Rejoignez-nous sur le tchat Discord du forum ! Cliquez ici !

Partagez | 
 

 Même si ca va je suis là - Jess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Caïn Hauptman

♆ Messages : 357
♆ Feat. : Zach McGowan
♆ Crédits : Cytronus
♆ Disponibilité RP : Disponible !

Jess (1)
Derek (1)
Erin (1)
Jaden (1)
Scott (1)
Alek (1)


MessageSujet: Même si ca va je suis là - Jess   Mer 25 Juil - 22:50

Cela fais une semaine que j’ai quitté Virginia, pour aller à Washington, ville qui n’est cas 4 h de route un peu près, ce qui me rassure, je peut-être rentrer suffisamment rapidement en cas de problème. C’est une ville qui me propose très souvent du boulot, là-bas je ne risque pas de finir au chômage ! Malgré une absence plus ou moins courte, j’ai prévenu Jess que je partais, mais qu’elle ne devait surtout pas hésiter si elle avait de moi, je répondrais quoi qu’il arrive, cela même si ça m’est en péril ma mission, enfin mon enquête…

Ce n’est pas toujours évidant de vivre une double vie, c’était en effet bien plus simple avant, quand j’étais loin de Jess, que je n’avais pas à me justifier de mes absences, car j’étais tout simplement loin, c’était justement quand je revenais en ville que c’était surprenant pour elle. Je devrais me sentir prisonnier de cette situation, moi le loup solitaire, qui a toujours aimé aller ou je veux quand je veux et maintenant je ne parviens plus à cela et pourtant je ne me sens pas plus emprisonner que cela. J’ai toujours maitrisé l’art du mensonge depuis que je sais parler finalement, alors cela ne me dérange pas plus que cela, car soyons honnête j’ai peur de la réaction de Jess si elle finit par découvrir la vérité.

J’ai passé 2 jours supplémentaires à Washington pour me remettre de mon altercation avec ma cible, habituellement j’aurais juste repris la route pour aller je ne sais où. Mais maintenant je rentre systématiquement à Virginia et je ne peux pas rentrer dans n’importe quel état au risque d’inquiétait Jess et surtout je risque d’avoir des questions auxquels je ne veux pas répondre. Alors j’ai pris le temps de pouvoir utiliser ma main gauche correctement avant de rentrer. Mon téléphone est resté silencieux, mais j’ai tout même rouler plus vite que nécessaire pour rentrer et venir te voir, toujours avec une pointe d’inquiétude au fond. Je n’ai pas envoyé de message ni téléphoner, ce n’est pas la peine, ce n’est pas dans nos habitudes. Je passe avant malgré tout à la planque pour ranger l'argent de ma mission terminé.

Je gare ma Honda noir mât devant chez toi, de toute façon si tu n’es pas ici, je sais où te trouver. Je remarque la lumière, et me dirige alors directement vers la porte d’entrée, en espérant que tu es tes appareils pour m’entendre toquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t849-y-a-t-il-des-hommes-mauvais-cain-hauptman
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Jeu 2 Aoû - 0:43




Ft. Caïn



Jessalyn n’était pas rentré tard aujourd’hui. Le vieux grincheux lui avait donné son après-midi. Les heures s’étaient accumulées sur sa fiche, et le boulot ne s’amoncelait pas devant la porte du garage. Quelques bouines, mais rien de bien alarmant. C’était gérable et il saurait la contacter ou la trouver en cas de besoin puisqu’elle vivait à côté du garage et était joignable à tout instant. Après déjeuner, elle s’accordait une après-midi shopping, elle avait besoin de quelques outils, peintures et autres bricoles pour ses petites rénovations d’objet. Opération détente en perspective et cela lui plaisait bien. Elle s’autorisait un thé glacé et une crème glacée aux cookies. Elle adorait ce genre de petit encas de temps à autre. Grattant la surface de son pot de glace à chaque pas, la demoiselle écumait les boutiques de bricolage et parfois les antiquaires. Elle ressortait non pas avec des sacs de fringues mais bien des sacs de bricoles et de bidules en tout genre. C’était une bonne après-midi.

Lorsqu’elle rentrait, la fraîcheur refaisait son apparition. C’était agréable et c’était le signe pour elle de faire sa course à pied pour s’achever.  Enfilant sa tenue de sport estivale, la brune sortait en trottinant et s’éloignait de chez elle en saluant son patron d’un signe rapide et d’un sourire franc. Sa montre connectée à son bandeau de cardio se mit en route sous la pression de ses doigts. L’engin lui permettait de calculer sa vitesse, sa distance parcourue et son rythme cardiaque. Elle pouvait également se planifier des sessions spécifiques. Depuis qu’elle n’était plus dans l’armée, ses divers événements malheureux, elle tenait à se tenir en forme, entrainée. Quelle sensation agréable que de courir à la fraîche et de se sentir plus en sécurité qu’avant. Grâce à Mercy et Caïn, elle avait pu récupérer quelques mouvements de défense, et une part de son équilibre. L’atteinte de son oreille interne l’avait déstabilisée et menée vers la sortie de l’armée. C’était normal, logique en soit.

Caïn revenait beaucoup plus souvent qu’avant. Au fond, elle savait que c’était dû à son accident de mission et son agression. C’était de sa faute, c’est ce qu’elle se disait souvent. Elle avait l’impression d’être devenu un fardeau, peut être un boulet. Non pas que de le voir la dérangeait, mais elle ne voulait pas déranger Caïn dans son travail. Il était détective et ne devait pas s’embêter avec la brune. Elle allait mieux après tout, il ne devait plus s’inquiéter. C’est sur ses pensées qu’elle atteignait son porche. Les rideaux du garage étaient baissés, le vieux n’avait pas trainé. Le planning du lendemain était un peu plus chargé, il faudra être efficace. La clé tournait dans la serrure et ouvrait la porte sur sa pièce de vie. Vide et silencieuse. Jessa fermait la porte derrière elle, les stores et ramassait la note par terre près de la porte accolée au garage. Les deux Harley en prio’ pour les frères Patterson. Viennent les chercher à 11h. La jeune femme posait la note, son appareil et son portable sur l’ilot central avant de se déshabiller pour aller prendre une douche.

Ses muscles se détendirent sous l’eau tiède puis fraîche. Le froid lui saisissait le corps comme si on l’attrapait puis lâchait prise. Cette sensation avait tendance à lui remettre les idées en place. Lorsque ce fut finit, elle s’enroulait dans un linge de bain ainsi que ses cheveux. C’est une mine intriguée et en suspens qui se redressait subitement. Jessa avait perçu un vrombissement. Elle se dirigeait vers la porte accolée au garage afin de voir si elle percevait un autre bruit similaire, mais silence radio. Un véhicule avait dû s’arrêter. Haussant les épaules, elle percevait un autre bruit plus sourd, et c’est ainsi qu’elle tiquait. Un regard vers la porte, avec un peu plus de concentration et elle constatait que cela frappait à sa porte. Elle remettait donc son appareil en place et courrait vers la porte en maintenant sa serviette.
« J’arrive » annonce-t’elle avant de regarder dans le Judas et de découvrir Caïn au pied de sa porte. Un large sourire se dessinait sur les traits de la brunette avant qu’elle retire le verrou. « Caïn, entre je t’en prie fais comme chez toi » lui dit elle en le saluant avant de s’éloigner de la porte pour se rediriger vers la salle de bain dos à lui. Arrivée dans la dite pièce, elle fit tomber les serviettes pour enfiler sa tenue de nuit ainsi que robe de chambre fine et légère en soie. Elle revint plus couverte que précédemment. « Tu vas bien ? tu veux boire quelque chose ? » proposait elle à son invité tardif en ouvrant le frigo pour se sortir une bière, attendant la réponse de Caïn.  

panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Caïn Hauptman

♆ Messages : 357
♆ Feat. : Zach McGowan
♆ Crédits : Cytronus
♆ Disponibilité RP : Disponible !

Jess (1)
Derek (1)
Erin (1)
Jaden (1)
Scott (1)
Alek (1)


MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Jeu 9 Aoû - 20:49

Sur la route, mes pensées fusent au fil des paysages qui défilent. Je n’ai pas eu de nouvelle demande de mission pour le moment, il va donc falloir que je trouve un endroit ou squatter à Virginia. J’ai mes petites habitudes c’est vrais, mais je ne suis pas le seul à loger dans des squattes, enfin beaucoup c’est parce qu’ils n’ont pas vraiment le choix, aussi surprenant que cela puisse être moi s’en est un. Cette idée dépenser une blinde, juste pour avoir un toit sur la tête ce n’est vraiment pas mon truc, en plus on ne va pas se plaindre on vit pas dans le pays le plus froid quoi. Je pense que genre au Canada j’aurais bien eut du mal a vivre ainsi, mais ici c’est pas un problème. Si je te cache mon véritable métier, je ne t’ai jamais menti sur ce mode de vie que j’ai adopté. Ce que j’explique souvent par mes enquêtes/mission qui font de moi un nomade finalement. C’est bien pour cela qu’à mon retour je viens souvent directement chez toi. Je ne suis pas dupe, il va falloir que je commence à réfléchir sous quel type de toit je vais vouloir vivre, car quand les soirées sont un peu fraiches et quand mon corps n’est pas intact, je peine parfois à m’extirper de mon tapis de sol ! Et c’est vrai que je suis de plus en plus présent en ville et je pense que tu risques de te demander pourquoi je ne saute pas le pas. Cette étape de ma vie me tracasse pas mal ces derniers temps je dois bien l’avouer et ce n’est quand voyant le panneau de Virginia que je réalise que je suis arrivé, mais aussi que malgré mes deux jours supplémentaires, ma main se sent assez raide à ne pas avoir lâché la poignée de gaz pendant plus de 300bornes. C’est ainsi que je me sens assez soulagé d’être arrivé malgré tout.

Je patiente alors derrière la porte d’entré après avoir toqué, je le fais à plusieurs reprises sans pour autant toquer plus fort, je ne suis pas impatient, je sais que selon ou tu es et selon ce que tu fais tu peux mettre un peu de temps à comprendre ce qui se passe. Je souris quand je t’entends répondre et je suis un peu amusé en te voyant m’ouvrir en tenue extrêmement légère. J’entre alors et je fais facilement comme chez moi, cela fait maintenant un peu près deux ans, que je viens régulièrement. Je te laisse repartir, pendant ce temps je pose mon sac de voyage et mon casque et je retire ma veste en cuir et mes bottes pour me mettre à l’aise. Et c’est le temps qu’il te faut pour revenir, j’acquiesce alors.



« Ça va et toi ? Oui une bière ou un scotch si j’ai pas fini la bouteille la dernière fois. »

Étant donné que je n’ai pas de domicile sécurisé, il n’est pas rare que je te laisse une bonne bouteille que je viens boire ici, me trimbaler avec un bon whisky dans le sac c’est pas conseillé ! Car je ne suis pas du genre à m’en prendre à un SDF qui me volerait ma bouteille, mais cela me ferait chier. Je m’installe dans le canapé.

« Tu as passé une bonne semaine ? Quoi de neuf ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t849-y-a-t-il-des-hommes-mauvais-cain-hauptman
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Lun 13 Aoû - 12:24




Ft. Caïn



SI la demoiselle n’avait pas pris le temps de remettre son appareil, Caïn n’aurait pas vu Jessalyn en serviette. Non. Face au déséquilibre, elle aurait surement terminée les fesses par terre et la serviette en moins. Ce qui aurait pu être très marrant mais plutôt gênant. La brune n’avait pas eu froid aux yeux lorsqu’elle s’était engagée dans l’armée. Du haut de son mètre soixante-trois, elle s’était imposée férocement pour se faire accepter et se faire respecter. Nombre de fois où se retrouver en sous vêtement pour se changer ne l’avait effrayée. Jessa était comme ça, surement garçon manqué, pas girly pour un sous. Oh elle savait s’habiller pour les soirées officielles, mais sinon, le jean était plus confortable si elle devait se défendre… Et ô combien s’était-elle sentie vulnérable en rentrant un soir. Elle avait essayé et échoué avant que Caïn la sorte de là.

« Hm, si. Il me semble qu’elle est dans le fût. » dit-elle après réflexion en indiquant d’un mouvement du menton le fût Guiness qui trônait dans son salon. Elle l’avait récupéré d’un Pub Irlandais qu’elle avait affectionné mais qui avait malheureusement fermé ses portes après la retraite du propriétaire. Ce fût était orné d’une porte avec un loquet en bronze et renfermait les bouteilles d’alcool fort et quelques bouteilles de vin ne nécessitant pas le frais pour être conservés. « Je t’en prie, prends là. Je te ramène un verre. »

Sur ses dires, elle refermait le frigo puis sortait un verre à bière ainsi qu’un verre de scotch. Elle ouvrait la partie congélateur de son frigo pour récupérer des petits glaçons en granit pour le scotch et vint rejoindre Caïn au niveau du salon, s’installant sur le canapé. Elle arborait un sourire un peu fatigué mais sans en montrer davantage puisqu’elle se sentait bien. « La semaine s’est bien passée. Le patron m’a laissée mon après-midi, aujourd’hui. Donc tranquille. J’ai pu racheter de quoi bricoler. Le petit carrousel à musique me donne du fil à retordre, il me manquait des couleurs et de la colle. » annonce la demoiselle en un sourire. L’objet trônait dans la chambre d’ami sur un petit bureau. Il tournait bien déjà et la musique était jolie. Une vieille voisine lui avait confié le projet afin qu’elle offre à sa petite fille. Jessalyn était toujours partante pour ce genre de projet en parallèle. Elle réapprenait la minutie et c’était agréable.

« Sinon rien de bien nouveau, le classique, boulot, sport, quelques sorties, et bricolage. Je pense aller faire un tour à la fête de la plage qui est organisée pour bientôt. Ça peut être sympa. En plus, il prévoit une hausse de température dans les jours qui viennent. » annonçait elle à l’homme avec un sourire compilé d’un regard pensif et rêveur. Fraîcheur, soleil et bouffe. Le combo parfait. « Et toi ? ça n’a pas été trop dur ? pas… d’imprévu ? » demandait elle, légèrement curieuse et analyste. Il ne semblait pas avoir de contusion ou de blessures apparentes, du moins pas au visage. Certaines cicatrices d’une enfance perturbée clamaient leur présence sur ses bras et Jessa les connaissait par cœur. C’est ainsi qu’elle se rassurait à ne pas en voir de nouvelles. Enfin, c’était un pro du masquage de cicatrice, alors que pouvait-il cacher à son œil parfois inquiet ? Déviant son regard sur sa bière qu’elle versa dans son verre, ses pensées arrêtèrent de divaguer sur les possibles frasques de Caïn. De visu, il n’avait pas une tête de déterré, elle ne s’inquiéterait pas.

panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Caïn Hauptman

♆ Messages : 357
♆ Feat. : Zach McGowan
♆ Crédits : Cytronus
♆ Disponibilité RP : Disponible !

Jess (1)
Derek (1)
Erin (1)
Jaden (1)
Scott (1)
Alek (1)


MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Mer 15 Aoû - 11:55

Au début cela a vraiment été difficile pour moi de m’adapter à ton handicap, car qu’on le veille ou non j’ai un handicap, l’illettrisme n’est pas quelque chose de facile, j’ai toujours réussi à faire avec, mais quand ton accidenta eut je me suis vite rendu compte que cela peut compliquer les choses… Ne pas pouvoir communiquer par la parole alors que c’est la seule chose que l’on maitrise naturellement c’est vraiment difficile surtout quand tu ne peux pas communiquer avec la personne qui t’est réellement chère. Alors finalement j’avais l’impression de la maitre encore plus en difficulté à certains moments et c’était réellement frustrant… Après cela nous à permis aussi de passé des moments très drôles aussi, il ne faut pas retenir que le négatif dans tout cela. Mais contrairement à beaucoup de gens qui t’entourent, je sais que je fais partie des personnes qui n’ont jamais réussi à maitriser la langue des signes, je connais quelques mots basiques, mais cela s’arrête là… Mais je crois que cela a eu le mérite de toujours te pousser un peu plus. J’acquiesce alors simplement quand tu m’indiques ou devrais se trouver ma bouteille.



« J’en achèterais une nouvelle si cela te dérange pas de la garder. »

Je sais que tu ne refuseras pas, mais c’est dans ma nature de demander la permission dans ce genre de situation. Je me lève alors du canapé, c’est alors que je remarque que je sens que mon corps est réellement fatigué de cette semaine, mais ce n’est pas dans mes habitudes de me plaindre de toute façon. J’ouvre alors le fût comme indiqué et y trouve ma bouteille, avant de retourner m’échouer dans le canapé. Je t’écoute alors me raconter un peu ta semaine, enfin surtout ta journée et je ne peux retenir un sourire quand tu me parles du carrousel. 



« Tu vas faire quelle couleur en priorité ? » 



Ce n’est pas le mot adéquat, dominant serait plus approprié, mais cela ne me vient pas sur le coup. Pour le moment je n’ai pas de nouvelle mission, mais je ne peux rien promettre sur mes disponibilités. 



« Ah oui, je ne serais pas si je serais dans le coin, pour l’instant je n’ai pas de nouvelle affaire, mais tu me connais je ne refuse jamais du boulot surtout si cela peu sauver des vies. »

Ce n’est qu’un demi-mensonge, je sauve des vies tout en en prenant, on n’a rien sans rien hein ! Je prends le verre et me sers mon scotch, j’y rajoute la glace avant de le prendre en main et me laisser aller dans le fond du canapé.

« Un peu long je dirais, parfois les gens on vraiment pas envie d’être retrouvé ! Non ça été, une petite altercation pour ramener le bonhomme, mais rien de bien méchant. »

Il y a eu des missions qui m’ont laissé bien plus de séquelles.

« J’espère que la prochaine sera juste une histoire de tromperie ou je ne sais quoi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t849-y-a-t-il-des-hommes-mauvais-cain-hauptman
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Dim 19 Aoû - 23:05




Ft. Caïn



Jessalyn le laissa prendre sa bouteille et lui indiquer qu'il en achèterait une autre. "Il n'y a pas de soucis, tu la stockeras dans le fût et elle n'en bougerait que quand tu viendras. Comme d'hab'" dit elle en un sourire. Caïn était plus que le bienvenue. Il faisait partie intégrante de son enfance, et de son présent. Il était ce qui lui restait de son passé, elle comptait bien le garder auprès d'elle. Un sourire et elle prenait place sur le canapé déposant un bol de gâteau apéro sur la table basse. "Je pensais partir sur une dominante d'un rose pale. Surement des touches discrètes de roses et un peu de bleu sur les reliefs et moulures. Les ornements seront surement en bronze." annonce la planificatrice. La demoiselle était ainsi, elle savait où elle allait généralement, sauf quand elle était surprise. Elle l'était rarement mais quand c'était le cas c'est qu'elle était un chouilla vulnérable. Son agression avait été du à ce manque d'équilibre, cette oreille interne qui a morflé lors de l'attaque de son convoi lorsqu'elle était mobilisée.

Caïn et Mercy l'avaient entraînée et Aiden l'avait soutenu comme il pouvait. Les deux militaires étaient toujours mobilisés et elle n'était pas du genre à vouloir attirer l'attention sur elle. Caïn semblait déjà avoir chamboulé son planning, son emploi pour elle. La brune ne pouvait exiger plus alors que cela la gênait déjà. La brunette acquiesçait alors qu'il lui donnait ses explications, elle eut un sourire. Oui son boulot était imprévisible. C'était normal ! "On ne refuse pas un boulot que l'on peut résoudre." dit elle avec un large sourire. Jessa était bien la première à ne pas refuser un boulot, un défi, une réparation impossible parfois. Un voiture ne s'envolait pas. Une personne ne souhaitant pas être retrouvée par contre...


"Les tromperies, c'est pas plan plan ?" demandait elle pensive. "Remarque tu peux tomber sur des trucs bien tordus" Une seconde vie. Une personne qui a fondé une seconde famille en plus de la principale. Ce devait être cocasse à expliquer à la famille légitime. M'enfin. S'il fallait faire un boulot il fallait le faire. Même si cela impliquait de mettre à mal une famille. Des fois, arracher le sparadraps d'un coup sec valait mieux que d'y aller à tâtons ou de ne jamais l'enlever. "Tu n'as pas l'air de t'être fait frapper cette fois. Il devait être plus coopératif cette fois" dit elle se voulant rieuse.

Entrechoquant sa bière et le verre de scotch, elle trinquait à leur retrouvaille de la semaine. "A la tienne alors, et aux affaires de tromperie" Souriante, elle but une gorgée de son breuvage. "Tu as mangé ?" demandait elle. Car ce n'était pas le cas pour elle. Elle rentrait de sa journée détente chargée mais n'avait pas mangé et voulait se commander à manger. "Si ça te tente, j'aimerai commander quelque chose à manger. Mon ventre quémande et tu sais bien... Quand il quémande faut que j'obéisse" dit elle en riant avec légèreté. La bouffe et elle, c'était une grande histoire d'amour.


panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Caïn Hauptman

♆ Messages : 357
♆ Feat. : Zach McGowan
♆ Crédits : Cytronus
♆ Disponibilité RP : Disponible !

Jess (1)
Derek (1)
Erin (1)
Jaden (1)
Scott (1)
Alek (1)


MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Mar 28 Aoû - 13:09

Si j’ai quelques secrets planqués sous mon casque de moto, il y a des choses dont je ne me cache pas et mon mode de vie en fait partie. Ceux qui me connaissent un peu savent très bien que je n’ai pas de toit fixe et que c’est quelque chose qui me plait, que l’idée de vivre toujours entre les mêmes 4 murs n’est pas quelque chose qui me plait, qui me rassure même… Surement en lien avec mon enfance, ces journées et nuits passées enfermées dans une pièce noire sans fenêtre, ni même un quelconque meuble… Cette pièce que je connaissais par cœur me laisse un gout amer et je crois que l’idée de connaitre des murs par cœur, voir les mêmes chaque jour pendant des années me rend malade ! Alors pour moi c’est tout simplement naturel de laisser quelque objet si et là chez toi. Je ne réponds rien de plus, je passerais de toute façon surement par là demain ou alors la déposerai au garage si je me retrouve encore pris dans une mission ! Je me sers alors et te laisse arriver avec de quoi grignoter, je m’intéresse un peu a tes bricolages, mais j’avoue que la peinture ce n’est vraiment pas mon truc, mais bon je sais que c’est important pour toi alors je fais en sorte de m’y intéresser un peu tout de même.

« Tu veux rester dans le classique ? »

Ce n’est en rien un reproche juste une constatation. Un besoin de confirmer l’ensemble de ton projet. J’avale une petite gorger de mon alcool favori alors qu’on ce m’est à parler de mon travail, ce qui me déplait un peu, car j’ai toujours cette sensation de te mentir dans ces moments-là. Mais si tu venais a découvrir mon réelle métier, je ne sais vraiment pas comment tu réagirais, et puis tu aurais sens doute cette sensation de trahison après tant d’années de mensonge. Alors parfois je remercie mes talents de menteur.

« Et même ceux qui semblent impossibles à résoudre ! » 



Heureusement pour moi j’ai quelque contacte qui sont détectives alors je parviens sans trop de difficulté à imaginer leurs enquêtes. La recherche de personne est l’une des activités les plus intéressantes pour eux, car elle paît plutôt bien, mais les tromperies ça peut vite rapporter, car cela peut souvent se révéler assez dangereux ! Je souris quand tu me parles de tromperie tordue.

« Oh ça oui ! Y en a franchement c’est sportif ! Quand la personne découvre le poteau rose, c’est parfois violent. Mais j’aime bien ces enquêtes-là. »

Je souris un peu amusé à ta nouvelle réplique sur le fait que cette fois j’ai l’air intacte, j’acquiesce alors.

« Non cela a été assez calme, j’ai juste ma main gauche qui me gène, j’ai du stopper le type un peu violemment, mais bon rien de bien grave. C’est sur que je suis en meilleure forme qu’il ait pu m’arriver. »

Je souris, et l’on trinque tout simplement.

« Au malheur des uns qui fait la paie des autres. »

Riais-je.

« Non j’n’ai pas pris le temps de manger, tu sais bien que je m’empresse toujours de rentrer ! Même si c’n’est pas chez moi. »

En sortant, je vais devoir aller me trouver un petit squat, mais cela ne me stress pas pour un sou !

« Et bien écoute cela me convient, si tu commandes chez Lucio, j’aime vraiment leur pâte bolo végétarienne ! Ah moins que tu es envié d’un chinois. »

C’est toujours assez particulier quand je dis que je suis végétarien, les gens ont bien du mal a imaginer un gaillard comme moi qui ne mange pas de protéine qu’offre la viande. Mais je compense bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t849-y-a-t-il-des-hommes-mauvais-cain-hauptman
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Dim 9 Sep - 13:00




Ft. Caïn



Jessalyn hochait la tête lorsque Caïn lui posait la première question. Le petit carrousel avait perdu de sa couleur d’origine et la cliente lui avait spécifié qu’elle adorerait revoir ce bel objet avec ses couleurs d’antan. La brunette avait pas mal planché sur les teintes possibles et sur les modèles existants et en bon état afin de retrouver les bonnes nuances à acheter et à utiliser. Il fallait que le cadeau plaise à la cliente, elle pourra ainsi l’offrir à sa petite fille. La satisfaction était importante pour Jessalyn. Un travail bien fait et le sourire de l’intéressé représentaient le plus important pour elle. Le temps passé valait donc beaucoup et elle n’exprimait aucun regret.

Les enquêtes de Caïn devaient être passionnantes. Il n’était pas un instant où parfois Jessa imaginait les histoires les plus dingues. L’homme qui a une seconde famille et qui possède des maîtresses. Celles où les issues ne peuvent être autres qu’un joyeux bordel. La brunette en souriait ça semblait banal et pourtant ça sortait tellement de son ordinaire. Elle ne se sentait tellement pas concernée par ces tromperies en tout genre. Parfois son esprit divaguait vers des enquêtes plus douces. Des personnes recherchant leurs origines, leur parent biologique. D’autres fois, elle espérait que cet enfant ou cette personne, là, fiché sur une brique de lait, partout dans les commerces ou postes de polices, soit retrouvé sain et sauf. Cette utopie, cet espoir qu’il retrouve son foyer un jour. Posant un regard sur le visage rieur de Caïn, cet homme qui autrefois enfant avait vécu bien des choses… Celui qui aurait pu fuguer si l’envie l’avait pris. « Les plus compliquées sont les plus excitantes j’imagine. Toujours un nœud à démêler. » souriait elle. « A eux oui ! » trinquait elle également en répondant au rire de l’homme.

Il n’avait pas mangé car se pressait pour rentrer. Jessa fut ravie de ne pas avoir à manger seule. Elle appréciait les moments partagés, les moments à l’improviste, les retours d’Aiden, ceux de Caïn, et les amis qui lui restaient. Elle retrouvait parfois dans le silence un réconfort, mais lorsqu’il était comblé par des êtres chers, elle en puisait la douceur de ces instants pour n’en être que plus apaisée. Sachant s’entourer, les conflits étaient moindres et elle ne pouvait qu’en être ravie. Son regard se posait sur Caïn un instant, lui et son côté végé’ l’avaient souvent amusée mais elle le respectait ainsi. Caïn était unique en son genre. Un mystère à lui tout seul et ce, depuis qu’elle l’avait rencontré. Cela ne la dérangeait aucunement. Il faisait sa vie, et au vu de ce qu’il avait vécu, il pouvait bien profiter comme bon lui semblait. « Très bien je te commande ça et tu m’excuseras, je pense partir sur leur Gnocchi au poulet. » annonce t’elle avec un large sourire avant de se lever pour rejoindre l’ilot central afin de récupérer son téléphone, sa chevelure encore humide dansant dans l’air et retombant sur ses épaules. Dans le mouvement, elle régla par précaution son appareil. Les restaurants pouvaient être bruyants et lorsqu’ils décrochaient le bruit de fond était souvent audible, la concentration de Jessalyn pouvait en être atteinte. La brune ne voulait pas devoir s’asseoir par terre sous le poids d’une voix forte et de bruit de cuisine devant Caïn. C’était stupide, il avait été là pendant ses moments de grandes faiblesses. Mais elle ne pouvait se résoudre à l’obliger à se mobiliser davantage pour elle. Alors, la demoiselle prenait ses précautions.

La voix d’une femme atteignait son oreille, elle était stridente et Jessa grimaçait légèrement. Elle dût s’excuser une fois et s’expliquer avant que la personne compréhensive, baisse un peu d’intonation et d’écouter sa commande. Les appels téléphoniques étaient délicats car il lui était impossible de réellement prévoir à quelle hauteur il fallait qu’elle règle son appareil. Il était plus facile lorsqu’elle déambulait en ville, l’appareil était réglé plus pour le bruit ambiant. La commande passée elle raccrochait puis allait dans la salle de bain pour remettre avec moins de discrétion son appareil correctement en place et au bon réglage. C’est toute souriante qu’elle revint vers le salon direction sa bière, l’attrapant avant de s’asseoir sans trop de légèreté. « J’ai demandé un assortiment de dessert, lorsqu’elle me les a énoncé je n’ai pas pu résister. » Un rire sortait de sa bouche avant qu’elle ne prenne une gorgée de sa bière. « Alors tu as un prochain dossier ? »



panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Caïn Hauptman

♆ Messages : 357
♆ Feat. : Zach McGowan
♆ Crédits : Cytronus
♆ Disponibilité RP : Disponible !

Jess (1)
Derek (1)
Erin (1)
Jaden (1)
Scott (1)
Alek (1)


MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Ven 28 Sep - 21:36

Parfois je me demande si dans ta situation je serais parvenu à rebondir comme tu l’as fait… Peut-être pas après tout tu as toujours eu plusieurs centres d’intérêt quant à moi pas vraiment, je n’ai pas eu cette possibilité d’explorer l’art, la musique ou je ne sais quoi d’autre qui aurait peut-être pu me plaire… Certains diront que cela n’est pas trop tard et pourtant je sens que cela l’est pour moi. Je n’arrive pas à trouver quelque chose qui m’intéresse autre que mon boulot. Ce qui va devenir un problème, car soyons honnête il m’arrive de peiner dans certaine mission. Je sens bien que mon corps vieillit plus rapidement que la normale. Alors est-ce que je vais accepter de laisse mon métier derrière moi ou vais-je continuer jusqu’à la mission de trop ? Je ne sais pas, je n’ai pas fait mon choix, je me laisse encore quelques années pour jouer à pile ou face. Ou alors peut-être que la vie choisira pour moi… Mes mensonges vont-ils tenir face à notre relation, si je reviens trop souvent blesser je crains que cela ne suffise plus.

Pour l’instant je parviens a te garder loin de ma vie illégale, je ne sais pas combien cela va durée, mais j’ai peur que tu découvres tout cela, peur qu’en plus de perdre mon métier, je puisse te perdre aussi… Tu es la seule en qui j’ai pleinement confiance, la seule qui mène ma barque sans le savoir finalement même cela se fait souvent loin l’un de l’autre. Alors je tiens réellement à faire passer mes mensonges pour vrai, et je suis doué pour ça, je le sais. Même si parfois j’ai quelques regrets de le faire, mais tu es une ancienne de l’armée, l’illégalité tu la combattais d’une certaine manière.

« C’est vrai et c’est toujours plaisant de résoudre des problèmes finalement, on en redemande toujours. »

La nourriture, je ne sais pas trop pourquoi j’ai un rapport assez étrange avec cela, mais vrai que quand j’annonce que je suis végétarien cela surprend pourquoi, je m’en fou des regarde étrange envers ma carrure et mon mode alimentaire pas vraiment compatible. Mais je ne saurais pas expliquer pourquoi c’est ainsi… Peut-être parceque quand j’étais petit manger était quelque chose d’assez compliquer, mes « parents » n’étaient pas vraiment du genre à m’offrir 3 repas par jours, et la viande était quelque chose de bien trop noble pour que j’en mange, du coup quand j’ai voulu m’y mettre je crois que je n’ai juste pas aimé… Ou alors est-ce simplement par solidarité face à la cruauté du monde je n’en sais rien et je m’en fou finalement. Même si je garderais quand même la première hypothèse, car j’ai aussi gardé l’habitude de peu manger. Je vis très bien ainsi aux dernières nouvelles. Alors forcement quand tu m’annonces que tu veux manger j’accepte et suggère ce qui me ferait plaisir, après tout cela fait plus d’une semaine que je n’ai pas mangé chez Lucio, et j’aime vraiment ce qu’il fait. Je ris alors simplement pour l’embêter.

« Pauvre petit poulet voyons. »

Je te laisse alors faire, j’aurais pu le faire c’est une certitude, mais je n’ai pas pris le partie de te facilité la vie depuis ton accident, t’ayant toujours laissé faire les choses et ceux malgré les difficultés rencontrer, mais au fond c’est comme ça qu’on se surpasse. Alors ce n’est pas maintenant que je vais commencer à te mâcher le travail. Je souris quand tu t’étales dans le canapé.

« Heureusement que tu fais du sport hein ! »

Riais-je.

« Non du tout, je verrais pour prendre quelque chose dans le coin. J’ai pas particulièrement envie de repartir tout de suite. J’ai envie de me trouver un petit squat tranquille, récupérer un peu, faire quelque séance intensive de sport pour décrasser ces muscles qui vieillissent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t849-y-a-t-il-des-hommes-mauvais-cain-hauptman
avatar


Jessalyn Thompson

♆ Messages : 191
♆ Feat. : M.F
♆ Crédits : WANDA

MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Dim 14 Oct - 22:40




Ft. Caïn



La demoiselle trépignait rien qu’en ayant passé la commande. C’était alléchant. Et Jessa adorait ça. Elle pensait bouffe le plus souvent, elle était ainsi, gourmande. C’était peut-être pas la meilleure des addictions mais c’était la sienne, valait mieux ça que d’autres cochonneries. « Oui quand on est « passionné » on en redemande toujours. L’adrénaline, tout ça. Et bon soyons franc. La thune aussi. Ça boost. » elle rit la brune. Bien sûr ce n’était pas le plus iimportant mais ça faisait pencher la balance et en ces périodes compliquées, l’argent prenait une grande place dans la société. C’était évident, c’était obligé. On ne pouvait reculer face à un environnement qui demandait toujours plus. Les évolutions allaient bien vite. Jessalyn se félicitait de ne pas être dernier cri sur les technologies, les fringues. Elle n’avait de compte à rendre à personne. Elle n’avait que les amis qu’elle souhaitait avoir à ses côtés, ceux qui ne la jugeaient pas, ceux qui la soutenaient, qui l’avaient soutenue dans ses plus bas retranchements.

« Oh oui le pauvre petit poulet. J’suis tellement vilaine. » plaisantait la brunette. « Je penserais bien à sa vie en plein air pour l’honorer. » riait elle avec un sourire carnassier à l’attention de Caïn pour poursuivre dans la plaisanterie. Jessalyn enquiquinait, taquinait. Mais c’était bon signe. Elle ne se morfondait plus sur son sort et se battait. Elle avait appris, elle avait appris à se battre auprès de deux soutiens qui lui avaient été d’un grand secours. Et l’homme qui était en face d’elle lui avait permis de reprendre le dessus et de reposer ses pieds sur une terre qu’elle avait tout simplement cru avoir perdu. Sortant de ses pensées, Caïn lui fit une remarque sur ses activités sportives. Elle le tapait gentiment. « Oh c’est batard ça ! » pouffait elle de rire. Nom de dieu elle n’allait pas le rater. « T’es une saloperie Hauptman, en plus je suis sure que tu vas être ravie de voir ce que j’ai choisi et tu vas te régaler. »

Nora rit. Elle rit. Elle va bien, elle est bien. « Papi veut se remettre en forme ? » un sourire, un haussement de sourcil à l’attention de l’homme, la bière arrivant à ses lèvres pour une gorgée. Il allait trouver un squat et dormir elle ne sait où encore. Elle avait toujours tiqué, et elle proposait tout le temps son toit. C’était Caïn, elle voulait qu’il soit bien où qu’il soit. Et généralement, c’était dans un squat quelconque. C’était ainsi. Il était ainsi, mystérieux volatile. « Si tu ne trouves pas, tu sais où trouver le chemin de la maison. » souriait elle avec douceur. Elle ne le laisserait pas sans une option, même si c’était sûrement la plus simple. Il avait été là pour elle, il n’y avait aucune raison pour qu’elle ne lui rende pas la pareille.



panic!attack


« So close no matter how far »    Jessaiden
« Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters »   by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Caïn Hauptman

♆ Messages : 357
♆ Feat. : Zach McGowan
♆ Crédits : Cytronus
♆ Disponibilité RP : Disponible !

Jess (1)
Derek (1)
Erin (1)
Jaden (1)
Scott (1)
Alek (1)


MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   Dim 11 Nov - 21:08

La bouffe cela n’a jamais était ma plus grande préoccupation, après tout quand j’étais gosse manger était quelque chose qui relève du miracle, alors finalement on s’y fait tout simplement, je pense. Même si a présent je pourrais clairement dévorer, ce n’est plus un problème de fric. Mais c’est juste que j’ai gardé cette habitude tout simplement. Je ne refuse tout de même pas un bon petit plat de temps en temps, faut juste qu’il soit végétarien. Cela aurait pu être pire. Je ne peux que sourire amuser quand tu me parles de fric, car s’il y a bien une chose après quoi je n’ai jamais couru c’est le fric ! J’en gagne un paquet un peu malgré moi, bon certes je ne vais pas bosser gratis et vu mon métier faut bien que j’assure mes vieux jours.

« Tu sais bien que le fric chez moi ça ne fait pas mon bonheur ! »

Je pense qu’il y a des personnes avec mon passé qui auraient sans doute étalé leur richesse au grand jour, montré qu’ils ont pris leur revanche sur leur début de vie merdique ! Et y a des gens comme moi, qui on juste apprit a apprécier la vie avec le peut de chose qu’on puisse avoir. Et puis de toute façon que voulez-vous que je m’achète ? Je déteste la technologie, je sais pas lire, à par ma moto rien ne compte plus. Je pense que je suis considéré comme un homme de Neandertal par pas mal de gens, mais je m’en fou, mais complètement. Cela ne me dérange pas du tout de déconner sur le fait que je sois végétarien avec toi.

« Tu es optimiste toi, je ne suis pas sur que tous les poulets que tu manges ait vécu en plein air hein ! »  

Non je ne suis aucunement militant pour les animaux, quoi que peut-être un peu… Après tout je sais ce que c’est de vivre enfermé et ce n’est vraiment pas cool. M’enfin c’est comme ça ! Quand je te sens déjà baver sur ton repas et ton dessert je ne peux pas m’empêcher de te taquiner, je sais je sais on dit toujours qu’il faut faire très attention quand il est question ligne pour une fille, mais parfois c’est juste irrésistible ! Quand tu me frappes, je ris et attrape ton poignet pour te repousser gentiment.

« Bah oui va s’y que je te serve d’excuse en plus ! Vilaine va ! »

Quand tu me traites de papi, je fais l’offusquer.

« Non, mais en plus tu oses me traiter de papi, et puis quoi encore ! Si je suis papi, tu es une pré-grand-mère toi. »

Après nous on a qu’un an d’écart, mais il est vrai que je fais plus vieux que mon âge et je le sens bien aussi que je ne suis pas aussi frais que toi. J’ai un cœur en forme olympique j’en suis sur, mais mes articulations et mes muscles sont régulièrement mit a rude épreuve et mes diverses blessures laisse des cicatrices tant sur ma peau que parfois bien plus profonde, laisse place a des raideurs, mais aussi parfois des douleurs et ceux en plus depuis mon enfance.

« Non, mais tu sais bien que j’en ai besoin. Si tu veux on ira courir ensemble demain après ou avant ton boulot comme du veux. »



Pour toutes ces raisons. Je ne sais pas trop ou je vais trouver un squat, mais alors cela ne m’inquiète pas pour un sou ! Je souris.

« Oui je sais t’inquiètes pas. Mais tu sais bien c’est vraiment pas mon truc de vivre trop enfermer… »

Même lorsque je choisis mes squats il ne faut pas qu’il soit trop petit ou alors bien aérer quoi. Je bois une nouvelle gorgée de mon verre, ce dernier se vidant rapidement. Je m’en ressers un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t849-y-a-t-il-des-hommes-mauvais-cain-hauptman


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Même si ca va je suis là - Jess   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même si ca va je suis là - Jess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Virginia Beach, our beloved city :: Northwest-
Sauter vers: