Partagez | 
 

 Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Jared W. Baker

♆ Messages : 17
♆ Avatar : Aaron Stanfort
♆ Crédits : Tumblr / Bazzart

MessageSujet: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 8 Juin - 22:28



Jared Wallace Baker
"Même si on essaie de toutes nos forces, on doit se rendre à l'évidence, certaines choses ne peuvent pas être réparée"

Nom : Baker, nom donné par sa famille adoptive de New York. Prénom(s) : Jared. Bien que la raison pour laquelle ses parents biologiques lui ont donné ce nom, lui échappe, il ne l'a jamais vraiment détesté. Âge : 36 années. Date & lieu de naissance : Né le 15 août à Hafilax, la capitale de la province canadienne en Nouvelle-Ecosse. État civil : Marié ? Sans doute l'est-il encore... Célibataire ? Peut-être l'a-t-elle déjà oublié... Veuf ? Alors, il vaudrait mieux que le bourreau finisse vite son travail... Orientation sexuelle : Hétérosexuel Métiers/études : Militaire dans l'air force / armée de terre : grade officier lieutenant - colonel gradé à sa "mort". Groupe : Air Scénario, PVs ou inventé ? Scénario Avatar : Aaron Stanfort Crédits : Tumblr




CaractèrePhysiquement parlant, Jared possède des traits fins et un corps plutôt sec. En effet, si par le passé ces nombreuses heures d’entrainement à la salle ont pu l’aider à entrer dans l’Air Force, elles n’ont malheureusement jamais parues sur lui, son corps refusant catégoriquement de ressembler à celui de Schwarzy… Un mal pour un bien quand on connait l’espace exiguë d’un cockpit d’avion de chasse.
Concernant son visage, des yeux verts s’assombrissant dès que la luminosité baisse. Des cheveux d’un brun des plus banal, d’abord coupés courts puis s’allongeant à vue d’œil avant de devenir la crinière lisse et fluide que tout le monde lui connait aujourd’hui. Une barbe de trois jours qu’il aime entretenir avec divers produits bio.
Le long de ses cotes gauches, une cicatrice oblique, nette et précise, trace laissée au cours d’une nuit pluvieuse où les mauvaises rencontres se sont succédé.

Pour ce qui est de son caractère à proprement parler, Jared est de prime abord quelqu’un de très extraverti. Il n’aura que peu de mal pour exprimer ses émotions et les décrire telles qu’elles le sont sur le moment peu importe si cela plait ou pas. De même, il possède une faculté hors du commun pour établir des relations sociales avec les personnes qui l’entourent. Il sait s’imposer et se faire respecter sans pour autant que cela ne soit par la force physique, sans doute sa prestance et son charisme y sont pour beaucoup, toujours est-il qu’il possède naturellement ces capacités. Bon vivant, il aborde généralement un sourire qui se veut communicatif pour ses pairs.
Cependant, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, avant de rencontrer Caitlin, Jared était quelqu’un de plutôt impulsif, ne posant le pour et le contre que très rarement. Colérique, la force de ses mots, l’amenait très souvent à se faire détester, tout comme la violence avec laquelle il aimait accompagner sa rage. Son cynisme, encore d’actualité aujourd’hui, lui permettait de prendre les choses avec dérision, qu’importe la gravité de celles-ci.
Aujourd’hui et suite à son enlèvement, si son caractère englobe la plupart de ces caractéristiques, Jared se renferme le plus souvent sur lui et a l’air absent bien plus d’une fois au cours des diverses conversations. Son impulsivité ressort parfois plus que de raison et sa façon de parler est quelque peu acerbe. Son sourire, bien que présent, n’est plus que le fantôme de ceux passés. La seule chose qu’on ne lui a pas volé, c’est peut être ce ton cynique qu’il finit par employer constamment…
Anecdotes, tics, manies Jared c’est le maniaque par excellence. Il aime que tout soit droit, dans sa vie comme pour le rangement. Une forme de tic qu’il a développé depuis son arrivée à New York dans sa nouvelle famille après avoir oublié un passé de 16 années.
Il fume. Beaucoup trop selon Lyn’. Et même si elle lui répète sans cesse que son corps ne supportera pas ça ad vit aeternam la substance qu’il ingère à longueur de journée, le simple fait de déposer dans le coin de ses lèvres le petit bout de filtre, l’apaise et le déstresse.  
Jared aime l’art. Découvert avec sa mère adoptive, il passait beaucoup de temps avec cette dernière à arpenter les musées les plus connus de New York. Depuis, il essai de transmettre cette passion à quiconque se montre légèrement intéressé par le sujet.
Il ne se fit que très rarement aux autres. Préférant avoir son propre avis sur la question.
Ironiquement il offre des Lys blancs à chaque 11 septembre à sa femme. Lors de leur rencontre sous les décombres, et malgré le fait que le paysage ne ressemblait plus vraiment à grand-chose dans ce mélange de pierre et de poussière, trois de ces fleurs sont restées intact à quelques mètres d’eux. Jared se souvient avoir réussi à blaguer sur le temps qu’il leur manquait car un cataplasme de cette plante avec de l’alcool aurait permit à ses brûlures de guérir beaucoup plus rapidement que le simple tissu posé sur sa jambe afin d’éviter tout contact de sa plaie avec un élément extérieur.
Il maîtrise l’art de la parole avec perfection. Capable d’embobiner quiconque se laissant absorber par son flot de mots.
Il aime voyager. Quand bien même son métier ne lui laisse guère de temps, ces temps de repos son consacrés aux voyages qu’il organise de A à Z pour Lyn’ et lui.
Il y a un an, Jared à découvert que son meilleur ami était également son frère. Autant vous dire que pour quelqu’un qui aime que sa vie soit claire nette et précise, ce fut la douche froide.

Derrière l'écran
Pseudo / prénom : Alison Âge : 26 ans Fréquence de connexion : Je peux passer tous les jours, pour le rp c'est un peu plus réduit. Comment tu as connu le forum ? J'ai bien envie de dire Marraine la bonne fée :p  Un dernier petit mot ? Le pâté *-*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t477-jared-c-est-juste-une-penombre-au-fond-de-la-douleur-c-est-juste-un-coin-trop-sombre-au-bout-d-un-autre
avatar


Jared W. Baker

♆ Messages : 17
♆ Avatar : Aaron Stanfort
♆ Crédits : Tumblr / Bazzart

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 8 Juin - 22:29


"Votre devoir n'est pas de mourir comme un con pour votre pays, mais de faire ce qu'il faut pour que le con d'en face meurt pour son pays"


1 mois. Il parait qu’ils sont formés à ça. Formés à supporter la douleur. Formés à ne jamais rien révélé. Formés à oublier. Conneries. Ils sont simplement formés à savoir dans quel merdier ils se sont fourrés, pas à expérimenté réellement la torture. Parce que Jared, à ce moment là peut vous assurer, qu’entre avoir un sac sur la tête tout en se retenant de révéler aux potes des informations secrètes et entre avoir 5 ongles en moins, 3 dents de cassées, 2 cotes brisées face à ses bourreaux, il appréhende les choses légèrement différemment.

Pour ce qui est du contexte : il y a un mois Jared et son équipe, une vingtaine de gars, ont eu pour ordre de réaliser une mission de sauvetage en territoire ennemi à quelques milliers de kilomètres de chez eux. Jusque là, la routine. Rien d’alarmant puisqu’on leur avait promit que pour une fois, cette mission ne dépasserait pas les une semaine. Étrangement, ça sentait déjà l’entourloupe. Mais un soldat ne discute pas. Jamais. Alors fièrement ils avaient atterri dans un nuage de fumée sur le sol chaud des terres de l’occupant. Mission principale : trouver les ennemis, les déloger, rendre la ville aux prisonniers. En soi, quasiment une mission de routine si elle ne comportait pas la possible mort à chaque coin de rue. Mais voilà, cela faisait déjà plus de seize ans que Jared menait à bien chacune de ses missions confiées par les Hauts dirigeants de son pays, pourquoi cela devrait changer ? Parce que la vie parfois en a décidé autrement, et lorsqu’elle décide que c’est le moment de vous mettre à l’épreuve elle ne lésine sur rien. Vraiment rien. 

2H du matin. L’équipe de Jared encercle le bâtiment cible, il ne manque plus qu’un signe de ce dernier pour que tous se jette à l’intérieur afin de neutraliser la menace et de repartir fièrement chez eux. Deux minutes plus tard, c’était le bon moment. Le moment où lorsque le quinzième homme fut à l’intérieur du bâtiment, celui-ci explosa dans un bruit sourd et rapide. Un boum qui résonna aux oreilles de Jared et qui le fit projeter en arrière. Un boum qui résonna encore lorsque quatre puissantes mains l’enserrèrent pour le traîner en arrière sur plusieurs mètres. Un boum qui allait le marquer pour toujours tant est si bien qu’il représenterait pour lui la fin d’une vie qu’il connaissait comme acquise.
Assis sur un semblant de chaise en bois dur, Jared tenta un mouvement d’épaule pour soulager la douleur et le fourmillement qui s’emparait depuis quelques heures de son épaule gauche. A vrai dire, les quelques heures signifiaient peut être des jours. Au bout de ce premier mois en tant que prisonnier des forces ennemies, il arrivait par perdre la notion du temps sans pour autant en oublier l’espoir de finir par être libéré. Cet espoir qui lui permet encore d’arriver à sourire face à son tortionnaire n’allait pourtant pas durer bien longtemps…


4 mois. L’air est lourd. L’atmosphère étouffante. Dehors, la température avoisine très certainement les 45 °C, si ce n’est plus. Cependant, entre ces quatre murs de briques, difficile de se rendre compte. La seule fenêtre, ou du moins les cinq malheureuses briques enlevées du mur, laisse passée un fin rayon de soleil finissant sa course sur la cuisse immobile de Jared. Bien qu’inoffensif, dès qu’il ouvrit les yeux dessus au cours d’un effort presque surhumain, le filet de lumière lui brûla la chair. Il lui broya également le cœur. Le ramenant ainsi quelques années en arrière, au lendemain du jour qui fut sans doute le plus beau de sa vie. C’était un matin comme les autres, à ceci prêt qu’il venait de se marier avec la femme la plus extraordinaire qui lui était donné de rencontrer, qu’ils se trouvaient tous deux loin du bouquant infernal de Virginia Beach et qu’à peine sortie du bungalow, ils avaient les pieds dans l’eau turquoise. Ce matin là, Lin’ dormait encore, son corps se mélangeant aux draps d’un immaculé blanc. Les rayons du soleil se mélangeant parfaitement à sa chevelure blonde, lui donnant cet aspect doré dans lequel il laissa aller ses doigts. Les yeux de sa femme s’éveillèrent lentement, son sourire lui rappelant qu’elle était désormais sienne et pour toujours. « Bonjour toi. » Jared accompagna ces quelques mots d’un doux baiser sur le front de Caitlin. « Ne bouge pas, les rayons du soleil te vont à ravir. » Ils étaient restés ainsi, quelques minutes jusqu’à… 

Ce fut la douleur du poing dans sa mâchoire qui le ramena d’abord à la réalité de sa situation. Puis la lacération émotionnelle de ce souvenir qui s’était envolé aussi vite qu’il était arrivé. « VOTRE BASE ! Pour la énième fois, où est-elle ? » La voix grave de son tortionnaire inonda ses tympans. Et malgré le goût du sang qui se propagea à travers sa bouche, Jared esquissa un semblant de rire. Un rire, qui jour après jour, perdait de son intonation. « Tu peux me frapper autant que tu veux mon gars, mais t’a toujours pas compris que je lâcherai rien» Ouai ça c’était moins sur… Il n’était pas infaillible et il espérait encore que l’on vienne le sortir de là. Maintenant à savoir combien de temps cela allait mettre. Merde pourtant son équipe n’avait été basée qu’à une dizaine de kilomètres d’ici. Les soldats sur place auraient déjà du envoyer depuis longtemps un escadron pour le ou les sortir d’ici, de ce cauchemar… A dire vrai, Jared ne savait même pas si des soldats de son escouade s’en étaient sortie. Il savait la présence de Matthew dans l’une des pièces d’à côté pour l’avoir entendu plus d’une fois hurler à la mort mais pour les autres. Au fond, il ne préférait pas y penser, se souvenir de chacun d’entre eux ne ferait que l’affaiblir davantage, et pour l’instant il avait besoin du plus possible des forces qui lui restaient. 




12 mois. C’était comme lorsqu’il avait seize ans. Résister. Montrer qui était le plus fort. Qui avait la hargne, la rage. A cette époque là, Jared aurait pu remporter tous les trophées. Car s’il n’avait pas autant abusé des faiblesses de chacun, s’il n’avait pas mit de côté les siennes, pour sur que son passé ne lui aurait pas été volé. Ne pas se souvenir de son enfance avant ces quatre ans c’est normal, ne pas ce souvenir de son enfance avant ces seize ans, c’est autre chose. Aujourd’hui, et bien qu’il ait apprit à vivre avec, il remercie encore la famille Baker de l’avoir adopté. Sans eux et sans identité pas sur qu’il aurait été bien loin. Malheureusement, il faut croire que son bourreau sort également tout droit des quartiers difficiles de New York ou du moins à ce qui s’en apparente. Il ne lâche rien, surtout pas un centimètre du corps meurtri de Jared. Ce dernier à d’ailleurs laissé exprimer son premier « pitié ». Un an. Il aura fallu douze putains de mois pour en venir à bout. Pour le briser. Pour qu’il crache le morceau. Qu’il leur avoue certains secrets classés confidentiels à ne révéler sous aucun prétexte. D’ailleurs, au loin, on entend les premiers projectiles envoyés sur la base américaine. Et le rire grave de Youssef. « HAHA ! Tu l’entends toi aussi ? Ce doux bruit de la victoire. » Sa lame effleurant gentiment, pour une fois, le bras de Jared. « Aller Jared… » Ca aussi, il lui avait avoué. Et bien que durant l’apprentissage du soldat on apprend à ne jamais révéler son prénom au cours d’un enlèvement, pour le coup Jared, et au bout du 5ème doigt cassé, s’était résigné. « Sourie un peu ! On va pouvoir en finir avec toi, avec tout ça. La ville nous appartient pour de bon désormais. » Le sourire, voilà bien des mois qu’il l’avait perdu. La force de parler aussi d’ailleurs. Mais pas le visage de Lin’. Plus les jours défilaient, plus son visage venait le hanter. Remplaçant parfois la cagoule de son bourreau. Étrangement, ça ressemblait plus à une drogue, comme quelque chose qui le faisait tenir encore une journée de plus. Tant bien que mal, alors qu’il aurait pu laisser les blessures le consommer lentement. Et comme une piqure de rappel, chaque fois qu’il l’apercevait, il s’interdisait de mourir. « Pas encore », lui murmurait-elle. Ou plutôt était cette l’imagination cruelle de son esprit qui prenait sans cesse le dessus sur la réalité. Sur cette réalité où il n’y aura plus jamais de sauveur, plus jamais de Virginia Beach, plus jamais de Caitlin, et jamais d’enfant s’amusant dans le jardin… « Rendre publique. » Dans un râle d’agonie, Jared avait réussi à articuler quelques brides de mots. Son ravisseur lui faisant répéter. « Il faut rendre notre mort publique, à Matthew et moi. Insuffler la peur chez les soldats…. » Le goût amère du sang l’empêcha de terminer. Toujours est-il que cela avait eu pour effet d’interpeler Youssef et qu’il quitta la pièce sans un mot.


14 mois. Voilà deux mois qu’il n’avait plus reçu aucun coup, aucune maltraitance, si ce n’est mentalement. Matthew non plus à entendre le silence angoissant dans la pièce d’à coté. Jared se demandant sans cesse si ce dernier était encore en vie ou non. Il espérait que non. Être brisé de la sorte, il ne le souhaite à personne. Alors si ce dernier avait pu s’en sortir avec un couteau assez profond dans la poitrine, c’était tant mieux. Youssef entra dans la minuscule pièce de brique. Du moins Jared supposait-il qu’il s’agissait de lui. A vrai dire, jamais il n’avait pu voir son visage, ce dernier toujours derrière un masque de tissu noir. En revanche, sa corpulence ne trompait personne, et il était certain de pouvoir le reconnaître n’importe où seulement de part cette façon singulière de se déplacer, de part l’intonation de sa voix, de son accent, de ses yeux…  « Ils veulent diffuser votre visage dans tous les pays. Ton idée a plu au chef. » Matthew était donc encore en vie… Un soupir de fatigue s’extirpa des lèvres de Jared. « Hum. » Un son rauque en sorti cette fois et comme chaque fois qu’on lui adressait la parole, il n’en sortait plus rien de vivant. « J’tai apporté ça mon gars, comme ce n’est pas sur que tu t’en sortes vivant, autant qu’t’en profite. » Jared releva lentement le regard vers le bourreau, et dans sa main droite, il aperçut trois tâches blanches avec un bâton au milieu de chacune d’elles. Il du cligner plusieurs fois des yeux avant de remarquer qu’il s’agissait en fait de trois lys blancs. Les lys de Lin’… Enfin ce n’était pas à proprement parler les siens mais dès qu’il en voyait il savait qu’elle n’était pas bien loin. « Comment ? » Comment avait-il pu deviner ? Pourquoi lui faisait-il ce cadeau ? Aucune idée. Sans doute une façon de davantage entrer dans sa tête pour en ressortir toujours plus vainqueur. L’odeur du pollen arriva jusqu’à ses narines, s’infiltrant dans l’arrête de son nez cassée, l’enveloppant de souvenirs qu’il avait essayé d’oublier depuis plus de 5 mois, les chassant comme chaque fois qu’ils arrivaient à s’implanter en lui, dans sa chair. La vie est une garce, mais à ce point là, il ne l’aurait pas deviné.
  
Quelques heures plus tard, on l’emmena dehors, lui et Matthew, qu’il n’avait aperçu que deux fois au cours de cette année de torture. Le soleil lui brûla la rétine, la peau. Par réflexe il ferma les yeux. Puis il tenta un pas devant l’autre, difficilement. Espérant que cette journée se terminerait rapidement par l’arrêt immédiat de son cœur. A bout, il n’en pouvait plus d’attendre des secours qui ne viendraient jamais, d’attendre en vain un espoir quelconque que sa vie ne se terminerait pas ici, dans ce désert. A quoi bon de toute manière ? Il leur avait révélé tout ce qui leur importait, les garder en vie après cette vidéo ne résumerait à rien. 

Seulement voilà, c'était sans compter l'ironie de la vie. Celle qui réussi à vous mettre à bout avant de vous insuffler un nouveau souffle. Et ce nouveau souffle c'était l'équipe d'intervention que Jared et Matthew n'attendaient plus... 50 hommes à vue d’œil qui massacrèrent tout sur leur passage. Les tirs fusaient de tous côtés, sans qu'ils ne soient touchés une seule fois. A quoi bon envoyer des troupes d'élites ? Jared avait lâché le morceau de toute façon. Pour l'armée, il n'était plus qu'un vulgaire homme sans valeur. Cependant la chaleur, la fatigue, les blessures firent qu'il ne vit jamais la fin de l'action. Évanoui, il ne se réveillera que quelque jours plus tard, dans un pays voisin, à l'abri et protéger de la meilleure façon qu'il soit. L'ironie je vous dis....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t477-jared-c-est-juste-une-penombre-au-fond-de-la-douleur-c-est-juste-un-coin-trop-sombre-au-bout-d-un-autre
avatar


Caitlin Bennet

♆ Messages : 95
♆ Avatar : Amanda Schull <3
♆ Crédits : Avatar @ motley control (LARSOU) et signature @ BAT'PHANIE

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 8 Juin - 22:31

Omg omg omg omg omg omg je t'aime je suis sur mon portable donc je peux pas te faire une ovation de smiley mais je reviendrai pour ça !!!!

_________________
i'd choose you
In a hundred lifetimes, in a hundred worlds. In any version of reality. I'd find you and i'd choose you. ▬ i'd choose you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t457-cat-youre-right-i-am-mentally-ill
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 407
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 8 Juin - 22:32

Je viens juste de valider le scénario Rofl c'est du service express, ou c'est Cait' qui t'a ramené Siffle et dans ce cas elle aurait pu m'éviter du travail pour rien ôô *va chercher @Caitlin Bennet pour la fouetter* Fouet

En tout cas bienvenue parmi nous, si tu as la moindre question n'hésite surtout pas Coeur


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive
avatar


Jared W. Baker

♆ Messages : 17
♆ Avatar : Aaron Stanfort
♆ Crédits : Tumblr / Bazzart

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 8 Juin - 22:42

Cait : Tu le savais que je finirai par craquer :p J'appelle ça de la manipulation à ce stade XD
La heart Kisses Du coup, oui, j'attends mon ovation de Smiley !

Sara : Disons que j'ai eu le scéna en avant première Siffle Mais merciiii Hystérique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t477-jared-c-est-juste-une-penombre-au-fond-de-la-douleur-c-est-juste-un-coin-trop-sombre-au-bout-d-un-autre
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 407
♆ Avatar : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard Tumblr (gifs)

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 8 Juin - 22:48

I see Siffle Serais-tu toi aussi une ex-Bulletproof ? Hihi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t91-sara-howe-time-to-be-alive
avatar


Jared W. Baker

♆ Messages : 17
♆ Avatar : Aaron Stanfort
♆ Crédits : Tumblr / Bazzart

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 8 Juin - 23:34

Peut être bien :p

_________________
I can't do this alone
“Where are you right now? Somewhere, next to someone you love? Now, what if all that was gone and the only thing you could do is survive? You would, right? You’d try. You’d do things, horrible things.. Until you lose that last thing you have left.. Yourself.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t477-jared-c-est-juste-une-penombre-au-fond-de-la-douleur-c-est-juste-un-coin-trop-sombre-au-bout-d-un-autre
avatar


M. Mercy Wayland

♆ Messages : 430
♆ Avatar : Keira Knightley
♆ Crédits : Luiyna (avatar) & RIUM (cracks gifs) Fakementine (Maiden gif)

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Ven 9 Juin - 0:01

Hinhin Brett Dalton et Stephen Amell ? Rolling Eyes ça voudrait dire qu'elle a fini par t'avoir à l'usure ? Ange si ce sont d'autres avatars, cela me rend curieuse What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t90-mercy-wayland-conceal-don-t-feel-don-t-let-them-know-well-now-they-know
avatar


Lars Isles

♆ Messages : 69
♆ Avatar : Joel Kinnaman
♆ Crédits : Schizophrenic(avatar)

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Ven 9 Juin - 0:12

OH MY GOOOODDD!!!! Tombe

_________________

( You made me a, you made me a believer, believer You break me down, you build me up, believer, believer I let the bullets fly, oh let them rain My luck, my love, my God, they came from Pain )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t258-born-to-live-another-s-life-christian
avatar


Jayce A. O'Keefe

♆ Messages : 62
♆ Avatar : Jack Falahee
♆ Crédits : blue walrus (avatar) - Bat'phanie (codes signature)

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Ven 9 Juin - 14:27

BIENVENUE La coeur La coeur
Courage pour la rédaction de ta fiche Hihi

_________________
tumbled like it was stone
Some days it's hard to see, if I was a fool, or you, a thief. Made it through the maze to find my one in a million. ▬ Thought we built a dynasty like nothing ever made.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Maël Williamson

♆ Messages : 87
♆ Avatar : Scott Eastwood
♆ Crédits : Google

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Ven 9 Juin - 15:18

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche, excellent choix d'avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Yelena Navrátilová

♆ Messages : 161
♆ Avatar : Lena Headey
♆ Crédits : Moonday girl

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Ven 9 Juin - 17:27

Bienvenue par ici Hi !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche Regarde l'ordi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t359-yelena-navratilova-feat-lena-headey
avatar


Josh Wailana

♆ Messages : 10
♆ Avatar : alex perfect o'loughlin
♆ Crédits : BALACLAVA + tumblr

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Ven 9 Juin - 18:21

je me souviens de toi, moi aussi Siffle
vous allez me donner envie de faire revenir d'anciens persos de BP encore dis donc Mdr
bienvenue à toi Cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Caitlin Bennet

♆ Messages : 95
♆ Avatar : Amanda Schull <3
♆ Crédits : Avatar @ motley control (LARSOU) et signature @ BAT'PHANIE

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Ven 9 Juin - 22:12

@Sara Howe a écrit:
Je viens juste de valider le scénario Rofl c'est du service express, ou c'est Cait' qui t'a ramené Siffle et dans ce cas elle aurait pu m'éviter du travail pour rien ôô *va chercher @Caitlin Bennet pour la fouetter* Fouet

En tout cas bienvenue parmi nous, si tu as la moindre question n'hésite surtout pas Coeur


Je refuse les punitions corporelles qui ne viennent pas de Jared Pornstache Pornstache Pornstache Pornstache Pornstache Pornstache


Attention ovation de smileys :
Spoiler:
 

_________________
i'd choose you
In a hundred lifetimes, in a hundred worlds. In any version of reality. I'd find you and i'd choose you. ▬ i'd choose you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t457-cat-youre-right-i-am-mentally-ill
avatar


Jared W. Baker

♆ Messages : 17
♆ Avatar : Aaron Stanfort
♆ Crédits : Tumblr / Bazzart

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Sam 10 Juin - 11:57

C'est ça Mercy, à l'usure ! Elle est forte, très forte même  Hehe
Sinon oui c'était bien ces deux persos *-* ! Cette mémoire.

Andrew ! Comment ne pas se souvenir de lui haha  yeux brillants Ils reviennent toujours au final :p 

Sinon merci à touuus pour l'accueil Very Happy  La love


Cat'chou, les punitions corporelles lui manque tellement ! Du coup il va se sortir de son merdier juste pour avoir le plaisir de t'en infliger de nouvelles  Coeur (Cette ovation  Dancing)

_________________
I can't do this alone
“Where are you right now? Somewhere, next to someone you love? Now, what if all that was gone and the only thing you could do is survive? You would, right? You’d try. You’d do things, horrible things.. Until you lose that last thing you have left.. Yourself.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t477-jared-c-est-juste-une-penombre-au-fond-de-la-douleur-c-est-juste-un-coin-trop-sombre-au-bout-d-un-autre
avatar


M. Mercy Wayland

♆ Messages : 430
♆ Avatar : Keira Knightley
♆ Crédits : Luiyna (avatar) & RIUM (cracks gifs) Fakementine (Maiden gif)

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Sam 10 Juin - 14:39

Dis toi que j'me souvenais du prénoms du perso' de Cait' et pas elle Rofl Iris avec Emily et toi Stephen c'était Liam Siffle y a des personnages qui marquent Ange

C'est super de vous retrouver ici avec de tous nouveaux personnages tout beau yeux brillants

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t90-mercy-wayland-conceal-don-t-feel-don-t-let-them-know-well-now-they-know
avatar


Bennett Wilson

♆ Messages : 61
♆ Avatar : Boyd Holbrook
♆ Crédits : blondie

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Sam 10 Juin - 22:22

Ca fait tellement plaisir tout ces anciens de BP ! yeux brillants Contente de vous voir que le fo' vous plait !

Bienvenue officiellement ici alors ! Pink love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t426-no-church-in-the-wild-bennett#4304
avatar


Aleksander Masewicz

♆ Messages : 100
♆ Avatar : MPokora
♆ Crédits : Avatar Junkiie & gifs persos'

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Dim 11 Juin - 21:14

Bienvenuuuuue!

_________________

But are we all lost stars ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Daisy A. Cooper

♆ Messages : 147
♆ Avatar : carey mulligan
♆ Crédits : mourning dove // which witch

MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Jeu 15 Juin - 17:57

Ooooh un ancien de BP Ange

Bienvenue ici cheerleader

_________________
are you shining just for me?
city of stars ✻ are you shining just for me? city of stars, there's so much that i can't see. who knows? i felt it from the first embrace i shared with you. that now our dreams, they've finally come true.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t72-daisy-a-cooper-when-everything-i-do-is-wrong-you-give-me-hope-and-consolation


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.   Sam 17 Juin - 11:58

Bienvenue yeux brillants Hystérique Coeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Jared | C'est juste une pénombre au fond de la douleur. C'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Zermatt et ses environs
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Le poids et le nombre des deportes pour 2006
» Le nombre de victimes du choléra risque d'augmenter exponentiellement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Never Fall's Office :: Introduce yourself :: They pass !-
Sauter vers: