Rejoignez-nous sur le chat Discord du forum !

Partagez
 

  Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du jeu
Maître du jeu

♆ Messages : 136
♆ Feat. : Mr. Nobody
♆ Crédits : wiise

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyMer 19 Déc - 0:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaden S. Hale
Jaden S. Hale

♆ Messages : 1681
♆ Feat. : Luke Mitchell
♆ Crédits : Me
♆ Disponibilité RP : Disponible
Letizia l Alek l Mercy l Charity Gala

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyLun 24 Déc - 0:20


Charity Gala

« Shhhh, Toby... Oui, tu es beau, ouiii... Tu vas toutes les faire tomber... Et moi avec, si tu continues. »

De sa main libre, Jaden gratte gentiment le haut du crâne du chien, particulièrement excité, qui, en quête de caresses depuis quelques minutes déjà, lui tourne autour en agitant la queue, passant entre ses jambes et lui donnant des petits coups de tête pour attirer son attention. L’ennui c’est que cela rend d’autant plus précaire son équilibre déjà instable. Le jeune surfeur, après un grand moment d’angoisse, recale convenablement le carton de verres à pied qu’il essaie désespérément d’apporter jusqu’à destination en un seul morceau, a.k.a à l’endroit que lui a indiqué Letizia. Il ne peut empêcher un petit sourire en repensant à sa jolie fiancée, entièrement concentrée sur l’organisation quasi-militaire d’un événement qui lui tient tellement à coeur, donnant des ordres à tour de bras avec son bloc-notes, et son crayon coincé derrière l’oreille.

Depuis le début de l’après-midi (et même un peu avant cela, étant donné qu’il a eu droit à tous les coulisses des préparations depuis l’aube), il parcourt la salle (et la ville, chaque fois qu’un tête-en-l’air a oublié d’amener quelque chose) de long en large en essayant de satisfaire au mieux les espérances de la jeune femme... Et de Gabriel, bien évidemment, dont il accepte les ordres avec autant de docilité, bien qu’agrémentés malgré lui de commentaires désobligeants (parce qu’il faut bien donner un peu le change et essayer de le déstresser, le pauvre). A l’heure actuelle, il n’a plus qu’une seule mission avant le début du show, comme il l’appelle... Et Toby a l’air déterminé à lui en faire baver. Non sans mal, il parvient cependant à déposer son précieux chargement avec les autres, et se redresse, pour remettre d’aplomb et lisser sa veste bleu-marine impeccable.

Pas question de faire honte à Letizia en arrivant affublé comme à son habitude d’un t-shirt négligé et d’un jean troué. Mal coiffé, par dessus le marché. Non, aujourd’hui, il a fait un effort. Un sérieux effort qui ne le met pas particulièrement à l’aise, vestimentairement parlant, mais peu importe. Il se console en se disant qu’il y a un petit côté carnaval à l’événement, et que le costard, choisi avec soin par Letizia, lui donne un air de James Bond. Il est d’ailleurs désormais connu des autres bénévoles comme l’Australien à moitié taré qui se prend pour 007, compte tenu du nombre de fois où il s’est présenté à eux en réajustant théâtralement sa veste de costume et en lançant d’une voix suave : « My name is Bond. James Bond. »

Il y a cependant un détail sur lequel Letizia n’a eu aucun poids. La touche finale à sa tenue, en quelque sorte : les lunettes. Oui, parfaitement. Jaden a décrété qu’on pouvait difficilement faire plus « classe », qu’en ajoutant à son costume de soirée une paire de lunettes discrète qu’il s’est amusé à retirer au ralenti en imitant Clark Kent à plusieurs reprises. Oui, au cas où vous vous poseriez la question : il lui en faut peu, on sait. A l’heure actuelle, il recale donc sur son nez son nouvel accessoire de mode préféré, et pivote sur lui-même pour observer les alentours, en tapotant affectueusement la tête de Toby, toujours aussi enthousiaste.

« Elle est passée où, notre princesse, mon grand ? » lui demande-t-il d’un ton songeur en plissant les yeux par-dessus ses lunettes.

Il se souvient vaguement avoir entendu Letizia lui expliquer qu’elle s’absentait quelques instants. Probablement pour quitter enfin sa tenue de générale en chef et enfiler celle de reine de la fête. A ses yeux, bien sûr, elle est toujours la reine de la f... Ses pensées sont brusquement interrompues par Letizia elle-même, qui fait sa réapparition dans la grande salle. Il la voit d’abord apparaître du coin de l’œil et tourne vivement la tête... Pour faire un arrêt cardiaque. Son vocabulaire semble momentanément s’être réduit à trois lettres (deux, en réalité) : W.O.W. Toby, à ses côtés, se met à aboyer vivement en courant vers sa maîtresse, tandis que Jaden cligne des yeux, enlève puis remet ses lunettes de façon théâtrale, le regard rivé à l’apparition enchanteresse (pour ne pas dire Disneyesque) qu’est sa blonde fiancée. S’ils avaient été dans un cartoon, le jeune Australien aurait été actuellement en train de ramasser sa propre langue, déroulée sur plusieurs kilomètres, face à la beauté angélique de Letizia. Il a l’air fin, lui, maintenant, avec son cosplay de James Bond/Superman du pauvre. Comment lui faire honneur dans ces conditions ?

Le jeune homme esquisse pourtant un grand sourire et se précipite pour la rejoindre.

« Tu as l’art de faire des arrivées renversantes, lui souffle-t-il à l’oreille en déposant un baiser sur sa joue, et en glissant une main autour de sa taille, avec précaution, pour éviter de froisser la tenue de la jeune femme. Je vais faire des jaloux. Toby le premier. »

En effet, l’enthousiasme du chien semble avoir redoublé d’ardeur depuis l’arrivée de Letizia. Il faut avouer qu’avec le noeud papillon dont il l’ont affublé, il n’a rien à envier à son couple « glamour » favori. La petite famille est au complet. Pour l’instant, du moins.

« Tout est en place, reprend-il avec un peu plus de sérieux. Il sait à quel point cette soirée est importante pour elle, et s’il est fin prêt à s’y amuser (après tout, il ne pourrait être davantage dans son élément, lui qui adore rencontrer des gens), il est surtout là pour faire en sorte que tout se passe comme il le faut, même s’il doit courir au quatre coins de la salle ou mettre dehors les indésirables. J’ai terminé de décharger les derniers cartons. Les invités ont commencé à arriver, tout se passe comme prévu. »

Il ne sait pas trop s’il s’agit d’un simple constat ou s’il a aussi voulu la rassurer. Après tout, ce n’est pas rien, ce qu’elle a réussi à mettre en place avec Gabriel. Elle doit bien avoir une certaine pression sur les épaules, malgré son sang-froid. Qui ne l’empêche absolument pas d’être lumineuse, cela va sans dire. Jaden pose sur elle un regard éperdument amoureux qui, vu de l’extérieur, doit le rendre particulièrement stupide, puis balaie la salle d’un coup d’oeil attentif, à la recherche de visages connus ou inconnus. Quelles nouvelles rencontres va-t-il faire ce soir ? Il est l’heure de chercher de potentielles proies...

Résumé :

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t941-jaden-s-hale-i-haven-t-been-everywhere-but-it-s-on-my-list
Alek Hamilton
Alek Hamilton
US Army ✯
♆ Messages : 443
♆ Feat. : Jared Leto
♆ Crédits : Non je fais pas crédit

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyJeu 27 Déc - 16:23

Je m'étais levé en me disant que le soir j'avais un truc important à faire. Raaaah voilà pourquoi je devais noter quand j'avais des trucs à faire car bien souvent j'oubliais. Je fouillais sur mon meuble fourre tout et je retombais sur l'invitation  à un gala. Je soufflais car je me demandais encore comment j'avais fais pour accepter d'y aller. Pas que j'étais un ours mais les trucs où il fallait que je m'habille en pingouin je détestais ça. Mais c'était pour les animaux, c'était surement le seul sujet qui avait de l'importance dans ma vie donc voilà pourquoi j'avais accepté.

La véto de Kalash tenait une sorte d'association où j'allais des fois aider quand il y avait besoin. Je ne refusais jamais d'aider des animaux en détresse. Par contre si on me demandait de faire ça pour des humains y'avait de fortes chances que je refuse. Des fois j'aidais de manière un peu musclé quand il s'agissait de récupérer un animal mal traité. La blondinette qui s'occupait de ça avait tout mon respect chose assez rare quand on me connait. Le seul truc que je lui reprochais c'est qu'elle m'interdisait de les finir ces abrutis qui faisaient du mal à des animaux. Et que ça aille du poisson rouge au python, ma réaction était la même. Si par malheur il s'agissait d'un berger allemand là je pétais une pile et je massacrais le gars.  Oui oui je travaille sur le fait de gérer ma colère, mais pour le moment c'est plutôt elle qui me gère.

Bon c'pas tout ça mais fallait que je me prépare un minimum, du genre raser ma barbe, me coiffer etc. J'avais le temps c'était le soir mais je me connaissais, je venais de recevoir Red Redemption 2 et si je me calais, je ne ferais rien donc zou direction la douche, la tondeuse et le peigne.  Kalash me regarda m'activer avec un air intrigué, mais cette enflure ne bougea pas de son panier. On sait jamais qu'il se foule un coussinet...on est jamais trop prudent. Bon voila j'étais physiquement présentable, il fallait juste trouver des habits de soirée. J'ouvrais mes placards et là le drame, à part des tenue militaire d'apparat j'avais rien de civil. J'appelais Rick au secours. Il me confirma en avoir qui devait m'aller , je pouvais passer chez eux, Sara était là.

Je sautais dans le pick up, direction chez mes amis. La dernière fois que j'y étais allé ça c'était plutôt mal terminé mais passons. Je fus accueillie par mon amie qui me montra des costards. Ouais bon m'en fou moi des différentes couleurs.  J'en choisis un et le passais heyyy mais c'est que j'avais la classe sérieux. Elle m'aida avec le noeud pap et là elle ne put s'empécher de poser une question qui fâche.

"Tu as eu des nouvelles de Charlie depuis la soirée?"

"Pourquoi j'en aurais? je l'ai déposé chez elle et voilà rien de plus."

"Je m'inquiète, elle n'en donne pas et Rick m'a dit qu'elle était un peu bizarre au boulot."

"Sara ..ton amie est folle donc faut pas s'étonner."


Pour réponse je reçu une tape forte sur l'épaule, rohhh c'était mignon tout plein , la louve montrait les crocs. Je lui répondis par un grand sourire provocateur. Et là je pris une calbote derrière la tête.  Pour être honnête je l'avais mérité. En plus je n'avais pas dis réellement ce qu'il s'était passé après être partis de chez eux.

Enfin j'avais une tenue, j'étais présentable. J'attendis l'heure d'y aller chez mes amis en jouant avec ma filleule.  Je repris mon monstre mécanique pour être à l'heure. Je me garais là où je pouvais car oui elle prenait de la place, la grosse. Ou le gros tout dépend si on garde le masculin de pick up ou le féminin de voiture. Je descendis et montrais le carton d'invitation à l'entrée. Y'avait déjà du monde...et personne que je connaissais. Génial encore une soirée purge en vue.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letizia Pastore
Letizia Pastore

♆ Messages : 752
♆ Feat. : Amanda Seyfried
♆ Crédits : Avatar : Kidd ; Gifs : Luiyna & Fakementine
♆ Disponibilité RP : Disponible

Spoiler:
 


 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyJeu 10 Jan - 22:48

Charity Gala


Letizia n’est jamais plus à l’aise que lorsqu’elle doit organiser quelque chose. Elle se transforme en chef d’orchestre particulièrement exigeante et minutieuse sans même en avoir conscience. Malgré sa petite taille et son air angélique, elle arbore la même prestance, la même aura d’autorité que sa mère et dès lors personne n’aurait l’idée saugrenue de discuter la moindre de ses directives.
La vétérinaire est sur le pied de guerre depuis l’aube, et même plus que ça si l’on compte depuis la mise en branle du projet. Elle passe sa journée à donner des ordres à tout un chacun, à courir dans tous les sens pour s’assurer que tout soit absolument parfait. Cet événement est d’une importance capitale pour elle, ne serait-ce que parce que cela part d’une idée de son meilleur ami qui voulait donner plus de visibilité à son refuge et récolter des fonds. Mais ce n’est pas que ça, comme chaque fois qu’elle met son nez quelque part un petit projet se transforme en immense chantier, ce n’est plus seulement Fighting for Hope dont il est question mais bon nombre des associations et fondations de la ville. Il s’agit de toucher les gens et faire appel à leur générosité pour aider celles et ceux qui en ont le plus besoin.  

Une fois certaine que tout est à peu près prêt et qu’à moins d’une catastrophe naturelle style tsunami ou explosion nucléaire rien ne pourrait dérailler, elle prévient son australien et les autres bénévoles qu’elle s’éclipse quelques instants, elle ne peut décemment pas paraître à un gala dont elle est l’hôtesse en salopette et baskets… Elle avait préparé toute sa tenue la veille, de la tenue au maquillage en passant bien évidemment par les chaussures et les accessoires. Il ne lui faut donc pas tant de temps que ça pour se préparer, pas autant que si elle avait dû tout choisir sur le moment en tout cas. Elle enfile donc une longue robe jaune d’or d’un tissu léger et fluide qui lui donne des airs de fées, agrémenté d’une couronne dans ses cheveux détachés et qu’elle a discipliné en boucles lâches sur ses épaules. Au vu de sa tenue elle a opté en revanche pour un maquillage léger, juste de quoi rehausser légèrement ses couleurs naturelles et d’uniformiser son teint et effacer la fatigue de ses derniers jours.

Quand elle refait son apparition dans la salle, bon nombre de regard se tournent vers elle, comme des tournesols attirés par le soleil, ce qui n’est pas une si mauvaise analogie compte tenu de la couleur de sa robe. Mais un seul regard lui importe, et ses lèvres s’étirent en un immense sourire quand elle le croise enfin de nouveau. Elle ne peut s’empêcher de rire à la remarque qu’il lui souffle quand ils se rejoignent. « Parce que toi non  M. Bond ? » plaisante-t-elle, lui signifiant qu’elle sait très bien qu’il n’a pas arrêté de faire l’andouille entre deux missions qu’elle lui attribuait.
Ils font un beau portrait de famille, tous les deux aussi bien habillés et Toby qui s’agite à leur pied, fier comme un paon d’être lui aussi sur son trente-et-un avec son petit nœud papillon. Elle profite un peu du calme qui semble presque régner par rapport à l’agitation de l’après-midi, elle sait que ça ne durera pas cependant, au fur et à mesure que les invités et potentiels donateurs arriveront. « Merci. » souffle-t-elle à son surfeur, avant de venir l’embrasser, quand il lui fait un petit rapport du statut de la soirée. Elle sait qu’il est toujours ravi de l’aider simplement pour lui faire plaisir. Elle n’a jamais eu besoin de personne pour organiser ce genre d’événement, c’est dans ses gènes, mais le fait de pouvoir se reposer sur Jaden, de pouvoir lui faire confiance lui permet de se décharger d’une bonne partie de son stresse et de la pression inhérente à l’organisation.

Tout comme l’australien elle balaye la salle du regard, un sourire vient naître sur ses lèvres quand elle reconnait le propriétaire d’un de ses patients. « Alek ! » s’exclame-t-elle en le saluant avant de se diriger vers lui, entraînant ses deux australiens – Jaden l’humain, et Toby le berger australien – à sa suite. « Je n’étais pas sûre que tu viendrais. » lui sourit-elle, parfaitement consciente du fait que les événements mondains ne sont pas vraiment sa tasse de thé. « Jaden, je te présente Alek, le propriétaire de Kalash, et une aide précieuse pour les interventions musclés. Alek voici Jaden, mon compagnon. » explique-t-elle en faisant les présentations. Elle aimait bien le militaire, il arrivait trop souvent à son goût qu’elle doive retirer des animaux maltraités de leur domicile et, parfois, cela ne se passait pas très bien… il lui arrivait alors de faire appel à des gros bras ou du moins des personnes plus impressionnantes que ses boucles blondes angéliques. Alek était une de ses personnes, bien qu’elle essaye de ne pas lui demander trop souvent, elle était plus que consciente qu’il était toujours à deux doigts de refaire le portrait des bourreaux d’animaux. Elle aussi cela dit, mais une plainte pour coups et blessures ne l’aiderait pas à sauver les animaux et c’était ce qui la retenait.


Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t919-letizia-pastore-please-call-me-lip
Jaden S. Hale
Jaden S. Hale

♆ Messages : 1681
♆ Feat. : Luke Mitchell
♆ Crédits : Me
♆ Disponibilité RP : Disponible
Letizia l Alek l Mercy l Charity Gala

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyDim 13 Jan - 1:13


Charity Gala

Jaden ouvre la bouche, mi-outré, mi-amusé quand sa chère et tendre se moque gentiment de sa propension à se prendre pour James Bond depuis qu’il a enfilé un costard. Faute de trouver une réplique appropriée, il se contente de lui tirer la langue de sa manière enfantine habituelle. Tssss... Elle a l’art et la manière de lui couper l’herbe sous le pied, et ce, toujours avec un charme déconcertant. Ça sonnait bien, pourtant, quand il s’appelait lui-même « M. Bond » encore quelques minutes plus tôt. Mais bizarrement, il n’est plus tout à fait aussi fier, désormais, de l’entendre de sa bouche à elle. Probablement à cause de ce petit sourire en coin qu’elle arbore et du ton amusé qui fait vibrer la voix de la jeune femme en le prononçant. Hm. Y aurait-il du sarcasme dans l’air ? Peu importe, il lui pardonne, puisque cela a le mérite de la faire sourire. S’il faut qu’il échange son costume d’espion contre celui de clown, il le fera sans hésiter, en un battement de cil, pour peu qu’elle continue à sourire de cette manière. Dans ces conditions, autant en rajouter une couche...

« Jamais. Je fais tout dans la discrétion, c’est le métier qui veut ça... » murmure-t-il pour toute réponse, avant d’esquisser lui aussi un petit sourire de contentement, en accueillant avec une agréable surprise les lèvres de Letizia sur les siennes, qui accompagnent un « Merci » pourtant fort peu à propos, à son avis. Après tout, qu’a-t-il fait de si extraordinaire ? Il a eu l’impression de n’avoir rien fait d’autre que déplacer des cartons et conduire untel ou untel, tout en vérifiant que Toby (et Sky, qui doit traîner dans le coin, du moins, il l’espère) ne provoquent pas de catastrophe. Rien qui ne soit illogique, pour le futur époux de la reine de la fête, non ? N’est-il pas là exclusivement pour elle, justement ? Les remerciements n’ont pas lieu d’être, à son sens... surtout qu’il est bien conscient qu’avec sa force de caractère et sa capacité d’organisation, elle n’a pas véritablement besoin de lui pour faire des miracles. Mais il sait aussi qu’elle ne pourrait pas s’empêcher de le remercier. Et il est surtout ravi de constater que la tension dans le corps de la jeune femme semble se dissiper quelque peu tandis qu’elle s’appuie à demi sur lui en observant les alentours. Il n’est donc peut-être pas si superflu que cela, au fond...

Jaden sourit doucement en la couvant d’un regard toujours aussi amoureusement stupide pour un observateur extérieur, et exerce une légère pression sur la hanche de Letizia. Simplement pour lui signifier qu’il est bel et bien là... et qu’au-delà de son envie de faire l’andouille, il ne bougera pas d’un pouce, si elle a besoin de se reposer un peu sur lui. C’est à peu près à ce moment que la jeune femme reconnaît soudain quelqu’un dans la foule. Jaden cligne des yeux, à moitié surpris, à moitié vexé, d’avoir été devancé dans la course à « celui qui trouvera un pote le plus vite », et se laisse docilement traîner jusqu’audit Alek, à qui il adresse un signe de tête et un large sourire amical comme il sait si bien le faire.

« Bonsoir ! » lance-t-il aussitôt avant même que Letizia ne fasse les présentations en bonne et due forme.

Le jeune Australien arque un sourcil. Mon compagnon ? Really ? ... Il esquisse malgré lui une petite moue frustrée. Il peut difficilement lui en vouloir... Après tout, c’est uniquement sa faute, à lui, si elle ne peut pas (encore) se permettre de le présenter comme son « fiancé ». Et il se demande d’ailleurs comment il l’aurait pris, au fond, si elle avait choisi, plutôt que « compagnon », le terme de « presque-fiancé ». En un sens... ça aurait été presque pire, non ? Il l’aurait entendu comme « mon presque-fiancé qui a l’air de vouloir me faire patienter encore trois plombes avant de finalement se décider et ça commence à être UN PEU long ». Jaden lève mentalement les yeux au ciel, empli de culpabilité. Bientôt, bientôt, se souffle-t-il à lui-même avec un début d’angoisse. Tout est si implicite, quand il s’agit de mettre un nom sur ce qu’ils sont l’un pour l’autre, qu’il en aurait presque chopé une migraine rien qu’à ce mot de « compagnon »... qui lui donne plutôt l’impression de jouer un remake de la Communauté de l’Anneau que d’accompagner la femme de sa vie à un gala de charité. Bref. Concentration.

Le propriétaire de Kalash ? Ah oui... Il avait entendu parler de ce chien à plusieurs reprises par Letizia. Il l’avait surtout retenu à cause de son nom, en réalité, qu’il avait trouvé terriblement cool. Il se sent d’ailleurs actuellement très con, d’être l’heureux « propriétaire » (et encore) d’un minuscule chipmunk nommé Sky, tandis que le dénommé Alek et son air de dur à cuire se balade avec un berger allemand du nom de Kalash. Y a pas de justice. Bref.

« Ravi de rencontrer le propriétaire d’un chien aussi badass que Kalash, dit-il avec un sourire, en tendant la main pour serrer amicalement celle d’Alek. En espérant qu’il n’y ait pas besoin d’interventions musclées aujourd’hui, évidemment... »

Il hausse les épaules d’un air amusé, puis ne peut s’empêcher de constater qu’Alek n’a pas tout à fait l’air dans son élément, ce que la remarque de Letizia a souligné quelques secondes plus tôt.

« Tu veux un truc à boire ? propose-t-il alors pour détourner l’esprit du jeune homme de son malaise. Histoire d’affronter sereinement le reste de la soirée? »

Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t941-jaden-s-hale-i-haven-t-been-everywhere-but-it-s-on-my-list
Alek Hamilton
Alek Hamilton
US Army ✯
♆ Messages : 443
♆ Feat. : Jared Leto
♆ Crédits : Non je fais pas crédit

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyLun 14 Jan - 13:39

Je regardais autour de moi ce qu'il se passait. Tout le monde était super bien fringué. Normal je crois mais là je me serais presque cru aux oscars. Je lisais les descriptifs des différentes associations présentes. Certaines étaient cools car aider les militaire s'était louable, pour le reste je n'avais pas d'avis. J'étais pas quelqu'un avec une grande considération pour l'être humain, qualité que j'appréciais car je pouvais dormir sur mes deux oreilles même après mes missions. Des groupes s'étaient fait et les gens parlaient entre eux. Je me dis que j'aurais venir avec Kalash au moins j'aurais eu quelqu'un à qui parler et il était beaucoup plus sociable que moi.

Un serveur passa avec un plateau contenant des verres de champagne. J'en pris un au passage que je bus assez vite. Il faisait trop chaud ici et je languissais de pouvoir tomber ma veste. Je me demandais combien de temps ça allait durer leur truc là. Pas que j'avais autre de prévu mais j'entendais de là mon canapé m’appeler avec ma console. J'avais dis que je venais donc j'allais respecter ma parole mais à la moindre occas je filerais d'ici en mode ninja sans que personne ne le remarque. J'entendis mon prénom et mon premier réflexe était de me demander ce que j'avais pu faire de travers. Non je voyais pas, j'étais calme pour une fois. Je me retournais et je reconnus la véto de Kalash.

Je lui souris pour réponse. Ouais je suis pas un grand bavard quand j'ai décidé. J'avais pas mal de respect pour ce petit bout de femme qui se battait pour les animaux. Et quand avec Kalash on pouvait donner un coup de patte on le faisait avec plaisir. "J'étais pas sûr non plus en fait." J'allais pas lui dire que j'avais joué ça à pile ou face car j'étais pas sûr de la réaction qu'elle aurait pû avoir. Il fallait toujours se méfier des femmes à l'air angélique, et surtout je l'avais vu à l'oeuvre verbale face à des connards donc je savais qu'elle pouvait être très venimeuse si elle en avait envie. Letizia me présenta son compagnon et son chien. Je repérais de suite le visage de l'homme qui se fermait un peu. Ah Monsieur n'aimait pas le terme compagnon. Perso moi il m'aurait fait paniquer mais je ne vis pas de la peur dans l'attitude, juste de la déception.

Je serrais la main du dénommé Jaden. Oh punaise je sentais qu'il y aurait trop de prénoms pour moi dans cette soirée, fallait vite que je leur trouve des surnoms car sinon je n'allais pas m'en sortir. "Ravi de te rencontrer aussi et merci pour le compliment sur Kalash. Il sera content de le savoir." Je ne me foutais pas de lui, mon chien aimait les compliments...quand je vous disais que c'était une vraie diva..Je me mis accroupis pour saluer aussi le chien. Je le laissais me sentir, même si j'avais l'habitude de ces animaux, je prenais toujours mes précautions.

Je souris à l'évocation des "interventions musclées". J'aurais préféré juste l'aider avec les animaux, mais parfois il fallait aller récupérer des animaux maltraités et les propriétaires pouvaient se montrer récalcitrants. Letizia était le gentil flic et moi le mauvais. Elle était plus efficace que moi mais ma présence permettait souvent d'éviter des gestes inacceptables par les gens. Je savais aussi qu'il fallait que je me contrôle dans ces cas là car ça risquait de nuire à son association et à elle. Après je passais ma vie à être en dehors des lois, donc là ça ne faisait pas exception dans certains cas j'étais revenu expliquer la vie de manière plus "directe" mais là j'agissais en dehors de tout mandat.

C'était même pas difficile, repérer les habitudes de la personne, provoquer un incident avec et voila. Une bagarre dans un bar par exemple et le tour était joué. Enfin bref c'était pas le lieu pour parler de ça. "Kalash est au repos ce soir, il squatte son panier." J'avais hésité à le prendre car y'avait de raison qu'il y ai que moi qui morfle, mais au moment de partir il était tellement bien dans son panier que je l'avais laissé. Il avait ses jouets, des croquettes et la maison pour lui.

A boire? mais quelle bonne idée il venait d'avoir là Jaden. Ah ça se voyait tant que ça que je me sentais comme un carnivore au congrés des vegans ? Bah pas grave, j'avais dis que j'allais venir, pas que j'allais apprécier. " En voila une bonne idée, je veux bien." Je me tournais vers Letizia " Dis ça va durer combien de temps? " Après avoir posé la question je me dis que ça ne se disait peut être pas. Du moins j'eus d'un coup un flash de ma mère me reprenant car j'avais posé cette question. Ouais malheureusement c'était pas le premier gala auquel j'assistais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyMer 16 Jan - 14:24

Cela fait que quelques semaines que je suis arrivé sur la base, mais me voilà déjà invité à l’un des événements de la ville. Cela me fait un peu bizarre pour être honnête. Je ne m’attendais pas à recevoir cette invitation, surtout que je ne suis pas encore familiarisé avec la ville. Et j’ai pas vraiment de contact particulier. Après au vu de thèmes cela ne me dérange pas vraiment. Mais j’ai quand même un peu peur de me retrouver seul dans mon coin. J’ai dû trouver un magasin où me fringuer plus chiquement qu’a mon habitude et ce n’était pas évident. Je n’ai franchement pas l’habitude d’être dans un costume, je me sens un peu a l’étroit pour être honnête, mais bon c’est pas non plus désagréable, je serais juste ravie de le retirer ! J’ai décidé d’emmener Trompie avec moi, je sais qu’il n’a pas la gueule du chien de garde ou utile pour l’armée, mais c’est mon meilleur ami surtout en ce moment.

Je n’arrive pas forcement hyper en avance, aillant eut quelque difficulté à trouver la salle, faudrait vraiment que j’arrive à sortir un peu plus souvent pour m’habituer à mon lieu de vie. Trompie est tout de même en laisse, avec son harnais, il écoute très bien, mais sait-on jamais. J’entre alors dans la salle et regarde autour de moi, il y a du monde, je remarque que je ne suis pas le seul à avoir un compagnon à quatre pattes. Je crois que c’est tellement rassurant d’avoir un compagnon qui ne nous juge pas tout simplement. Je remarque alors une tête que j’ai déjà vue sur la base. Je ne le connais pas spécialement, mais faut bien commencer quelque part, alors que j’approche d’autres personnes sont arrivées vers lui, ce qui m’intimide un peu plus. Mais bon ils ne vont pas me manger.

« Bonsoir. » 

Je me sens clairement plus jeune qu’eux aussi, mais bon si je suis invité c’est que j’ai ma place.

« Dwayne, jeune militaire sur la base. »

Dis je en me présentant pour tout le monde.

« Je t’ai croisé, mais j’ai pas eu l’occasion de venir te parler. »

Dis je en me présentant en premier à l’homme que j’ai reconnu de loin, est Trompie a l’air très intéresser par son congénère présent dans le groupe, qui est bien plus gros que lui. Je me tourne vers les autres personnes présentes et offre un sourire pour montrer que je ne les ai pas oubliés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Richardson
Megan Richardson

♆ Messages : 287
♆ Feat. : Anna Sophia Robb
♆ Crédits : avatar : Lunaeye, gifs : eternalroleplay
♆ Disponibilité RP : Dispo

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyVen 25 Jan - 12:35






Charity gala. Megan & Cie


Voilà quelques mois que Megan s’était investie dans une association pour aider des jeunes en difficulté. Elle l’avait découvert lors d’une garde à l’hôpital et très vite le sujet l’avait touchée. Elle savait ce qu’était d’être livrée à soi-même, de devoir survivre dans un monde qu’on ne comprend pas toujours et surtout essayer de gérer des situations qui la dépassaient. Elle avait été plus qu’heureuse de pouvoir entrer dans un foyer pour jeunes quand elle avait été mise à la porte et elle avait été encore plus heureuse de pouvoir parler avec des gens qui tentaient de l’aider, de lui trouver des solutions. Meg’ n’avait donc pas réfléchi longtemps et s’était présentée, elle avait expliqué son parcours, les difficultés qu’elle avait rencontrées et surtout comment elle avait pu s’en sortir. C’était ainsi qu’elle avait pris de son temps libre, du temps avec sa fille, pour aider des jeunes comme on avait pu l’aider. Parler de ce qu’elle avait vécu ne la dérangeait pas, elle savait que c’était le meilleur moyen pour montrer qu’ils n’étaient pas seuls et qu’ils pouvaient compter sur quelqu’un qui les comprenait. Son travail faisait son bonheur, mais il était vrai que cette association lui permettait de se sentir réellement utile. La demoiselle n’avait donc pas refusé de participer à la soirée de gala. Elle n’était pas du tout coutumière de ce genre d’évènement mais s’il fallait faire un peu de pub pour que l’association puisse récolter des fonds et avancer dans le bon sens, alors Meg' était tout à fait prête à donner de sa personne.

Son temps en tant que bénévole ce jour là fut néanmoins assez restreint, elle avait fini sa garde et avait du s'occuper de Zoey avant de la déposer chez une amie. Megan était le genre de personne qui ne s'arrêtait jamais et encore une fois, elle avait fait ce qui était possible pour ce partager entre ses différentes obligations. Elle était arrivée assez tard sur les lieux, mais elle avait pu donner un coup de main et aider ainsi la déculpabiliser de laisser sa fille seule chez une amie alors qu'elles auraient dû la passer ensemble. La jeune femme finit par rentrer chez elle pour se préparer rapidement et rejoignit le gala dans sa vieille voiture. Elle pénétra dans la pièce et se rendit compte que l'ambiance n'était plus du tout la même que quelques heures plus tôt. Il y avait de nombreuses personnes qui sirotaient leur verre, qui discutaient et tous étaient chics, classe. Se retrouver dans cette soirée la mettait mal à l'aise, mais elle inspira un grand coup et rejoignit une table à laquelle étaient installés déjà quelques personnes. On ne pouvait pas dire qu'elle avait beaucoup de connaissances et ce n'était donc pas étonnant qu'elle n'ait pas remarqué de tête bien connue. Tout en s'approchant elle remercia un serveur qui lui proposait une coupe et finit les derniers mètres qui la séparait de la table. Elle avait clairement choisie une table au hasard, histoire de ne pas se retrouver seule dans son coin...

Elle n'avait pas remarqué tout de suite les chiens, elle s'était plutôt concentrée sur les personnes présentes, mais elle fut attendrie par les deux bêtes. Elle n'avait pas d'animal chez elle, ses horaires ne le lui permettaient pas, mais elle adorait les animaux. Toutefois elle garda un petite distance entre elle et les chiens, préférant s'assurer de garder ses pieds.

"Bonsoir"

Megan observa rapidement les personnes qui l'entouraient, elle reconnut forcément Letizia qui avait organisé la soirée, mais c'était tout. Au moins c'était une tête connue. Elle se tourna d'ailleurs vers cette dernière.

"C'est une soirée particulièrement réussie, félicitations !"

Spoiler:
 


BY .SOULMATES



Megan E. Richardson
    Taking my soul into the masses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t645-taking-my-soul-into-the-masses-megan-richardson
Letizia Pastore
Letizia Pastore

♆ Messages : 752
♆ Feat. : Amanda Seyfried
♆ Crédits : Avatar : Kidd ; Gifs : Luiyna & Fakementine
♆ Disponibilité RP : Disponible

Spoiler:
 


 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptySam 26 Jan - 18:04

Charity Gala


Letizia se contente de lever les yeux au ciel aux réactions enfantines de sa moitié. Elle ne s’attendait pas à quoique ce soit de plus mature de toute façon. C’est aussi pour ça qu’elle aime tant Jaden. Il compense sa propension à toujours prendre la vie un peu trop au sérieux parfois. Il la complète et l’aide à garder une âme d’enfant comme le faisait Shade à la fac – et continue encore de le faire aujourd’hui un peu.

Elle l’entraîne ensuite à sa suite rejoindre Alek. La sicilo-suédoise sourit amusée par la réponse du militaire quand elle lui fait part de son ravissement quant à sa présence à la soirée. Trop concentrée sur le soldat, la jeune femme ne remarque pas la grimace de l’australien à la manière dont elle le présente. Quand bien même l’aurait-elle vu elle n’aurait sans doute fait qu’hausser les épaules, comment voulait-il qu’elle le présente ? Petit-ami ou encore amoureux ce n’est plus vraiment de leur âge, surtout pas après quatre années de relation, fiancé ce n’est pas encore le cas… Compagnon est le terme qui correspond le plus à l’état actuel de leur couple.

Son sourire devient plus attendri qu’amusé quand le militaire se met à hauteur de Toby pour le laisser se familiariser avec lui. Son chien est comme Jaden, il aime tout le monde – sans doute un truc d’australien tout ça – d’ailleurs il ne lui fait pas longtemps avant de venir lécher la joue du soldat, entraînant un fou rire de la part de la blonde. « En voilà des manières ! » rabroue-t-elle gentiment son berger australien. « Désolée, il a tendance à se mettre à lécher les gens qu’il apprécie. » s’excuse-t-elle à la place de Toby. « C’est dommage pour Kalash, il n’aurait pas été seul, il aurait sans doute trouvé plusieurs compagnons de jeux. » commente-t-elle lorsqu’Alek explique qu’il a laissé son chien tranquille chez lui.

Tout comme Jaden elle remarque aisément que le maître-chien ne se sent pas vraiment à l’aise dans cet événement mondain. Le surfeur est juste plus rapide qu’elle a proposé de quoi lui détourner l’esprit de son embarras. « Moi aussi je veux bien ! » s’exclame-t-elle en tournant son visage vers le blond à qui elle esquisse un sourire éblouissant teinté d’une pointe d’amusement. Elle reporte son attention sur le militaire à sa question avec un léger rire, comprenant très aisément le sous-entendu Je veux rentrer chez moi, vite. « Il y a des chances que ça dure assez longtemps. » répond-elle, son ton laissant clairement entendre son amusement plutôt qu’une quelconque vexation, ce n’est pas son genre, elle sait parfaitement que tout le monde n’est pas comme elle, à adorer ce genre d’événement. « Mais tu n’es pas obligé de rester jusqu’à la fin, tu pourras t’éclipser à n’importe quel moment. Je suis déjà ravie que tu sois venu. » précise-t-elle avec sincérité.

Alors que vous discutez un jeune homme arrive près de vous. Il semble vraiment plus jeune que le trio formé, d’une dizaine d’années sans le moindre doute. « Bonsoir. » répond-elle poliment. Toby lui semble se désintéresser de vous pour aller faire connaissance avec le nouveau venu à quatre pattes à côté de celui qui se présente comme un militaire. Le seul souci c’est que le chien n’a pas toujours conscience d’être beaucoup plus gros que ses congénères et est parfois un peu brusque, d’autant plus là qu’il n’était pas attaché, comme d’habitude, alors que son camarade si. « Doucement gros balourd. » s’exclame la jeune femme en se baissant à sa hauteur pour le rattraper et l’éloigner du petit chien. « Là, voilà, reste tranquille. » ajoute-t-elle quand son chien s’assoit pour laisser l’autre approcher. « Je suis Letizia Pastore, la gérante de La Bella Vita. » se présente-t-elle à son tour tout en se relevant, laissant cette fois-ci les autres se présenter par eux-mêmes.

Quelques secondes après, une seconde personne arrive, cette fois, Letizia la reconnait, c’est une des bénévoles qui avait aidé un peu. « Merci Megan. Sans l’aide de tous les bénévoles ça n’aurait pas été possible, alors c’est plutôt toi qu’on devrait remercier ! » répond-elle avec un sourire tendre où l’on devine une certaine reconnaissance pour toute l’aide qu’ont fourni spontanément les habitants de Virginia Beach.


Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t919-letizia-pastore-please-call-me-lip
Jaden S. Hale
Jaden S. Hale

♆ Messages : 1681
♆ Feat. : Luke Mitchell
♆ Crédits : Me
♆ Disponibilité RP : Disponible
Letizia l Alek l Mercy l Charity Gala

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyLun 28 Jan - 2:35


Charity Gala

En symétrie parfaite avec Letizia, Jaden esquisse un sourire amusé en entendant le dénommé Alek lâcher avec une franchise hilarante qu’il n’était même pas sûr lui-même de pointer le bout de son nez ce soir. Qu’il le veuille ou non, ce mec a un potentiel comique inexploré. Et ça, c’est particulièrement intéressant (dans le monde Jadenien, s’entend). Sa première impression se confirme avec la suite de leur conversation, Alek affirmant avec un sérieux sans précédent, que son chien sera content du compliment. Wait, for real ? Le jeune Australien arque un sourcil amusé tandis que l’autre australien, sur quatre pattes cette fois-ci, salue à sa manière le soldat-comique, vite rabroué par Letizia. Jaden doit d’ailleurs se mordre fortement la lèvre pour éviter de répliquer un magnifique : « Moi aussi, d’ailleurs. C’est un truc d’Australien... », lorsque la jeune femme annonce que Toby ne peut pas s’empêcher de lécher les gens qu’il apprécie.

La plaisanterie se lit pourtant dans ses yeux qui pétillent d’amusement, redoublé d’ailleurs par la dernière remarque d’Alek, lâchée avec une honnêteté exemplaire et qu’il traduit sans peine par « Je veux rentrer à la maisooooon ». Intérieurement, il est en plein fou rire, soyons honnêtes. Extérieurement, il a soudain une mission à accomplir, puisque sa chère et tendre réclame elle aussi de quoi se détendre sous la forme d’une coupe de champagne. Et puis... la remarque de Letizia à propos des « compagnons de jeu » qu’aurait pu trouver Kalash ici vient de lui faire penser à un léger détail : où a-t-il laissé Sky, exactement ? Il ne faut pas se leurrer, il y a quand même une forte probabilité qu’il se fasse avaler par plus gros que lui...

... Ceci étant dit, le danger ne risque pas de venir du petit compagnon sur pattes du nouvel arrivant, constate-t-il du coin de l’œil avant de s’éclipser et de laisser à Letizia le soin d’accueillir le tout jeune homme pendant qu’il s’en va effectuer sa mission momentanée de serveur. Entre temps, il jette un coup d’œil aux alentours, histoire de vérifier qu’un cadavre de chipmunk ne décore par le parquet bien ciré. Lorsqu’il revient de son expédition, une jolie blonde qui n’est pas la sienne vient de s’ajouter au groupe.

« Et bien... lance-t-il avec ses deux coupes de champagne dans les mains en balayant le petit groupe d’un coup d’œil enthousiaste (plus on est de fous, plus on rit, c’est son credo). C’est un plateau complet que j’aurais dû ramener ! Bonsoir à ceux que je n’ai pas encore vus ! »

Il hésite le temps d’une fraction de seconde, à deux doigts de sortir un magnifique : « The name is Hale. Jaden Hale », mais un regard de Letizia l’arrête en plein élan. A la place, il lui tend sa coupe de champagne, qu’il accompagne d’un baiser sur son front, puis tend à Alek la sienne, sans le baiser sur le front, cela va sans dire.

« Désolé, mais je n’ai rien trouvé de plus fort pour l’instant, s’excuse-t-il avec un sourire mi-sérieux, mi-amusé. Va falloir tenir avec ça un moment... puis il se penche pour ajouter sur un ton de conspirateur : Je sais où se trouve la sortie de secours, fais-moi signe quand la situation devient critique, on organisera ton extraction. »

Puis, avec un naturel déconcertant, il reporte son attention sur les deux nouvelles têtes qu’il n’a pas encore pris le temps d’étudier, tandis que Letizia se présente auprès du tout jeune soldat (dont le chien a bien failli y rester sous l’enthousiasme australien de Toby), avant de remercier une certaine Megan de son aide précieuse. Ah oui... Il savait bien que son visage lui était familier. Il a dû la croiser un peu plus tôt parmi les bénévoles venus donner un coup de main.

« Jaden, se présente-t-il ensuite, de façon (curieusement) assez sobre, en tendant la main au dénommé Dwayne pour la serrer brièvement, puis en esquissant une petite révérence théâtrale (et beaucoup moins sobre, de fait...) en direction de Megan. Merci en effet pour ton aide précieuse, ajoute-t-il à son intention, le plus sincèrement du monde, répétant à peu de choses près les propos de Letizia. Je suis désolé, on a dû se croiser tout à l’heure lors des préparatifs mais je n’ai pas pris le temps de t... SKY ! »

Il s’interrompt de lui-même d’une bien curieuse façon, et contourne la table pour se jeter au sol, cueillant au vol une petite boule de poil à demi-paniquée qui slalomait alors avec angoisse entre les pieds de tables et de redoutables talons aiguille. « Danger écarté », commente-t-il simplement, plutôt à l’attention de Letizia qu’aux autres, d’ailleurs, tandis que deux minuscules pattes, puis la petite tête d’un chipmunk traumatisé sort doucement de la poche de sa veste de costume.

Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-fall.forumactif.org/t941-jaden-s-hale-i-haven-t-been-everywhere-but-it-s-on-my-list
Alek Hamilton
Alek Hamilton
US Army ✯
♆ Messages : 443
♆ Feat. : Jared Leto
♆ Crédits : Non je fais pas crédit

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyMar 5 Fév - 13:35

Le chien est sympa, j'en demande pas plus moi. Je préfère largement m'occuper des chiens présents que de devoir parler aux humains. Là je le fais car je respecte le travail de Létizia mais honnêtement je suis vraiment en dehors de ma zone de confort. Déjà par mes vêtements, je déteste réellement être fringué en pingouin et puis les galas j'en ai été traumatisé plus jeune. Cependant le compagnon de Leti a l'air super sympa, allez Alek fait marcher ta mémoire il t'a dit son prénom y'a deux minutes. Jaden oui voilà c'est ça. Il avait l'air de me comprendre un minimum.

Je sais que demander combien de temps cette connerie allait durer n'était pas poli mais voila je n'étais pas là pour le politiquement correct et encore que les gens s'estiment heureux je n'avais pas un discours à faire. Bref la réponse de Létizia me fit paniquer un instant...ça voulait dire quoi pour elle "assez longtemps"? le assez longtemps masculin genre 3 minutes ou le assez longtemps féminin du genre "viens avec moi faire les magasins". La durée entre ces deux notions n'était pas du tout la même et si ça devait durer des heures j'allais vraiment être en panique. Heureusement pour moi elle rajouta des mots magiques...je pouvais partir quand je voulais. Je pouvais pousser ma chance plus loin en demandant si le maintenant être un bon moment pour partir? "Si je veux partir là de suite je peux? c'est vrai? ". Mon comportement était très immature je le savais mais c'était plus fort que moi je n'étais pas du tout dans mon élément et je me demandais comment des gens pouvaient apprécier ces trucs. C'était mieux des soirée bbq.

Jaden s'était éclipser pour aller récupérer les munitions, euh les boissons pardon. Peut être qu'avoir un peu d'alcool dans le sang allait m'aider à mieux supporter cette purge. On peut toujours rêver dans la vie non? Le temps qu'il revienne deux autres personnes nous avaient rejoins. Personnes que je ne connaissais pas du tout...allez de mieux en mieux. Un jeune gars , et une femme. Ils devaient sûrement être à notre table. Ce gamin était un militaire? Ils les recrutaient au berceau maintenant dans l'armée? C'était pas sympa de ma part car j'avais dû paraître aussi jeune quand je m'étais engagé. Il a aussi un chien et je me dis que j'aurais vraiment dû prendre Kalash avec moi mais je n'étais pas sûr qu'il arriverait à rester sage toute la soirée. Je n'avais pas envie qu'il se mette à aboyer en plein repas. Un berger allemand qui aboie ce n'est pas la chose la plus discrète du monde surtout qu'il savait se faire entendre. "Salut Dwayne" Je n'ai pas souvenir de l'avoir vu sur la base mais on ne peut pas dire que je fasse super attention aux gens autour de moi quand je suis aux US.

Bien sur c'est différent au moyen orient, là je mémorise tout le monde. Pas envie qu'un con avec son gilet me fasse péter et m'éclate en mille morceaux façon Ikea. "Tu aurais pû venir, je mords pas. Tu es là depuis combien de temps? " Kalash lui mordait mais il était pas là donc pas besoin de le mentionner. Et j'évitais aussi de dire que j'aurais râlé, pour une fois je pouvais tenter de donner une bonne première impression. L'autre personne venue nous rejoindre était une blonde mignonne. Je la saluais. Bon point pour moi je ne l'avais jamais vu. Je dis ça car si je l'avais déjà vu c'est que j'avais surement du la draguer ou coucher avec, mais là non donc j'allais pas me faire incendier d'être un connard. Elle s'adressa à Letizia , elles devaient se connaitre.

Jaden revint avec la ravitaillement...mon sauveur de la soirée. Je pris de suite une coupe que je sifflais cul sec. Ouais là aussi ça ne faisait surement pas mais balek. Je rigolais à sa remarque. Il était cool ce gars, il semblait avoir un bon délire. "Merci, je dirais qu'on pourra commencer l'opération "fuyez pauvres fous" d'ici une heure ou deux." J'allais quand même essayer de rester un peu. J'avais la dalle et j'avais pas envie d'avoir mis un costard pour rien. Je notais que Jaden connaissait aussi la nouvelle arrivante. Bon c'est pas une information qui allait me servir ceci dit.

Et là sans que je comprenne pourquoi, je le vis se jeter sur le sol. Euh...il avait des tocs ou son neurone venait de craquer? Non il remonta en portant une boule de poil. Le chien n'avait pas l'air très rassuré, je ne pouvais pas lui en vouloir y'avait de quoi être en panique entre le bruit, les talons aiguilles, c'était un environnement hostile. Surtout les talons aiguilles , ces trucs de malheur pouvaient faire très très mal. En fait je savais pourquoi les femmes en portaient, c'était le double effet kisscool, ça rendait leurs jambes sublimes et ça servait aussi d'arme de défense. L'air de rien je pris une autre coupe, en espérant en mon fort intérieur que les képis n'allaient pas être de sortie quand je rentrerais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Maître du jeu

♆ Messages : 136
♆ Feat. : Mr. Nobody
♆ Crédits : wiise

 Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] EmptyMar 12 Mar - 23:40


Charity Gala

La soirée suit tranquillement son cours. À présent quasiment tous les invités sont arrivés. Il n’y a plus que quelques retardataires, ou ceux qui aiment se faire remarquer en arrivant après tout le monde qui sont encore attendus. Il est grand temps pour les maîtres de cérémonies de faire l’incontournable discours.
Letizia et Gabriel croisent leur regard, ils n’ont pas besoin de mots, c’est le signal pour y aller. Chacun s’excuse auprès de leurs invités et se rejoignent tous deux en chemin vers l’estrade installée au fond de la grande salle. En bon gentleman et avec toute la galanterie qui le caractérise, le grand brun aide la petite blonde à monter les marches du haut de ses talons aiguilles. « Bonsoir à tous ! » s’exclament-ils en cœur, éveillant l’intérêt de chacun et mettant un terme aux conversations éparses. « Nous tenons tout d’abord à tous vous remercier du fond du cœur pour votre présence ce soir. » commence la jeune femme. « Cette soirée est très importante à nos yeux, et nous vous sommes infiniment reconnaissants pour votre soutient. » continue-t-il alors qu’elle vient lui prendre la main autant pour le rassurer que l’encourager. Elle sait qu’il n’aime pas spécialement être au centre de l’attention.
Le discours se poursuit ainsi, tantôt l’un parlant, tantôt l’autre, comme s’ils avaient répété des millions de fois cette intervention alors que non, ils n’en ont pas besoin, ils se connaissent suffisamment pour ne pas en avoir besoin. Gabriel parle de son refuge, et c’est comme s’il était transfiguré. Dès qu’il parle de « Fighting for Hope » il est tellement investi que son trac et son malaise disparaît. Il explique l’importance qu’il y a à prendre soin des vétérans qui se sont battu au nom du pays pour la liberté et qui se retrouvent souvent abandonnés par le système une fois rentrés. Il parle également de ses jeunes, parfois difficiles ou différents que les familles abandonnent soit parce qu’ils n’ont pas les épaules pour les aider, soit parce qu’ils sont trop intolérants pour en avoir l’envie. Il présente aux invités la manière qu’il a trouvé pour aider les jeunes comme les vétérans, en leur offrant des activités qui sortent parfois de l’ordinaire, en les intéressant à d’autres choses auxquels ils n’auraient pas pensé, ou pas osé penser, en leur donnant une structure, une passion, un but.
Il parle ensuite d’une autre fondation liée aux miliaires, une bien connue à Virginia Beach, « L’ASFM » qui offre un soutien permanent pour les familles de militaires qui sont souvent démunis face à leur impuissance parfois à aider leurs proches militaires ou tout simplement à supporter leurs absences parfois longues quand ils sont envoyés au front. Il ne dit pas qu’il a connu ça avec son frère, il ne leur avoue pas qu’il a dû faire face à cette insupportable souffrance lorsqu’on vient vous annoncer que votre proche ne reviendra pas. Mais l’italo-suédoise sait qu’il y pense en le mentionnant alors elle lui presse légèrement la main, témoignant une fois de plus sa présence à ses côtés, comme toujours.

Ils parlent un peu ensemble des deux associations des « Alcooliques et Narcotiques Anonymes ». Ils rappellent que les personnes qui vont à ce genre de réunions ne doivent pas être jugées mais plutôt soutenus, car ce sont généralement des gens qui ont été blessés par la vie, qui ont touché le fond, mais qui ont finalement trouvé la force et la volonté de se faire aider pour s’en sortir. Ils expliquent aussi que ces gens sont parfois encore fragiles et que leur faire des reproches, les juger pourraient les faire replonger plutôt que de les aider en les « secouant » comme certains aiment à se justifier.

Puis c’est au tour de la jeune femme seule d’évoquer son association, « La Bella Vita » qui est aussi le nom de son cabinet vétérinaire, parce qu’elle ne sait pas dissocier son travail de son besoin de sauver chaque animal maltraité qui croise son chemin. Elle leur raconte l’histoire de tous ses animaux qu’elle a sauvé et recueilli et qui attendent encore d’être adopté. Elle parle évidemment de toutes ces personnes qui ne comprennent pas la responsabilité que c’est de prendre un animal, l’abandonnant finalement quelques mois plus tard parce que « vous comprenez il a mâchouillé toutes mes pantoufles. ». Elle leur explique qu’elle s’associe aussi très souvent à d’autres fondations généralement thérapeutiques pour redonner le sourire à ceux qui en ont besoin.
C’est ainsi qu’elle rebondit sur une autre des fondations présentes avec « Spread a smile » une association qui vient distribuer de la joie aux malades dans les hôpitaux, surtout les enfants. Il n’est pas rare du coup qu’elle prête des animaux à la fondation, les plus joueurs, les plus sages et tous à l’adoption pour redonner un peu de bonheur aux patients. Bien souvent d’ailleurs elle ne revoit pas certains petits pensionnaires qui y trouve ainsi de nouveaux maîtres.

Ils ont essayé de faire court, mais c’est difficile quand vos projets vous tiennent à cœur, d’autant que chaque association est importante et mérite d’être mentionnée. « J’espère que nous ne vous avons pas endormis avec tout cela ! » plaisante-t-elle en balayant la salle des yeux, cherchant si certains baillent ou semblent désintéressés. « Nous allons vous laisser profiter du buffet et surtout des spectacles à venir. » ajoute-t-il avec un petit sourire presque énigmatique mais surtout très fier. C’est d’abord l’heure d’un petit concert de la part des bénévoles de « Spread a Smile » et de tous ceux qui le souhaitaient, mais ensuite ce sont les jeunes de « Fighting for Hope » qui ont prévu un spectacle de danse, supervisé par Abraham Da Costa. « J’invite tous les bénévoles musiciens à venir rejoindre la scène. » poursuit la jeune femme avec enthousiasme et bienveillance. Sara Howe s’excuse à son tour auprès des personnes avec qui elle se trouvait alors qu’elle se dirige vers la scène ou son violon a été apporté pendant le discours avec tout un tas d’autres instruments pour tous les bénévoles faisant parti du spectacle.

Les deux maîtres de cérémonies quittent l’estrade afin de laisser la place aux musiciens. Ils se mêlent de nouveau aux invités, reprenant les conversations, répondant aux questions, mais aussi en appréciant le spectacle musical qui leur est offert.



Les eventsMarche à suivre

  • L'action se déroule dans la soirée du samedi 22 décembre.

  • Essayez au maximum de tenir compte des actions des autres personnages. N'hésitez pas à aller les uns vers les autres et vous assurer qu'aucun personnage n'est abandonné seul dans son coin.

  • Tout personnage qui le souhaite peut dire qu’il monte sur scène pour jouer. Qu’il soit ou non bénévole, tant qu’il sait jouer d’un instrument et/ou chanter.

  • Il est toujours possible de s’inscrire à l’event via le sujet d’inscription afin que le staff puisse gérer la répartition.

  • Privilégiez les posts courts (exceptionnellement le minimum est à 250 mots), ceci afin que les admins puissent relire plus facilement afin de rédiger les posts Maître du Jeu (MJ).

  • Il n’y a pas d’ordre de passage et vous n’êtes pas obligé d’attendre que tout le monde ait posté avant de reposté si vous le souhaitez.

  • Mettez en spoiler à la fin de chacun de vos messages, les actions importantes de votre personnage de votre post.

  • Les groupes ont été légèrement repensés, vous pouvez justifier ce changement comme bon vous semble, vous avez vu quelqu’un que vous connaissiez et l’avez rejoint, vous vous êtes rapprochés pendant le discours puis vous êtes retourné à une autre table, peu importe.

  • Vous pouvez bien sûr répondre à ce qu’il se passait dans l’ancien sujet, dans le nouveau.





Les eventsLa répartition

 
 Sujet 1 : Sujet 3 :
 
  • Gabriel Hawkins
  •  
  • Sara Howe
  •  
  • Abraham Da Costa
  •  
  • Sam Park
  •  
  • Scott Osborne
  •  
  • Cassie Morgan
  •  
  • Erin Serra
  •  
  • Derek Whitacker
  •  
  • Caïn Hauptman
  •  
  • Matthew Morgan
  •  
  • Veronika Faure
  •  
  • Jazz White
  • Sujet 2 :
  • Letizia Pastore
  • Jaden S. Hale
  • Alek Hamilton
  • Dwayne Hark
  • Megan Richardson
  • Ezra O'Malley
  • Gaspard LePrince


  • Edit Dimanche 24 Mars

     Sujet 1 : Sujet 2 :
     
  • Sara Howe
  •  
  • Letizia Pastore
  •  
  • Sam Park
  •  
  • Jaden S. Hale
  •  
  • Cassie Morgan
  •  
  • Alek Hamilton
  •  
  • Derek Whitacker
  •  
  • Megan Richardson
  •  
  • Matthew Morgan
  •  
  • Gabriel Hawkins
  •  
  • Jazz White
  •  
  • Abraham Da Costa
  •  
  • Ezra O'Malley
  •  
  • Scott Osborne
  •  
  • Gaspard LePrince
  •  
  • Erin Serra

  • Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé


     Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty
    MessageSujet: Re: Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2] Empty

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Charity Gala : L'arrivée [Sujet 2]
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » 02. Crying shame [sujet terminé]
    » La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
    » Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
    » Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
    » Zorro est arrivée... sans se presser.

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Le Gala-
    Sauter vers: