Rejoignez-nous sur le tchat Discord du forum ! Cliquez ici !

Partagez | 
 

 mystery of love | Jamie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: mystery of love | Jamie   Mer 9 Mai - 1:24

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


Tout est calme dans l’avion militaire. Beaucoup dorment, tentant de récupérer quelques précieuses heures avant de retrouver leurs proches. Toby voudrait bien s’octroyer cette chance - il en aurait bien besoin - mais il a beau essayer, ça ne fonctionne pas. Il a bien somnolé quelques temps au départ, mais ça n’a pas duré; ses pensées le ramenant inlassablement vers Jamie. Leur dernière conversation Skype date de trois semaines - et encore la qualité vidéo était médiocre comme toujours. Toby se languit de voir son visage. Ça fait trois mois maintenant qu’il est parti, et ça lui a semblé une éternité. Ils ont déjà été séparés à cause de missions de l’un ou de l’autre bien sûr, mais cette fois-ci c’est un peu différent. C’est la première fois depuis qu’ils ont décidé de reprendre leur relation. Et Toby ne sait pas pourquoi, ça l’a encore plus angoissé que d’habitude. Peut-être est-ce parce qu’ils se sont trop fait souffrir et que l’idée que ça puisse encore arriver est effrayant. Peut-être est-ce aussi parce que la dernière fois que l’un deux est parti en mission, c’était Jamie et il est revenu à l’hôpital? Quoiqu’il en soit, les derniers mois furent tout aussi éprouvant des épreuves de sa mission que de l’absence de son amant le soir. Toby se languit de le voir, de le toucher, s’assurer qu’il est bien là, et que le bonheur qu’il ressent depuis plusieurs mois dorénavant, il ne l’a pas inventé. Il soupire et balance la tête en arrière en fermant les yeux en essayant de se raisonner. Ce n’est plus très long maintenant.

L’avion arrive un peu en avance sur le tarmac, et ça s’agite tout autour de Toby, ses coéquipiers s'empressant de ramasser leurs affaires pour sortir de la machine le plus vite possible, l’atmosphère propice aux blagues et gamineries pour dissimuler les mains moites et l’impatience qui étouffe les coeurs. Les formalités d’arrivée ne durent que quelques minutes mais paraissent interminables pour tout le monde, et Toby échange quelques plaisanteries avec un jeune soldat, Austin - tout pour calmer son rythme cardiaque.

Mais alors qu’ils arpentent les couloirs de l’aéroport à toute hâte, Toby aperçoit son ami pâlir brusquement et se ruer dans les toilettes les plus proches. Il fait signe à ses coéquipiers de partir… “Je m’en occupe, allez y….” … avant d’entrer dans les toilettes, grimaçant en entendant Austin vider tout le contenu de son estomac dans la cuvette. “Hey, dude, ça va?” Une voix faiblarde lui répond par l’affirmative avant de lui conseiller de se dépêcher de rejoindre son homme, et quand bien même c’est pas l’envie qui manque - il n’en peut plus d’attendre, Toby secoue la tête même s’il ne peut pas le voir et refuse. Le gamin - il a sans doute à peine 20 ans - finit par sortir des toilettes après quelques minutes et s’affaire au lavabo, Toby lui tend du papier, un peu inquiet - il est blanc comme un linge. “Merci… Mais t’étais pas obligé de rester.” Il se dirige pour sortir des toilettes mais Toby le voit tourner de l’oeil et le rattrape alors qu’il allait s’écrouler à terre. “Hey, hey… il était temps que t’arrives toi. Tiens. Bois un coup.

Ils attendent quelques instants le temps qu’Austin se sente un peu mieux, et finissent par arriver dans le hall des arrivées, Toby soutenant Austin et il n’y a plus grand monde à vrai dire, les proches d’Austin qui se ruent vers eux avec inquiétude…. et Jamie, un peu plus loin qui se précipite vers lui. Le coeur de Toby loupe un battement, et il doit se secouer pour reporter son attention sur la famille d’Austin qui les assaille de questions. Il laisse le gamin aux bons soins de ses proches avec quelques mots rapides pour expliquer la situation. Et puis il se retourne aussitôt vers son amant, laisse tomber son sac à terre; et les deux hommes se jettent dans les bras l’un de l’autre.

code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Sam 12 Mai - 17:50

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


Trois mois. Trois longs mois. Ou autant dire une éternité aux yeux du pilote. Evidemment ce n’est pas la première fois que les deux militaires sont séparés par un ordre de mission, ayant été éloignés l’un de l’autre bien plus longtemps que ça. Mais cette fois-ci tout est différent, c’est la toute première fois depuis qu’ils sont à nouveau ensemble. Une année à se reconstruire l’un avec l’autre, à rattraper le temps perdu, à partager les démons qui noircissent leurs cœurs et qui autrefois les ont brisé et mené à la séparation. Un an de rédemptions pour Jamie dont la culpabilité d’avoir fait souffrir son amant le ronge encore aujourd’hui. Mais plus encore un an de bonheur, d’un amour incommensurable et plus passionné encore, chacun étant parfaitement conscient de ce qu’ils ont à perdre pour l’avoir déjà vécu. Lorsque l’ordre de mission de Toby est tombé, le pilote a eu peur. Terrifié à l’idée de devoir à nouveau vivre sans lui, de vivre avec la hantise de ne plus jamais le revoir. Bien sûr Jamie a toujours ressenti ces craintes bien avant leur rupture, mais depuis qu’ils se sont retrouvés c’est comme si chaque émotions étaient exacerbées. Comme à cet instant dans le hall de l’aéroport à faire les cents pas incapable de dissimuler son impatience. L’excitation est à son comble malgré la fatigue suite à une nuit d’insomnie, ses pensées totalement focalisés sur son amant et son retour à ses côtés. Il y a tout un tas de famille qui font le pied de grue autour de lui, attendant eux aussi le retour de leurs soldats, mais Jamie n’y fait pas vraiment attention, son regard ne quittant pas la porte qui le sépare de l’être aimé. L’avion a dû atterrir désormais, tout du moins selon les dernières informations qu’il a eu de Toby trois semaines plus tôt lors de leur dernier skype. Et puis soudain la porte s’ouvre, et le cœur du pilote s’affole. Il a mal au ventre tant il est excité et anxieux aussi quelque part. Par moment il se fait la réflexion de réagir comme un adolescent lors de ses premiers émois. Les soldats défilent un à un, le visage marqué par trois mois de mission en terre hostile mais la joie de retrouver leur proche rallumant la flamme dans leur prunelle. Jamie envie chacune de ses familles qui ont la chance de pouvoir serrer dans leurs bras leur héros de retour à la maison. Jamie est si impatient. Jamie a tant besoin de le voir, de le savoir sain et sauf mais plus encore en sécurité. Mais parmi tous ses visages, celui de Toby n'apparaît pas. Plus personne ne semble débarquer de l’avion.

Aussitôt l’angoisse et la panique l’envahissent, et tout un tas de pensées sombrent emplissent son esprit si fragile. Et si la mission de Toby avait été prolongé ? - ce qui serait quelque part plus rassurant. Mais comme tout à chacun, il n’y a que le pire qui anime ses pensées, assombrissant l’humeur du pilote mais exacerbant ses peurs les plus profondes. Et si quelque chose de terrible était arrivé à son amant ? Et s’il était blessé ? Ou pire encore, mort ? Jamie se sent mal, il a envie de vomir, envie de hurler son besoin de savoir où est son Toby, son amoureux, son meilleur ami, l’homme de sa vie. Le hall de l’aéroport est déjà bien vide, les soldats impatients de retrouver leur maison, leurs repères. Et Jamie cherche désespérément quelqu’un du regard qui pourrait l’aider, répondre à ses interrogations et plus encore le rassurer. Mais il n’a pas le temps de faire quelques pas que la porte s’ouvre brusquement. Toby, et un autre soldat pas très en forme. Mais pour être honnête Jamie s’en moque royalement. Il n’y a que Toby qui compte. Et Jamie a envie de pleurer, les nerfs à vif. Toby est si beau. Toby est vivant, sain et sauf.

Son corps se met en mouvement sans vraiment le réaliser, et ce n’est que lorsque son corps heurte un peu brusquement le corps de son amant qu’il prend conscience des choses. Les larmes affluent sur ses joues alors que ses bras se referment avec force autour de ses épaules, son visage enfoui dans le cou de l’amoureux. Jamie s’enivre de l’odeur de Toby, aussi rassurante qu’exaltante. Mais très rapidement le pilote ressent le besoin de le toucher, le palper, et s’assurer que son amant est en bonne santé. “Tu...tu vas bien ? Où étais-tu ? Pourquoi tu as été si long ?” qu’il dit précipitamment sans vraiment laisser le temps au soldat de lui répondre. Sa voix chargée d’émotions tremble quelque peu et en prenant un peu de recul Jamie peut enfin mieux observer son amant. Son cœur bat si fort, comme au premier jour. Toby a laissé pousser sa barbe, et bordel qu’il est beau, et terriblement sexy comme ça. Ce côté négligé lui plait, Jamie ne contrôlant plus ses gestes et ne répond qu’au besoin qui l’anime. Ses lèvres capturent les siennes, sans retenu et avec urgence. Le fait qu’il y ait du monde autour d’eux ne l’inquiète pas vraiment, Jamie ayant beaucoup évolué durant cette année. Un travail de tous les jours encore parfois difficile et pesant, mais aujourd’hui après trois mois d’absence et de peurs, le pilote ne se pose pas de question. Il l’embrasse à corps perdu, et tant pis pour la bienséance. Jamie a tant envie de lui, là tout de suite, comme un besoin vital de le retrouver pleinement et c’est terriblement frustrant de devoir contenir ce feu qui le consume. Le souffle finit par lui manquer, rompant le baiser à regret. “Je t’aime” qu’il souffle contre ses lèvres, le cœur débordant d’amour et de bonheur de le retrouver.

code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Dim 13 Mai - 21:19

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


L’émotion le gagne alors qu’il aperçoit les larmes couler sur les joues de Jamie juste avant que ce dernier ne se jette à son cou. Aussitôt, il referme ses bras dans son dos, l’enlaçant avec force. Et, juste comme ça, la pression et l’angoisse des dernières semaines disparaissent alors qu’ils s’étreignent au milieu du hall de l’aéroport presque vide. Ses muscles se détendent, ses paupières se ferment et ses doigts s’agrippent un peu plus fort au dos de son amant. Sentir son corps contre le sien, et son parfum qui l’enveloppe comme un cocon, Toby en a la gorge serrée et l’eau qui monte à ses pupilles . Il le serre un peu plus fort - il ne veut plus jamais le lâcher. Mais bien trop rapidement à son goût, il sent Jamie s’agiter, cherchant à s’assurer qu’il n’est pas passé à côté de quelque chose, les questions passant la barrière de ses lèvres sans vraiment lui donner le temps de lui répondre. “Hey, Hey. Je vais bien.” Sa main glisse sur sa nuque. “Austin était malade, j’suis resté derrière pour l’aider. J’voulais pas t'inquiéter. Tout va bien. Je vais bien Jamie.” répète-t-il pour le rassurer alors qu’il le sent encore un peu alarmé. Et c’est vrai, il n’a rien. Toutes les blessures qu’il a pu avoir ces trois derniers mois sont bien mineures, et il souffre plus du manque de sommeil et de la solitude qu’il a ressenti qu’autre chose

Alors que son amant s’éloigne un peu, Toby le garde contre lui en posant ses mains sur ses hanches, et en profite pour le détailler du regard. Il a l’air d’aller bien, même si fatigué, même malgré les quelques larmes qui ont roulé sur ses joues. Un sourire éclairant doucement son visage alors qu’il observe ces traits qui lui ont tant manqué. Il n’a pas le temps de dire ou de faire quoique ce soit que Jamie se rapproche de nouveau et l’embrasse à corps perdu. Toby l'attire tout contre lui, une de ses mains agrippée à sa hanche alors que l’autre vient se loger dans la nuque puis dans les cheveux de l’autre homme, comme s’il craignait qu’il s’en aille. Le baiser est urgent et sulfureux, et son coeur bat furieusement dans sa poitrine. Exalté d’enfin retrouver ces lèvres, Toby l’embrasse comme il a envie de l’embrasser depuis des semaines, depuis qu’il est arrivé en terre hostile - et ça le grise toujours autant quand Jamie l’embrasse en public, même après tout ce temps, même si à cet instant il ne fait pas du tout attention à ce tout ce qui peut se passer autour d’eux.

Le manque d’oxygène les pousse à rompre le baiser, et Toby sourit comme un idiot à ses mots. De son pouce, il efface les quelques traces de larmes qui subsistent sur ses joues. “Je t’aime.” murmure-t-il à son tour avant de l’embrasser à nouveau, ses lèvres glissant ensuite sur sa mâchoire et dans son cou, ses bras se refermant de nouveau dans son dos. Il soupire de soulagement contre sa peau. Il se sent enfin à la maison.
Plus il y pense, plus il se dit que s'enrôler dans l’armée était une mauvaise idée. Il ne l’a fait que pour se rapprocher davantage de Jamie, pouvoir le protéger davantage s’ils partaient ensemble. Or ce n’est arrivé qu’une fois et bien sûr ils ne sont pas dans les mêmes équipes. Tout ce que ça a fait, c’est les éloigner davantage l’un de l’autre. Sauf que maintenant, Toby est trop lâche pour avoir le courage de partir. Pour faire quoi? C’est la première fois qu’il fait quelque chose qui n’est pas complètement pourri. Il ne sait pas ce qu’il pourrait faire d’autre.

Il finit par s’éloigner à regret - juste parce qu’il a envie d’être seul avec Jamie, tranquille chez lui. “on rentre à la maison?” la maison pouvant être soit son appartement soit celui de Jamie, à ce point il y a autant d’affaires qui lui appartiennent dans les deux. Il ramasse son sac qu’il balance de nouveau sur son épaule, son autre main ne lâchant pas une seule seconde celle de son amant, son pouce caressant le dos de sa main alors qu’ils sortent de l’aéroport pour prendre la voiture. Ils s’embrassent encore comme des ados contre la voiture avant de finalement prendre la route. Toby l’observe conduire, un sourire aux lèvres, et quand Jamie pose son regard dans le sien, il le réprimande un peu amusé. ‘Hey. Regarde la route.” Sa main vient se loger sagement sur sa cuisse. “J’espère que tu m’as préparé un festin - je meurs de faim.” qu’il lâche un peu espiègle - et aussi provocateur.

La vérité, c’est que Toby s’inquiète aussi beaucoup pour Jamie. Il sait que ça va mieux, mais il est toujours suivi et il a parfois encore des jours où il le voit vraiment mal. Cette dernière année a été longue pour lui et son rétablissement, et Toby s’en ait voulu de partir et le laisser seul, même s’il allait mieux. “ça a été, ces trois mois?” il finit par demander. Sa question paraît anodine, mais Jamie sait parfaitement de quoi il parle. “J’aurais voulu être là.” Son pouce caresse sa cuisse doucement.


code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Lun 2 Juil - 19:49

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


A présent que son amant est sous ses yeux, qu’il peut le toucher et s’assurer de sa santé, Jamie a bien conscience que son angoisse était exagérée, qu’il s’est bien trop laisser submergé par la panique pour rien. Mais il ne peut s’en empêcher parce que Toby est toute sa vie, son unique raison de vivre et qu’il l’aime plus que tout. Et lorsque le pilote termine son inspection, c’est un long soupire de soulagement qui lui échappe mais ce sont surtout les propos de l’autre homme qui le rassure complètement. “j’ai eu peur qu’il te soit arrivé quelque chose” Qu’il souffle douloureusement avant de prendre quelques secondes pour admirer son amant, toujours si beau malgré ses traits tirés par la fatigue de ces derniers mois. Mais très rapidement Jamie a besoin de davantage que cette étreinte, oubliant alors tout le reste et plus encore l’endroit où ils se trouvent. Un baiser passionnée mais bien plus proche du désespoir, comme s’il avait craint pendant tout ce temps que plus jamais il n’aurait la chance et le bonheur de goûter à ses lèvres tentatrices et délicieuses. Un baiser comme s’il n’y avait plus de lendemain, comme s’ils étaient seuls au monde. Un baiser qui leur vrille les sens et les bouleverse jusqu’au plus profond de leur être. Mais aussi un baiser qui leur coupe le souffle, qui les fait manquer d’air au point de devoir y mettre un terme à regret. Je t’aime. Bien que Jamie n’en ai jamais douté, ces trois petits mots lui font un bien fou et gonfle son cœur d’amour et de joie. Il avait besoin de les entendre. Et puis c’est à ce moment qu’il réalise la situation, l’effusion de leur amour et de leur passion le fait rougir soudainement à la fois embarrassé mais avec une certaine fierté de montrer que cet homme est à lui. Il a un sourire un peu niais le pilote. Même après toutes ces années Toby le fait se sentir comme un adolescent découvrant l’amour, et ce même après tout ce qu’ils ont vécu. Leur séparation n’a rien changé entre eux et à vrai dire leur relation n’en a été que plus renforcée. Tout comme lors de chacune de leur mission en étant séparés l’un de l’autre. Des semaines voire des mois de manque et de souffrances qui ne les a rendu que plus dépendant l’un de l’autre. Parfois - pour ne pas dire souvent - Jamie se demande comment serait leur existence s’ils n'appartenaient pas tous deux à l’armée en ayant le même quotidien que la plupart des êtres humains et des couples. Il se met à rêver d’une vie tranquille et paisible au côté de son amoureux, et il doit bien avouer que cette idée est plus que séduisante. Mais leur engagement au sein de l’armée ne le leur permet pas encore, obligés de subir encore et encore les absences mais néanmoins savourer de telles retrouvailles.

Lorsque son amant lui propose de quitter l’aéroport Jamie l’accueille avec un hochement de tête vif et enthousiaste, bien que l’appréhension se fait soudainement ressentir face au terme que Toby a choisit. Leur maison. Ça lui fait quelque chose dans le bide, et son cœur martèle dangereusement dans sa cage thoracique. Il sourit essayant de cacher son trouble et son anxiété, ses doigts entremêlées à ceux de son héros revenu au pays. “Il faut que je t’avoue quelque chose...” Ses joues rosissent légèrement avant même d’avoir révélé ce qu’il s’apprête à confesser. “J’ai passé ces trois derniers mois chez toi. C’est comme si une partie de toi était avec moi…” Jamie avait besoin de son odeur, besoin d’être dans son univers pour supporter son absence. Il se sent un peu bête, un peu niais mais au fond il assume tout de même. Comme leur comportement d’adolescent tout le long du chemin jusqu’à la voiture, contre le voiture en s’embrassant une fois de plus comme des jouvenceaux qui n’arrête pas de se bécoter n’importe où n’importe quand. Et c’est le cœur plus ou moins léger que Jamie prend le volant, non sans se laisser aller à la distraction en observant son amant le regard amoureux, et affamé. “C’est de ta faute, tu es trop distrayant” Qu’il rétorque avec un sourire amusé avant de s’effacer pour se mordre la lèvre inférieur au contact de sa main sur sa cuisse, même si le geste semble tout à fait sage. Ça fait si longtemps que Toby ne l’a pas touché qu’il est extrêmement sensible,et les provocations et sous entendus de celui-ci n’aident clairement pas à garder la tête froide. “J’ai prévu tout ce que tu aimes pour assouvir ton appétit vorace” qu’il répond, s’amusant du même jeu que son amant, comme ils le font bien souvent entre eux. L’ambiance est légère mais très vite Jamie redescend de son petit nuage lorsque l’autre homme l’interroge sur son état.

Il soupire, ses doigts serrant un peu plus fort le volant au point que ces articulations blanchissent. Jamie n’est pas très à l’aise à l’idée d’aborder ce sujet qui est amené bien trop rapidement sur le tapis à son goût. “Je fais des progrès grâce à Sara, elle m’aide beaucoup…” qu’il souffle, omettant volontairement toute la vérité. En réalité le pilote n’est pas encore prêt à avouer à Toby qu’il a fait d’énormes progrès au point que l’armée envisage très sérieusement de l’envoyer à nouveau en mission dans quelques semaines. Il ne veut pas gâcher ses retrouvailles en faisant naître beaucoup trop tôt l’inquiétude chez son amant. Il veut pouvoir profiter pleinement de son retour sans entacher quoi que ce soit, surtout avec cette demande particulière qu’il s’apprête à faire dans les minutes ou heures à venir - selon le temps qu’il leur faudra pour fêter pleinement ses retrouvailles. Cependant il peut parfaitement ressentir la culpabilité de son amant, ce qui lui serre le cœur. Sa main vient alors à la rencontre de la sienne en la pressant doucement. Son pouce caresse sa peau, essayant de l’apaiser et faire taire ses remords. “Hey… ne t’en fais pas. Je vais bien ok ?” Il s’autorise à le regarder à nouveau pour lui offrir un sourire doux et tendre. “Même si tu m’as énormément manqué et que c’était douloureux de t’avoir loin de moi, je pense que c’était nécessaire pour que j’apprenne par moi-même à affronter mes démons…” Qu’il essaye d’expliquer. Jamie sait que durant cette dernière année il s’est montré beaucoup trop dépendant de Toby, se reposant trop sur ses épaules et même si celui-ci ne s’en est jamais plaint, il sait très bien que souvent il a été trop étouffant. Il lui offre à nouveau un sourire rassurant avant de reporter son attention sur la route qu’il s’empresse d’avaler kilomètre après kilomètre en faisant quelques excès de vitesse. Il a bien trop hâte au point d’en être imprudent.

Quelques minutes plus tard les deux amoureux arrivent enfin chez Toby, l’un comme l’autre ne cachant pas leur impatience de pouvoir enfin se couper du monde. La porte à peine refermée, Jamie ne perd pas une seconde pour se jeter au cou de son amant, fébrile et avide de ses lèvres. “Tu as faim ?” qu’il susurre avec un sourire entendu.

code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Dim 8 Juil - 19:32

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


Toby est rassuré d’avoir sa main dans la siennes, ses doigts entremêlés aux siens. Mais il relève la tête vers Jamie, intrigué alors qu’il lui dit devoir lui avouer quelque chose. Pendant quelques secondes, Toby s’inquiète, mais c’est bien vite de la curiosité qui l’envahit alors qu’il perçoit bien sur les traits de son amant que ce n’est pas grave. Et quand Jamie finit enfin par lui confesser qu’il a passé les trois derniers mois dans son appartement au lieu du sien, Toby tâche de contrôler l’immense sourire idiot voulant éclairer son visage. Il sent son coeur se gonfler, et la chaleur de se sentir si important et si aimé l’envelopper délicieusement. L’imaginer se comporter comme s’il était chez lui lui fait quelque chose dans le bide. C’est idiot que ça lui fasse tant d’effet, puisque ça fait un moment qu’ils ne se quittent jamais, squattant continuellement chez l’un ou chez l’autre. Mais il y a quelque chose de profondément touchant, de savoir qu’alors qu’il n’est pas là, Jamie préfère rester chez lui. Pour se rassurer. Peut-être que dans quelques temps Jamie sera enfin prêt à ce qu’ils vivent ensemble? Toby n’ose plus le demander ou même simplement y penser, mais bien sûr l’espoir est toujours là au fond de son coeur. “Je savais bien que tu ne pouvais pas te passer de moi.” qu’il lui rétorque en jouant la carte de l’humour mais sa main serrant celle de son amant un peu plus fort et son regard un peu brillant trahissent à quel point cette nouvelle le touche.

Dans la voiture, Toby ne cesse de le contempler, rassuré de voir qu’il va bien. Ces derniers mois, bien que salvateurs pour eux deux grâce à leurs retrouvailles, ont aussi été éprouvants. Réapprenant à vivre ensemble, se dévoilant peu à peu leurs démons pour que ces derniers ne puissent plus les séparer, et la thérapie de Jamie qui a inquiété Toby bien plus qu’il ne veut bien le reconnaître, tout en étant admiratif des magnifiques progrès de son amant en peu de temps. Et bien sûr, récemment, son départ en mission qui a été loin d’être facile. Après s’être retrouvés et avoir fait tant d’efforts l’un et l’autre pour que leur relation fonctionne, devoir se séparer était une source supplémentaire d’angoisse. Et si lorsque Toby revenait tout était brisé de nouveau? Si la distance écrasait tout le chemin qu’ils avaient parcouru pour réparer les pots cassés? Heureusement, cela ne semble pas être le cas alors qu’ils échangent des plaisanteries dans la voiture, les joues de Toby rosissant légèrement aux sous entendus de son amant. “Que de belles paroles…” rétorque-t-il malicieusement en lui lançant un regard un peu affamé.

Malgré tout, Toby ne peut pas s’empêcher de laisser ses inquiétudes prendre le pas sur la légèreté de l’atmosphère régnant dans la voiture. Jamie a l’air plutôt bien, mais et si ce n’était qu’une façade? Et si Toby était complètement à côté de la plaque. Alors les mots se pressent et s’échappent de la barrière de ses lèvres sans qu’il ne puisse se contrôler, bien trop désireux d’en connaître davantage sur son état. Et s’il regrette aussitôt ses mots alors qu’il remarque bien la tension naître chez son amant et qu’il entend son soupire - il sait à quel point le pilote n’aime pas parler de ça - il ne peut pas revenir en arrière. Si Jamie lui avoue qu’il fait des progrès grâce à Sara - Toby n’en doute pas, leur amie est géniale - il sent bien qu’il ne lui dit pas tout et ça ne fait qu’accroître sa culpabilité. Et si ça s’était mal passé pendant son absence? Il voudrait lui poser plus de questions mais il sent bien que son amant n’est pas encore prêt à y répondre, alors il se ravise. Heureusement, Jamie le rassure davantage, et Toby décide alors de laisser tomber le sujet - il lui fait confiance et surtout il le croit puisqu’ils ne veulent plus se mentir désormais. Il sourit amusé en voyant les légers excès de vitesse de Jamie alors qu’il se dépêche de les ramener à la maison. “Quelqu’un est pressé.” qu’il le taquine amusé, alors qu’il est aussi pressé que lui.

Arrivés enfin dans son petit appartement et à peine la porte s’étant refermé, Toby accueille Jamie contre lui alors que ce dernier se jette à son cou. Il sourit amusé contre ses lèvres. “Je meurs de faim.” il répond aussitôt, plantant son regard brûlant et beaucoup plus sérieux dans le sien. Ses mains posées sur ses hanches le gardent tout contre lui alors que presque religieusement il ferme les yeux et capture ses lèvres pour un véritable baiser de retrouvailles qui les laisse tout les deux à bout de souffle après quelques minutes, contraints de se séparer uniquement pour des raisons purement physiques. Toby pose son front contre le sien, le souffle légèrement court. “Tu m’as manqué…” avoue-t-il finalement, lui pourtant si peu habitué d’avouer ce qu’il a sur le coeur. Il caresse doucement l’arrête de sa mâchoire de son pouce avant de l’embrasser de nouveau brièvement. “Laisse moi poser tout ça et prendre une douche, ok?” Il se sent vraiment sale et rêve d’une bonne douche vraiment chaude qui ne durerait pas deux minutes top chrono.

Il va déposer son sac dans la chambre, la main de son amant toujours dans la sienne. Il sourit en passant dans les pièces. “Je vois que tu as profité que je sois pas là pour tout ranger de fond en comble” Il aime beaucoup taquiner son amant qui est beaucoup trop maniaque à son goût, alors que lui est bien souvent trop bordélique. Il commence à se débarrasser de son uniforme - il faut l’avouer, très volontairement en face de lui pour le provoquer - et ne peut s’empêcher de venir l’embrasser, le torse nu, alors qu’il sent son regard sur lui. Une main sur sa nuque, il lui mord doucement la lèvre inférieure. “Tu veux commander à manger pendant que je prends ma douche?” souffle-t-il contre ses lèvres, amusé devant ses réactions - bien que lui même ait du mal à ne pas lui sauter dessus aussitôt. “... ou tu ne peux pas attendre et tu veux me rejoindre sous la douche?” Il hausse un sourcil entendu, aguicheur.


code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Mar 10 Juil - 20:16

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


Rester seul dans son propre appartement, c’était beaucoup trop éprouvant pour le pilote qui à peine quelques heures après le départ de son amant souffrait déjà de son absence, étouffait sous l’angoisse qu’un malheur se produise lors de cette mission. La toute première séparation après s’être retrouvés enfin dans les bras l’un de l’autre, qui était encore plus douloureuse qui ne se l’était imaginé. Il avait besoin d’être enveloppé de la présence de Toby, d’être imprégné par son parfum, d’avoir ce sentiment de sécurité que seul Toby est capable de lui faire ressentir. Même si le manque était toujours là Jamie le vivait mieux, en partie. Et à cet instant, Jamie a ressenti le besoin de le lui avouer. Sa manière à lui de lui exprimer l’importance qu’il a ses yeux et combien il l’aime. Mais on ne va pas se mentir, cet aveu n’est pas non plus anodin étant donné les changements qui risquent d'interpeller son amant quand il mettra un pied dans son appartement. “Tu habites surtout plus près de la base, c’est plus pratique” qu’il le taquine un peu de mauvaise foi, même si les propos de l’autre homme sont plus que véridique. Jamie ne peut pas se passer de lui. Il n’est rien sans lui.

Si l’ambiance semble légère, pleine de promesses et de complicités, celle-ci se charge très vite d’une tension palpable alors que Toby exprime son inquiétude en l’interrogeant sur son état psychologique durant ces trois derniers mois. Jamie ne devrait pas être surpris, il s’y était plus ou moins préparé mais malgré tout il ne parvient pas à dissimuler son anxiété d’aborder ce sujet. Tout en restant évasif il fait cependant de son mieux pour rassurer son amant mais le pilote ne peut contenir cette vague de culpabilité qui le submerge. Même s’il n’y a aucun mensonge dans les réponses apportées, il n’a pourtant pas dit toute la vérité. Mentir à Toby c’est douloureux et effrayant, parce qu’il redoute non seulement sa réaction lorsqu’il apprendra son ordre de mission mais plus encore qu’il découvre que Jamie le lui a caché. Au fond le pilote essaye de se convaincre que la raison de cette dissimulation est de ne pas vouloir gâcher le bonheur de ces retrouvailles, et quelque part c’est vrai, mais en réalité il est beaucoup trop lâche pour affronter la réaction de son amoureux. Et Jamie espère au plus profond de ses tripes que la discussion ne s'éternise pas davantage parce qu’il sait être incapable de garder le silence indéfiniment si son amant insiste. Pour son plus grand soulagement, Toby semble accepter le peu d’informations à ses interrogations, mais pour combien de temps ? Parce que Toby le connaît mieux que quiconque, analysant et comprenant avec exactitude chaque réaction, chaque mimique du pilote.
Jamie respire plus aisément alors que son amant le taquine à nouveau, allégeant l’atmosphère comme il sait si bien le faire et faisant naître l'esquisse d’un sourire mi-coupable mi-amusé sur le visage du soldat.

Avec ses excès de vitesse il ne faut pas longtemps aux deux amoureux pour arriver à destination, ne perdant pas une seule seconde pour se jeter l’un sur l’autre, à commencer par Jamie qui n’en peut plus d’attendre. Un long frisson dégringole le long de son échine à la réponse de son amant mais c’est surtout son regard brûlant de désir qui le met dans tous ses états, une chaleur bien reconnaissable envahissant tout son être mais plus encore dans son ventre. Il n’a ni le temps de reprendre sa respiration ni de dire quoi que ce soit, les lèvres de Toby capturent les siennes dans un baiser merveilleusement délicieux qui lui fait tout oublier, qui fait battre follement son cœur dans sa poitrine. Mais plus qu’un baiser, l’intensité de son amant et l’amour profond qu’il lui transmet, c’est bouleversant. Électrisant. Toby le fait se sentir si précieux, si important avec seulement un baiser. C’est le souffle coupé et les pupilles voilées par un désir immense que Jamie reprend peu à peu ses esprits, ses mains accrochés aux pans de la veste de son délicieux apollon. Son cœur se gonfle à ses mots, surfant toujours plus sur cette vague de bonheur depuis leur retrouvaille à l’aéroport. Ça lui fait quelque chose d’entendre ses mots, ça lui fait toujours quelque chose lorsque son amant lui ouvre son cœur. C’est sans doute à cause - ou grâce - à la rupture que le mécanicien est plus expressif, plus enclin à se dévoiler sans crainte. Et Jamie si reconnaissant et béni, l’embrasse à nouveau avec une certaine émotion. “Tu m’as manqué aussi...tellement” qu’il souffle avant de grogner, désapprobateur,  alors que son amant s’éloigne de lui. Non, Jamie refuse. Il a trop besoin de lui, de le toucher continuellement. Un besoin presque vital après autant de temps loin l’un de l’autre. “Hmm d’accord. Mais fais vite sinon je coupe l’eau chaude” qu’il le menace avec un large sourire en suivant Toby comme son ombre dans son appartement. Il ne le lâche pas d’une semelle, main dans la main, le cœur débordant d’amour et d’impatience. Face à la taquinerie de son amant, Jamie papillonne des cils avec un sourire aguicheur. “Moi, j’ai fais ça ? Surement une crise de somnambulisme, ou un petit lutin” Qu’il répond, avant de rire en voyant Toby lever les yeux au ciel. “Au moins tu ne pourras plus me dire que tu ne retrouves pas tes chaussettes maintenant !” qu’il ajoute, pas peu fier. Si leur différence peut parfois les amener à se disputer, il n’est pas rare de les voir s’amuser l’un de l’autre en se lançant des piques provocantes volontairement. Mais le sourire du pilote s’étiole bien rapidement lorsque Toby se déshabille sous ses yeux, laissant apparaître sa musculature parfaite et qui ferait presque apparaître un filet de bave au coin de la bouche de Jamie. Il a soudainement très chaud et brûle d’envie de s’extasier par des baisers sur cette peau tentatrice mais la provocation de l’autre homme ne lui échappe pas, sa demande ne faisant que confirmer sa pensée. Il lui faut une volonté de fer pour ne pas céder à la tentation mais Jamie compte bien prendre Toby à son propre jeu. Ça lui apprendra à se jouer de lui. Ses mains sur ses hanches, qui tremblent d’envie de parcourir ce torse parfait et nu, le brun se lèche la lèvre inférieurement avec une certaine sensualité, caressant la douce morsure laissé par son amant. “mhhhh c’est tentant” qu’il répond d’une voix suave en venant coller son corps aux siens, ses dents s’attaquant à sa mâchoire et cette nouvelle barbe qui ne le laisse pas indifférent. Son souffle court sur sa peau le long de son cou alors que son bassin l’aguiche par des ondulations parfaitement calculées. “Je suis si affamé…” qu’il susurre à son oreille. Et alors que la chambre se charge d’électricité presque palpable, Jamie lui s’amuse d’observer les réactions de son amant, à la hauteur de ses espérances. Et c’est avec une certaine satisfaction que Jamie donne une vive tape sur les fesses de Toby. “Je vais commander chinois alors !” qu’il lance en s’éloigner avec un large sourire, et éclatant de rire en entendant son amoureux grogner et protester.

Quelques minutes suffisent à passer commande, assez pour faire languir d’impatience son amant qui s’attend certainement à le voir débarquer sous la douche. A juste titre puisque Jamie s’empresse de filer à la salle de bain tout en retirant un à un ses vêtements qu’il lance à travers l’appartement - il rangera plus tard, y’a urgence - et trébuchant presque en essayant de marcher et d’ôter son pantalon en même temps. Quand il entrouvre la porte aussi silencieusement que possible, un cri lui échappe instantanément en voyant le drame qui s’apprête à se dérouler sous ses yeux “STOOOOOOOOOOOOOP !” Ni une ni deux, Jamie se rue sur son amant pour lui arracher l’arme du crime des mains. “Tu crois faire quoi là ? Qui t’as autorisé ?” Qu’il dit autoritaire mais un peu paniqué aussi. Il pose l’objet du délit loin de l’agresseur au cas où celui-ci compte récidiver malgré ses protestations. Jamie attrape son amant par la serviette entourant sa taille pour l’attirer tout contre lui. “J’ai bien l’intention de sentir cette barbe sur tout mon corps avant que tu ne la rase…” Qu’il souffle contre ses lèvres avec un sourire coquin. Il en a envie depuis que Toby lui est apparu ainsi à l’aéroport.  

code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Mer 18 Juil - 21:34

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


Si Jamie suit une thérapie pour travailler sur le traumatisme de son enfance, Toby travaille seul mais lui aussi sur lui-même afin d’exprimer plus souvent à haute voix ce qu’il ressent. Il a toujours été trop secret, trop réservé quand il s’agit de mettre des mots sur ses émotions. Il n’a jamais été doué avec les mots Toby, du moins à l’oral. C’est sans doute cette peur de l’abandon qui le poursuit à cause de ce qu’il a vécu et qui le pousse à se renfermer ainsi, parfois en faisant fuir les gens auxquels il tient en paraissant trop nonchalant. Mais avec Jamie, c’est différent. C’était déjà différent avant car il lui montrait ce qu’il avait dans le coeur avec des gestes et des actes, mais depuis leur rupture et leurs retrouvailles Toby s’efforce d’exprimer ses sentiments en plus de les montrer. Sans doute devrait il lui aussi une thérapie pour soigner les démons de son passé et ses craintes irrationnelles, mais il est encore loin d’être prêt pour assumer tout cela. Et pour le moment, il n’en ressent pas vraiment le besoin. Et même si c’est parfois difficile de dire à haute voix ce qu’il a dans le coeur, la réaction de Jamie, comme à cet instant alors qu’il l’embrasse à nouveau avant de lui répondre que lui aussi lui a tant manqué, vaut toujours le coup.

Alors qu’ils déambulent dans l’appartement, il sourit amusé devant l’ordre et la propreté beaucoup trop extrême- en tout cas selon lui - qui y règne. C’est un sujet de constante taquinerie et aussi de prise de becs entre eux, Toby étant beaucoup moins ordonné - pour ne pas dire complètement brouillon et limite anarchique - que son amant. Au travail, il est d’ailleurs constamment rappelé à l’ordre pour son manque de rigueur sur sa tenue ou l’état de son équipement… en sachant que c’est déjà bien mieux que ce qu’il s’autorise dans son appartement. Il fait mine de s’offusquer aux propos de son amant. “Ce n’est pas de ma faute si elles disparaissent toujours dans la machine à laver! Je retrouve toujours tout sinon je te signale!”... Ce qui n’est pas totalement vrai mais tant pis.

Et puis il a des choses plus importantes à faire à cet instant que de parler du mystère de ses chaussettes disparues, comme s’amuser aux dépens de son amant…. et à ses propres dépens. Parce que attiser le désir de Jamie, c’est délicieux, mais recevoir le même genre de provocations est beaucoup moins évident. Instinctivement, les bras de Toby se nouent derrière la nuque de son homme, soupirant doucement à ses gestes, à ses mains accrochées à ses hanches, à ce corps désormais collé à lui, ondulant de façon exquise contre le sien et cette voix brûlante qui susurre à son oreille le submergeant d’un désir - d’un besoin - impérieux,…. Toby sent ses dernières résistances fondre comme neige au soleil et ses doigts s’enfoncent dans la peau de son dos. Il a beaucoup trop envie de lui. ça fait trois mois qu’il a envie de lui, et il n’a jamais été bon dans ce genre de petits jeux…. jamais suffisamment patient. Il veut tout, tout de suite.

Et bien sûr, ça aurait été trop beau, son amant en profite pour le provoquer à son tour, donnant un tape sur ses fesses avant de s’éloigner avant qu’il n’ait eu le temps de réaliser quoique ce soit; et il ne peut retenir un grognement de frustration, un léger sourire naissant tout de même sur son visage en entendant l’éclat de rire de son amant…. ça fait du bien d’être rentré à la maison.

Il prend son temps pour se déshabiller dans la salle de bain… après tout Jamie va sans doute vite le rejoindre n’est ce pas? Mais au dernier moment il décide de commencer par se raser la barbe tant qu’il n’y a pas encore de buée sur le miroir - chasser son côté homme des montagnes. Bon il se l’est taillé avant d’arriver pour ne pas faire fuir son amant, mais tout de même. Il n’est pas habitué à porter une barbe, ça lui arrive souvent d’en avoir un début, mais jamais une véritable. Consciencieusement, il applique sa mousse à raser partout, et c’est quand il prend le rasoir que son amant, nu comme un ver, arrive en catastrophe dans la salle de bain, s’empare du rasoir pour le mettre hors de sa portée. Toby reste interdit quelques secondes, se demandant quel mouche l’a piqué…. mais aux propos de Jamie il comprend rapidement de quoi il retourne. Son amant aime sa barbe. Son amant est excité par sa barbe. Une délicieuse vague de chaleur vient s’installer dans le creux de ses reins à ce constat, et il sourit ravi contre les lèvres de Jamie… “Il faut vite qu’on s’y mette alors”... avant de les capturer pour un baiser ardent, une de ses mains glissant jusque dans le bas de son dos pour l’attirer tout contre lui, la mousse à raser échouant sur la peau de son amant - ils finissent en éclat de rire, mais l’atmosphère chargée d’électricité prend rapidement sur le pas sur leurs gamineries, et le rire de Toby meurt dans sa gorge alors qu’il s’applique à l’embrasser avec tout le fol amour qu’il a pour lui dans le coeur.

L’attirant rapidement dans la cabine de douche, il laisse rapidement l’eau s’écouler pour lui permettre de chasser la mousse à raser encore présente sur son visage, souriant un peu goguenard devant son amant, chassant ce qu’il reste sur les joues de ce dernier d’une de ses mains. Puis, il se penche vers lui pour l’embrasser une nouvelle fois, son visage entre ses mains, l’emprisonnant un peu de son corps collé au sien contre le mur de la douche, le coeur battant si fort son bonheur d’être à nouveau auprès de cet homme. Le souffle court, il s’arrache au baiser ardent pour glisser son visage dans son cou, déposant des baisers brûlants sur la peau à sa portée, puis migrant ensuite sur son torse, tenant à coeur de répondre au souhait de son amant; ses mains le serrant toujours plus proche de lui, se délectant des réactions de Jamie.



code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Dim 12 Aoû - 23:36

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable

Ouf, la catastrophe a rapidement été déjouée. Jamie a bien frôlé la crise cardiaque en voyant son amant ainsi armé et prêt à commettre l’irréparable. Quelle frustration cela aurait été s’il n’avait pu jouir de cette barbe si attrayante, si excitante ?! Et le pilote ne cache pas ses intentions à son amant réclamant cette délicieuse extase qu’il a tant désiré pendant ces longs mois d’absence. Une délivrance trop attendue, devenant presque une véritable souffrance. La réponse de Toby n’est pas surprenante et pourtant c’est une vague de soulagement qui le submerge alors que ses bras viennent enlacer son cou pour répondre avec voracité à son baiser. Une fougue dévastatrice, incandescente qu’il n’est plus capable de maîtriser désormais. Il n’y a plus de jeu, plus de provocations. Il est désormais temps de passer aux choses sérieuses et son amant semble lui aussi avoir le même état d’esprit malgré les rires qui les gagnent l’un comme l’autre alors que la mousse à raser vient chatouiller le visage de Jamie. Mais la complicité s’efface bien rapidement derrière un besoin irrépressible de se donner l’un à l’autre, de s’aimer à cœur et corps perdus. C’est devenu vital pour l’un comme pour l’autre.

Jamie suit son amant sous la douche, il le suivrait n’importe où. Il ferait même n’importe quoi pour lui. Il l’aime tant, à en perdre la raison. Le militaire observe l’eau s’écouler sur le visage de son amoureux, effaçant toute trace de mousse mais ne le rendant que plus sexy encore. Il se mord la lèvre presque fiévreux. Il gémit dans le baiser, plus encore quand il se retrouve prisonnier du corps de Toby contre la paroi de la douche. C’est si électrisant qu’il en tremble, il en tremble d’impatience. Ses doigts s’accrochent à ses bras alors que Jamie exhale un soupire de plaisir à ses baisers brûlants qui lui arrachent de longs frissons. Ses prunelles se voilent, son souffle devient erratique. La sensation de ses lèvres douces et chaudes mêlées à sa barbe piquante est un délicieux cocktail, presque explosif. “Toby…pl...plus vite !” qu’il gémit presque suppliant alors que son corps n’en réclame que davantage. Toby est trop lent, il prend bien trop son temps à son goût. Il veut le sentir partout sur lui, immédiatement ! Jamie a besoin que son amant se rappelle à son bon souvenir, qu’il lui rappelle qu’il n’appartient qu’à lui et personne d’autre. Son cœur est au bord de l’implosion. Tout est si intense, tout est plus exacerbé par le manque de ces moments charnels. Il a envie de lui sur le champ, d’être possédé par son homme, le plus merveilleux des hommes.

Une danse endiablée. Deux corps se mouvant au même rythme, dans une passion dévorante, comme s’il n’y avait plus de lendemain. Comme si le monde avait cessé d’exister, comme si la terre avait cessé de tourner. Il n’y a plus qu’eux, deux hommes éperdument amoureux et si dévoués l’un à l’autre. Jamie a perdu toute notion de temps, de lieu, de tout. Toby lui fait perdre la tête. Il ne se souvient même pas comment il a atterrit dans les draps de son amant, il n’y a que cette délicieuse sensation dans tout son être. Il est un homme comblé, épanoui encore enveloppé par la délivrance de l’extase. Jamie a du mal à revenir à la réalité, profitant encore de survoler, de planer. Cependant la sensibilité de son corps le ramène petit à petit sur terre, percevant alors les tendres caresses de son amoureux. Jamie geint pour la forme mais se blottit plus confortablement dans les bras de l’être aimé. Il soupire de bien être. C’est seulement après plusieurs longues minutes à se remettre de ses émotions que le pilote est enfin plus alerte, posant le menton sur le torse Toby pour l’observer de son regard amoureux. Il sourit, un peu niaisement, un peu rêveur. “Je suis ravi que l’armée n’aie pas épuisé toute ton énergie” qu’il souffle, un peu taquin. Un peu aguicheur. Ses doigts pianotent sur son torse jusqu’à son cou puis sa mâchoire et ses lèvres qu’il frôle avec envie. Il se redresse rapidement pour les capturer avec tout l’amour, toute la reconnaissance qui l’anime. “Je t’aime…” Un murmure contre ses lèvres, comme un secret. Puis une étreinte teintée d’urgence et de désespoir. Toby lui a tant manqué, plus que jamais. Et la demande qu’il s’apprête à faire y est aussi certainement pour quelque chose. Mais rapidement l’anxiété le submerge à nouveau après quelques heures de tranquillité. Il ouvre la bouche puis la referme. Son souffle se bloque dans sa gorge. Il a peur. Une peur terrible de la réponse de Toby. Est-ce cela qu’il avait ressenti lui-même quand il avait livré son désir de vivre à ses côtés ?

code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Mar 14 Aoû - 18:38

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable


Toby a bien vite déclaré forfait à leur petit jeu pour savoir qui saurait provoquer l’autre le plus longtemps - la vérité c’est que sa défaite ressemble plutôt à une petite victoire pour lui alors qu’il parcourt de ses lèvres le corps de son amant sous la douche, déposant des baisers brûlants et demandeurs sur la peau délicieuse de l’être aimé, se délectant des frissons et des soupirs de ce dernier. Il ne veut plus attendre. Voilà trois mois qu’il attend, trois mois c’est beaucoup trop long sans les éclats de rire de Jamie et ses yeux qui brillent lorsqu’il lui a sorti une connerie. C’est beaucoup trop de matins sans se réveiller à ses côtés, beaucoup trop de journées sans le voir bichonner sa camaro, sans l’entendre grogner en français  - parce qu’il sait que ça le rend dingue de pas comprendre - quand il en a marre de devoir tout ranger derrière lui, sans en avoir marre de le voir passer son temps à essayer de le prendre en photo avec son vieil appareil argentique. Et enfin, c’est beaucoup, beaucoup trop de nuits sans pouvoir lui faire l’amour, sans que Jamie puisse lui faire l’amour. C’est ça qu’il déteste le plus Toby dans l’armée: plus que cet uniforme funeste, plus que cette autorité abusive et cette violence inutile, c’est cette absence et ce trou dans son coeur lorsqu’il est séparé de Jamie.

A cet instant, plus rien ne compte à ses yeux si ce n’est ce corps frémissant contre le sien et ces gémissements qui résonnent à son oreille. Il a la tête qui tourne Toby de l’avoir enfin contre lui après toutes ces semaines d’abstinence. Il y a cette excitation qui lui vrille les sens et puis cette envie que ça dure toujours plus longtemps, parce que faire l’amour à Jamie est tout ce qu’il y a de plus sacré en ce bas-monde. C’est spirituel, intense, merveilleux, et au dessus de toute ce que Toby serait bien capable d’expliquer, de définir. C’est tout à la fois. La fougue et la passion, la tendresse et la délicatesse, l’urgence, le plaisir, un amour infini. Il lui est bien impossible de trouver les mots pour exprimer ce bonheur inouï qui l’enveloppe alors.

L’extase redescend peu à peu, la bulle protectrice autour de leurs corps marqués et comblés éclatant, la réalité se rappelant à leur bon souvenir. Mais elle est loin d’être si mauvaise. Toby dissimule son sourire idiot illuminant son visage en levant la tête vers le plafond, dessinant des arabesques invisibles sur le corps de son amant doucement, distraitement, se demandant - encore, à chaque fois - pourquoi le destin a été si clément et généreux avec lui en mettant Jamie sur son chemin. Il baisse les yeux sur son amant à ses mots et un nouveau sourire se dessine au coin de ses lèvres. “Crois moi, si j’étais plus en forme que ça, on aurait pas encore fini.” qu’il répond comme une promesse. Et c’est la vérité. Il est encore exténué de sa mission et a un grand besoin de se reposer et de dormir mais une fois que ce sera fait… il compte bien recommencer ce qu’ils viennent juste de terminer.

Son souffle se meurt lorsque les doigts de Jamie viennent effleurer ses lèvres, et il ferme aussitôt les yeux au baiser, glissant instinctivement une main sur sa nuque, se redressant légèrement pour pouvoir approfondir le baiser à loisir. Mais l’étreinte que lui donne son amant par la suite le surprend par l’énergie un peu urgente et un peu désespérée qu’il peut ressentir. Son ventre se noue alors qu’il dépose ses lèvres sur sa tempe, et l’inquiétude l’habite rapidement, davantage encore lorsque l’étreinte est rompue et qu’il peut voir la nervosité sur le visage de son amant - qu’il le voit hésiter à parler. Il se redresse sur ses coudes. “Jamie…?” Peut-être qu’il se fait des films parce que ça fait longtemps qu’il ne l’a pas vu mais…. Mais il le connaît par coeur. “Jamie, est-ce que tout va bien?” il demande un peu maladroitement alors que son inquiétude augmente d’un cran. Au même moment, la sonnerie de la porte d’entrée résonne et Jamie fuit aussitôt, le rassurant sur un ton léger. Toby fronce les sourcils mais ne dit rien, se contentant pour le moment de sourire un peu en le voyant s’affairer pour récupérer ses affaires et s’habiller rapidement avant de pouvoir ouvrir la porte au livreur. Pendant qu’il est en train de payer, Toby enfile rapidement un boxer et nettoie sommairement leur activité passée, changeant un peu n’importe comment leurs draps même s’ils risquent de les salir de nouveau rapidement mais enfin. Il relève la tête quand Jamie revient vers lui. "Hum, ça sent bon." Il se précipite sur la bouffe - ça fait bien trop longtemps qu'il n'a pas mangé quelque chose digne de ce nom.




code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Mar 14 Aoû - 22:17

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable

Une étincelle dans le regard. Une douce chaleur qui se répand dans tout son être.”mhhh je devrai sans doute t’obliger à dormir dès maintenant” qu’il répond à moitié amusé, à moitié sérieux, une lueur provocatrice éclairant ses prunelles. Bien évidemment Jamie est comblé de leur étreinte charnelle, de ses retrouvailles dignes de ce nom mais aussi éreinté par toutes ces émotions ressenties et ce délicieux orgasme qui l’enveloppe encore de sa douce libération. Mais pour être tout à fait honnête, Jamie pourrait en redemander encore et encore à son amant jusqu’à l’épuisement total. Jusqu’à ce qu’il ne puisse plus sentir le moindre de ses membres et de ses muscles. Jusqu’à ce qu’il ne soit plus capable de bouger d’un pouce, étendu comme une étoile de mer sur le matelas avec un sourire un peu fou de satisfaction plaqué sur le visage. Parce que Jamie est définitivement accro à cet homme depuis le premier jour, depuis la toute première fois où leur corps se sont unis l’un à l’autre en une parfaite symbiose.

Mais très rapidement - beaucoup trop rapidement - son anxiété des dernières semaines l’étouffe à nouveau sans aucun contrôle possible. Tout est pourtant si parfait, si doux. Son cœur déborde d’amour et d’un bonheur retrouvé mais malgré tout son objectif de la soirée lui revient en pleine figure, sa trouille de l’engagement et de la réaction de son amant avec. Sans doute que Jamie s’angoisse tout seul pour rien car après tout c’est ce que Toby a si longtemps désiré au point de lui en faire la demande à deux reprises. Mais la dernière… la dernière a été le cataclysme de leur relation. Parce que Jamie n’était pas prêt. Jamie était paralysé par son passé sans connaître pour autant le noeud du problème, la raison de ses angoisses terribles. Et en refusant une seconde fois au souhait de cet homme qu’il aime plus que tout, plus que la vie, Jamie a tout détruit. Pire encore, il a brisé le cœur de celui qu’il s’était juré de protéger, d’aimer et de combler jusqu’à la fin de ses jours. Et si désormais Toby ne souhaitait plus vivre au côté du pilote ? Après tout depuis qu’ils ont retrouvé l’amour et le bonheur d’être ensemble, le mécanicien n’a plus jamais évoqué ce désir. Pas même une allusion. Pas un souffle. Pas un murmure. Rien. Comme si l’autre homme avait tout bonnement rayé cette idée de sa tête définitivement. Et c’est cela sans doute qui terrifie le pilote, parce qu’il n’y a aucune certitude. C’est peut-être même ce qu’il mériterait après avoir fait tant souffrir son amant. Jamie a parcouru un si long et pénible chemin en plus d’un an, avec des hauts et des bas, parfois beaucoup trop de bas d’ailleurs. Une réalité qui lui a frappé en pleine figure en réalisant la cause de ses tourments, en comprenant qu’il n’y avait qu’un seul fautif à tout ça: son frère. Ce garçon qu’il a tant admiré, tant aimé et qu’il a défendu envers et contre tout, et davantage contre leur mère. Jamie était un enfant si fragile, si vulnérable après la mort de son père qu’il s’est raccroché à Adrian pour ne pas perdre pied. Il voyait en lui un véritable modèle à suivre, parce que c’était le seul qui lui restait. Mais Adrian avait un fond si mauvais, un côté si destructeur que sans s’en rendre compte, le traumatisme s’est répandu silencieusement jusqu’à s’emparer entièrement de Jamie. Et prendre conscience de tout ça a été une véritable épreuve, qu’il aurait bien eu du mal à affronter sans Toby pour le soutenir, pour le rassurer et l’encourager. Et désormais même si tout semble aller mieux, il doit encore se battre contre ses vieux démons. Malgré l’anxiété, malgré les peurs Jamie désire pourtant plus que tout pouvoir vivre au côté de son amoureux. D’enfin aller de l’avant, de construire quelque chose avec lui, de se projeter dans l’avenir qui semble si paisible avec une telle chance d’avoir cet homme dans sa vie. Néanmoins les mots ne parviennent pas à sortir de sa bouche, étouffés par l’angoisse.

Toby n’est pas dupe, Toby le connaît trop bien. Il peut lire en lui comme dans un livre ouvert. Et puis honnêtement, Jamie n’est clairement pas un bon acteur sur ce coup. Il n’a même pas essayé, tout bonnement parce qu’il est incapable de se maîtriser et de cacher quoi que ce soit à son amant. C’est presque contre nature pour lui. Et évidemment le mécanicien s’inquiète aussitôt en percevant sa nervosité, s’ajoutant à celle un sentiment de culpabilité. Jamie déteste entendre les tracas dans la voix de son amoureux et plus encore d’en être responsable. Alors il prend sur lui pour arborer un sourire qui se veut rassurer, mais ses lèvres tremblent, ses lèvres sont trop incertaines et c’est un échec total.
On sonne à la porte, délivrant Jamie de cette situation pesante dont il n’arrive pas à se sortir et profitant alors pour prendre la poudre d’escampette. C’est en vitesse, comme s’il avait le feu aux fesses, que le pilote enfile pantalon et t-shirt - non sans une certaine maladresse dans sa précipitation - pour aller ouvrir à son bienfaiteur. Les plats  livrés, le mec a même droit à un pourboire de remerciement pour être arriver au bon moment même s’il n’en a pas connaissance et s’en fout très certainement. Jamie n’a pas le temps d’appeler son amant que celui-ci se précipite sur les sacs posés sur la table basse du salon. Un sourire mi-amusé mi-attendri se dessine sur son visage en observant Toby se jeter sur la bouffe avec un appétit vorace. “On dirait que tu n’as pas mangé depuis des lustres. La bouffe ne t’a pas contenté là bas ?” qu’il lance avec humour avant de piocher à son tour dans les plats. Mais son appétit n’est pas vraiment là. Le nœud d’angoisse dans son estomac lui donnerait même envie de vomir. Et Jamie se mure dans le silence bien malgré lui, jouant plus avec ses baguettes qu’autre chose. Sur le moment Toby ne s’en rend pas vraiment compte, trop occupé à remplir son propre estomac qui crie famine mais après quelques minutes le pilote peut sentir le regard de celui-ci se poser sur lui avec insistance. Et Jamie fuit, incapable de lever les yeux vers lui. Et son cœur qui tambourine si fort dans sa poitrine lui donne le tournis. Inspire. Un, deux, trois. Expire. Il répète cet exercice plusieurs fois avant de trouver enfin le courage d’ouvrir la bouche. “J-je me de-demandais si, si, si tu en as...envie, on pou-pourrait peut-être… m-mais je.. je t’oblige p-pas hein ! Peut-être q-que tu tu au-aurais envie de..de… enfin...je” C’est pitoyable. Jamie n’a jamais été aussi maladroit, n’a jamais autant bégayé de sa vie. Il a envie de se foutre des baffes, de se secouer. “Tu veux vivre avec moi ?!” C’est comme un cri du cœur, la délivrance comme l’anxiété qui s’entremêle.

Jamie retient son souffle.

code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Mer 15 Aoû - 20:00

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable

Toby a bien senti la tension qui s’est invitée brusquement chez son amant; et malgré les efforts de ce dernier pour dissimuler ses tracas, Toby n’est pas dupe. Il le connaît par coeur, lui et ses tics et manies lorsqu’il est nerveux. Jamie n’a jamais vraiment réussi à lui mentir (excepté au tout début de leur relation, quand, au bout de quatre mois d’un pur bonheur, Toby tombait des nues en apprenant que son amant était en fait militaire et partait en mission le jour suivant. Il déteste s’en souvenir. Ce fut leur première grosse dispute). En revanche, ils avaient des problèmes de communication, et ne se livraient pas sans doute pas suffisamment l’un à l’autre dans le passé, ce qui est en grande partie la cause de leur séparation, l’un comme l’autre ne parvenant pas à comprendre leurs agissements respectifs à l’époque. Depuis, leur amour a triomphé, mais ils se sont promis de ne plus rien se cacher. Jamie est allé demander de l’aide, et Toby a fait de son mieux pour gérer sa peur de l’abandon et son manque de communication à propos de ses sentiments, de tout ce qu’il ressent. Et dorénavant, ils ne pourraient pas être plus heureux, leurs efforts ont payé. Du moins… jusqu’ici. Car Toby sent bien dans le comportement de son amant qui se précipite pour ouvrir la porte au livreur qu’il fuit clairement une conversation qu’il redoute. Et Toby, ça l’angoisse beaucoup. Qu’a-t-il pu se passer pendant qu’il n’était pas là? Mais ce que Toby a également appris ces derniers mois, c’est de ne pas trop pousser Jamie. Il lui fait confiance, et il sait qu’il lui parlera quand il se sentira prêt - c’était tout de même ce qu’il paraissait s'apprêter à faire avant que le livreur ne l’interrompe. Néanmoins, Toby s’inquiète, et se fait tous un tas de films inutiles. Il ne peut pas s’en empêcher ceci dit, Jamie avait l’air si nerveux… Il décide tout de même de lui laisser quelques minutes pour se reprendre et d’aviser après; se laissant distraire par l’odeur délicieuse des plats que Jamie a commandé - ses préférés. Son ventre gargouille d’intérêt, et il s’assoit sur le canapé, ouvrant son paquet pour pouvoir se mettre à manger - ou plutôt dévorer - avec un appétit flagrant. Il ferme les yeux et gémit de satisfaction : ça lui a vraiment manqué. Jamie, et la bouffe. “J’avais presque oublié que manger pouvait être autre chose que seulement un impératif physiologique” il fait les gros yeux avant de se remettre à manger.

Il est distrait pendant quelques minutes par son estomac, mais il n’est pas vraiment long avant de réaliser le silence qui s’est installé, et un coup d’oeil à son amant suffit pour lui faire comprendre que la nervosité de Jamie est toujours bien présente. Son inquiétude augmente d’un cran, il avale une dernière bouchée de son plat et le repose sur la table, l’air angoissé de Jamie lui coupant d’un coup tout appétit. Toby lui lance un regard qui se veut rassurant, encourageant, sentant que son amant est sur le point de se confier, et vient prendre sa main dans la sienne avec tendresse. Il est là pour lui. Il peut tout lui dire. Pour autant, il n’en mène pas large, sa propre angoisse ne faisant que croître au fur et à mesure que les secondes passent et que Jamie cherche ses mots, panique un peu, inspire et expire pour se donner contenance. Et quand son amant se met à parler, Toby se demande vraiment ce qu’il se passe pour qu’il soit aussi paniqué et à s’emmêler les pinceaux - il est d’habitude celui qui a le plus de mal avec les mots dans cette relation, pas Jamie. “Jamie, Jamie…” il essaie de le calmer, de le centrer sur lui.

Et puis Jamie balance sa bombe. Et Toby reste silencieux pendant quelques secondes, complètement abasourdi par sa demande, clignant des yeux. Il a peur d’y croire. Il a du mal entendre. De tout ce qu’il a pu s’imaginer, c’était bien la dernière chose à laquelle il aurait pu penser. “Tu….Tu veux que je vive avec toi.” Il reprend ses propos, un peu interdit, encore hébété, n’en croyant pas ses oreilles. Son rythme cardiaque déraille brusquement cherchant un quelconque signe sur le visage de son amant qui lui indiquerait que c’est une blague. “Tu… tu es sérieux??” Sa respiration s’accélère alors qu’il semble réaliser que non, ce n’est pas une blague. “Oh mon dieu tu es sérieux.” Sa voix part un peu dans les aigües. Ses yeux se remplissant de larmes, il hoche vivement la tête, ne se faisant pas trop confiance pour répondre. Et puis il ne réfléchit plus et se lève brusquement pour se jeter à son cou, l’étreinte puissante et débordante de reconnaissance. “Oui!” s’exclame-t-il, prenant son visage entre ses mains pour l’embrasser avec passion, “putain oui, tout de suite!” avant de dissimuler une nouvelle fois son visage dans le creux de son cou, l’émotion le gagnant davantage, resserrant son emprise, finissant à moitié sur ses genoux. Il ne va plus jamais le lâcher.


code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Jeu 16 Aoû - 22:06

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable
D’ordinaire Jamie n’éprouve que rarement des difficultés à exprimer ce qu’il ressent, à formuler une demande quelconque. Mais aujourd’hui le souhait du pilote est une démarche si importante à ses yeux, un grand pas en avant dans sa vie. C’est effrayant mais aussi excitant à la fois. Jamie n’a jamais fait ça auparavant, n’a jamais voulu franchir un cap si important. Mais le militaire avant sa rencontre avec Toby n’était jamais tombé amoureux, n’avait jamais eu tant besoin de quelqu’un dans sa vie, n’avait jamais ressenti un tel bonheur. Personne n’est au courant de sa décision, sans doute qu’il se précipite un peu trop rapidement dans sa relation avec son amoureux alors que sa propre reconstruction est encore si récente. Jamie n’en a soufflé mot à quiconque, pas même à Sara, certainement parce qu’il craignait qu’on ne le freine, qu’on lui conseille de patienter. Mais il en a assez d’attendre. Son amour pour Toby est tout ce qu’il y a de plus vrai, de plus pur, de plus beau et il n’a absolument aucun doute sur ce qu’il veut. Jamie veut passer le reste de sa vie avec cet homme. Jamie souhaite enfin avoir des projets d’avenir avec lui, quelque chose de concret, de réel qui feront d’eux un véritable couple. Il l’aime tellement, plus que tout. Toby est sa famille, Toby est l’amour de sa vie. Il veut construire un nid d’amour avec cet homme merveilleux, leur cocon à eux. Il est prêt mais est-ce le cas de son amant ? Ça le fait paniquer, plus que jamais. Une perte de contrôle plus que flagrante aussi bien dans sa diction que dans sa posture, un peu ratatiné sur lui-même comme s’il voulait disparaître. Mais Jamie peut compter sur l’être aimé, une confiance inébranlable alors qu’il s’accroche à cette main qui se veut réconfortante, rassurante. Son souffle s’accélère à l’image de son cœur et sans le réaliser, il parvient enfin à dire quelque chose de cohérent, à prononcer les mots qui lui brûlaient tant les lèvres. Jamie ne respire plus en prenant conscience de sa bravoure enfin retrouvée.

Le silence s’installe, pesant et ô combien angoissant pour le pilote qui ignore comment interprété ce calme beaucoup trop oppressant. Est-ce bon ou mauvais signe ? Evidemment la première chose qui vient à l’esprit de Jamie est la pire. Toby va lui dire non. Toby chercher les mots pour rendre son refus le moins douloureux possible. Il peut déjà sentir son cœur se briser en mille morceaux, certainement ce qu’a dû ressentir son amant quand lui même à éconduit son amant et ne faisant que l’étouffer un peu plus de culpabilité à ce constat. Jamie baisse les yeux et ses épaules s’affaissent,  se résignant à recevoir le coup fatal. Mais à la question de Toby, ses prunelles brillantes et pleine d’espoir se relève vers lui et hochant  timidement la tête pour réponse. Jamie n’a jamais été aussi sérieux de toute sa vie, et jamais il ne se serait permis de plaisanter sur un sujet si important et qui il le sait tient - tenait ?- à cœur le mécanicien. Et il espère au plus profond de lui que son amoureux croit en la véracité de ses propos. Ce qui semble le cas à en croire la réaction de l’autre homme, le cœur du pilote se regonflant à nouveau à bloc avec un fol espoir. Cependant il n’avait pas envisagé une telle réaction alors que son souffle se coupe brusquement au choc de leurs deux corps lorsque Toby se précipite sur lui. Jamie reste interdit un moment, comme s’il ne parvenait pas à comprendre ce qui est en train de se passer. C’est lorsque leurs lèvres s’unissent en un baiser si bouleversant d’amour et de passion que le militaire semble enfin réaliser que son amant lui a dit oui. Toby lui a dit oui. IL A DIT OUI. Il n’en fallait pas davantage pour que toute la tension de Jamie s’évanouisse, libérant son corps tout entier et les larmes qui affluent à flot sur son visage. Ses bras renferment aussitôt l’amoureux pour l’attirer tout contre lui avec force, et ses membres assaillit par des spasmes provoqué par les sanglots qui l’étouffe. “Je… je te demande pardon d’avoir mis si longtemps…” qu’il supplie entre deux secousses, ses joues ravagés par les pleurs aussi bien de bonheur que d’une culpabilité trop forte. “Je t’aime tellement… je.. je veux qu’on ait notre maison rien qu’à nous… je veux ramasser tes chaussettes qui traînent partout dans notre chez nous” Qu’il essaye de plaisanter à travers ses sanglots. Il lui faut plusieurs minutes pour se reprendre, apaiser ses pleurs et enfin relever le regard vers son merveilleux amant, un sourire éclairant son visage malgré ses yeux rougies et quelque peu gonflés, riant un peu comme un idiot pendant quelques secondes mais reprenant bien vite son sérieux. “Tu es ma famille Toby”



code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Ven 17 Aoû - 22:24

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable

Toby ne se souvient pas la dernière fois où il a été aussi heureux. Le bonheur de le retrouver après trois long mois loin de lui est déjà sans égal, mais y rajouter ce qu’il vient de se passer… C’est presque trop de bonheur d’un coup. Sa joie est débordante, incandescente, il ne pensait plus que ce jour pouvait arriver, et le fait que ça vienne de Jamie, que son amant le surprenne ainsi avec cette proposition… ça le gonfle d’un amour si profond, infini, inconditionnel, qui le submerge de sa puissance et finit par l’émouvoir un peu trop alors qu’il sent ses yeux se remplir de larmes. Là, dans les bras de Jamie, tout contre lui, il ferme les yeux et laisse sa chaleur et son parfum l’envelopper, resserrant l’étreinte autant qu’il le peut.

Rapidement, il peut sentir l’émotion gagner son amant également et les secousses des sanglots qu’il tente apparemment de contrôler lui serrent le coeur et il le serre encore plus fort contre lui, si c’est possible. Une de ses mains glisse sur la nuque de son amant pour y caresser sa peau puis pour venir se glisser ensuite dans ses cheveux, l’attirant tout contre lui. “Hey, non, Jamie, il n’y a rien à pardonner. Tu n’étais pas prêt, tu avais des choses à régler avant, et je n’avais pas conscience de ça. Tu n’as plus à t’excuser. On s’est fait trop de mal, mais maintenant c’est fini ok, je ne veux pas que tu culpabilises pour ça.” Il murmure avec douceur à son oreille, sa voix tremblant légèrement sous l’émotion qui l’assaille encore. Il s’éloigne légèrement pour pouvoir le regarder, avec un sourire tendre il glisse ses pouces sur ses joues et essuie ses larmes. Ses propres yeux sont encore très humides et il doit prendre sur lui de ne pas se remettre à pleurer de bonheur une nouvelle fois. Il éclate de rire à ses mots, mais un rire encore si plein d’émotion au travers des quelques larmes qui finissent de couler sur ses joues alors qu’il hoche la tête frénétiquement. Il glisse ses mains dans son cou et l’attire à nouveau à lui pour l’embrasser, encore… avant de réaliser ses mots. “Tu veux.. tu veux qu’on achète une maison?” Il craint mal comprendre, Jamie veut qu’ils achètent? une nouvelle maison? Pas simplement que l’un d’autre eux déménage chez l’autre? Son coeur bat à tout rompre dans sa poitrine, c’est si difficile de rester maître de lui-même ce soir là, Jamie a bien choisi son moment, il est à fleur de peau depuis son retour. Il dépose un énième baiser sur ses joues. “Tu es ma famille.” répète-t-il comme un écho, parce qu’il n’y a pas de mot plus vrai que celui-ci, et qu’il ne pourrait pas faire mieux que son amoureux, de toute façon. Déjà qu’il a du mal avec les mots en temps normal, à cet instant ce serait encore plus compliqué.

Après quelques minutes, pour que l’un comme l’autre finisse par se reprendre, Toby se remet à angoisser un peu. Il a tant voulu habiter officiellement avec Jamie, depuis si longtemps qu’il peine à croire que c’est quelque chose qui peut vraiment arriver. A vrai dire, depuis le deuxième refus qu’il a essuyé de Jamie, et même depuis leurs réconciliations, Toby a seulement complètement cessé d’y penser. Parce que c’était trop douloureux, parce qu’il n’était pas certain qu’il allait pouvoir y avoir droit un jour - ou quoique ce soit d’autre qui signifierait un engagement plus sérieux entre eux. Mais il était - est- éperdument amoureux de Jamie qu’il acceptait tout, surtout après avoir, en plus, compris pourquoi son amant agissait ainsi. Après tout le plus important était d’être avec lui. Même s’il avait tant, tant envie du reste.

N’ayant pas bougé de sa position à moitié sur les genoux de Jamie, il prend une des mains de ce dernier dans la sienne et la porte à ses lèvres pour y déposer un baiser avec révérence. “Jamie…” Il lève les yeux vers lui, un peu incertain, angoissé. “Tu.. Tu es vraiment sûr de toi?” Il marque une pause avant de continuer. “Tu me promets que tu ne te forces pas du tout?... C'est vraiment ce que toi, tu veux? ” ça n’avait pas l’air d’après ses propos et sa réaction, mais Toby préfère s’en assurer pleinement.



code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Mar 21 Aoû - 21:29

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable
Les yeux clos durant quelques secondes Jamie inspire profondément, essayant d’apaiser ses sanglots qui l’écrasent. C’est plus fort que lui, il ne parvient pas à se pardonner même après tout ce temps, et ce malgré le réconfort de son amoureux. Parce qu’il sait avoir fait souffrir le seul homme qu’il a jamais aimé, et c’est tout bonnement insupportable. Et il a bien du mal à laisser cet épisode derrière eux, c’est d’ailleurs un sujet qu’ils abordent très régulièrement avec Sara pendant ses séances. Toby, lui, il semble évident qu’il lui a pardonné. Toby est trop bon pour lui. Et une fois de plus à cet instant alors qu’il rassure Jamie, si doux, si prévenant. Et ses attentions paraissent assez efficace alors que son corps se détend perceptiblement, sous la douce caresse de ses doigts sur sa nuque puis dans ses cheveux. Ses mains, elles, viennent s’accrocher à ses hanches comme s’il craignait de le voir s’envoler. Jamie bénit tant le destin de l’avoir mis sur son chemin, il n’a jamais été plus chanceux que ce jour là. Il hoche la tête, incapable de dire un mot sous les sanglots, mais aussi toujours dans le refus de s’accorder le pardon. Il lève timidement le regard vers lui en sentant ses pouces sur ses joues essayant d’effacer toutes traces de ses larmes. Et le cœur du pilote se gonfle tellement fort en voyant l’émotion dans les prunelles bleutées de son amoureux. Et il se sent parfaitement idiot de gâcher ce moment par ses angoisses, alors qu’aujourd’hui est un jour de fête, un jour de pur bonheur. Celui de retrouver Toby après trois long mois d’absence, mais désormais l’immense bonheur de savoir qu’ils vont vivre ensemble. Et l’entendre rire à ses propos c’est si merveilleux. Son rire lui avait tant manqué Et Jamie sourit un peu niaisement, comme si l’épisode de ses remords était déjà bien loin. Il avait tant peur de la réaction de son amant mais au final il s’était tourmenté pour rien pendant ses dernières semaines. A nouveau il ferme les yeux, se perdant dans ce baiser qui semble avoir de nouvelles saveurs. La saveur d’un avenir plein de projets et d’un bonheur incommensurable au côté de Toby. Puis un sourire amusé se dessine sur les lèvres alors que l’être aimé semble réaliser la teneur de ses propos. Il hoche vigoureusement la tête en reniflant les derniers effets de ses sanglots mais encore trop émotif pour dire quoi que ce soit d’autre pour le moment. Jamie se blottit tout contre lui, contre cet homme si merveilleux sur ses genoux. Retrouver les bras de son amant c’est tout ce qu’il voulait ces derniers mois, ce cocon si tendre et musclé qui l’enveloppe et le fait se sentir en sécurité comme si rien ne pouvait l’atteindre tant que son roc, son pilier, son amour le protège de ses bras protecteur et de son amour. Son nez contre son torse, le pilote s’enivre de l’odeur de son amoureux mêlé un peu à la sienne après l’étreinte charnelle des retrouvailles quelques temps plus tôt. Et c’est enivrant, si apaisant. Tous les deux semblent avoir besoin de la douceur de cet étreinte, d’être l’un contre l’autre pour retrouver le calme après toutes ses émotions. Après quelques minutes alors que Toby s’empare de sa main, c’est un peu à regret que le pilote se redresse un peu pour lever le regard vers ce visage si beau, si charismatique qui le fait toujours autant défaillir. Cependant en percevant l’angoisse s’emparer de son amant, son cœur se serre instantanément et un nœud vient se loger dans sa gorge sous l’appréhension. Mais Jamie fait en sorte de prendre sur lui pour encourager l’autre homme à se confier à lui tout en dessinant des ronds sur sa main de son pouce. Et lorsque Toby exprime enfin son inquiétude, c’est un peu plus soulagé qu’il porte la main de celui-ci à son coeur en la pressant si fort avec un tendre sourire aux lèvres. “Mon amour, je n’ai jamais été aussi sûr de toute ma vie..” qu’il souffle de toute sa sincérité, le regard brillant d’un amour inconditionnel. Il porte cette fois sa main à ses lèvres et y dépose de doux baisers en fermant quelque seconde les yeux, il y a tant de respect, tant de révérence dans ce geste. Puis il les rouvre portant ses doigts à son visage, venant les nicher dans ses cheveux un peu plus long que d’habitude. Il rougit d’ailleurs un peu en se rappelant avoir tiré dessus sans retenu pendant qu’ils faisaient l’amour. “Toby, je te le promets c’est autant pour toi que pour moi que je veux vivre à tes côtés. Je sais que mes démons sont encore là tapis dans l’ombre mais aujourd’hui je suis plus fort qu’eux, grâce à toi, grâce à nous. Et je sais au plus profond de mon cœur que vivre avec toi est tout ce qu’il me faut pour m’épanouir, pour être comblé de bonheur…” qu’il souffle avec émotion à nouveau. Jamie lâche la main de son amant pour la glisser dans le bas de son dos et ainsi le rapprocher davantage encore de lui et ainsi poser son front contre le sien. Il inspire profondément sentant les larmes revenir. Il n’y a qu’avec Toby qu’il se livre autant, qu’il ne cache pas ce qu’il ressent. Il n’a pas peur de la vulnérabilité qu’il fait naître en lui parce qu’il a totalement confiance en Toby et parce qu’il sait combien son amant l’aime. “Et pour te répondre, oui j’aimerai qu’on ait notre maison à nous, parce qu’elle symbolisera notre engagement l’un à l’autre et nous permettra de construire notre avenir ensemble.. à notre image..” ses doigts se faufilent sous le haut de son amant, désireux de sentir sa peau. Il s’est que c’est une grande étape dans sa vie, dans leur vie mais il est prêt pour ça, il en est sûr. “Est-ce que tu veux ?” Parce qu’il veut l’approbation de Toby et être sûr que c’est ce qu’il souhaite également.



code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Lun 27 Aoû - 18:24

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable

Malgré le bonheur incommensurable qui le traversait, Toby voulait être certain que son amant ne se forçait pas à quoi que ce soit. Il y avait peu de chances que ce soit le cas, car depuis leur réconciliation ils s’étaient promis de toujours se dire les choses, et ce qu’ils ressentaient, et ne rien accepter s’ils ne se sentaient pas encore prêt. Et surtout, Toby s’en voulait d’avoir essayer de forcer la main à son amant avant leur séparation. Il avait été égoïste, et il n’avait pas cherché à le comprendre, concentré sur sa propre douleur. Maintenant, le bien-être de Jamie devait passer avant tout, et tant pis si ce faisant Toby devait un peu oublier ses propres désirs et besoins.Tant qu’il était certain des sentiments de Jamie pour lui, il pourrait probablement tout supporter, et tant pis si ça sonnait beaucoup trop éperdu: c’était le cas. Il avait trop perdu lorsqu’il avait rompu. Il ne voulait plus jamais connaître cette douleur qui était probablement la pire qu’il pourrait traverser. Excepté celle de le perdre bien sûr, mais ils avaient très probablement de nombreuses années devant eux avant que cette dernière ne survienne.

Toby baisse les yeux, touché en plein coeur par ses mots et son geste. Jamie est beaucoup plus à l’aise que lui pour manifester les sentiments qu’il lui porte, de l’appeler mon coeur ou mon amour - et Toby a toujours son rythme cardiaque qui déraille un peu à entendre ce genre de dénominations bien qu’il avait pensé ne jamais accorder le moindre intérêt à ce genre d’attentions. Lui a toujours été meilleur pour lui montrer la teneur de ses sentiments avec des actes plutôt que des mots, même s’il a fait de gros efforts depuis le début de leur relation - maintenant, il communique davantage. Il frissonne alors que la main de son amant vient se glisser dans ses cheveux un peu trop long - il faut qu’il les coupe - et ferme un instant les yeux. Il n’a jamais apprécié qu'on lui touche les cheveux, jusqu’à Jamie. Avec Jamie il serait presque en train de ronronner. Mais à cet instant il est plus concentré sur son amant et ses explications, ne souhaitant pas se projeter davantage que ce qu’il fait déjà afin de se préserver s’il comprenait que son amant avait encore quelques réticences.

Encore une fois, Jamie prouve qu’il est bien meilleur orateur que lui en lui promettant avec assurance que c’est tout ce qu’il souhaite et bien plus encore, et Toby se retrouve sans voix et submergé par l’émotion. Il ne voit pas comment il peut répondre à autant d’amour, alors il se contente de se coller encore davantage à lui, le front posé contre le sien il glisse ses mains sur sa nuque et jusque dans ses cheveux, le coeur battant, frissonnant au contact des doigts de son amant sur sa peau, sous ce haut qu’il a rapidement ré-enfiler un peu plus tôt. A sa question, il vient l’embrasser avec ardeur pour toute réponse, son pouce venant caresser sa mâchoire alors que le baiser s’intensifie. Il a encore envie de lui - une fois n’a pas suffit, surtout après trois mois d’abstinence. Il finit par rompre le baiser, le souffle un peu court, et sourit contre ses lèvres. “Je veux un jardin et une cheminée, le reste je m’en fiche” il explique avec envie, se retenant encore de lui dire qu’il veut qu’ils adoptent un chien: il y a encore le temps pour ça et il veut d’abord profiter du moment - surtout qu’il sait que Jamie pourrait en faire une montagne s’il n’est pas prêt de peur de le décevoir. Sa main libre est venue se glisser dans son dos alors que son bassin ondule instinctivement contre le sien. “Je suis certain que tu as déjà une idée très précise de ce que tu veux donc je te suis.” Il l’embrasse de nouveau. “Je te suivrais n’importe où…” Il lâche légèrement essoufflé avant de reprendre, comme s’il était un peu embarrassé de ce dernier propos: “Maintenant que la décision est prise, est ce qu’on peut revenir au moment où c’est à ton tour de me faire l’amour?” demande-t-il avec exigence.




code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Sam 1 Sep - 19:30

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable
Jamie ne peut que comprendre les inquiétudes de son amant, et à vrai dire ça ne le fait que l’aimer davantage si c’est possible. Depuis leur rupture, depuis qu’ils ont retrouvé le bonheur d’être ensemble Toby est tellement attentif aux sentiments du pilote, se souciant toujours de ses tourments pour que tout se passer en douceur. Il le soutient, le rassure, lui donne la force de se battre jour après jour pour enfin être libre de profiter de ce bonheur incommensurable que lui offre son amoureux. Mais aujourd’hui c’est à Jamie de rassurer son amant, d’être là pour lui et lui faire comprendre qu’il l’aime plus que tout, plus que la vie et que c’est à ses côtés qu’il veut passer le restant de ses jours. Qu’il ne veut plus qu’un seul jour ne se passe sans qu’ils ne vivent sous le même toit, qu’ils se projettent ensemble dans un avenir serein. Et Jamie est rassuré de constater que son discours a convaincu son amant et abattu les dernières réticences et inquiétudes de celui-ci. L’émotion dans son regard lui gonfle le cœur, qui aurait pu croire que cet homme si fort si secret sur ses sentiments puisse se livrer autant même simplement par ses prunelles bleutées et magnifiques. Et le pilote se sent si chanceux, si béni de pouvoir être celui à qui Toby puisse se confier même dans le silence. Mais Jamie a un peu peur de tirer des plans sur la comète, que ses projets ne soient pas vraiment au goût de l’être aimé et que tout tombe à l’eau. Mais le militaire est si amoureux, si épris qu’il serait prêt à sacrifier son désir de vivre dans une nouvelle maison pour s’installer chez son amant s’il le faut. Pour vrai, Jamie est plus que décidé à poser ses valises quelque part, tant qu’elles sont aux côtés de celles de Toby. Alors il exprime rapidement son inquiétude, voulant savoir si c’est aussi ce que souhaite son amoureux, parce qu’il ne veut que son bonheur. Il se sent tant redevable pour tout ce qu’il lui a offert ces dernières années, son cœur étant la chose la plus précieuse et qu’il chérit de toute son âme. Mais au lieu de prononcer une réponse clair, comme à son habitude, Toby l’embrasse avec une telle intensité, un tel amour que ça bouleverse complètement Jamie, comme à chaque fois que Toby exprime ses sentiment ainsi. Le souffle court, Jamie rit à ses mots, de soulagement, de bonheur. “Tout ce que tu veux Toby” qu’il souffle le regard brillant encore sous l’émotion qui gonfle son muscle cardiaque. Il s’apprête à ouvrir la bouche à nouveau mais son souffle se meurt dans sa gorge lorsque son amant exerce des mouvements parfaitement calculés de son bassin contre le sien. Il a déjà l’esprit qui se perd totalement alors que ses doigts s’enfoncent dans la peau de son dos, arquant le bassin comme pour en réclamer davantage. Penser devient bien ardu alors que son désir pour son amant prend de l’ampleur. Tant de temps loin de lui sans pouvoir le toucher ni faire l’amour le rende un peu insatiable, voulant l’aimer tout le reste de la nuit encore et encore jusqu’à l’épuisement. Il gémit à ses mots qui font dégringoler de longs frissons le long de son échine. Si Toby n’exprime que rarement ce qu’il ressent, lorsqu’il le fait Jamie en est toujours bouleversé. Et dire qu’il le suivrait n’importe où, c’est si fort. “Je t’aime… je ferais n’importe quoi pour toi” qu’il souffle avec précipitation en réclamant ses lèvres pour un baiser passionné dont ils se libèrent à bout de souffle. Un sourire malicieux vient se dessiner sur ses lèvres à sa demande avant qu’il ne vienne se mordre la lèvre, se voulant provoquant. “Tu en as mis du temps à me le réclamer…” qu’il répond en faisant un peu la moue avant de l’attirer au plus près de lui dans un mouvement brusque et calculé. Il lui mordille la mâchoire, se délectant à nouveau de la sensation de sa barbe sur ses lèvres. “Qu’est-ce que tu attends pour retirer tes habits ?” Qu’il bougonne, pressant, impatient. Il n’attend pas vraiment la réponse de son amant que déjà Jamie s’affaire à lui retirer son t-shirt. “Tu aurais dû rester tout nu, ça aurait été plus vite” qu’il souffle taquin, tirant sur la lèvre inférieure de son amant du bout de ses dents. Avides ses mains glissent sur ce torse musclé qui le fait toujours défaillir après toutes ses années. Tant de perfections qui lui font perdre la tête. Se penchant sur cette friandise tant appétissante, ses lèvres se délectent de la douceur de la saveur de sa peau, provocantes, le titillant inlassablement alors que ses mains viennent empoigner ses fesses, possessif. “Je veux te posséder, ici, comme ça…” qu’il souffle d’une voix rauque. Il n’y a plus que Toby. Le monde a disparu. Il le veut, sur la champ.



code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Lun 10 Sep - 16:58

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable
Toby le suivrait n’importe où. Ce n’est pas une plaisanterie, ou une figure de style. Il le suivrait jusqu’en Antarctique si l’envie lui prenait. Il ferait n’importe quoi pour lui aussi. Jamie pourrait lui demander n’importe quoi - Toby le ferait. Même si ça parait stupide ou dangereux, même s’il ne le comprend pas forcément. Il lui fait une confiance aveugle. C’est peut-être une mauvaise chose, quelque part, mais il le sait, au fond de lui, qu’il ne peut pas lutter contre cet amour inconditionnel qu’il ressent pour cet homme merveilleux et si courageux. Il n’y a pas vraiment un seul jour qui passe pendant lequel il ne se demande pas ce qu’il a bien pu faire dans sa vie pour avoir la chance de partager celle de Jamie.

Il y bien peu de choses qui pourraient entacher son bonheur à cet instant. Après trois mois de sueurs, de matelas peu confortable, de chaleur et de blagues pas drôles, mais surtout après trois mois d’absence et d’abstinence, il est enfin de retour, là, tout contre son amant qui vient de lui demander d’emménager avec lui. Enfin. De son propre chef, parce qu’il le veut vraiment. Et il n’y a rien qui aurait pu rendre Toby plus heureux que ça.

Toby n’éprouve aucune honte à manifester son envie que son amant lui fasse l’amour - il lui a bien trop manqué et il veut revenir à cette place qui est la sienne. Il a un petit sursaut alors que Jamie l’attire tout contre lui brusquement sans qu’il ne s’y attende, ses lèvres venant mordiller sa mâchoire, provoquant des frissons délicieux dans son corps. Il sourit doucement contre sa peau malgré le désir qui grandit, grandit. “La patience est une vertue Jamie…” il le taquine doucement avant d’ajouter. “Fallait que je mange avant… Prendre des forces parce que tu vas encore m’épuiser je sais bien” Jamie est si passionné quand il le fait sien, mais c’est plus intense encore après un temps conséquent passé loin de lui. Il lui vole un baiser, une main sur sa nuque, l’autre agrippée à son avant bras musclé. Ses remontrances le font sourire contre ses lèvres, amusé, et il accompagne son mouvement alors qu’il lui retire son t-shirt. Il pouffe un peu. “Si pressé….” Bien vite cependant ses mains baladeuses et ses flatteries le font tressaillir d’anticipation et de plaisir. Il ferme bien vite les yeux, sa main venant se crisper un peu dans ses cheveux alors qu’il pousse un soupir un peu tremblant. Mais c’est lorsque son amant empoigne ses fesses et lui annonce sans détour ses intentions que Toby en a la tête qui tourne. Il donne un coup de bassin instinctif. “fuck “ Il se presse contre lui en l’embrassant avec une ardeur toute nouvelle. Il sait à quel point son amant apprécie lui faire l’amour de cette façon - parce qu’il peut le contempler à loisir, du moins jusqu’à ce que Toby se mette à fatiguer sous les efforts.

C’est une nouvelle danse enflammée qu’ils partagent alors, hors du temps et à l’abri du monde extérieur. Tout aussi passionné, tout aussi ardent, c’est cette fois plus lent - l’un comme l’autre veulent faire durer le moment autant que possible, se retrouver entièrement, plus intensément. Les muscles de Toby tirent sous l’effort et les gouttes de transpiration glissent sur sa peau. Les corps se frottent, puis s’embrasent et s’épousent dans le sacré de l’échange, cherchant une jouissance à tout prix, une délivrance qui ne se fait pas désirer très longtemps. Et c’est le brusque retour à la réalité.

Entremêlés dans les draps, l’un à l’autre, la sérénité revient peu à peu, douce et merveilleuse. Ils n’ont pas besoin de se parler, le silence est le bienvenu alors qu’ils profitent juste de la présence l’un de l’autre. Toby, collé à son amant, s’est assoupi quelques minutes, exténué par ses émotions, leurs activités et son manque chronique de sommeil des derniers mois. Il se réveille en sursaut et relève la tête, souriant paresseusement à son amant avant de se bouger un peu pour pouvoir l’embrasser avec tendresse. “Je pense que faire l’amour jusqu’à la fin de la nuit me paraît être un bon programme.” Il plaisante, mais qu’à moitié ceci dit. Il sourit avant de le contempler quelques secondes, ses doigts venant tracer des arabesques invisibles sur son torse. “Tu restes ici jusqu'à ce qu’on déménage?” Bien sûr, ce n’est qu’une formalité puisqu’il est très rare qu’ils ne dorment pas ensemble si l’un ou l’autre n’est pas en mission, mais il préfère s’en assurer. Il laisse passer quelques secondes. Un sourire un peu amusé se dessine sur mes lèvres.”Dis moi tout. Tu as déjà des maisons en tête…?” ça sonne beaucoup plus comme une affirmation que comme une question, parce qu’il le connaît bien son amoureux. Il a dû ruminer cette idée et se renseigner pendant des jours avant son retour.



code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace
avatar


Jamie P. Davies
Air Force

♆ Messages : 373
♆ Feat. : Brian J. Smith ♥
♆ Crédits : Psychose Mae | avatar. Bat'phanie | signature. Kodaline | citation sign.
♆ Disponibilité RP : Indisponible

Toby
Mercy
Toby T_T
• Jordan (prochainement)



MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Sam 15 Sep - 20:31

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable
Aux côtés de son amant Jamie est un homme profondément passionné, le désir l’animant d’une intensité dévorante. Et c’est pire encore quand les deux amoureux sont séparés à cause de leur devoir pour le pays. Et si le pilote a besoin d’être la possession de Toby, qu’il aime être soumis à lui et à ses exigences, il doit bien avouer que l’inverse le rend bien plus ivre de désir. Une soif insatiable de son mécanicien si beau, si sexy, au corps parfaitement taillé qui pourrait faire crever de jalousie beaucoup d’hommes. Et à cet instant Jamie a besoin de s’assurer que Toby lui appartient toujours, il a besoin de se rappeler à son bon souvenir. Qu’il se souvienne combien c’est délicieux, combien c’est merveilleux, combien c’est enivrant et combien il l’aime à en mourir. Il rit un peu à ses mots avant de le mordre un peu plus fort. “Comme si toi tu n’en crevais pas d’envie mh ?” qu’il rétorque, sachant pertinemment que son amant peut se montrer parfois bien plus impatient que lui. Il est vrai que pour l’heure Jamie est celui qui se maîtrise bien moins, si désireux de lui faire l’amour. “Evidemment, je veux que ton corps se souvienne de moi pendant des jours” qu’il souffle d’une voix rauque comme une promesse, très sérieux mais à la fois amusé. Toby est bien trop lent à son goût, bien trop habillé et le pilote s’empresse d’exprimer son mécontentement, et prend rapidement les choses en main. Les réactions de son amant ne se font pas attendre face aux attentions de Jamie qui se délecte de l’effet qu’il a toujours sur le mécanicien même après toutes ses années. Si les habits volent à la hâte dans le salon, les deux amants demeurent si lents, si langoureux, si tendres et passionnés à la fois comme s’ils se découvraient pour la première fois, bien que leurs corps n’ont plus aucun secret l’un pour l’autre. Tous deux connaissent à la perfection chaque zone érogène, chaque geste qui fait vriller les sens de l’autre à en perdre la raison.

L’union de leur deux corps, s’accordant à la perfection comme s’ils avaient été conçu l’un pour l’autre, comme s’ils étaient destinés à s’aimer et vivre cette liaison amoureuse dans les règle de l’art, cherchant en premier lieu à combler l’être aimé avant de penser pour eux-même. L’émerveillement qui envahi Jamie chaque fois qu’il voit cet homme sublime transpirer le plaisir. Il est le seul à lui faire ressentir des sensations si fortes, si intense, si puissante et ce pour le restant de ses jours. Et ça lui fait toujours quelque chose dans le cœur de savoir que Toby n’appartient qu’à lui, qu’il est le dernier homme à pouvoir se délecter de ce corps. Ça ne fait que raviver sa possessivité qui se ressent comme bien souvent dans cette étreinte charnelle jusqu’à ce que la douce délivrance de l’extase les emporte l’un après l’autre.

L’épuisement assomme les deux amants lovés l’un contre l’autre, s’accordant un moment de répit après cette danse charnelle endiablée qui a puisé toute l’énergie qu’ils possédait. Mais Jamie désireux de veiller à la sérénité de son amoureux reste éveillé malgré les brûlures qui attisent ses prunelles. Son cœur déborde d’un amour inconditionnel, admirant Toby dans ce sommeil tant mérité. Le bonheur a envahit tout son être, tellement que s’en est étourdissant et qu’il craint que son cœur ne puisse tenir un rythme aussi soutenu, aussi rapide. Quelques minutes seulement après avoir sombré le mécanicien reprend conscience dans un sursaut, Jamie glissant aussitôt ses doigts dans ses cheveux blonds comme pour chercher à la rassurer. “Te revoilà…” qu’il souffle avec un doux sourire, le regard si amoureux. Le baiser, malgré la paresse évidente des deux hommes, est plus que bienvenu, Jamie souriant un peu plus contre ses lèvres. Il est si heureux, si comblé que tous les soucis semblent si loin, si loin. A vrai dire le pilote en a presque oublié la mauvaise nouvelle qu’il doit à un moment ou à un autre dévoiler à son amoureux. Mais cette mission est à des années lumières de ses pensées. A cet instant il n’y a que Toby, il n’y a qu’eux qui comptent. Il rit un peu à ses mots venant onduler du bassin en signe de provocation. “Deal” Qui serait assez fou pour ne pas vouloir faire l’amour avec son amant jusqu’au bout de la nuit ? Et Jamie est très sérieux, le regard pétillant d’anticipation à l’idée que la nuit est loin d’être terminée. “Je saurais te tenir éveillé” qu’il souffle comme une promesse contre ses lèvres avant de l’embrasser encore, avec tendresse. Ses caresses le font frémir et le pilote ronronne presque de plaisir en se lovant un peu plus contre son amant. Mais très vite les promesses et les provocations laissent place à un sujet bien plus sérieux, plus posé alors que Toby évoque leur future vie à deux. “Bien sûr, à moins que tu veuilles profiter de tes derniers instants de liberté ?” qu’il répond en faisant un peu la moue, bien qu’il doute fortement que son amoureux souhaite qu’il quitte son appartement le temps de trouver leur nid d’amour. C’est plus une taquinerie, bien que dans le fond Jamie cherche un peu à se rassurer par cette question. Et lorsque Toby l’interroge un peu plus sur leur futur maison, le pilote se mord un peu la lèvre en rougissant. Bien sûr son amant le connait par cœur, et évidemment que Jamie a tout anticipé même sans savoir si il accepterait sa demande. C’était plus fort que lui, étant si enthousiaste, si euphorique et étant aussi très organisé, le soldat n’a pu s’empêcher de rechercher la demeure qui serait la leur. Jamie est quelqu’un d’exigeant, qui sait ce qu’il veut et ne veut pas, alors bien évidemment quelques spécimens ont rapidement été écartés. “Et bien… il y a deux ou trois maisons que j’ai sélectionné qui pourraient te plaire” Il lève les yeux vers lui, un peu timidement. Il a soudain un peu peur que les coups de cœur qu’il a pu avoir ne conviennent pas à Toby. Il prend sa main dans la sienne, y dépose plusieurs doux baisers. “Je n’ai choisis que des maisons en dehors de la base…” Parce qu’il sait que son amant ne porte pas un grand amour envers l’armée et que plus il en est loin mieux il se porte. Jamie n’a jamais oublié ce que Toby a fait pour lui en intégrant les rangs, se sentant si reconnaissant. Mais désormais il ne veut plus de sacrifices, n’envisageant leur avenir que sur des bases saines. “Je sais que tu aimes le calme, la sérénité… et j’ai trouvé une petite maison en bord de mer un peu à l’écart de la ville…. tu aimerais la visiter ?” qu’il demande, soucieux que son amoureux y trouve aussi son bonheur. Après tout c'est une décision à deux, la première grande décision qu'ils vont prendre en tant que couple.


code by black arrow



You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.

Tell me, tell me that you want me. And I'll be yours completely, for better or for worse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Toby M. Murray
Escadron Phoenix ✈ AIR FORCE

♆ Messages : 161
♆ Feat. : Max Riemelt
♆ Crédits : blue walrus

MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   Mer 10 Oct - 20:58

Jamie & Toby
When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable
Toby espère que Jamie n’a rien prévu pour au moins les deux prochains jours, parce qu’il ne compte pas le lâcher. Il n’a jamais été aussi heureux que lorsqu’il est avec lui, même malgré tous les obstacles qu’ils ont déjà pu traversé. Jamie vaut bien qu’on se batte pour lui, leur amour vaut bien tous les sacrifices, parce que sans lui Toby ne sait pas vraiment où il serait. Il se demande comment est ce qu’il faisait pour vivre avant de le connaître. Sans doute ne devait-il pas vivre réellement. Mais il n’avait pas de point de comparaison… Il ne savait pas qu’il est possible de se sentir aussi vivant, aussi entier - il ne savait pas que tout pouvait faire parfaitement sens, que tout peut paraître comme une évidence. Il cache un sourire un peu niais contre la peau délicieuse de son amant avant de reprendre un peu son sérieux, craignant pendant quelques instants que Jamie préfère rester dans son appartement jusqu’à ce qu’ils déménagent - bien qu’il en doute, il préfère en avoir le coeur net, et la réponse de son amant le tranquillise aussitôt. Il se blottit un peu plus contre lui, dépose un baiser sur sa peau et sourit doucement. “Jamie…” Il redresse le visage quelques instants pour plonger son regard dans le sien, très sérieux. “Surtout pas. Tout ce que je veux c’est vivre avec toi… et me réveiller tous les matins dans tes bras.” Il finit un peu maladroitement, comme à chaque fois qu’il parle de ce qu’il ressent pour l’homme tout contre lui. Il hausse les épaules et finit par rajouter, se concentrant sur le pratique “De toute façon, y a déjà au moins la moitié de tes affaires ici…. et si tu ramènes toutes les autres ce sera plus simple pour faire un seul déménagement

Il laisse passer quelques secondes, puis finit par l’interroger sur ses recherches - car il est persuadé que son amoureux en a déjà fait, il le connaît bien trop. Et au rougissement adorable de son amant, il comprend vite qu’il a vu juste, et ça le fait sourire un peu plus mais il ne dit rien, laissant le temps à Jamie de pouvoir le mettre au courant. “Deux ou trois mhm?” Le sourire qui éclaire son visage ne veut pas partir - il est si heureux. Il n’ose pas imaginer combien de maisons ont déjà été écartées par son amoureux qui est très difficile. ça ne le dérange pas ceci dit, lui n’a que peu de demandes, il serait heureux à peu près n’importe où tant que Jamie est avec lui. Quand le pilote lui explique qu’il n’a choisi que des maisons en dehors de la base, le coeur de Toby se gonfle si fort, profondément touché par le choix de son amant. “Merci….” il souffle légèrement ému, avant de le laisser continuer à parler. Le reste des propos de Jamie fait battre son coeur un peu plus fort, et fait briller ses yeux d’envie. “Il y a une cheminée?” Il demande aussitôt puisqu’il parait un peu évident qu’il y a un jardin. “Oui, ça me plairait beaucoup mais…C’est dans nos moyens?” Il s’inquiète un peu des termes “bord de mer” même si bien sûr ça le fait beaucoup rêver et qu’il adorerait.



code by black arrow


this place was a shelter


Though I'm weak and beaten down; I'll slip away into the sound. The ghost of you is close to me. I'm inside out, you're underneath.

I'm a goner. Somebody catch my breath             
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t313-toby-young-and-menace


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: mystery of love | Jamie   

Revenir en haut Aller en bas
 
mystery of love | Jamie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Virginia Beach, our beloved city :: Northeast :: Aéroport militaire Oceana-
Sauter vers: