Partagez | 
 

 I don't know how to help anymore ☽ Raleigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Sara Howe

♆ Messages : 672
♆ Feat. : Amber Heard
♆ Crédits : Avatar : Luiyna, Signa : Solosand (code) + ambrewgarheard + Tumblr (gifs)
♆ Disponibilité RP : Indisponible

3 places RPs :


MessageSujet: I don't know how to help anymore ☽ Raleigh   Dim 27 Mai - 3:48


Hard truths can be dealt with, triumphed over, but lies will destroy your soul.
Tu ne travailles pas aujourd’hui, alors tu as prévu d’emmener ton fils au parc comme souvent, sans oublier Stitch ton loulou de Pomeranie sauvé de la rue il y a un peu plus d’un an. Ces promenades au parc permettent à ton fils de se sociabiliser avec les autres enfants avant même d’entrer à l’école. Sam’ est comme toi, il se lie facilement d’amitié avec tout le monde et il sourit tout le temps, un sourire communicatif en plus. Pendant qu’ils jouent avec les autres enfants, tu dessines sur ton carnet, des croquis rapides des enfants, ou du paysage alentour, parfois tu griffonnes à la-va-vite les silhouettes des passants. La liste est longue. Vous restez une heure, peut-être deux avant que Sam’ revienne vers toi. « Maman, j’ai faim… et j’suis un petit peu fatigué. » t’informe-t-il de sa petite voix tout en se frottant les yeux. « Tu veux goûter à la maison ou dehors ? » lui demandes-tu, avec une petite idée de la réponse. « GLACE ! » s’exclame-t-il pour seule réponse, te faisant rire. « Va pour la glace ! » acceptes-tu de bon cœur en le prenant sur tes genoux et en rappelant Stitch pour lui remettre sa laisse avant de vous diriger vers la sortie du parc où un glacier ambulant se trouve.
Vous mangez tranquillement vos glaces tout en vous mettant en route pour rentrer chez vous – vous étant rendu dans le parc Bayville Farms près de la base et donc près de votre maison. Ou plutôt celle de Raleigh, même si tu t’y es toujours sentie chez toi, grâce à l’accueil d’Alyssa à l’époque de ton arrivée mais aussi parce que pour toi un foyer ce n’est pas un lieu mais les gens et ton frère contribue grandement à ton foyer, il l’a toujours été. « Tonton sera là quand on va rentrer ? » te demande ton fils alors que tu l’installes dans le taxi avant que le chauffeur ne t’aide à en faire de même. « Je ne sais pas mon cœur, tonton est un grand garçon je ne sais pas toujours ce qu’il fait. » lui réponds-tu avec un léger sourire pour cacher ta tristesse. Depuis quelques mois, depuis son retour de mission, les choses sont devenues plus complexe avec Raleigh, tu ne sais plus tellement comment communiquer avec lui et surtout tu ne sais pas comment l’aider, en grande partie parce qu’il ne veut pas être aider. Vous avez mis un mot sur son état, le syndrome du survivant. Tu as conscience qu’il se sent responsable de la mort de ses camarades d’équipes, il était leur chef après tout, peut-être aurait-il pu changer les choses, personne ne le saura… Mais tu sais aussi qu’il se sent responsable pour la mort des soldats des deux autres équipes. Tu te sens impuissante face à sa douleur, au début tu as essayé de l’aider, de le pousser à se confier à toi ou à le diriger vers tes collègues, mais tu t’es heurtée à un mur. Plus tu insistais, plus il se braquait alors tu as fini par le laisser tranquille. S’il ne se sent pas prêt à en parler tu sais que tu ne tireras rien de lui, que tu risques même d’empirer les choses. Alors tu te contentes d’être présente, de continuer à vivre à ses côtés, de l’obliger à interagir avec la vie en quelque sorte par le seul fait d’être dans sa périphérie, toi et ton fils d’ailleurs.

Il ne vous faut pas très longtemps pour faire le chemin de retour malgré les quelques embuches dont tu as l’habitude. « Tonton, tonton ! On est rentréééééééé ! » pépie ton fils sans se préoccuper de savoir si Raleigh et bel et bien là ou non, pour ton plus grand amusement cela dit. Tu l’emmènes dans sa chambre où tu le couches et le bordes pour une petite sieste bien méritée. « Dors bien mon cœur. » lu souhaites-tu en l’embrassant sur le front avant de sortir et de rabattre la porte en la laissant légèrement entrouverte.

Pendant que ton fils dort, tu te rends dans la cuisine, réfléchissant à ce que tu vas préparer pour le dîner de ce soir. Comme à ton habitude tu décides de commencer par le dessert, selon toi la partie la plus importante d’un repas, mais tu as toujours été gourmande, même à l’époque où tu dansais. Pour ce soir tu as une irrésistible envie de fraisier, ayant acheté des fraises ce matin cela tombe bien.

EXORDIUM.


@Raleigh Howe

◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t641-
 
I don't know how to help anymore ☽ Raleigh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» don't you trust me anymore? le 14/2/12 à 20h23
» MOLIÈRE | I'm not able to write anymore (FREE)
» Anymore.
» 01. Not so young anymore, yet just enough
» 05. Can't fight this feeling anymore.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Virginia Beach, our beloved city :: Northwest :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: