Rejoignez-nous sur le tchat Discord du forum ! Cliquez ici !

Partagez | 
 

 Work everytime in every clothes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Work everytime in every clothes !   Mer 4 Juil - 23:12

Work everytime in every clothes !
feat Logan


Jessalyn était sereine en ce soir. Son boulot était presque terminé. La voiture qui devait partir le lendemain matin roulait bien. Une distribution coriace qu’il avait fallu changer. La demoiselle était d’autant plus déterminée lorsqu’il s’agissait d’un véhicule récalcitrant et non coopératif. Elle ne se laissait jamais démonter par un défi ou un challenge quelconque. L’ancienne militaire était ainsi, et davantage depuis qu’elle avait repris du poil de la bête et cette confiance qu’elle avait perdu. Sa dernière mission l’avait laissée sur un échec cuisant, et des séquelles déstabilisantes littéralement. Pourtant, elle n’était pas à plaindre comparé à certains membres de son unité qui avait perdu bien plus parfois la vie.

Il était tard, la brunette avait un faim de loup et s’était permise de se faire livrer au garage pour assouvir son manque. Entre deux trois boulons, elle grignotait une brochette Yakitori avec envie et satisfaction après chaque bouchée. Le goût était exquis. Elle en avait commandé une flopée. C’était de la gourmandise, on pouvait l’acheter avec ça et ou de la musique. Jessalyn chérissait chaque jour ses appareils qui lui permettaient d’entendre de nouveau correctement et de savourer les notes, les voix, les sons. La clé de 12 qui venait de glisser et de tomber par terre. Elle eut un léger sursaut et la ramassait. Bon cette voiture la qui devait sortir le lendemain en après-midi était boudeuse, elle ne se laissait pas faire. La belle garce. Qu’importe, pour celle-ci, elle attendrait le lendemain. Son grincheux de patron était généralement déjà partie à cette heure-ci, la laissant fermer. Il ouvrait généralement plus tôt la laissant venir un peu plus tard. Prenant ses affaires, Jess rangeait ses plats dans le petit frigo du garage puis éteignait les lumières. Un regard sur Little Creek non loin, les lumières parsemaient le paysage. C’était chaud, rapproché, cocon, cosy. Son ancien chez elle. C’était dur mais il lui était agréable d’être encore à proximité. La mécanicienne rejoignait sa petite maison presque collée  au garage.

Rentrant chez elle après avoir fermé le garage, la demoiselle quittait ses affaires et ses appareils pour se doucher. Le cambouis s’effaçait avec l’eau, noircissant l’eau avant de s’écouler dans les évacuations. Un souffle de soulagement, de plaisir peut être s’échappait de la bouche de la brunette. Il lui était très agréable de sentir l’eau chaude sur sa peau, effacer la journée passée. Les robinets se coupaient, sa serviette vint à sécher les perles qui ornaient sa peau humide puis ses cheveux. C’est en nuisette qu’elle s’installait sur le tapis en tailleur pour feuilleter un magazine de mécanique moto. Ne trouvant pas le sommeil, elle s’asseyait sur sa table de bureau, allumant la lampe pour éclairer sa surface de travail. Le petit véhicule méritait un bon coup de peinture après le changement de ses petites roues.

Son portable vibrait sur la table et vit le prénom sur le combiné. Un haussement de sourcil en voyant l’interlocuteur puis en regardant l’heure. Un message court et précis lui intimant de venir le rejoindre au garage dans un instant. Jessa’ ne tardait pas et enfilait un simple manteau pour recouvrir sa nuisette et sortait ainsi pour ouvrir le grand portail alors que le SUV de son ami entrait à l’intérieur. Un sourire se dessinait sur son visage, elle appréciait cet homme. L’amusement se lisait sur son regard, les rencontres étaient généralement agréables et ne se faisaient seulement lors de contrôle basiques. « Bonsoir Logan, que puis je... ? » Or, son regard se posait sur le véhicule cabossé puis le visage en sang de Logan. « ... faire pour toi... ? » Elle grognait et signait un gros mot. Puis sachant qu’il ne méritait pas tel accueil, elle le saluait avec un sourire large et doux. Elle posa ses doigts sur la joue de l’homme avant de signer pour savoir si elle devait s’occuper du véhicule ou de son propriétaire ? « Tu veux t’asseoir ? je vais t’apporter de quoi de nettoyer, tu veux bien ? » Elle insistait en signant finalement, lui ordonnant presque de prendre place, alors qu’elle alla chercher un linge frais et humide. Jess n’était pas très présentable en soit, mais il lui en importait peu. C’était pas le pudisme qui primait chez elle en fait. Pour l’instant, Logan était une priorité. Elle revint se mettant à sa hauteur, il était grand même assis, et la petite brune bien encore petite. C’est ainsi qu’elle attendit d’un regard, soit il lui prenait des mains soit il la laissait faire. Jessalyn n’imposait jamais. Bon à part le fait qu’il s’assied.
☾ anesidora


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Jeu 5 Juil - 22:14

C'est pas que la tête lui tournait mais...mais oui, ok, un peu quand même. Beaucoup.
Du genre que là, en ce moment, son environnement était juste....c'était quoi le mot? Ah oui. Incontrôlable, son environnement était incontrôlable.
Ca n'allait pas s'arranger.
Un accident à la con, une priorité pas respectée.
De la part de l'autre véhicule, c'était important de le préciser. Important et rare, pour peu que l'on connaisse Logan. Tout de suite, le jeune homme s'était garé, remerciant le ciel de ne pas conduire la crise de la quarantaine de Will. Il ne voulait pas finir célibataire, quoi....
L'autre voiture avait disparue, redémarrant vite. Un soulagement d'une certainr façon, certes Logan devrait rédiger un rapport sur l'incident dès fois que celui-ci ait été voulu et une enquête serait menée....mais déjà, personne n'était sorti comme dans un mauvais feuilleton américain pour l'achever d'une balle dans la nuque.
Mine de rien, il appréciait...
Un peu sonné -en fait, Logan ne se rappelait même plus que sa tête avait violemment tapé contre le volant-, l'homme envoya un message à sa garagiste. C'était peut être pas le réflexe le plus utile, mais ça restait un réflexe quand même.
Il redémarra. L'accident ne devait être qu'un accident, rien de plus... Quelque chose coulait dans ses yeux, sur sa joue, et Logan décida d'oublier.
Si il se concentrait sur de petits détails comme ça, ça serait plus dur de conduire....

Finalement, le véhicule arriva jusque chez Jessalyn. L'homme s'en extirpa, claqua la portière. La jeune femme l'attendait, le regardant avec intensité. Ah, c'est que quelque chose devait pas vraiment aller alors....
Aussitôt elle commença à signer. Logan baissa la tête, comme un enfant pris en faute, mais pas le regard afin de toujours pouvoir suivre le mouvement de ses mains.
S'asseoir, ne pas discuter, juste s'asseoir.
Grand garçon, il obéit. Penaud, désireux d'un peu d'attention aussi, il signa que ça le brûlait.
“Ca”, sa joue évidemment... Mais avec les mains comme avec les mots, Logan peinait sur les phrases complètes.
Il avisa la petite brune, la fine nuisette ne cachant pas grand chose, se dit qu'elle devait avoir froid. Alors, le jeune homme se défit de sa propre veste en cuir pour lui poser sur les épaules. Il pouvait au moins faire ça, non? C'est alors qu'il remarqua le linge mouillé.
C'était pour lui?
Il ne savait pas, n'osait pas demander. Comme pour tout.
Logan se recala dans son siège, attendant qu'elle approche.
Il ne voulait pas savoir ce qu'il fallait nettoyer sur son visage, il ne voulait pas savoir pour le sang qui coulait de possibles écorchures, non il ne voulait pas.

”C'était pas ma faute.” Une phrase prononcée et signée en même temps. Logan savait que Jessalyn le croirait, alors ça lui faisait du bien de le dire, il n'avait pas peur.

”Je peux manger quelque chose aussi? S'il te plait...”

Oui, pour les limites, c'était pas encore ça non plus. Mais manger lui semblait une bonne idée, ça consolait pas autant que les bras de Will sauf que les bras de Will étaient à Messara, avec le reste de son corps. Ca faisait loin pour le câlin....

”Je crois que j'ai eu peur”. Cette dernière phrase, il la signa juste, ne la prononça pas. Jessalyn ne savait rien de son vrai métier, de la CIA, et Logan prenait garde à ne rien donner de ses secrets. Un instant il avait eu peur que cela soit une attaque personnelle, oui, comme dans les films presque, comme dans les séries. Des choses incompréhensibles, caricaturales mais qui arrivaient parfois....
Il avait eu peur de mourir comme un con dans une bagnole cabossée sans raison réelle et là encore, il restait sur ses gardes, craignant que quelqu'un ne s'introduise chez la jeune femme. De la pure paranoïa, à présent il lui fallait oublier, décompresser....


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Dim 15 Juil - 16:34

Work everytime in every clothes !
feat Logan


La nuit était bien avancée à présent et Jessalyn s'attendait plus à une voiture endommagée qu'à un visage marqué par un accident. Elle ignorait en soit pourquoi l'homme s'était adressé à elle. Cela ne l'a dérangeait aucunement, Logan faisait partie de son petit cercle d'amis. Ceux qu'elle aura réussi à se faire après son retour à la vie civile. Il était pas anormal chez eux de communiquer en signant. C'était comme apaisant. Taire les mots pour les aborder avec plus de force et de douceur. C'était paradoxal.

Un rire léger vint à sortir de la gorge peut couverte de la jeune femme alors qu'elle se rendit compte que le manteau qu'elle avait cru enfiler pour sortir n'était pas du tout sur elle. Bah décidément, pas froid aux yeux la demoiselle. La veste de Logan atterrissait sur ses épaules. Elle le remerciait d'une légère caresse sur sa joue avant de le nettoyer. Elle commença par les joues et les endroits ne comportant pas de plaie.

Posant un regard intrigué sur son ami dans son action, la demoiselle eut un sourire doux lorsqu'il la prévenait que ce n'était pas sa faute. Relevant le menton de Logan d'un geste léger, elle lui signifiait en signant qu'elle savait, qu'elle savait qu'il n'y était pour rien. Car au fond, si elle ne remettait pas quelqu'un en cause c'était bien Logan. Jessalyn voyait la bonté en chaque personne qu'elle avait su s'entourer. Le brun ne faisait pas exception. Alors il lui demandait s'il pouvait manger également. Il se peut que certaines personnes trouvent ça intrusif. Jessa était tellement au dessus de tout cela quand il s'agissait de ses amis et de bouffe. Si cela pouvait le calmer et le faire redescendre peut être un peu, elle ne freinerait pas la moindre fringale.

« Toi, tu calcules bien ton timing » , souriait elle. Non pas qu'elle aurait souhaité son accident. Elle aurait bien pu dire "toi tu as bien senti que je m'étais commandé à manger au garage ce soir." Elle se détournait un instant. Le linge n'était plus propre et elle le camouflait d'un geste vif. La lumière de la kitchenette de la salle de pause clignotait avec fébrilité pour s'allumer. Elle sortait du frigo un petit plateau de sushis et une boite de nourriture. La dite boite se faufilait directement dans le micro-onde, le temps pour un petit contenant en plastique se remplisse d'eau. Le linge se lava du sang sous le jet d'eau, nettoyant la moitié de cet accident.

Jessalyn revint auprès de Logan, le regard hasardeux comme cherchant quelque chose. Elle le laissa faire, posant le petit plateau de sushis avec une fourchette en plus des baguettes préalablement mise à disposition par le restaurateur. « Il est normal d'avoir eu peur Logan... » dit elle avec une main poser sur son épaule. Elle se voulait rassurante, elle était comme ça Jessa, cette pile d'optimisme quand elle voulait. « Mange un sushis, je vais chercher le reste pour finir de tout nettoyer. ça m'a l'air superficiel. L'arcade a pris. » Elle se voulait franche, parce qu'il n'était pas bon de mentir pour elle. Si cela avait été plus grave, elle aurait tenté de le coucher et de le mettre directement dans une ambulance direction l'hôpital. Mais là, en soit rien qui ne mériterait une grosse inquiétude. Elle revint avec le plat chaud et son lige ainsi que sa petite bassine d'eau claire. Le temps qu'il mangeait sa bouchée, Jessalyn terminait son nettoyage et posait un regard sur le visage de Logan. Des égratignures, frottements, quelques griffures. L'arcade arborait une fine ouverture. Sa boite de premier secours s'ouvrait et pris un petit sachet de solution d'alcool à désinfecter. ça allait piquer. « Je suis désolée Logan ça va piquer un peu » Elle même détestait ce produit qui arrachait sur le coup. Le liquide vint au contact de la plaie sur l'arcade. Elle se pinça les lèvres sous la possible douleur. S'écartant un peu, elle jeta le petit sachet et plaçait des stripes sur l'arcarde. Jessalyn embarqua tout et revint auprès de Logan et piochait dans le plateau de sushis « Tu veux me parler de ce qu'il s'est passer ? » Comme dit précédemment c'était plus une demande sans grande attention d'obtenir la positive. Comme dit précédemment, elle demandait, jamais ne forçait.
☾ anesidora


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Mer 18 Juil - 18:16

Il faisait nuit, il était dans un garage, il saignait et allait manger des sushis.
Et des brochettes.
Du moins ça il l'espérait juste parce que les brochettes boeuf/fromage, Logan adorait. Est-ce que les choses étaient normales? Non, cependant ce n'était pas nouveau avec l'homme. Etrangement, on lui demandait peu de s'expliquer: Logan portait une part de surréalisme en lui et avec lui tel qu'au fond, personne ne se posait de questions. Il ne s'en plaignait pas.
Parce que c'était si gentiment proposé, le brun goba un sushi. Pendant ce temps, Jessaly essayait de le soigner. Bien entendu, parce que cela piquait, il gronda et ses yeux se posèrent sur la jeune femme comme si celle-ci venait de le trahir.
Pourquoi est-ce que les choses piquaient, d'ailleurs, n'était-ce pas là encore un obscur complot de la CIA?
Un auquel Logan n'av ait pas accès?
Oui certainement... Le jeune homme soupira, prit un autre sushi. Dans le même temps, Logan esssayait de retracer l'accident en lui-même, de voir si autre chose qu'un accident s'y cachait.
Bon dieu, avec sa mère de nouveau sur le devant de la scène en compagnie du gouvernement, ça pouvait être un connard de paparazzi. Demain, les journaux people se vanteront que le fils de la secrétaire d'état en charge des armées, avait une aventure avec une garagiste.
Un moindre mal, Logan préférait cela au contraire d'un possible tueur embusqué du fait de son travail.
Ces choses là existaient dans la vraie vie malheureusement, le poids du secret, aussi ridicule le secret soit-il.
Un paparazzi, un tueur ou bien un pauvre type en face qui savait pas conduire.
Tout autour du garage, tout semblait calme, indiquant logiquement la troisième option.

”Non, pas la peine d'en parler.”

Il avait retrouvé sa voix, une bonne chose. Ses réflexes, eux, étaient les mêmes et grâce à Jessalyn, le sang ne lui coulait plus sur les yeux. Parfait....
Quelques minutes de silence, toujours rien. La fatigue venait alors, Logan voulait manger, se rouler en boule et dormir.
Le lendemain serait une meilleure journée, au moins un peu. Du moins, il l'espérait.....
Il reporta son attention sur la jeune femme, signant ses mots en même temps qu'il les prononçait.

”Tu étais avec un homme?”

Simple curiosité, dans les films on portait des nuisettes quand on dormait avec quelqu'un, aussi Logan se demandait. La jeune femme était discrète sur sa vie personnelle, à dire vraie Logan peinait à l'imaginer en couple.
Parce que le jeune homme n'aimait pas les gens en couple, en particulier quand ils lui étaient proches. Seuls, ils avaient bien plus de temps et d'attention à lui donner, en couples, non.
Pour preuve, Logan avait été enfant unique jusqu'à ce que sa mère se remette en couple et lui fasse deux petits frères....

”Il est là?”


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Mer 1 Aoû - 23:09




Ft. Logan


L'homme était songeur, les traits de son visage se tordaient. De douleur ? d'intrigue ? Logan exprimait des fois tant de chose. Parfois l'incompréhension se lisait dans son regard. Le doute aussi. Il était ainsi le brun. Expressif et parfois si silencieux. Et gourmand. Jessalyn eut un sourire sur les lèvres, elle ne pourrait rien lui reprocher. C'était un amateur de bouffe comme elle au fond. Manger c'était quelque chose de sacrée chez elle. Clairement, ça la détendait parfois. Bien souvent même. Rien de mieux pour se réconcilier d'un mauvaise journée, d'une mauvaise passe ou bon, soyons claire, des fois pour rien. La demoiselle attrapait avec une fourchette un petit tourniquet fait avec ses nouilles et l'amenait à sa bouche avec la boite. Elle avait encore faim. N'était ce pas un comble.
« Très bien, si tu changes d'avis n'hésites pas. » Elle serait là quoi qu’il arrive. Habillée, en nuisette ou à poil. Oui, il y avait peu de pudeur lorsqu’il fallait aider un ami dans le besoin. Jessalyn n’irait peut être pas jusqu’à l’extrême vestimentaire non plus. Mais elle serait là. Comme on avait été là pour elle pendant tout ce temps. La plaie propre et nettoyée, la demoiselle rangea le matériel et ramena le reste de la bouffe qui terminait de chauffer avant de le ramener de le poser près de  Logan. Prenant place auprès du brun, la mécanicienne attrapait sa boite de nouille et piochait dedans, plus par gourmandise que par faim finalement. « Désires-tu une boisson ? » demandait Jessalyn en se battant avec un morceaux de bœuf peu coopératif. C’est alors que la question de Logan la fit sourire.

La demoiselle aurait pu lui répondre par la positive, mais en ce moment c’était plutôt plat. Autant dire qu’elle ne se penchait pas sur la question, ni ne se concentrait sur le cas. Elle n’était pas plus perturbée que cela. « Non, je n’étais pas avec un homme, ne t’en fais pas » signait elle. L’homme ne la dérangeait absolument pas et quand bien même, il avait eu un souci, elle répondrait toujours présente. Elle n’était pas du genre à snober, non. Prenant une bouchée, la savourant comme si elle avait encore de l’appétit. « Pour ta voiture ça ne prendra pas longtemps, c’est la carrosserie qui a pris. Faut que je prenne ta teinte, et voir si je dois remplacer ou juste redresser puis repeindre… s’emportait elle dans ses pensées… « … excuses moi j’ai tendance à établir mes plannings à voix haute.  Tu me donnes quel timing pour redonner une belle tête à ton SUV ? » dit elle en un sourire doux en montrant la face éraflée du véhicule. « J’imagine qu’il ne faut inquiéter personne d’autre ? » supposait elle en signant. Une voiture cabossée n’apportait rien de positif, un visage abimé non plus. Les deux, c’était le combo. Posant un regard sur Logan et balançant ses pieds qui ne touchaient terre, elle remarquait l’état de la chemise de Logan puis ses vêtements. « Hmm. Quelqu’un t’attend chez toi ? sinon peut-être faudrait-il te changer ? » Jessalyn posait ces questions non pas pour se montrer intrusive mais préventive. « J’te prêterai bien une de mes nuisettes, mais… » dit elle avec un sourire en coin.

panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Ven 10 Aoû - 16:09




Ft. Logan


C'était apaisant d'entendre Jessa parler comme ça, tout haut. Ca voulait dire qu'elle prenait la situation en main, qu'elle savait quoi faire : repeindre le SUV, c'était pas si grave après tout. Petit à petit, Logan relaxait ses muscles, quittait l'état de tension qui semblait l'avoir porté jusqu'ici.
Chaque seconde écoulée prouvait qu'il ne s'agissait que d'un simple accident et les sushi aidaient à chasser l'adrénaline et le stress, semble-t-il.
Il haussa les épaules, signa à la jeune femme qu'il n'avait pas d'impératif de dates pour récupérer son véhicule. Les transports en commun étaient une jungle pour Logan mais il pouvait les affronter pour aller travailler, ou bien téléphoner à quelqu'un pour venir le chercher, cela ne le dérangeait pas.
Quant au fait que cela puisse déranger l'autre personne concernée devant lui servir de chauffeur, Logan n'y pensait même pas.
La suite de la conversation le perdit beaucoup plus: Jessa dormait en nuisette par....plaisir?
Les choses avec une absence de but décontenançaient toujours le jeune homme. De beaux tissus de ce genre demandaient de l'entretien, pensait-il, alors les porter et les salir pour rien....
Un peu perdu, il cligna plusieurs fois des yeux comme il en avait l'habitude en cas de concentration intense. Will portait souvent de beaux vêtements avec lui, y compris de beaux sous vêtements
que Logan ne pouvait toucher sans jurer de les plier bien comme il faut juste après, voir même d'y passer un petit coup de fer. Autrement dit, les déshabillages brutaux étaient peu fréquents dans le couple....Est-ce que même seul, Will les portait? Ca il n'en savait rien puisque quand Will était seul, logiquement, Logan ne se trouvait pas avec lui.

Il sursauta tandis que Jessalyn le ramenait dans le monde des vivants. Prévenir quelqu'un? Non, William n'était pas à l'appartement mais en mission. Quant à Scott, un accident de voiture sans gravité n'avait peut-être pas à perturber son rendez-vous amoureux du jour, si? Finalement Logan secoua la tête : lui aussi il était seul, mais ne dormait pas en nuisette.
Quoique, la proposition de Jessalyn pouvait faire penser que la situation était capable de changer quant à la nuisette. Perplexe, Logan regarda le vêtement e tla (petite) carrure de la jeune femme dedans.

”Je peux toujours essayer de la porter, enfilée à mon bras, mais ça ne servira pas à grand chose.”

Des paroles d'une grande sagesse, cela allait sans dire. Finalement il releva la tête un peu, tenta un sourire, pas vraiment sûr que cela soit une bonne réaction ou une réaction attendue, mais c'était pas si simple la vie, quoi.

”Il y a du sang sur moi?”

et puis il regarda sa chemise, vit qu'avec le choc au visage, oui ça avait giclé un peu, voir dégouliné. Ah.... Rien de dramatique Mais Logan savait qu'il était capable de rentrer chez lui et de s'endormir avec ses fringues sans se changer. Au matin, sa femme de ménage le réveillerait et hurlerait en voyant le sang sur lui. Avant de tomber dans les pommes. Et de se réveiller pour hurler à nouveau.

”Hum...”

Il prit son téléphone, se mit une alerte pour au moins dormir torse nu en rentrant même s'il n'avait pas la force d'autre chose. C'était un peu plus “sécure” comme dirait le stagiaire....

”On se prend une bière, du coup? Vu qu'on a le temps tous les deux....”

Parce que oui, le problème avec Logan était que, à l'image d'un chat, à partir du moment où il rentrait quelque part, il pouvait vite se considérer comme chez lui...

panic!attack


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Lun 13 Aoû - 16:12




Ft. Logan


Le regard intrigué de l’homme ne passa pas inaperçu aux yeux de Jessalyn. Elle souriait. Le fait qu’elle ne soit pas avec un homme chez elle et qu’elle soit en tenue légère le rendait perplexe. C’était amusant. Vu la chaleur, elle ne s’accordait pas le pyjama, ni forcément la nudité. Peu de fois, elle l’avait été. Nue. Pour partager son lit. Mais son accident, son agression lui avaient fait réduire ses relations. Et la nudité quand on est seul et sans son appareil auditif pour dormir… C’était désarmant et accablant de vulnérabilité. Les premières nuits avaient été difficiles. La brunette n’insistait pas sur le regard perdu de son ami, ne souhaitant pas forcément s’étaler. Elle n’était pas le point central du moment, et cela ne la dérangeait absolument pas.

Des nouilles et un morceau de bœuf vinrent se caler dans sa bouche, avant de manquer de ressortir lorsqu’elle imaginait, Logan enfiler une de ses nuisettes. Puis Logan en nuisette. Damn. Un jour, elle lui en filerait une pour voir ce que ça donne. Elle ravala sa bouchée pour éviter tout accident inutile et de devoir nettoyer le garage. Ce n’était pas le moment. Déjà qu’il faudrait qu’elle nettoie le sol. Ce qu’elle déduisait en laissant son regard s’accrocher aux gouttelettes de sang sur le sol. Elles n’étaient pas nombreuses. Mais s’il y a bien quelqu’un qui le remarquerait c’était le vieux. « Si ce n’est pas une tâche de mécanique, cela n’a rien à faire sur mon sol » Elle sourit à cette idée et acquiesçait à la seconde question de Logan. Oui il avait du sang sur lui. Des points et une tâche un peu plus importante. C’était à cause de l’ouverture à l’arcade, toujours plus impressionnant en quantité d’hémoglobine.

Posant sa boite, elle descendait de son perchoir et allait chercher de l’eau et un balai brosse. Les gouttelettes n’avaient pas eu trop le temps de sécher. Elles prirent une teinte rosée au contact de l’eau avant de disparaître avec les frottements. Jessa’ rinçait la « scène de crime » avant de revenir auprès de Logan comme si de rien n’était. Juste au moment où il souhaitait une bière. Le repas nocturne donnait soif. « Va pour une bière, ça me tente bien. Veux tu boire un peu d’eau avant ? » Il n’avait pas vomi jusque-là c’était bon signe. Il n’était pas vaseux mais semblait s’être détendu. C’était rassurant. Les muscles de Jessalyn se relâchèrent un peu, les nerfs la tenaient un peu mais ce n’était pas insupportable. « Nous serons peut-être plus à l’aise chez moi, si tu préfères t’affaler sur le canapé que cette pauvre boîte sur laquelle nous sommes. » riait elle avec légèreté. Le calme régnait dehors. Des fois, cela lui semblait étrange. Comme le calme avant la tempête.

Comme à son habitude, elle sécurisait le rideau de faire avec le loquet dédié et prenait le temps de retirer les clés sur le contact du SUV. Pas la peine de tenter le diable. Le vieux Grincheux et elle mettaient les clés dans un coffre. Après… si quelqu’un voulait vraiment quelque chose, il l’obtiendrait. Mais rien n’empêchait de sécuriser les clés pour éviter toute tentation et tout vol. Le sérieux du garage était reconnu et elle voulait que ça perdure et se devait de ne rien oublier. Elle signait à l’attention de Logan qu’elle allait fermer sa voiture. Le bip retentit alors et elle conservait les clés dépourvues de porte-clés à la con. A chaque fois, elle se disait qu’elle lui en refilerait un et à chaque fois, elle ne trouvait jamais celui qui lui plaisait assez pour le lui donner. La mécano le fabriquerait certainement. « As-tu passé une bonne journée hormis cet accrochage ? »

panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Mer 15 Aoû - 12:07




Ft. Jessa


Parler tout court était déjà compliqué pour lui, alors parler de ses journées.... Comme d'habitude, l'homme répliqua par un simple grognement et cela n'alla pas plus loin.
Le caractère particulier de Logan poussait les autres, plus ou moins de force, à ne pas dépasser certaines limites. Ce qui était moins décelable, c'était que le jeune homme en jouait également, feignant un énervement croissant, sans queue ni tête, pareil à celui d'un enfant pour ne pas que les questions aillent plus loin. Il était tout naturel alors de penser que le problème venait de lui, de ses différences, pas de la manière dont il occupait ses journées.
Il fouillait, exhumait ce qui était enfoui, chaque secret d'un passé plus ou moins récent, qu'il soit historique ou politique. Il espionnait, les gens morts avec son job de couverture, les gens vivants ou morts mais qui ne le savaient pas encore, avec la C.I.A.
Il prenait des décisions aussi, de loin, derrière un écran, en étant rien d'autre qu'une voix désincarnée parfois. Une voix capable d'aider ou de condamner.
Ses pouvoirs n'étaient pas tout puissants, Logan prêtait au contraire à penser que ce travail, avec les connaissances qu'ils accumulaient et choisissaient ou non de déverser et de partager, faisait d'eux les plus faibles des hommes.
Et des femmes.
Au fond, archéologue comme agent, son travail était le même : il volait l'éternité.

Le jeune homme se mura dans son silence. Il jeta un dernier regard au SUV, essayant de se rappeler si Percy était bien rentré chez lui après le travail et ne se trouvait pas dans le coffre...mais si c'était le cas, l'accident l'aurait fait réagir. Oui, le plus jeune avait tout un historique avec les coffres de voiture, une sombre histoire en vérité.
Par acquis de conscience, avant que Jessalyn ne prenne les clés, il l'ouvrit, n'y vit que sa caisse de matériel d'équitation, rien d'autre. Il referma le coffre, rendit les clés à la jeune femme, alla vers ensuite ce qu'il savait être l'entrée de là où elle habitait.
La perspective d'un canapé n'était pas de trop même si celui de Jessalyn restait un poil petit aux goûts (de luxe) de Logan.

” Tu as changé des choses?”

Bouger le moindre truc ne serait-ce qu'un peu, modifier l'espace, Logan détestait quand on faisait cela et peu lui importait que le logement ne soit pas le sien. Ses repères s'en retrouvaient quand même troublés, ce qu'il appréciait peu.
Logan resta donc sur le seuil, sourcils froncés, attendant que Jessalyn lui explique quel cadre elle avait peut-être dérangé, quel objet avait été bougé de quelques centimètres pour ne pas dire millimètres.
Trop habitué à compter sur les détails, Logan détestait VRAIMENT quand ceux-ci changeaient.

panic!attack


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Dim 19 Aoû - 23:34




Ft. Logan


Le sourire que Jessalyn avait sur les lèvres ne s'évanouissait pas. Quand elle était en présence de personnes qui lui tenaient à coeur, elle ne pouvait faire la tête. Les plus proches savaient lorsqu'elle n'allait pas bien. Lorsque l'obscurité atteignait ses yeux, et que les larmes chatouillaient ses paupières, les gens savaient. Ils savaient quand il fallait lui remonter le moral et la faire rire de nouveau. Ces épisodes étaient rares mais quand ils arrivaient, leurs intensités étaient telles qu'elles étaient ravageuses. Une vague puis se retire. Qu'importe, en ce soir elle allait bien. Logan semblait aller bien et reprenait des couleurs à mesure qu'il mangeait et c'était rassurant.

Jessalyn prête à rentrer chez elle armée des boites de nourriture, ne comprit pas trop lorsqu'il contrôlait le coffre par sécurité. Remarque, peut être que pour une fois il avait quelque chose dedans à part sa boite. Elle le laissa faire sans poser de question. « S'il te manque quelque chose, le garage te sera ouvert pour que tu puisses le récupérer en tout cas » tentait elle de le rassurer un peu. Il savait qu'il pouvait lui faire confiance. Récupérant les clés et les mettant en sécurité, elle éteignit les lumières après que Logan eut ouvert la porte menant à son logement. Il lui posait une question qui l'a surprenait sur le coup. Elle se mit surtout à flipper qu'elle ait laissé des choses traîner qui ne méritaient pas d'être vues. La journée avait été longue et des fois il suffisait qu'elle ait la tête ailleurs pour qu'elle oublie des choses... Hm. Intérieurement elle espérait ne pas avoir laissé, ses vêtements et sous-vêtements après une soirée un peu trop raide. Mais en y réfléchissant, Aiden n'était pas passé ces derniers jours donc...

Passant la tête derrière Logan puis entrant dans son nid, elle refermait la porte derrière elle et observait la pièce. Oh, ça. Elle avait laissé son carrousel sur le meuble, à la lumière afin d'en voir les imperfections ou les bonnes manufactures et avait oublié de le remettre dans son bureau/atelier. "Mon petit carrousel en rénovation que j'ai oublié de remettre à sa place et le pop corn de ma soirée série d'hier soir." Jessa avait pour habitude de ranger son cocon habituellement, à chaque dérangement. Mais bon là. Clairement, elle avait eu la flemme. Elle posait les repas sur la table basse. Le carrousel reprit sa place dans le petit atelier improvisé puis ramenait le pop-corn et les bières. Un plaid ne serait pas de trop, elle le ramenait également pour le mettre à disposition. "Installe toi je t'en prie. Tu souhaites un verre pour ta bière ? regarder un truc ?" un sourire aux lèvres, elle s'affalait sur le canapé, un peu exténuée.

panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Mer 22 Aoû - 9:40




Ft. Logan


Si Logan remarquait quand une chose n'était pas à sa place ou comme dans son souvenir, le jeune homme n'était pas non plus une personnalité des plus rangée ou soigneuse. Au contraire, son esprit même semblait embrasser la définition de chaos, cependant ce même chaos ne le dérangeait pas quand il était la personne le provoquant. Logan savait où chercher la logique et les choses, contrairement à lorsque le désordre pouvait émaner d'autrui.
Petit à petit, il retrouvait ses repères. Ce n'était pas la première fois que Logan venait ici, et la logique des objets, des meubles et des pièces lui revenait à présent que plus rien n'était dérangé.Lui, chiant? Une manière polie de dire combien l'homme pouvait être “a pain in the ass” au quotidien.

Il regarda Jessa selaisser aller avec grâce et délicatesse (non) sur le canapé, cherchant où lui-même pouvait avoir assez de place pour se mettre. L'un des désavantages d'être grand et massif, en plus d'avoir un mal de chien de trouver des chemises dont les boutons étaient capables de se fermer. Bref...

”Tu m'autorises à boire à la bouteille?”

C'était plus poli de demander, Logan pouvait se passer des verres. Ca évitait d'en laisser partout, d'en casser et autres joyeusetés du genre. Bien sûr, quand Will était là, Logan redevenait une personne civilisée, mais quand Will était là, la vie était tout de suite beaucoup moins compliquée.
Regarder quelque chose.... Il se demanda quels programmes Jessalyn pouvait aimer voir. Lui-même possédait des goûts étranges, préférant des films simples comme des dessins animés ou de vieux films partant sur des postulats finalement assez brefs.
Même si lesdits films pouvaient durer trois heures.
Pour apprécier quelque chose, Logan devait comprendre en termes nets et concis ce qu'on lui montrait.
Raison pour laquelle il détestait les musées d'art moderne et les conservateurs desdits musées. Une fois, il en avait frappé un au visage, le bon vieux temps....

”Et toi, tu veux un massage de pieds?”

Il réussissait beaucoup les massages, avait les doigts agiles -peut-être une conséquence de savoir signer vu que les leçons de pianos de son enfance avaient duré trois petites semaines à peine-. Bon, et Jessa méritait bien un massage, non?
Logan regarda alors ses propres doigts, vu que du sang séché, le sien, s'étalait sur la peau.
Ah...
Sans un mot, il se dirigea vers la cuisine pour laver cela à force d'eau et de liquide vaisselle.
Il ne craignait pas son sang, à vrai dire Logan savait être détaché de son corps et des possibles douleurs quand il le fallait. Là encore, une conséquence de son esprit étrange. Il ressentait bien sûr, mais à défaut d'avoir les mots pour l'exprimer, se contentait d'ignorer.
Le liquide vaisselle sentait le citron, il y avait pire. Il s'essuya les mains, retourna à Jessa.

”Ou du dos.... “

Quoi que l'on puisse penser de lui, il y avait toujours en Logan quelque chose de profondément serviable.
A sa manière, c'est tout.....


panic!attack


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Mar 4 Sep - 12:37




Ft. Logan


Jessalyn et la délicatesse faisaient parfois deux. C’était davantage le cas lorsque son oreille interne lui jouait des tours et influençait ses gestes. Elle pouvait être douce ça oui. Avec de rares personnes, elle leur accorderait la douceur du monde en cas de douleur, de tristesse, par la voix d’abord, les gestes peut-être. La brune n’était pas douée avec les gestes. Elle n’est pas à l’aise face à une personne qui pleure, en deuil ou peinée. Les câlins sont d’une rareté chez elle. Aiden a le droit lui, c’est son meilleur ami après tout. Il représente beaucoup, elle est toujours atteinte d’une grande joie, lorsqu’il rentre. Le serrer dans ses bras, c’est s’assurer qu’il est réel, vivant et qu’il lui reviendra toujours. L’intensité des étreintes lui assurait cette promesse muette.

Logan souhaitait boire à la bouteille et ce n’était clairement pas Jessa qui allait le lui interdire. Elle-même faisait impasse sur ce qui lui donnerait plus de tâches à accomplir. Trop de concentration en journée, c’est un peu dissuasif quant à s’en donner davantage le soir en rentrant à la maison. Un sourire accompagnait ses paroles enjouées « Bien sûr que tu peux boire à la bouteille. Le verre n’était qu’une proposition. Fais comme bon te semble. » C’est ainsi que l’ancienne militaire décapsulait les bières d’un geste un peu trop vif, la fatigue sans doute. Le liquide de la boisson ne le lui fit pourtant pas payer. Le soulagement se fit entendre dans son souffle et ce moment de flottement où elle avait attendu que le liquide remonte tel la lave d’un volcan en fusion.

Un massage. Logan lui proposait un graal. « Oh pour de vrai ? » s’extasiait la « gamine », surprise, et souhaitant s’assurer que ce n’était pas une farce. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas eu le droit à telle proposition. Etudiant son dos et ses pieds, pensive, lorsque son ami revint de la cuisine, les mains propres, elle ne put refuser l’offre du massage de dos. « Une voiture m’a résistée aujourd’hui et je t’avouerai que j’ai dû me contorsionner pour y arriver… Ce que tu me proposes là est un sacré cadeau, merci. » La brunette souriante, trinquait avec son ami avant de boire une gorgée de sa bière. « as-tu besoin de quelque chose en particulier ? »

Le regard semblait fatigué mais le corps tenait. Passé une heure spécifique, Jessalyn pouvait enchainer avec une lecture, un épisode de série, un film ou… manger. « On s’est interrompu dans notre petit diner tardif, nous pouvons le terminer avant, si tu le souhaites. »


panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Dim 16 Sep - 20:52




Ft. Logan


”Méchante voiture, très méchante...”

Commenta Logan, un léger sourire sur les lèvres. Une blague entre eux, rien qu'entre eux, et il aimait cela partager des secrets, des choses qui faisaient rire. Le souvenir d'un client particulièrement pesant au garage alors que Logan s'y rendait, ça commençait à remonter maintenant mais....mais ça les faisait toujours rire.
Elle avait l'air contente, Jessa. Contente qu'il veuille la masser, ça voulait dire qu'elle était d'accord quand au fait qu'il se débrouillait bien. Et Logan était d'accord avec Jessa qui était d'accord avec Logan, les choses simples de la vie....
L'idée de reprendre le dîner semblait bonne aussi, néanmoins le jeune homme préférait masser son amie avant. Pourquoi? Parce que...
Le stress de l'accident était encore là, dans ses paumes, dans ses veines, il ne craignait plus de quelconques conséquences mais voulait passer à autre chose à présent.

”Un massage d'abord, en échange tu me referas la voiture comme neuve, comme ça mon compagnon ne saura rien et ne pourra pas me disputer. Deal? Pitié....”

Il n'avait pas peur de Will, savait cependant que l'autre pouvait s'inquiéter pour lui. La méthode efficace pour ne pas ajouter de stress à Will aurait été de ne pas avoir d'accident du tout, mais il était un peu tard pour cela alors autant appliquer la méthode CIA et couvrir les traces. Tout irait bien....
Rapide mais pas brutal, le jeune homme saisit son amie par l'épaule pour la faire s'asseoir devant lui. Il manqua au passage lui manger quelques mèches de cheveux -Jessa en avait beaucoup trop- tenta de les recracher avec élégance....
C'était presque réussi, presque....

”Tu nous mets un dessin animé pendant que je te masse? Après j'irai rapporter des trucs du frigo.”

Encore une fois, il paraissait à Logan naturel de faire comme chez lui. Chacun de ses amis en avait l'habitude, et même si le jeune homme n'en avait pas conscience, il était particulièrement protégé par leur acceptation tacite à tous.

”Effectivement, c'est un gros noeud que tu as là.”

Heureusement, les mains de Logan étaient grandes et habiles. Il lui avait bien fallu apprendre, pour Will surtout. Masser le corps martyrisé de l'autre homme, passer entre les blessures pour soulager les douleurs et les pressions, caresser aussi pour simplement amener de la douceur sur une peau qui en avait tout oublié...et parfois, il y avait encore nombre de bandages sur les blessures, et parfois, il y avait du sang dessus aussi....

La peau de Jessalyn n'était pas comme cela, possédait de vieilles cicatrices cependant. Les cicatrices, des choses que Logan ne comprenait pas. Il n'en avait pas peur chez les autres, ne trouvait en rien Will moins attirant parce que de nouvelles traces s'ajoutaient aux anciennes, cependant lorsque cela était sur sa peau à lui, Logan, le jeune homme se rendait lui-même malade d'angoisse....




panic!attack


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Dim 7 Oct - 11:38




Ft. Logan


Elle rit Jessalyn. Elle aimer ire, c’est un expression de bien être dont elle ne peut que s’en satisfaire. Leurs blagues, leurs échanges, elle adorait cela. C’était quelque chose qu’elle n’échangerait pour rien au monde. Logan était de ceux qu’elle n’échangerait pour rien au monde, qu’elle ne lâcherait jamais. Ils s’entendaient, ne s’énervaient que peu. Des broutilles. Posant un regard sur le géant, car oui il était grand, même assis, Jessalyn accordait un sourire doux à son ami qui semblait la supplier de réparer le véhicule. Son compagnon ne serait sans doute pas ravie d’apprendre, ni de voir que sa voiture chérie avait subie des dégâts. Au fond, si ce n’était pas dramatique, c’était toujours crispant. « Deal. » annonçait la demoiselle. Elle n’allait pas lui rendre une voiture abîmée. Elle l’avait rafistolé lui comme elle avait pu, bon ce n’était pas dans son métier, mais sa voiture ce serait différent. « Il n’y verra que du feu, promis »

La mécanicienne était douée, et quitte à prendre sur ses heures, elle rendrait cette voiture propre et comme s’il ne s’était rien passé. Ses muscles essayèrent de se détendre au contact des mains de Logan. C’était dur pour elle de lâcher prise. Trop de tension et peut être si peu de confiance envers les autres. Elle céda pourtant le laissant masser ses épaules nouées. Logan se battait avec ses cheveux, et Jessalyn fut secouée d’un rire avant de dégager sa chevelure de ses épaules. Elle ne voulait pas le gêner, ni l’étouffer avec ses mèches rebelles. « Oh un dessin animé, quelle bonne idée. Tu veux partir sur quoi ? Honnêtement je préférerai ne pas mettre les plus récents. Les récents n’avaient pas forcément le charme des anciens, ni l’émotion. Jessalyn adorait les émotions, même si elle pouvait s’en passer des fois, dans les soirées, journées de coup de mou. Lorsque les cicatrices que Logan touchait, lui rappelaient les combats et celui qu’elle aura perdu, le dernier. Ces stigmates irréversibles qui l’avaient déviée de son chemin, de sa vie.

Puis, elle trouvait un certain réconfort dans ce changement. Des amis, des liens plus forts qu’ils ne l’étaient avant. Plus intense. « Tu devrais trouver ton bonheur dans le frigo. J’espère qu’il me reste de la mousse au chocolat. » La brunette devenait pensive en posant son regard sur l’écran de la télé qu’elle allumait sous la pression de son doigt sur la télécommande avant de se connecter au disque dur pour lancer l’animé désiré. Il massait bien Logan. Une discrète et longue expiration s’échappait de la bouche de Jessa. Elle sentait la tension s’échapper de son corps, et avec la fatigue, elle aurait pu pleurer. Cela faisait longtemps. Qu’elle n’avait pas pleuré. C’était rare. Mais jamais devant les autres. Jamais. Elle ne voulait pas déranger, être forte pour les autres, ne rien montré d’une éventuelle faille. « La vache oui… » avouait elle en grimaçant légèrement sous la pression. Elle se laissa aller aux gestes de Logan afin d’éviter d’empirer la chose en se crispant. Elle s’évadait donc dans quelques pensées positives, là où l’accident, là où l’agression n’étaient pas. Là où la peine, la tristesse ne vivait pas. « Ton compagnon est bien chanceux de t’avoir Logan. Tu as un don. » souriait elle en coin, alors qu’elle pensait qu’elle-même n’avait personne. Mais c’était ainsi. « Dis… Enfin si tu le souhaites… Pourquoi lui et pas un autre ? »

Cette question pouvait être indiscrète. Mais la brune était partie dans ses pensées, ses frasques amoureuses, ses relations courtes surtout celles qui ne marquaient pas forcément une vie. Seule celle avec Aiden avait su se faire une place pérenne dans sa vie, dans son cœur. Ils étaient devenus meilleurs amis. C’était son havre de paix. Sa pause de bonheur. « Excuse-moi. Je suis peut-être trop curieuse. » soufflait elle sous une nouvelle pression. Des fois, elle se posait des questions au mauvais moment, divaguant sur des rivages différents à des instants inattendus. Jessa avait grandement perdu sa route il y a 2 et 4 ans. Elle errait encore parfois. C’était moins important, moins inquiétant, mais elle errait. Elle errait dans ses petits échecs, dans ses réflexions surprises.



panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Lun 8 Oct - 15:16




Ft. Logan


Choisir un dessin animé, une tâche ardue peut-être mais pas impossible. Pas pour Logan en tout cas, et l’homme prit juste quelques secondes de réflexions avant de répondre, sûr de son choix. Il n’était pas ici pou hésiter après tout, tourner autour du pot ça pouvait donner mal à la tête, le tournis, et envie de vomir. Et Logan ne voulait pas vomir.

« Mets celui avec les trolls, pas les fluos mais les biens, et le garçon avec l’épée. »

La perspective d’’une mousse au chocolat lui semblait plus qu’encourageante. Avant que le jeune homme ne se jette sur le frigo, une fois l’épaule de son amie débloquée, Jessa le stoppa d’une question.
Il avait le droit de ne pas y répondre, elle le lui avait dit. On ne répondait pas aux questions difficiles, à celles dont on ne connaissait pas les réponses. La réponse, c’était quoi, le goût des baisers de Will, l’odeur de son après-rasage, ce à quoi il ressemblait dans ses habits de luxe, ce quoi il ressemblait, nu ? Déstabilisé, Logan se sentit sourire alors même qu’il y avait comme un uppercut pour venir lui broyer l’estomac d’un coup. L’estomac, ou bien peut-être quelque chose un peu plus en haut, un peu plus à gauche, et qui battait fort.

« J’ai… déjà vu dans des films ou dans des livres, des gens dire qu’ils ont attrapé quelqu’un comme une maladie, une mauvaise fièvre. Pour moi c’est le contraire : avec lui je me sens bien, pas malade. Et puis la première fois que je l’ai vu, j’ai pensé qu’il avait des lèvres faites pour être embrassées. »

Une pensée particulière puisque cela avait lieu au beau milieu d’un cours donné par Will, lorsque Logan n’était qu’étudiant. La voix de l’homme l’avait mené jusqu’à ses lèvres, et les lèvres possédaient un dessin beau à regarder alors qu’elles déclamaient des mots, se tordaient dans un sourire ou redevenaient neutres, simplement. Et puis ensuite, Logan avait aussi regardé les mains. Parce qu’elles accompagnaient bien les mots et les phrases des lèvres…
Cela avait été étrange, d’une certaine façon, les pensées de Will portées par ses mots l’avaient ainsi conduit jusqu’à la conscience du corps de l’autre. Il se demanda comment les autres faisaient, s’il n’y avait ne serait-ce qu’un mode d’emploi pour cela, avoir un coup de foudre.

«On sait comment regarder l’autre, tous les deux, je crois aussi que ça fait partie de la réponse à ta question. Il est plus beau que moi, tu sais ? Ouais, il est vraiment beau… »

Un sourire flotta sur ses lèves quelques instants. Pour s’occuper tandis qu’il parlait, Logan avait commencé à tresser les cheveux de la jeune femme, de la même manière qu’il tresserait la crinière d’un cheval. Des gestes doux, calmes, sûrs et précis surtout.

»Mousse au chocolat, alors ? »

Non, Logan n’oubliait pas les choses importantes de la vie. Il attendit que Jessalyn acquiesce, lui donne l’autorisation, avant de se précipiter jusqu’au frigo. Et Will était là, dans un coin de sa tête, y serait toujours en fait. Ca marchait comme ça entre eux, Logan le portait en lui, et se rappeler de Will c’était se rappeler aussi de belles choses comme de rire, d’aimer. Il lui manquait, s’imagina le serrer dans ses bras, chercher à s’y lover un peu aussi. Ca ne consolait pas de l’absence, ça rappelait juste que ces étreintes, celles qu’ils partageaient, elles existaient.
Avoir un pot de mousse au chocolat dans les bras, devant un frigo ouvert n’empêchait pas d’être émotif. D’ailleurs, la couleur pouvait lui faire penser aux cheveux de Will, certains reflets dans ses yeux.
Logan préféra retourner auprès de Jessalyn plutôt que de continuer à nourrir ce creux dans le cœur, il valait mieux.

« Je nous ai pris deux cuillères…. Dis, comment tu sais que t’es amoureux ? »


panic!attack


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Jeu 18 Oct - 23:28




Ft. Logan


Jessalyn appréciait grandement le moment que lui accordait Logan, cela lui faisait un bien fou. Dans cette transe de détente, elle faillit lancer les Gremlins. Ils avaient eu chaud. Elle n’était pas d’humeur à lancer ce genre de film. Après un sursaut de panique, elle lançait le bon. Ils avaient frôlé la soirée à terminer sous un plaid la lumière allumée de peur qu’une saleté de gremlins vienne leur chatouiller les pieds. « Ouf » souriait elle, avec une grimace, la mine pas franchement rassurée. Ce film l’avait marqué étant petite et n’avait jamais vraiment souhaité le regarder de nouveau.  

Posant un regard un peu gêné, quand elle découvrait qu’elle lui avait posé une question bien bien personnelle. Elle ne voulait pas le rendre mal à l’aise. Mais il souriait, Logan souriait. Alors l’homme avec qui son ami était, le rendait heureux. Des papillons dans le ventre, de belles pensées. Elle voulait savoir ce qu’on pouvait bien ressentir au tréfonds de son être, lorsqu’on apercevait le visage de l’autre, lorsqu’on le touchait, lorsque l’on parcourait sa peau avec avidité. L’obtenir. Le posséder. Oh, les nuits passionnées, elle en avait connu. Elle les avait savourés comme une boisson alcoolisée inondant sa gorge. Mais elle ignorait ce que c’était de se donner qu’à une seule et unique personne pour une durée indéterminée. « C’est magnifique ce que tu dis Logan. » murmurait la jeune femme à l’attention de l’homme. Elle pouvait sembler envieuse, mais ce n’était pas le cas. Elle trouvait ça beau, les couples aussi sincères aussi authentiques. Elle attendrait son tour, elle voulait juste une vision. « Vu comment tu le décris, il doit même être une œuvre d’art. »

Oh Jessa ne blaguait aucunement sur ce point. Oui, il semblait être une pépite aux yeux du brun. La manière dont il peignait son portrait, son aura, son charisme, il ne pouvait qu’être bel homme intérieurement et extérieurement. Il devait dégager cet air rassurant, assuré. La tresse tombant dans son dos, Jessalyn regarda Logan se diriger vers son frigo et prendre la mousse. Oh bien sur qu’elle était partante. Elle hochait la tête avec un sourire qui défiait toute concurrence. Pensive face aux réponses de Logan, la demoiselle se perdait dans les images de l’animé qui ne faisait que commencer. Aiden lui avait donné des frissons, une chaleur telle qu’elle s’en souvenait. Puis cela s’était arrêté. Et Logan revint avec deux cuillères, le pot de mousse au chocolat à partager et sa question. « Une personne amoureuse décrirait son ou sa partenaire comme tu l’as si bien décris. Je pense avoir été amoureuse, une fois. J’imagine. Pas comme toi en cet instant. Mais mon ventre se contractait en une pression intense et courte, qui t’émoustille j’imagine. Ton cœur rate des battements, tes yeux ne peuvent se détacher des traits si bien dessinés que tu affectionnes tant. Son odeur te captive, te tient en éveil pour regarder encore, te perdre dans son regard, le moindre de ses gestes… » elle se perdait certainement, mais c’est ce qu’elle pensait d’être amoureuse. « Alors Logan es tu amoureux ? » souriait elle avec douceur en piquant une bouchée de mousse au chocolat.


panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 430
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Mer 24 Oct - 16:06




Ft. Logan


”Non.”

Le mot brisa la question avec la violence d'un coup de fusil. Es-tu amoureux, Logan? Il avait répondu, sincère, décidé, quelque chose en lui de tourné vers Will encore et toujours. Non, et sa tête se secoua un peu pour appuyer un peu plus la réponse.

”Je ne suis pas amoureux, c'est autre chose. C'est plus grand, ça s'explique qu'avec des métaphores sauf que les métaphores, je suis maladroit avec. Ca fait à peine trois ans que je maîtrise le second degré, tu sais....”

Oh oui, Jessalyn savait pour avoir déjà testé le comportement du jeune homme à ses côtés. Des réponses et des questions parfois cocasses, qui ne perdaient Logan que toujours plus dans ce qu'il savait et ne savait pas. Encore aujourd'hui, il pouvait avoir du mal parfois. Sa poésie à lui, c'était des souvenirs, des instants, il pouvait en décrire avec précision parfois : Will, canne à pêche à la main, son immonde pantalon en caoutchouc pour lui permettre d'aller dans le lac, son polo ralph lauren parce que les beaux habits étaient sa vie... Will, dos à lui, l'eau du lac tout autour, Logan son livre sur les genoux histoire de s'occuper, parfis il y avait un peu de vent, parfois il faisait froid pour quelques secondes, l'histoire du roman flottait devant ses yeux, il n'arrivait pas à se concentrer. Il était bien malgré tout, s'il tournait la tête un peu plus, le jeune homme pouvait voir l'air concentré de son amant, un sourire aussi. Lever la main, pas beaucoup ça suffisait, effleurer le bras de Will sous le tissu Ce souvenir là valait mieux que cent poèmes....
Il ne servait juste rien pour ceux n'ayant pu le vivre, inutile de le raconter alors.
Inutile...

”Mais je suis content de bien en parler, ça me montre que je ressens comme il faut je crois. On va dire que je suis pas amoureux mais plus qu'amoureux, ça suffira. Et physiquement, tu ne peux pas imaginer.... quand il est torse nu, il a des pectoraux, ça me fait toujours penser à des tablettes de chocolat. Pas les premiers prix, celles qui ont le carreau bien bombé. De toutes manières il est bombé là où il faut et comme il faut en général.”

Jessalyn s'y connaissait en hommes, elle pourrait comprendre. Songeur encore un instant, l'homme se décida à entamer la mousse à son tour, avant que son amie ne le double. Devant eux, les couleurs du dessin animé habillait l'appartement sans pour autant les déconcentrer, Logan préférait lorsqu'il en était ainsi.

”D'ailleurs je devrais lui offrir un grand malt de whisky pour quand il va revenir. Ca lui plairait, non? Il aime les choses raffinées.... sauf en ce qui me concerne, j'imagine.”

Une vague tentative d'humour, rien d'autre. Logan, son air rêveur toujours accroché au visage, n'avait pas grand chose d'un épouvantail malgré tout. Il y avait toujours quelque chose en lui pour évoquer le fait qu'il ait pu naître dans de beaux quartiers, et cela était vrai. Bien sûr, pour le besoin de couvertures quelconques, l'homme se grimait en grand maladroit, en éternel étudiant, mais il s'agissait de costumes visant à le faire paraître bien moins dangereux qu'il ne l'était.
Le danger, parfois, c'était regarder Logan en costume-cravate devant vous, alors que vous ne vous appeliez pas William Stones.

panic!attack


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   Lun 29 Oct - 15:44




Ft. Logan



La réponse nette et tranchée de Logan, lui donnait comme un frisson qui lui parcourut l’échine à vitesse grand V. Qu’était-elle allée dire là… ? Quelle erreur avait-elle commise ? Jessalyn se tut. Elle ne disait plus rien, percevant ce moment de flottement. Elle connaissait Logan, mais peut être l’avait-elle mal compris et pour cela, des fois, elle s’en voulait. Son cercle d’ami était restreint, elle ne souhaitait perdre encore quelqu’un pour des choses qu’elle ne maitrisait pas. L’homme reprit la parole et elle sourit. Ah. Il n’était pas de ces amoureux où ce mot semblait plus éphémère. Non cela semblait encore plus fort, alors Jessa sourit. Elle sourit beaucoup, elle aime les bonnes nouvelles, les bons moments, elle aimait la positivité autour d’elle.


Ses autres paroles lui confirmaient ses pensées. Oui, en vérité il n’y avait pas tellement d’adjectif qui désignait une personne qui était à un niveau plus élevé qu’amoureux. Logan aimait son compagnon d’une puissance surement inexprimable vu qu’il était plutôt difficile de mettre les mots dessus. Pourquoi ? Comment ? Nous ne savons que rarement mettre des mots sur le ressenti envers l’autre. Des fois, cela ne s’explique pas, les autres fois c’est que quelque chose nous a marqué plus que de raison. La description que Logan dressa de son compagnon à moitié nu, la fit glousser. Elle dut retenir sa bouchée de mousse au chocolat. Non, elle ne se moquait pas, mais parfois, quand on lui décrivait un homme sans vergogne, elle en devenait quelque peu gamine aux joues rosées. « Bombé hein ? » Elle souriait de nouveau, attrapant une nouvelle bouchée. « Je suis ravie que tu apprécies nos conversations. C’est réciproque. »


La sincérité se lisait sur ses traits, dans ses yeux. « J’ai connu quelques gars bombés où il faut comme il faut, dans l’armée tout ça. » annonçait la demoiselle avec quelques gestes exprimés par sa main. Puis elle signa. « Mais vu ma solitude actuelle, ils n’ont pas voulu davantage de moi. » Oh, elle n’était pas triste non. Elle se demandait ce que ça ferait, parfois d’avoir une personne qui partagerait son quotidien, qui se baladerait torse nu ou nu dans son chez elle. Un large sourire se dressa sur ses lèvres rosant ses joues. Elle se perdait comme ça parfois la demoiselle. « Si c’est un amateur de whisky, n’hésite pas. » Tiquant sur sa seconde partie de phrase, elle arquait un sourcil désapprobateur. « Je te trouve très élégant Logan. Le côté sang sur la chemise te donne ce côté agent secret là. » elle souriait avec douceur à présent. Il était rêveur « Tu n’as pas assez vieilli dans une cave pour être raffiné ? » questionnait elle pleine d’humour. « S’il y a que ça, j’peux t’enfermer dans la mienne. » un clin d’œil et un sourire faussement pervers, pas très réussis, Jessalyn reprit une bouche de mousse au chocolat en se dandinant légèrement.

panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Work everytime in every clothes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Work everytime in every clothes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Virginia Beach, our beloved city :: Northwest-
Sauter vers: