Partagez | 
 

 Can I make you a nice cup of tea? - Billie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 81
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Can I make you a nice cup of tea? - Billie   Jeu 3 Mai - 23:26

Cup of tea
Billie
Ils avaient besoin d'un contact pour faire le lien avec la famille, quelqu'un capable de répondre aux questions par autant de mensonges que de vérités et faire en sorte que la couverture de Will ne soit pas mise en péril.
Quelqu'un de doué et de subtil, peut-être, ou bien quelqu'un capable de les calmer avec un peu d'empathie, Logan ne correspondait à rien de tout cela la plupart du temps. Sauf que Logan avait un lien avec Will, Lawrence, qu'en réponse on l'avait formé à une telle situation.
Une pierre deux coups pour leurs supérieurs : cela permettait de garder une mainmise sur Logan si jamais une situation critique arrivait, de continuer à le contrôler, lui, en le faisant contrôler les autres....
Il le savait bien sûr, connaissait tout le cynisme de ce genre de plan, l'acceptait. Parce que comme cela, des nouvelles de Will continueraient à lui parvenir.
Will qui ne l'avait jamais présenté à sa fille, malgré toutes les années passées ensembles, Will qui lui montrait une photo d'elle parfois, qui le prévenait qu'il serait absent quelques jours pour être avec elle, et puis cela était tout.
Est-ce que Logan était jaloux? Non, il attendait patiemment que revienne l'autre homme. Parfois il le questionnait un peu aussi, curieux, Il n'avait pas un monde spécial à construire avec Will, un univers. Leurs deux vies qu'elles soient ensembles ou non, étaient des culs de sac, il ne voyait pas l'intérêt de le priver de ce qui avait un jour existé avant que Logan vienne à lui....

Il allait voir cette fille aujourd'hui, poser un pied dans l'intimité de Will, essayer de ne rien casser, de ne rien déranger.
La réunion de briefing fut brève, néanmoins Logan disposerait d'un peu plus d'informations qu'il y a une vingtaine de minutes avant même qu'il ne sache si Will en avait réellement réchappé.
Un autre agent s'occuperait de Caleb : encore en formation celui-ci ne pouvait reprendre les dossiers de Logan sans la moindre surveillance. Des détails, toujours des détails, leur vie à tous ici, ce n'était que cela...

On décida aussi que Logan était incapable de conduire, quelqu'un d'autre lui servit donc de chauffeur jusqu'à l'endroit où habitait l'ancienne famille de Will. Il sortit de la voiture, claqua la portière  et sonna.
L'homme savait qu'il devait avoir l'air fatigué, épuisé. Que ses vêtements étaient froissés, qu'il ne connaissait pas les personnes qui vivaient ici et qu'elles allaient le détester certainement pour tout ce qu'il allait dire.
Sauf que Logan n'avait pas le choix.
On lui ouvrit, pour la première fois, il découvrit le visage de Billie autrement qu'en photo. Elle était plus grande que ce qu'il avait pu imaginer, quant à savoir si elle ressemblait à son père, logan ne pouvait dire.

”Billie n'est-ce pas? Je vais devoir entrer et... Non attends, excuse-moi, je m'y prends mal.”

Toutes les réunions, tous les débriefs du monde ne semblaient pouvoir apprendre à Logan comment tenir une conversation correctement.

”Je m'appelle Logan, je suis un ami de ton père, il y a eu un accident et je viens vous aider, toi et ta famille, à rester en contact avec l'ambassade à Messara. Ton père est là bas pour le moment, on le soigne.... Dès qu'on le pourra, il sera transféré aux Etats Unis à nouveau. Tu peux aller t'asseoir dans le canapé si tu en as un, et si tu veux je vais faire du thé.... Des informations devraient bientôt tomber, tu pourras peut-être lui parler avant la fin de la journée.”

Il ne prenait pas conscience de ses yeux secs, de sa voix qui ne tremblait pas. Comme si rien de tout cela ne le touchait, lui qui était si difficile à déchiffrer. Il était touché pourtant, blessé, l'exprimait par l'inexprimable comme à son habitude.

Et puis ce paradoxe qu'il ne pouvait comprendre : il était le compagnon de Will, mais personne ne prenait lui, la peine, de venir le soutenir et l'épauler.




◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆

So I want to run to your shelter tonight united in silent resistance of bowing to false kings. So let me run to your shelter tonight, run from this meaningless pantomime. I'll swallow my pride, give up the pretence of bowing to false king...
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Billie Cooper-Stones

♆ Messages : 37
♆ Feat. : Kaia Gerber +
♆ Crédits : ...

MessageSujet: Re: Can I make you a nice cup of tea? - Billie   Lun 7 Mai - 17:02

Tu étais encore dans ton lit, fatiguée les yeux à moitié fermés. Hier soir tu avais fait la fête toute la nuit. Pour oublier tes malheurs, pour oublier que ton père te manquait, pour oublier qu'en ce moment, tu n'allais pas bien. La couverture sur ton corps encore endormi, tu regardais ton plafond, ta chambre plongée dans le noir. La voix de ta mère en bas te disant qu'elle partait au travail et que Marc était encore dans le lit conjugal. Tu t'en foutais, tu soupiras après toi qui voulais être tranquille, c'était râpé. Tu tiras la couette sur ton visage pour te retrouver dans le noir. Pourtant, il fallait que tu te lèves, il fallait que tu affrontes la vie. Tu attrapas un gilet pour le mettre sur ton corps. Tu descendis doucement les escaliers pour te rendre dans la cuisine, ton beau-père était debout, soupir sur tes lèvres. Tu ne l'aimais pas, enfin, tu n'avais rien contre lui, mais ce n'était pas ton père et il voulait se comporter comme lui. Sourire de façade sur le visage quand il embrassa ton front. Si seulement cela pouvait être ton père, si seulement ton père était là pour te faire un café, pour te faire des bisous.Il attrapa sa tasse de café pour retourner dans sa chambre, il avait du travail. Tant mieux tu ne voulais pas passer ta journée avec lui, tu ne voulais pas faire semblant de bien l'aimer.

Tu attrapas la bouteille de jus d'orange et pris un verre quand la porte sonna. Qui cela pouvait-il être ? Tu attrapas ton verre tout en te dirigeant vers la porte, sans regarder par le petit trou, tu ouvris celle-ci. Sourire sur le visage "Heu oui, mais je ne fais jamais rentrer des inconnus désolé". Tu étais prête à refermer cette porte,quand il parla de ton père, ton coeur arrêta de battre, tu le regardas dans les yeux, tu commençais doucement à t'énerver, il se prenait pour qui à t'annoncer cela ainsi ? Comment il pouvait être aussi froid. Tu laissas tomber ton verre sur le sol, il s'éclata en mille morceaux "Mon père... Blessé.... Je...". Tu te décalas, tu regardais droit devant toi,sans pouvoir dire autre chose, sans pouvoir dire un mot. Tu le laissas entrer "Mais vous vous prenez pour qui ? Vous m'annoncez que mon père est blessé qu'il va peut-être mourir !". Tu regardais le sol maculé des bouts de verre. Puis tu relevas les yeux vers cet inconnu "Vous êtez qui ? Enfin, je veux dire.. Merde je ne sais que dire". Tu passas délicatement une main dans tes cheveux essuyant les larmes qui coulaient sur ton visage, tu ne pouvais plus te contrôler. Doucement Marc sortit de sa chambre, tu l'envoyas chier comme une merde le renvoyant dans sa chambre. C'était violent, tu pris place sur le canapé en regardant droit devant toi "Je ne veux pas de thé, je veux voir mon père, je veux lui parler ! C'est mon père merde". Il fallait vraiment que tu te calmes, car il n'y était pour rien lui ! Il t’annonçait quelque chose, tu regardais le plafond "MERDE MERDE MERDE"

Il était la tout penaud dans le salon, tu le regardas "Bon je veux bien prendre une tasse de thé" Oui enfin, tu ne vas sans doute pas la boire, mais c'était pour l'occuper "Si vous voulez prendre du thé ou autre chose,servez-vous".Oui, tu pouvais être sympa quand même. Tu te relevas pour faire les cent pas, oui, tu marchais pour oublier ta tristesse. Tu savais plus quoi faire, le monde venait de s'écrouler sous tes pieds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 81
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Can I make you a nice cup of tea? - Billie   Mar 8 Mai - 14:15

Cup of tea
Billie
Il l'écouta renvoyer le malheureux beau-père dans sa chambre, hésitant à rejoindre celui-ci et se barricader le temps que l'orage passe. Mettre Logan en prise avec les émotions des autres plus de deux minutes montre en main, c'était malheureusement toujours éprouvant.
Pour tout le monde.
Sauf Will, qui semblait bien aimer cela, le confronter ç beaucoup de choses, surtout en rapport avec lui, mais Will possédait lui-même un certain côté excentrique.
Will qui était loin, et Billie la ressentait certainement, toute cette distance, alors elle criait, elle ne pleurait pas encore, mais la distance, ça faisait mal.
Logan entra, il ne regarda pas l'intérieur de la maison, les photos qu'il pouvait y avoir au mur, l'agencement des meubles -aïe, il venait de se prendre le pied contre une chaise d'ailleurs- ou même les couleurs dominantes dans la pièce, parce que tout cela appartenait à Billie, à sa famille. Lui, c'était pas ses oignons...

”Tu lui parleras, à ton père, dès qu'il sera assez reposé pour cela. Il y aurai bien moyen de faire un appel en visio je pense, j'essayerai d'arranger cela. Pour le moment, les médecins s'occupe de lui et il est....”

Ca, pour Logan, c'était dur à dire. Parce qu'il détestait tout ce qui était capable de porter une blouse blanche, histoire personnelle compliquée, tout ça tout ça....

”Hum, il est entre de bonnes mains.”

Ca, c'était aussi ce qu'on lui avait dit à lui, avant qu'il ne rejoigne Billie, mais le jeune homme n'y avait pas prêté importance. Son esprit s'était attaché à divaguer ailleurs, en fait il n'avait pas encore imprimé que c'était son propre frère qui l'avait conduit ici. Il l'avait vu bien sûr, mais avait rangé cette information là, quelque part, sans plus y retourner, pour faire face à d'autres problèmes jugés plus important.
Elevant un peu la voix, espérant être poli, Logan se tourna vers la chambre close.

”Monsieur? Je vous fais une tasse aussi....”

Avant de se diriger jusqu'à la cuisine et... BON DIEU C ETAIT QUOI CETTE BOUILLOIRE?! Elle était grande, beaucoup trop et il y avait des boutons dessus, pleins. Passé le “on/off” (et encore, parfois même ça c'était dur), Logan ne maîtrisait plus rien.
Quelque peu désemparé, Logan alla au moins ouvrir le robinet. L'eau coulait, une victoire...
Il essaya d'ouvrir également ladite bouilloire, rien ne venait.A h, sans doute fallait-il appuyer sur l'un des nombreux boutons.
Il tenta le plus gros et le plus rouge, rien. Enfin si, peut-être que dans un univers parallèle, une bombe atomique venait d'être lancée en réponse à cette action? Logan ferait bien de se trouver un alibi, juste au cas où...

Ah, un petit enclenchoir sur le côté permit l'ouverture, enfin la chose fut remplie. Il la posa sur le socle, vérifia que cette vile engeance technologique était bien branchée, et tenta de partir à la recherche d'un sachet de thé.

”Menthe, ça te convient? “

Il trouva également un paquet de petits gâteaux, qu'il répartit dans une assiette. Il y avait du chocolat dessus, et une boisson chaude avec du chocolat, c'était toujours efficace....
Par la fenêtre de la cuisine, Logan voyait la voiture qui l'avait amenée, garée un peu plus loin.
Ah, donc Scott ne partait pas.
Est-ce qu'il fallait lui proposer du thé à lui aussi?

Brusquement, un bruit inhumain le fit sursauter. Est-ce que la maison était en réalité bâtie sur un cimetière indien, qu'une malédiction ancienne venait d'être libérée?
Non, la bouilloire sifflait juste.
Logan se précipita dessus, versa l'eau bouillante dans chacune des trois tasses qu'il avait préparé -s'en versa sur le pied aussi mais heureusement, le cuir de ses chaussures était résistant- et apporta le plateau au salon.
Il posa celui-ci sur une petite table basse, emporta la tasse de Mark jusqu'à un meuble plus loin, de manière à ce que si l'autre pointe son nez, il puisse la prendre sans risquer trop de dommages par Billie, et vint enfin s'asseoir à distance respectable de la jeune fille, sur le canapé.
La buée avait totalement recouvert le verre de ses lunettes, il les enleva, tâcha de les essuyer contre un pan de sa chemise.

”Hum, comme tu peux le constater, je suis légèrement incompétent. Si la situation était si grave et critique que cela, ils auraient envoyé quelqu'un de beaucoup plus doué tu peux me croire.et d'officiel. Je suis surtout ici en tant qu'ami.... Bien sûr, la situation est impressionnante sur le moment, chaotique, mais d'ici ce soir, tu lui auras parlé. Si tu le traites d'abruti, fais le de ma part aussi, d'ailleurs...”

C'était peut-être pour cela qu'on l'avait envoyé en fait, pour qu'il aplanisse une situation que lui-même vivait, en venant épauler Billie. Qu'il se calme tout seul, se console.
Est-ce que cela marchait?
On allait dire que oui....

◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆

So I want to run to your shelter tonight united in silent resistance of bowing to false kings. So let me run to your shelter tonight, run from this meaningless pantomime. I'll swallow my pride, give up the pretence of bowing to false king...
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Billie Cooper-Stones

♆ Messages : 37
♆ Feat. : Kaia Gerber +
♆ Crédits : ...

MessageSujet: Re: Can I make you a nice cup of tea? - Billie   Ven 11 Mai - 1:04

Tu aurais pas dû être aussi méchante avec ton beau-père, mais c'était vraiment pas le moment. Déjà que tu ne l'aimais pas beaucoup, mais là sur le moment, tu voulais juste le tuer. Oui le tuer pour te défouler donc dans des souffrances immondes, le faire souffrir pour enlever cette douleur que tu avais au Coeur, qui te donnais envie de mourir. Pourtant, tu savais que cela n'allait rien changer, tu poussas un long soupir ne sachant quoi faire, tu avais envie de prendre ton sac et de courir, pour aller, tu ne sais pas où. Mais tu avais besoin de sortir de prendre l'air, de marcher, de sortir de cette vie pour entendre que cette histoire était seulement un rêve, enfin un cauchemar, un foutu cauchemar. Le bruit de la chaise te fit revenir dans le monde réel, tu regardas Logan "y a des pansements si jamais vous saignez". Première parole gentille de ta bouche, tu passes encore une main dans tes cheveux. Il faut que tu attendes pour parler à ton père, comme si c'était facile, ton père, tu lui parles jamais. Pour cette mission, tu n'as pas pu lui parler, trop compliqué qu'il disait. Tu repris place dans ce foutu canapé que tu n'aimais pas regardant la photo qui trônait sur la cheminée. Une photo de toi et lui, c'était au parc d'attractions, c'était beau, c'était il y'a maintenant 3 ans et te voilà aujourd'hui avec la peur de le perdre "Je ne veux pas l'embêter, je veux juste entendre sa voix, entendre deux petits mots pour me rassurer, les mots ...". Ta voix se brisa doucement, tu ne pouvais finir cette phrase, tu ne pouvais pas imaginer ne plus entendre des je t'aime de ton père, c'était juste impossible. Tu ravalas tes larmes,tu ne voulais pas pleurer devant lui "Je n'ai pas confiance dans les médecins et vous?". Oui, il fallait que tu changes de discussion, que tu ne penses plus à cela. Il venait vraiment de proposer une tasse à ton pire ennemi ? Tu soupiras et regardas la tête de ton beau-père qui passa la porte "Oui, je veux bien". Tu posas ton regard sur lui quelques secondes avant de reposer ton regard sur la photo, merde ton père pouvais vraiment mourir ? Tu le savais, mais, jamais tu aurais pensé que ce jour pouvait exister, tu pris la photo dans les mains. Tes mains tremblaient, une larme tomba sur le verre du cadre "Papa ne me laisse pas, tu sais très bien que sans toi, je suis..." . Il te posa une question, tu redressas la tête essuyant du revers de ta main, tes larmes " Oui ... Oui, c'est parfait". Menthe Jasmin, clairement, tu t'en foutais, tu aurais pu même en prendre au citron. Tu posas ton regard sur lui et rigolas quand il sursautas, au moins il pouvait te faire rire bon point pour lui. Doucement tu te rapprochas du canapé pour y prendre place quand il arriva enfin, tu allais lui faire une réflexion sur la buée mais il le remarqua lui-même, tu attrapas ta tasse de thé et soufflas doucement dessus tout en l'écoutant. Il avait l'air sympa comme type, et puis lui aussi avait l'air totalement perdu, il ne savait pas bien parler des choses "Vous êtes donc un ami à mon père c'est ca?". Tu te détendais doucement, laissant les larmes couler sur tes joues "Oh oui que je vais le traiter d'abrutis, je vais même l'insulter de tous les noms. Je lui dis pourtant toujours de faire attention, je refuse qu'un jour quelqu'un comme vous m'annonce sa mort." Doucement tu te confiais à lui "Ah oui je ne suis pas si méchante que cela, mais Marc, mon beau-père j'ai du mal. C'est compliqué entre nous.Mais je voulais vous dire pardon, je n'aime pas passer pour une peste, je suis loin d'en être une. Surtout, avec votre nouvelle, je n'étais vraiment pas d'humeur". Tu fis un petit sourire, il fallait vraiment que tu arrêtes de parler pour le moment. Tu bus une gorgée de ton thé, il était pas mal "Merci pour le thé". Oui il fallait le remercier "Depuis quand vous travaillez avec mon père?". Tu posas la tasse sur la table tout en le regardant, tu voulais capter son regard, car tu pouvais lire beaucoup de choses dans les yeux des autres "Il vous parle de moi ?". Mon dieu tu allais vraiment passer pour la pire des pestes, mais oui tu avais besoin de savoir si ton père pensait à toi quand il était aussi loin. Tu repris ta tasse, tout en regardant la photo, tu avais besoin de lui "Je suis contente finalement d'être tombée sur quelqu'un comme vous! Et pas sur quelqu'un de trop sérieux, de trop rigide. Merci" Dis-tu petit sourire aux lèvres, tu essuyas les larmes qui coulaient sur ta joue "Mon père est un homme extraordinaire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 81
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Can I make you a nice cup of tea? - Billie   Sam 12 Mai - 15:15

Cup of tea
Billie
Il hésita à expliquer que entendre son père parler, s'il était présentement inconscient ou sous anesthésie générale, cela serait compliqué, mais Logan abandonna.
Compliquées ou non, il ne savait pas expliquer les choses, peinait de même pour les contacts humains. Ici, dans cette maison qui n'était pas la sienne, face à quelqu'un n'appartenant qu'à Will et qui ne concernait pas sa vie à lui, Logan atteindrait vite ses limites déjà faibles.
Parce qu'il ne voulait pas déranger, parce qu'il détestait déranger, n'avait rien à faire là, du moins avec ses mensonges. Seulement, la vérité ne pouvait toujours être dite hélas.... D'ailleurs, que connaissait-il vraiment de cette vérité?
Quand Will serait transporté en Amérique à nouveau -cela prendrait peu de temps, on le lui avait assuré-, il n'y aurait que Billie, sa mère peut-être, cette partie de sa vie, de sa famille, pour veiller sur lui.
Pas Logan, Logan passerait en courant d'air, et encore... Parce qu'il ne pouvait faire plus, n'avait pas le droit de faire plus. Ce ne serait pas lui que Will verrait en se réveillant.
Logan avait mal au coeur, pas l'expression indiquant que l'on voulait vomir, non, le coeur, le vrai coeur. Il espérait que cela passerait....

”Les médecins font leur travail, ils sont les plus à même de l'aider pour le moment.”

Une réponse un peu froide, automatique. De nature, Logan détestait les médecins, il y avait des souvenirs enfouis, des vérités étranges, des mensonges aussi, il y avait des blessures qui ne se refermaient pas, qui continuaient encore à faire mal, et il ne pouvait rien dire de plus. Will irait bien, on le lui avait assuré.

”J'ai travaillé avec à l'occasion, mais je suis surtout un ami.”

Lui aussi savait mentir, néanmoins rien dans la phrase tranquille ne laissait transparaître tout ce que Logan pouvait dissimuler. Il pencha un peu la tête, aussitôt une mèche brune vint lui balayer le visage, et Logan sembla alors beaucoup plus enfant qu'adulte. Quelque chose dans les cheveux soudain en batailles, pas aussi bien coiffé qu'on ne le pensait au premier abord. Parce qu'il s'était passé dedans la main encore et encore, les longues minutes où il avait attendu une confirmation que Will était vivant. Parce qu'il avait les yeux noirs et sombres et plein de questions dedans....

”Oui il parle souvent de toi : tu es une élève brillante dans tes études, tu as un caractère de cochon, comme lui, alors il est on ne peut plus fier, tu es sa petite princesse aussi et tu lui manques horriblement.”

Que pouvait-il dire d'autre? Logan lui-même ne venait pas d'une famille où les parents parlaient beaucoup de leurs enfants, surtout les pères, son père. Il n'avait pas relevé la remarque sur Mark, savait qu'il ne comprendrait pas, que ce n'était pas la peine.
Les tristesses de Billie lui étaient propres.

”Il sait aussi qu'il n'est pas le meilleur des pères, mais que toi tu es la meilleure des filles et que surtout tu es la sienne.”

Un instant, mais cela fut court, Logan souffrit de ne pouvoir retourner la question à la jeune femme. Il préféra se concentrer sur sa tasse, le thé qu'il buvait à petites gorgées. Non, de lui Will ne devait pas parler, et ce pour de multiples raisons.
Il y avait leur métier bien sûr, leur vrai métier. Et puis d'autres choses aussi.
L'homme se donna une claque mentale, s'obligeant à se ressaisir : il n'était pas triste de sa relation avec Will, quelle qu'elle soit, il était triste du fait que Will soit loin, blessé, et que lui-même se retrouve démuni face à cette situation quand son rôle était pourtant de tout prévoir et de calculer.

”Quand il sera remis, demande lui qu'il t'emmène en voyage, rien que tous les deux. Ca peut vous faire du bien....”

◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆

So I want to run to your shelter tonight united in silent resistance of bowing to false kings. So let me run to your shelter tonight, run from this meaningless pantomime. I'll swallow my pride, give up the pretence of bowing to false king...
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Can I make you a nice cup of tea? - Billie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Can I make you a nice cup of tea? - Billie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Virginia Beach, our beloved city :: Northwest :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: