevillée au cœur tout en essayant de l'ignorer comme il avait si bien l'habitude de le faire avec ses états d'âme. C'était ridicule. C'était juste un homme. Il ne lui avait même pas adressé la parole. Mais le hasard fait bien les choses, ou peut-être était-ce le destin, un peu plus de deux semaines plus tard, l'inconnu débarquait dans son garage de Norfolk avec une vieille camaro à retaper, et finalement c'est ce jour-là qu'eut lieu leur véritable première rencontre. Et cette fois là, Toby ne l'a pas laissé filé sans rien dire ou sans rien faire. Le soir même, ils avaient rendez-vous dans un bar. Le soir-même, ils s'embrassaient comme des ados dans les toilettes de l'établissement, incapables de se retenir. La nuit-même, ils s'unissaient l'un à l'autre. Et leur relation débuta ainsi. Intense, passionnée et sulfureuse. Beaucoup pourraient dire 'comme un bon nombre de relations', mais c'était plus fort encore pour eux. Il n'y eut pas de périodes de découverte, ou d'apprendre à se connaître. C'était un peu un tout ou rien qui pour eux se résumait au 'tout'. Sans bornes. Les semaines et les mois passèrent à une vitesse fulgurante, il était rare qu'ils ne se voient pas plus de deux jours d'affilé.
Tout ne fut pas tout rose dans ces débuts de relation. D'abord, le passage à tabac de Toby par son passé qui le rattrapait provoqua la colère de Jamie lorsque Toby refusa d'abord de lui expliquer ce qui s'était passé. Ce fut leur première dispute. Elle ne dura que quelques minutes, mais elle fut dévastatrice – du moins extrêmement douloureuse ; Toby se fit la promesse de tout faire pour que cela n'arrive plus car il ne le supportait pas. Et puis, bien sûr, il y eut ce fameux soir, environ quatre mois après le début de leur relation, où la vérité éclata au grand jour. Ce fameux soir où Toby appris que Jamie ne travaillait pas dans le service administration de la base militaire aérienne de Langley, mais qu'il était militaire. Pilote. Partant en mission ultra dangereuse le lendemain matin pour au moins deux mois. Leur dernière nuit fut intolérable. Toby refusa de quitter l'appartement pour prendre l'air et réfléchir car … il n'y avait pas le temps. Jamie partait le lendemain risquer sa vie pour je ne sais quelle mission stupide pour un patriotisme stupide, et Toby refusait de le laisser une seconde avant qu'il n'y soit obligé ; pour autant sa colère et sa déception étaient immenses, et leurs au-revoirs furent teintées d'inquiétudes, de non-dits et de regrets. Trois mois au lieu de deux plus tard, Jamie revint à un Toby mort d'inquiétude n'ayant reçu aucune nouvelle. Le métier de Jamie fut toujours un point de discorde mais leurs sentiments étaient bien trop forts pour ne pas passer au dessus.


V/ I'm missing you.

Deux ans plus tard, en 2015, Toby s'enrôle dans l'armée de l'air pour une raison simple : être plus prêt de Jamie et pouvoir peut être le protéger davantage – il fallut tout ce temps uniquement pour qu'il puisse enfin mettre son passé illégal derrière lui – ou a priori. Suivant d'abord une formation pour devenir parachutiste, il fut bien vite recalé par son manque terrible de respect de la hiérarchie, son côté je me la joue perso et je n'en fais qu'à ma tête – l'esprit d'équipe c'est quoi ? - et son incapacité chronique à taire ses sarcasmes dès qu'on lui – selon lui – manquait de respect. Il s'engagea finalement en tant que mécanicien, prouvant ses talents.

Il pensait que cette situation allait servir leur couple, la vérité en fut toute autre : elle mena à leur perte. Jamie n'assumait par leur relation au sein de cette armée qui lui était si chère, mais il n'assumait pas non plus devant leurs amis militaires communs. Il n'assumait aucunement ; et pour Toby devoir le croiser sur la base en prétendant n'être qu'une bonne connaissance était un supplice auquel il n'était pas préparé. Il prit sur lui, pendant longtemps. Il ne voulait après tout pas le forcer à quoique ce soit. Il pouvait concevoir ses craintes même s'il ne les comprenait vraiment pas, lui qui n'avait jamais eu aucun problème à assumer ce qu'il était. Bien sûr il recevait des remarques et des insultes, mais il ne les prenait pas à cœur. La plupart du temps, il foutait une raclée aux concernés et ça leur passait l'envie de recommencer – même lorsqu'il s'en prenait plein dans la tronche également. Ils se disaient que ça n'en valait pas la peine. Non, il ne voulait pas forcer Jamie. Mais c'était usant, de toujours faire attention lorsqu'il se retrouvait à ses côtés sur la base. C'était usant, de mentir. Ça ne lui ressemblait pas. Pourtant, s'il y avait eu que ça, peut être qu'il aurait encore attendu. Peut-être qu'il aurait encore pris sur lui. Mais il n'y eut pas que ça. Un soir de 2016, à vrai dire un anniversaire de leur relation, Toby prit son courage à deux mains pour lui demander de vivre avec lui, officieusement c'était presque le cas mais Toby avait besoin de concret. Il voulait que ça soit officiel. Ensemble, dans un appartement juste au-dehors de la base. Mais Jamie refusa. C'était la deuxième fois. C'était trop pour Toby. Trop pour celui qui malgré les apparences, souffrait de chaque rejet et abandon vécu depuis son enfance. Trop pour celui qui pensait que leur relation signifiait quelque chose. Mais il avait apparemment mal compris. Jamie ne pouvait pas l'aimer autant que lui l'aimait, c'était impossible avec un tel refus, un tel second refus. Jamie devait avoir honte de lui, d'eux, de ce qu'ils étaient. Alors il mit fin à la relation, parce qu'il ne pouvait pas vivre comme ça. C'était au dessus de ses forces. Mais ce fut sans doute la chose la plus difficile qu'il n'ait jamais eu à faire dans sa vie.

Il le regretta, presque aussitôt. Mais Jamie ne chercha par à le récupérer ou à ramasser les morceaux, alors Toby se dit que cela avait sans doute été la chose à faire. Pourtant, il ne s'en remis jamais. Il n'en montra rien en public, bien sûr, enterrant toute sa douleur au plus profond de lui comme il avait si bien appris à le faire depuis son enfance. Mais dans le sanctuaire de ses nuits solitaires, dans l'obscurité, il laissait libre court à sa peine et ses sanglots. Il se plongea dans le travail (et dans l'alcool et la baston les mauvais jours). Mais ce qui est certain c'est qu'il ne s'en est toujours pas remis, et sans doute que cela n'arrivera jamais. Jamie est l'homme de sa vie et personne ne peut prendre sa place, c'est impossible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


M. Mercy Wayland

♆ Messages : 490
♆ Avatar : Keira Knightley
♆ Crédits : Luiyna (avatar) & RIUM (cracks gifs) Fakementine (Maiden gif)

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 8 Mai - 23:10

Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug Run hug

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t90-mercy-wayland-conceal-don-t-feel-don-t-let-them-know-well-now-they-know


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 8 Mai - 23:17

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 8 Mai - 23:17

Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Hannah L. Meyer

♆ Messages : 121
♆ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
♆ Crédits : Junkie (ava)

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 8 Mai - 23:30

Bienvenue Cute
Bonne rédaction pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mar 9 Mai - 0:24

MAAAAXXX il est so peerfect!!
Bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Syleana G. Collins

♆ Messages : 191
♆ Avatar : Cara Delevingne
♆ Crédits : Avatar Shiya & gifs tumblr

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mar 9 Mai - 6:03

Bienvenue et bon courage pour ta fiche!

_________________

Je suis une poupée de cire, une poupée de son.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t580-little-doll-syleana
avatar


Daisy A. Cooper

♆ Messages : 150
♆ Avatar : carey mulligan
♆ Crédits : mourning dove // which witch

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mar 9 Mai - 17:04

OMG Woot (Bon, je savais déjà que tu étais arrivée, mais aaaaah).

J'ai hâte d'en savoir plus sur ce charmant garçon La love

Bienvenue !!!!!

_________________
are you shining just for me?
city of stars ✻ are you shining just for me? city of stars, there's so much that i can't see. who knows? i felt it from the first embrace i shared with you. that now our dreams, they've finally come true.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t72-daisy-a-cooper-when-everything-i-do-is-wrong-you-give-me-hope-and-consolation


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mar 9 Mai - 21:14

Quelle perfection Bave Lick
Bienvenue par ici Hystérique Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nathanael Callahan

♆ Messages : 48
♆ Avatar : Andrew Garfield
♆ Crédits : Dinosaure (avatar), Rium (gif)

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mer 10 Mai - 8:57

Entre Max et FOB, je t'aime déjà ! Pink love

Bienvenue Coeur

_________________
Got her taste on my lips, still feel her on my fingertips. And now she makes me feel, like I’ll never be alone again, 'cause I’ve never had love like this. I fall asleep with you next to me, memorize the sound of your heartbeat. It’s beating loud from this point of view. I can’t believe that you’re near me, you took all that I’m fearing. And turned all my skies to blue. by sian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t107-nate-that-s-not-what-i-meant-to-say
avatar


Wallace Montgomery

♆ Messages : 121
♆ Avatar : charlie hunnam
♆ Crédits : wiise (avatar)

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mer 10 Mai - 11:19

Welcome et bon courage pour ta fiche !! yeux brillants

_________________
like a second family
Behind every gun sight is a human being. We are those people. If history only remembers one in a thousands of us, then the future will be filled with stories of who we were and what we did. But until that day comes, we will stand. We will look death in the eye and we will fight.  ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t250-wallace-leave-no-man-behind
avatar


Aiden Landley

♆ Messages : 179
♆ Avatar : Chris Evans
♆ Crédits : moi même

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mer 10 Mai - 11:35

Mais avec plaisir pour le forum army ! yeux brillants Pleaz

Ca fait trop plaisir de revoir du beau monde par ici ! En plus quel beau gosse !! Ananas

Bon courage pour ta fiche ! La love

_________________
You can't always get what you want
« We're gonna wake up together, you won't wanna go home. We'll find love here forever, cause we'll wake up together » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t93-you-re-my-window-to-the-sky-aiden
avatar


Andrew Livingston

♆ Messages : 58
♆ Avatar : roo cutie panes
♆ Crédits : EYLIKA

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mer 10 Mai - 11:56

OUIIIIIIIIIIIIII La love Pink love. C'est tellement bien et parfait que tu sois là Siffle I love you. Ca me fait tellement plaisir ! Je sens que vous allez nous faire souffrir avec Mae Rolling Eyes. Vous connaissant c'est forcé en fait Siffle
Bon retour à la maison Cute La coeur

_________________
U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Mer 10 Mai - 19:24

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Jeu 11 Mai - 0:50

Bienvenue Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Toby M. Murray

♆ Messages : 80
♆ Avatar : Max Riemelt
♆ Crédits : psychose mae ♥

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Jeu 11 Mai - 23:11

MERCI TOUT LE MONDE POUR L'ACCUEIL!

Vous êtes trop cutes ♥️

J'avance lentement mais sûrement cheerleader Je suis trop contente d'être là La love

_________________

secret love song


Why can't I hold you in the street? Why can't I kiss you on the dance floor? I wish that it could be like that. Why can't it be like that? 'Cause I'm yours ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Toby M. Murray

♆ Messages : 80
♆ Avatar : Max Riemelt
♆ Crédits : psychose mae ♥

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 15 Mai - 22:05

Hey hey ♥️ j'ai pas mal avancé mais j'aurais besoin d'un petit délai si possible? ♥️

Je pense finir ça d'ici jeudi soir max Very Happy

Merci ♥️♥️

_________________

secret love song


Why can't I hold you in the street? Why can't I kiss you on the dance floor? I wish that it could be like that. Why can't it be like that? 'Cause I'm yours ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 476
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 15 Mai - 22:11

Non @Jamie P. Davies a le droit, mais toi non What a Face J'te note ça Kisses

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Toby | young and menace   Lun 15 Mai - 22:12

Welcome, je viendrais te quémander un lien je pense Cute
Revenir en haut Aller en bas
 
Toby | young and menace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» The Young And The Hopeless

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Never Fall's Office :: Introduce yourself :: They pass !-
Sauter vers: