Rejoignez-nous sur le tchat Discord du forum ! Cliquez ici !

Partagez | 
 

 sorry, no coffee this time (Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Jazz White

♆ Messages : 66
♆ Feat. : Torrey Devitto
♆ Crédits : Dreamy
♆ Disponibilité RP : Indisponible 0/4
Logan. Matthew
Megan . Austin


MessageSujet: sorry, no coffee this time (Logan)   Sam 28 Juil - 11:17

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

Jour de repos plus que mérité pour Jazz. La jeune femme avait eu une longue semaine et s'arrêter vingt-quatre heures n'était pas du luxe. Même si elle adorait son métier et qu'elle y passait le plus clair de son temps, il fallait bien qu'elle accepte de se reposer, de temps à autres... ça lui avait toujours été compliqué, même si ça l'était un peu moins de que ses parents lui avaient offert King, son Beauceron, peu après la mort de son frère. Son grand chien l'accompagnait d'ailleurs dans cette sortie. Ils avaient fait un tour près de la plage, il était complètement trempé et elle le faisait courir derrière son jouet pour qu'il sèche. Il aboyait joyeusement à chaque fois qu'elle relançait le jeu. Quand il fut suffisamment sec pour ne pas dégouliner sur tous les passants, elle le rattacha. C'était plus une formalité qu'autre chose. Il obéissait à merveille et était très protecteur avec elle, donc toujours collé à ses basques. Aussi, c'était une laisse courte qu'il avait, qu'elle laissait traîner sur ses épaules, tandis qu'il marchait d'un pas nonchalant à ses côtés.

Jazz sortit son téléphone. L'envie d'envoyer un message à Matthew la démangeait, mais elle hésitait, parce qu'elle souhaitait garder ses distances avec lui, aussi. C'était stupide. Elle le savait. Ils s'aimaient et elle ne leur laissait aucune chance. Même ses parents ne cessaient de le lui répéter : tu nous parles de lui comme s'il était l'homme de ta vie, qu'est-ce que tu attends? mais elle n'attendait rien. Matt était militaire et jamais, plus jamais, elle ne s'attacherait à quelqu'un de ce milieu là. C'était beaucoup trop dur d'encaisser leur perte, quand ça arrivait et elle refusait de vivre dans l'angoisse. Alors elle préférait renoncer à la possibilité d'être heureuse avec lui, en tous cas, en tant que sa compagne. Il était là en tant qu'ami et ça allait devoir être suffisant, pour tous les deux. Elle remit son téléphone au fond de sa poche en continuant de se promener au bord de la plage. Elle avait bien envie de s'arrêter à un des cafés, mais son choix n'était pas encore fait. Pour le moment, elle avait aussi envie de prendre l'air.

Son regard allait des passants à la mer, qui était belle et calme aujourd'hui. De temps à autre, elle posait sa main sur la tête de King, lequel se collait un peu plus contre elle, avant de se pousser pour ne pas se faire marcher dessus. Perdue dans ses pensées, elle regardait autour d'elle sans vraiment faire attention à qui se trouvait là...

HJ: @Logan Yates voilà voilà, j'espère que ça te convient!


by Wiise


could you be the only exception ?
» I look and stare so deep in your eyes, I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go, call your name two or three times in a row. It's such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame.
•• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t859-jazz-i-don-t-want-to-fall-in-love-with-you
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 425
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Lun 30 Juil - 16:14

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

Comment et pourquoi Logan avait réussi à faire une nuit blanche au bureau, là le brun n'en avait aucune idée. On lui avait donné plusieurs tâches à accomplir, il les avait faites, s'éparpillant, s'éparpillant beaucoup trop et les minutes étaient devenues des heures, et la nuit avait frappé à la porte pour repartir par la fenêtre, là, comme ça.
Les vertèbres douloureuses d'être restées trop longtemps dans un fauteuil, Logan portait sa silhouette avec un certain poids là qu'il avait retrouvé les rues.
Le jeune homme avait également annoncé à un de ses supérieurs qu'il prenait peut-être un jour de congé. Ledit supérieur l'ayant retrouvé à moitié endormi à la machin à café et ayant vu les traces de la nuit de travail dans le bureau, avait acquiescé, habitué aux frasques de son cadet.
A présent, Logan marchait dans la petite foule de Virginia Beach. Le plein air lui faisait du bien, il avait envie de s'asseoir, de profiter de la lumière.
Les terrasses des cafés n'étaient pas pleines : en semaine ainsi, les gens buvaient rapidement leur tasse et partaient travailler. Logan n'eut aucune difficulté à trouver une table, à s'y asseoir.
Son dos n'apprécia pas de retrouver cette position, mais son dos avait l'habitude d'être malmené.

En parlant de dos...ne connaissait-il pas celui de la jeune femme un peu plus loin? Logan croyait avoir déjà eu l'occasion de l'observer pendant au moins un bon quart d'heure, d'où le sentiment de familiarité. Une file d'attente peut-être? Oui, le magasin de café éphémère, alors qu'il se préparait à un cycle intensif de boulot. Il lui avait racheté le dernière paquet alors qu'elle venait de le prendre pour elle, mais le jeune homme s'était montré convaincant.
Ou effrayant.
Ou les deux.

Sans se soucier du chier avec elle, Logan leva la main afin de lui faire signe d'approcher.

”D'après la contenance de café d'un petit paquet, je crois que je vous doit au moins une vingtaine de tasses.... Vous en prenez déjà un avec moi ou vous avez à faire ailleurs?”



by Wiise


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jazz White

♆ Messages : 66
♆ Feat. : Torrey Devitto
♆ Crédits : Dreamy
♆ Disponibilité RP : Indisponible 0/4
Logan. Matthew
Megan . Austin


MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Ven 10 Aoû - 13:42

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

Grâce à son chien, Jazz était capable de profiter de la plage, même si elle ne s'approchait pas de l'eau. Terrorisée par cet élément, elle restait à plusieurs mètres de la mer, laissant son chien s'y amuser tout seul. A présent qu'ils avaient retrouvé les allées passantes, la pédiatre était quand même bien plus rassurée.

Le beauceron de Jazz était finalement plus attentif qu'elle à ce qui se passait autour. Il faisait toujours très attention à protéger Jazz. Il était très sociable, gentil et doux, mais il n'hésitait pas à faire comprendre à quelqu'un d'un peu trop engageant qu'il veillait au grain. Il ne réagissait pas quand des mains inconnus se posaient rapidement sur sa tête ou sur son corps, se préoccupant de son humaine uniquement. Bref, un animal bien dans sa tête, qui s'arrêta aux pieds de la jeune femme en la regardant lorsque cette dernière se figea et regarda à quelques mètres d'elle: un homme lui faisait signe. Elle ne mit pas longtemps à le reconnaître. Quelques temps auparavant, elle avait fait sa rencontre dans un petit magasin de café qu'elle aimait bien fréquenter. Elle avait choisi son favori, coup de chance, c'était le dernier paquet et elle partait avec, lorsqu'elle fut abordée par un brun qui avait tellement insisté pour qu'elle lui revende ce qu'elle avait acheté, qu'elle avait fini par céder. Elle n'avait pas su dire si elle avait trouvé ça amusant, un peu touchant, ou totalement flippant. Mais elle avait occulté ce passage de sa vie, avant de revoir son acheteur aujourd'hui.

Jazz sourit et signala à King un changement de direction, lequel suivit immédiatement. Ils s'approchèrent du jeune homme et le chien renifla légèrement l'air. Ne sentant aucune menace, il se contenta de battre de la queue et d'attendre un geste de son humaine, pour savoir où ils allaient.

- Vous m'avez racheté le paquet, vous ne me devez plus rien ! répondit la jeune femme. Mais j'accepte volontiers votre invitation.

Elle saisit la laisse de King, afin de rester dans les règles de la plupart de ces établissements: chiens acceptés, à partir du moment où ils sont attachés. Puis elle enchaîna, avec un sourire un brin taquin.

- J'espère au moins que ça valait le coup, de me déposséder de mon café préféré !

Elle s'assit en face de son interlocuteur, tandis que le Beauceron prit le parti de s'allonger presque sur ses pieds.


by Wiise


could you be the only exception ?
» I look and stare so deep in your eyes, I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go, call your name two or three times in a row. It's such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame.
•• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t859-jazz-i-don-t-want-to-fall-in-love-with-you
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 425
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Sam 11 Aoû - 15:02

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

La jeune femme le rejoignit bien vite, ainsi que le yéti domestiqué à ses côtés. Logan en conclut donc qu'il s'était montré sociable de manière correcte et cohérente puisque aucun des deux ne s'était enfuit. Parfait...
Il se frotta un peu les yeux, réprima un bâillement malgré tout et sourit à la brune. Il aimait bien sourire, Logan, considérait que cela demandait peu d'efforts, que cela faisait toujours plaisir aussi.

”Oui, cela valait le coup...” Grand amateur de café, Logan répartissait ses goûts selon l'urgence des situations. Sur l'échelle de richter-caféine, l'urgence avait été de 7, pas encore la grosse panique mais beaucoup de dégâts et une situation qui pouvait devenir hors de contrôle facilement. Le café spécifiquement choisi calmait ses nerfs au mieux, plus que l'espèce de breuvage de la machine qui convenait simplement pour passer le temps.

”Je m'appelle Logan” Finit-il par dire, tendant sa grande main à la jeune femme. Certaines situations dans la vie étaient simplement inexplicables, il en avait fait vivre une de ce genre à Jazz, les choses s'arrêtaient là puisqu'elle ne semblait pas lui en tenir rancune.

”Ah, euh, vous aviez déjà dû remarquer que j'étais bizarre mais je suis d'un naturel ouvert et tactile, le prenez pas mal et n'hésitez pas à me le signaler si ça va pas.”
On ne savait jamais, un quiproquo était si vite arrivé... un serveur s'avança vers eux, prit leur commande. Pour Logan, du café à nouveau, il laissa à Jazz le soin de commander ce qu'elle voulait, demanda également une gamelle d'eau.

”Même les yétis ont soif après tout”, déclama Logan au serveur blasé. Finalement, le jeune homme se cala un peu plus sur sa chaise. L'air légèrement endormi paraissait lui donner comme dix ans de moins, l'air perdu aussi. C'est que les conversations, il savait pas trop comment les tenir, les faire vivre, tout ça...

”Et je promets aussi de plus jamais vous racheter du café comme ça, c'était plus qu'impoli même si nécessité fait loi, comme on dit. “

les proverbes et citations de ce type, c'était pas le mieux dans un dialogue. Ca passait bien que dans les livres, sauf que Logan ne se rendit compte de cela que trop tard. Tant pis, le mal était fait...
On leur apporta bien vite leur commande, le brun observa la jeune femme, essayant de voir les différences avec leur première rencontre.

”Jour de congé aujourd'hui on dirait, c'est ça?”

Oui, il était curieux comme un enfant, ne pouvait pas s'en empêcher....



by Wiise


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jazz White

♆ Messages : 66
♆ Feat. : Torrey Devitto
♆ Crédits : Dreamy
♆ Disponibilité RP : Indisponible 0/4
Logan. Matthew
Megan . Austin


MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Ven 24 Aoû - 17:41

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

Jazz déposa son sac près de son chien, qui lui jeta un coup d'œil rapide, toujours à l'écoute d'une éventuelle demande, mais qui resta allongé sur le sol. Il bailla et posa sa grosse tête sur le pied de sa maîtresse, laquelle sourit, amusée, à la réponse du jeune homme. Si cela avait valu le coup, alors elle ne regrettait pas de lui avoir revendu son café. Elle était parti avec un paquet d'une sorte différente, voilà tout. Elle n'était pas bien difficile, à partir du moment où on lui tapait pas trop sur les nerfs. Elle serra la main que son interlocuteur lui tendit. « Jazz. » Elle avait toujours aimé son prénom: il était court et original. En plus, il lui allait bien: la jeune femme avait l'oreille musicale, jouant du violon depuis de longues années, composant même ses propres mélodies. Il ne se passait pas un jour non plus sans qu'elle en écoute: que ce soit chez elle, sur le chemin du travail ou au travail-même lors de sa pause... elle avait toujours de quoi. Elle avait même du mal à s'endormir sans musique. Jazz n'aimait pas beaucoup le silence, depuis qu'elle était forcée de vivre sans son frère, avec qui elle était en colocation avant que le drame ne se produise et ne le lui arrache. Logan lui signala qu'il était très tactile.

« Pas de souci. Je suis plus réservée de mon côté, alors de même, ne vous offusquez pas si je n'y réponds pas forcément. » Lorsque le serveur vint prendre leur commande, elle prit, bien évidemment... un café. On ne change pas une équipe qui gagne, pas vrai? Elle remercia Logan de penser à son chien et s'amusa du surnom qu'il lui donna. « Un yéti... ça lui va plutôt bien, vu sa taille. Il s'appelle King. C'est un brave bonhomme, tant qu'on ne m'ennuie pas. »

Entendant son prénom, l'animal se rassit et vint poser sa tête sur les genoux de Jazz, laquelle entreprit de lui masser les oreilles. Elle tenait à son chien comme à la prunelle de ses yeux. Il lui avait sauvé la vie: c'était grâce à lui qu'elle avait remonté la pente à la mort de Kyle... Elle sourit de nouveau à Logan et lui fit un signe de tête entendu, quant au fait qu'il éviterait à l'avenir de vouloir récupérer du café lui appartenant. En soi, la situation était plutôt comique: ça s'était fait sans heurts et c'était une anecdote qu'elle avait raconté à ses parents en riant. Elle le regarda un instant, puis ses yeux revinrent sur Logan lorsqu'il lui parla. « En effet. Je travaille à l'hôpital, en pédiatrie. Parfois, j'arrive à m'arrêter pendant vingt-quatre heures! » C'était dit sur le ton de la plaisanterie, mais en réalité, elle avait vraiment du mal à s'arrêter. Non pas parce que l'hôpital ne le lui autorisait pas, mais parce qu'elle avait tendance à se plonger dans son travail pour oublier le reste. « Vous aussi, je suppose? Ou bien vous avez tellement besoin de café que vous vous êtes arrêtés ici avant? Non parce que, pour oser demander à une inconnue de vous revendre le sien, je suppose que vous devez en boire au moins autant que moi... » Jazz n'était certes pas très tactile, mais elle n'était pour autant pas mal à l'aise avec les gens. Si elle avait besoin de se couper régulièrement du monde et qu'elle était introvertie, elle n'était malgré tout pas vraiment sauvage. Disons que ça dépendait des jours et qu'elle était dans un bon jour. « Je fais partie de ces gens à qui il ne faut pas adresser la parole tant qu'ils n'ont pas bu leur première tasse. »


by Wiise


could you be the only exception ?
» I look and stare so deep in your eyes, I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go, call your name two or three times in a row. It's such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame.
•• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t859-jazz-i-don-t-want-to-fall-in-love-with-you
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 425
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Dim 26 Aoû - 13:09

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

Non il ne travaillait pas à l'hôpîtal, il ne voulait JAMAIS travailler dans un hôpital. Les médecins continuaient de le terrifier, Logan savait que cette phobie n'avait plus lieu d'être aujourd'hui, qu'il était en sécurité (normalement), mais cela ne partait pas.
Pour perdre la terreur qu'il possédait des blouses blanches, le jeune homme se devrait de pardonner à d'anciens tortionnaires, hors pour pardonner, il fallait se rappeler. Mieux valait éviter cela pour le moment.
Quelque chose dans les yeux sombres devint plus noir encore, mais Jazz était une pédiatre, autrement dit Logan était beaucoup trop vieux pour qu'elle lui pose son stéthoscope dessus. Tant mieux.
Il tâcha de se calmer, regarda un peu ailleurs, la foule, les gens. Entendait battre son propre coeur aussi, pour peu que cela puisse signifier quelque chose.
Qu'il était effrayé peut-être, comme un (gros) lapin pris entre les phares d'une voiture.
Il n'avait pas envie d'être effrayé ce matin, un autre jour peut-être mais ce matin, non.

”Je viens à peine de terminer mon travail, j'ai juste besoin de me poser un peu avant de rentrer et de dormir. Je suppose que moi aussi il ne faut pas me parler avant mon café, mais je ne sais jamais ce qui correspond à la première tasse...”

Il ota ses lunettes du bout de son nez, les nettoya dans un pan de chemise. Des cernes sous les yeux, Logan en avait pas mal. Le repos ne venait que lorsque Will était réellement là, en chair et en os. Sinon il y avait le travail, et parfois ce travail semblait sans sens, sans signification mais nécessaire pourtant, vital. Pas pour lui, pour d'autres choses, pour d'autres valeurs.
Ca pouvait être dangereux, des valeurs...
Ca pouvait sauver des vies aussi.

”A la dernière non plus, ceci dit....”

Il considéra d'un oeil circonspect le café devant lui, touchant l'anse d la tasse du bout du doigt, un peu rêveur peut-être, un peu ailleurs.
Le monde était flou, Logan s'aperçut alors qu'il n'avait pas remis ses lunettes, remédiant à cela au plus vite. Voilà qui était mieux....

”Vous êtes une bonne infirmière, Jazz, ou bien vous échangez les bébés dans les berceaux?”

Impossible de savoir si Logan plaisantait ou non, le jeune homme possédait cet air impassible lui étant propre, et pourtant émotif à la fois, comme capable de tout porter, y compris le silence. Où se cachait le silence en cet instant dans ce qu'il disait, où se cachait le rire s'il existait vraiment? Impossible à dire....


by Wiise


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jazz White

♆ Messages : 66
♆ Feat. : Torrey Devitto
♆ Crédits : Dreamy
♆ Disponibilité RP : Indisponible 0/4
Logan. Matthew
Megan . Austin


MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Dim 26 Aoû - 14:02

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

La jeune femme se demanda quelle bêtise elle avait pu dire pour que Logan paraisse tout à coup inquiet. Est-ce que c'était le fait qu'elle travaille à l'hôpital? Elle avait rencontré un certain nombre de gens qui étaient particulièrement frileux à l'idée de s'y rendre. Elle pouvait le comprendre: quand on finissait par s'y rendre, c'était rarement dans l'attente d'une bonne nouvelle. De son côté, elle avait quand même la chance de faire ce qu'elle trouvait être un beau métier. Elle avait pu donner la vie à de nombreuses reprises et en sauver quelques unes, aussi. Elle avait, hélas, comme tout membre d'un complexe médical, perdu certains patients. C'était toujours une épreuve horrible. On avait beau dire, on ne s'y habituait jamais. On faisait avec, parce que ça faisait partie du métier et on s'accrochait au positif. Et puis ces montées d'adrénalines, quand on se trouvait devant une situation très compliquée et qu'on ne savait pas si la vie allait continuer ou si elle allait s'arrêter... c'était aussi ce qui la faisait tenir. Elle avait besoin d'adrénaline pour rester debout. « J'ai un peu le même sentiment. Débuter sa journée avec un café, alors qu'en réalité, on débute la nuit qu'on décale... J'ai cessé de me demander si ma tasse était la première ou la dernière, je crois. » Elle fit un sourire poli au serveur et le remercia lorsqu'il déposa devant ses yeux le Saint Graal. King, lui, entreprit de boire bruyamment dans la gamelle d'eau qu'on lui déposa au sol et posa sa lourde tête baveuse sur les pieds de Jazz, laquelle le regarda avec en grimaçant un peu, mais avec tendresse malgré tout. La bave et les gros chiens... toute une histoire. Puis elle leva les yeux vers Logan, surprise un instant par sa question, avant de choisir de se mettre à rire. « Si j'ai échangé certains nourrissons, il faut croire que l'échange a convenu aux parents puisque je n'ai jamais reçu de plaintes! » Elle but une gorgée de sa boisson favorite avant d'enchaîner. « J'adore mon boulot. Je pense que je ne pourrais plus jamais travailler ailleurs que dans un hôpital. » Son esprit vaqua un instant vers Matthew. Ce dernier avait réussi sa reconversion pour travailler dans le même type de métier, même s'ils n'étaient pas basés au même endroit, puisqu'il restait dans un environnement militaire, en toute logique, ayant été pilote avant ça. Elle se dit un instant qu'elle aurait aimé pouvoir travailler à ses côtés... Puis son esprit revint vers Logan. « Mais vous n'avez pas l'air très à l'aise avec cet environnement. C'est vrai qu'en général, on ne s'y rends pas pour de bonnes choses... » Elle lui fit un sourire. Jazz souriait beaucoup quand elle parlait, tant pour détendre ses interlocuteurs que pour se détendre elle-même. Si elle n'était pas démonstrative physiquement parlant et qu'elle ne dévoilait que peu ses sentiments, elle gardait malgré tout un côté toujours poli et le sourire aux lèvres, sans doute l'habitude de devoir détendre ses patients... « Vous travaillez dans quelle branche, si je peux me permettre la question? »



by Wiise


could you be the only exception ?
» I look and stare so deep in your eyes, I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go, call your name two or three times in a row. It's such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame.
•• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t859-jazz-i-don-t-want-to-fall-in-love-with-you
avatar


Logan Yates
CIA

♆ Messages : 425
♆ Feat. : Adam Driver
♆ Crédits : myself

MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Lun 27 Aoû - 11:44

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••

Pourquoi à chaque fois que Logan montrait son malaise ou, au mieux, son désintérêt total pour tout ce qui avait rapport à une blouse blanche, son interlocuteur semblait se sentir obligé d'en parler ou de le pointer du doigt? Certaines choses -beaucoup de choses en vérité- ne se discutaient pas, quand d'autres si.
Avec Will non plus il ne parlait jamais de cela. C'était étrange d'ailleurs, car ils pouvaient exprimer entre deux des sujets bien plus intimes et horrifiques également pour de nombreux événements de leur vie, mais ce passé là de Logan restait au delà des mots.
Y réfléchir, c'était déjà de trop, aussi Logan chassa ses pensées avec l'air du matin pour en revenir aux tasses de café. Il n'était pas mauvais ici, pas supérieur non plus mais le fait d'être à l'extérieur compensait le goût peu prononcé du breuvage. Cela limitait les dégâts....

”Je suis archéologue”. Historien également, Logan était habilité à travailler sur le terrain comme dans les musées. Difficile de l'imaginer avec un chapeau et un fouet comme dans les films cependant, pas avec sa chemise un peu chiffonnée et ses lunettes, pas avec son teint pâle, ses gestes étranges.

”Je ne sauve pas de vies.” Cela était faux, bien que le jeune homme n'en ait qu'une conscience évasive. Ses opérations à la CIA pouvaient en condamner beaucoup, en sauver aussi. Bien entendu, il était intedit d'en parler, interdit de bien le comprendre aussi peut-être ou alors bien trop effrayant.

”Cependant nous sommes parfois amenés à travailler sur des échantillons ou des pièces fragilisées par le temps qu'un rien peut faire redevenir poussière. A côté de cela, nous avons des délais difficiles à tenir, comme partout.”

Il ne mentait pas, pouvait régulièrement faire ce genre de travail aussi. Dans le monde entier on le connaissait comme tel, comme un archéologue spécialiste du Proche-Orient. Du fait de sa mère, Logan possédait une petite notoriété dans certains cercles et, régulièrement, le jeune homme écrivait des papiers pour des journaux spécialisés. Cela aidait à parfaire sa couverture, cela lui changeait les idées aussi. Il avait bel et bien passé les diplômes de ce qu'il disait être, au fond ne mentait pas vraiment.
Son amour de l'histoire était grand. Il se rendait également dans des chantiers sensibles, en zones hostiles, autant pour aider aux fouilles que pour y mener des opérations bien plus secrètes.

Il bailla, essayant de cacher cela par sa main. Depuis vingt-quatre heures, Logan n'avait pas dormi. Sous la table, il lui semblait que le chien le jugeait du regard...



by Wiise


If you press me to say why I love him, I can say no more than because he is he, and I am I.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t649-logan-when-i-was-younger-i-was-named
avatar


Jazz White

♆ Messages : 66
♆ Feat. : Torrey Devitto
♆ Crédits : Dreamy
♆ Disponibilité RP : Indisponible 0/4
Logan. Matthew
Megan . Austin


MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   Lun 3 Sep - 12:20

sorry, no coffee this time !
Jazz & Logan
••••


Tandis que Jazz échangeait avec Logan, elle caressait son chien, qui s'était redressé pour appuyer sa tête sur les genoux de son humaine, regardant de temps à autre l'interlocuteur de cette dernière, toujours attentif à qui lui adressait la parole. Sans doute se demandait-il pourquoi Jazz était attablé avec un parfait inconnu. Il avait l'habitude de Matthew, en qui il avait tout autant confiance que la jeune femme, mais il ne connaissait pas Logan et Jazz étant quelqu'un d'introverti malgré son fort caractère, il n'était pas habitué à de tels échanges. La pédiatre songea que son père serait heureux de savoir qu'elle se socialisait un peu en dehors de son travail: lui, c'était un extraverti, qui aimait échanger avec les gens et qui n'avait jamais vraiment compris pourquoi sa fille en avait parfois si peur. Pourtant, sa femme était du même accabit que Jazz... sans doute ne la comprenait-il pas beaucoup plus. Cependant, il ne leur reprochait pas et, même s'il était parfois un peu pénible à vouloir les entraîner au dehors, il savait aussi prendre sur lui pour rester au calme à la maison. Logan était donc un archéologue. Intéressant. Jazz ne se souvenait pas d'en avoir croisé d'autres un jour. Même si elle aimait étudier, l'Histoire n'avait jamais été sa branche favorite, elle lui préférait de très loin la littérature. Mais elle était curieuse de nature, aussi resta-t-elle attentive au discours du jeune homme. « Inutile de sauver des vies pour être quelqu'un d'intéressant. Chacun son métier. » Elle but une gorgée de son café avec de continuer. « Vous redonnez vie à ce qui a fait de l'humain ce qu'il est aujourd'hui... C'est une sorte de chirurgie du passé, en fin de compte. » Même si l'Histoire n'était pas sa priorité, Jazz aimait malgré tout visiter les musées. Elle était toujours fascinée par le fait que certains objets puissent encore être intacts de nos jours, ou remis en état par les archéologues et les restaurateurs. Alors qu'il ballait, la jeune femme fit la même chose. C'était contagieux, ce truc-là. Et puis, même si elle était en repos, ses journées à l'hôpital étaient épuisantes. Elle n'avait pas prévu de venir boire un café, mais plutôt de retourner se reposer devant un livre. King releva la tête alors que son humaine ouvrait le petit sachet contenant un biscuit. Elle lui tendit ce dernier et l'animal le goba tout rond. Jazz se mit à rire et lui caressa à nouveau la tête. Le chien se releva et se mit à remuer de l'arrière-train. « Doucement... Tu risques de casser quelque chose, espèce de veau. Assis. » En râlant, le Beauceron reposa ses fesses au sol, jetant un coup d'oeil à Logan, l'air de dire "je devrais être en train de roupiller dans ma voiture, c'est de ta faute".


by Wiise


could you be the only exception ?
» I look and stare so deep in your eyes, I touch on you more and more every time. When you leave I'm begging you not to go, call your name two or three times in a row. It's such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame.
•• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t859-jazz-i-don-t-want-to-fall-in-love-with-you


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: sorry, no coffee this time (Logan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
sorry, no coffee this time (Logan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. It's Coffee Time !
» Présentation de Logan Echolls
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Alice Logan [validée]
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Will Never Fall :: Virginia Beach, our beloved city :: Northeast-
Sauter vers: